bob

Member
  • Content Count

    480
  • Joined

  • Last visited

  • URB$

    4,510 [ Donate ]

Community Reputation

328 Excellent

About bob

Personal Information

  • Biography
    n/a
  • Location
    Mtl
  • Interests
    n/a
  • Occupation
    services professionels

Recent Profile Visitors

1,621 profile views
  1. Tous les facteurs sont réunis pour garantir un service médiocre et peu fiable: sous-investissement chronique, sur-utilisation du réseau qui amplifie les conséquences du moindre incident, dédain culturel historique des québécois pour le transport en commun (qui tend à changer avec les jeunes générations), et incompétence des dirigeants. On est chanceux que le service soit aussi bon qu’il l’est en ce moment, je crois que cela tient presque uniquement au dévouement des équipes techniques (maintenance du métro notamment).
  2. Entièrement d'accord. Ceci dit j'hésite à souhaiter une rénovation de ces éléments, quand on voit le massacre en cours sur Bonaventure et Desjardins cela ne me laisse pas optimiste quand à notre capacité à respecter le patrimoine de cette période.
  3. C’est le genre de relativisme avec lequel je ne suis pas d’accord. La tour Marriott est absolument unique; ces petits immeubles, non. Leur apport à la ville est de magnitude différente. Si quelqu’un peut me citer des éléments architecturaux qui les distingueraient, je suis bien ouvert à changer d’opinion. Mais en l’état je ne vois pas ce qu’on perdrait à les remplacer par quelque chose qui aurait une offre commerciale égale ou supérieure, qui générerait au moins autant d’activité humaine, et qui pourrait avoir un design unique. Détruire pour détruire, ceci dit, je serais certainement contre.
  4. Tu m’ôtes les mots de la bouche; en voyant les photos je me disais justement à quel point le massacre en cours de la place Desjardins fait écho à celui de Bonaventure. Mish mash aléatoire d’éléments incongrus qui n’essayent même pas de se rapporter au concept original. On va regretter ces « mises à jour » dans pas longtemps.
  5. Je suis pour la conservation et remise en valeur lorsque la valeur patrimoniale le mérite. Ici, je ne crois pas que ce soit le cas. L’excellent travail de recherche de Martin (merci!) démontre ce qu’on pouvait supposer en examinant ces immeubles: les façades ont été plusieurs fois modifiées au fil des ans. C'est la nature de la ville d’évoluer et se transformer, je trouverais naturel que ces immeubles soient à leur tour remplacés par autre chose de plus adapté aux besoins courants. Ceci dit il faut placer la barre de qualité suffisamment haut étant donné l’importance de l’emplacement. En particulier, il faudrait exiger que toute construction neuve qui les remplacerait ait au moins la même intensité commerciale et d’interaction avec la rue, ce qui est de loin la plus grande qualité de ce pâté de maisons actuellement. Du point de vue architecture par contre, je trouve qu’on ne perdrait rien à les remplacer. Elles sont quelconques et les bâtiments de ce type abondent à travers la ville entière.
  6. Très clair maintenant merci à vous deux!
  7. Pourrais tu m’expliquer plus ce que tu veux dire? Deux choses que je ne comprends pas: - en quoi un prolongement vers Laval (est-ce vraiment dans les cartes?) aurait un impact sur le prolongement vers Dorval? - que veux tu dire par la ligne rose reprendrait le tracé du REM? merci
  8. Time Out ouvrent leur foire alimentaire à Montréal dans quelques jours, c'est sûr qu'ils vont mettre la ville la plus visible possible pour amener de la fréquentation. La plupart de ces listes sont ultra biaisées, mais dans ce cas précis on atteint un nouveau sommet!
  9. Je lis ta réponse et j’ai l’impression que tu passes à côté de mon commentaire. Tu n’as pas plus que moi les « vrais chiffres ». Je ne doute pas de la complexité des travaux, mais de leur efficacité. Travaille-t-on la nuit et les fins de semaine? Pourrait-on augmenter les équipes? A-t-on optimisé la planification?Comme la majorité des montréalais, mon coin de la ville est littéralement cerné de chantiers, dont la plupart sont régulièrement abandonnés pour des jours voire des semaines. Je suis extrêmement sceptique sur le fait qu’il n’y aurait aucun moyen de faire mieux pour raccourcir le délai entre le début et la réouverture de l’infrastructure. L’imputabilité et les incitatifs ne sont probablement pas bien mis en place. Le premier coupable est d’après moi la structure de rémunération dans les organismes publics: le fonctionnaire moyen n’a peu ou pas d’incitatif à optimiser l’efficience des travaux. Cela va peut être te paraître contre-intuitif, mais je considère que nos fonctionnaires et gestionnaires des entités de niveau municipal sont généralement sous-payés par rapport au marché, et manquent d’une structure de rémunération incitative liée à des objectifs mesurables de rendement mieux alignés sur les bénéfices pour les citoyens. En d’autres termes, on devrait avoir des bonis pour travaux complétés rapidement. Évidemment ceci pourrait amener d’autres effets pervers qu’il faudra contrôler, notamment au niveau de la qualité. Mais ce serait un début pour endiguer l’inflation absurde des délais de réalisation de certains chantiers. ce paragraphe ne contredit en rien mes propos, en fait je suis même d’accord avec. Il y’a beaucoup à rattraper, je ne vois pas en quoi c’est lié à une durée excessive des interventions prises individuellement. La encore je ne vois pas en quoi tes propos s’opposent aux miens. Je ramène les mêmes points: pas de chantiers à l’abandon, travail de nuit et de fds s’il le faut, dans le but de minimiser les délais. On est très loin d’être optimal en ce moment. Tu te contredis d’une phrase à l’autre: tu demandes des faits (je suis d’accord), et juste après tu décrètes que le coupable est la complexité du réseau, rien d’autre. J’aimerais donc voir les fameux faits sur lesquels tu bases cette conclusion? Pour ma part je rejette cette forme de résignation, et je me permets de revenir aux questions que je posais initialement: les gestionnaires de ces travaux ont-ils les compétences et l’imputabilité nécessaires à une exécution saine et efficiente? Je ne crois pas qu’on ait de visibilité pour y répondre de notre point de vue extérieur. Si demain un parti ou candidat municipal arrive avec un plan crédible d’investigation sur ce sujet, tu peux être certain que je considérerai sérieusement les soutenir. encore une fois, « soyons patients » présume de la bienveillance et compétence irréprochable d’une foule de gestionnaires et exécutants peu ou pas incentivisés à mener ces travaux de la manière la plus efficiente. Cette prémisse me semble au moins aussi peu fondée que l’inverse, à savoir que des lacunes importantes existent potentiellement. Très bien, mais je ne vois pas le rapport avec le sujet. Tu m’as perdu avec ce dernier commentaire, je ne sais plus vraiment de quoi on parle.
  10. Un peu simpliste acpnc, malheureusement dans la vie tout n’est pas toujours si rose. Trois ans et demie de travaux pour un puits d’aération, était-ce vraiment justifiable? N’y avait il pas moyen de faire cela plus vite, quitte à ce que cela coûte un peu plus cher (et éviter de dépenser par ailleurs en programmes de remboursement aux commerces, sans compter les revenus fiscaux perdus dus à la baisse de fréquentation). Dix ans de travaux pour rénover Ste-Catherine. Berri-UQAM qui était supposé terminer en décembre 2016, toujours pas fini. Etc etc etc. Pendant ce temps la CDPQ construit un réseau complet de métro léger en cinq ans. Qu’est-ce qui fait que les travaux au niveau municipal (j’y inclus la STM) sont en comparaison si longs? Comme tu le dis, ces travaux sont tous des nécessités, mais il y a des questions importantes sur la compétence de ceux qui les gèrent (et l’honnêteté de ceux qui les exécutent) qui méritent d’être posées. Je suis certain que personne au municipal ne se lève le matin en se disant « on va faire traîner tout ça au maximum pour bien faire ch*** tous les petits commerçants har har ». Mais le manque total d’imputabilité de tous ces gestionnaires lorsque leur complaisance résulte en faillites et vies brisées est indécent. PS je sais que tu y es sensible alors je précise que ce n’est pas moi qui ai downvoté ton commentaire. J’ai trop de respect pour tes contributions pour faire ça, je voulais juste lancer le débat sur ce sujet.
  11. Ça veut dire qu’on se compare à Francfort, Bruxelles et Manchester, tel qu’indique dans la citation. On laissera le lecteur décider si c’est une bonne chose.
  12. Wow les panneaux de facade mal ajustés et aux teintes approximatives. Plus cheap que ca tu meurs.
  13. merci pour les photos - j'imagine que tu voulais dire 2019
  14. bob

    YUL - 38, 38 étages

    Merci à tous ceux qui ont posté des photos dernièrement. J'aimais bien l'effet avec une seule tour, mais en double je trouve que cela commence à faire beaucoup. Le design de YUL est tout sauf épuré, je trouve que cela ne va pas très bien avec le concept de deux tours entièrement identiques. Tant qu'à faire j'aurais préféré des "fausses jumelles" avec un peu de variation (genre un 30-40m de hauteur de différence par exemple). Mais bon, cela reste un ajout appréciable au c-v.