Jump to content

Recommended Posts

http://www.lapresse.ca/cinema/nouvelles/201501/24/01-4838132-hausse-de-la-clientele-au-beaubien-et-au-parc.php

 

Publié le 25 janvier 2015 à 10h00 | Mis à jour à 10h00

Hausse de la clientèle au Beaubien et au Parc

 

Ma Presse

 

Cinéma polonais au Parc

ANDRÉ DUCHESNE

La Presse

Terminée il y a deux ans, la mise en commun des administrations du Cinéma Beaubien et du Cinéma du Parc porte ses fruits. Les deux entités ont en effet enregistré des hausses de clientèle en 2014, à contre-courant de ce qui se passe ailleurs au Québec.

 

Selon les chiffres compilés par la firme Cinéac, le Beaubien a vu sa clientèle augmenter de 11% en 2014, alors que le Parc fait encore mieux avec une hausse de 15% des entrées. Pendant ce temps, dans l'ensemble des salles québécoises, on enregistrait une baisse de 9% au box-office.

 

Joint à Paris alors qu'il participait aux Rendez-vous d'Unifrance, le directeur général des deux administrations, Mario Fortin, était de très bonne humeur. Pour lui, ces résultats sont le fruit d'une conjugaison de la présence de bons titres à la programmation, des investissements réalisés aux deux endroits et de décisions d'affaires ciblées.

 

«Nous avons eu beaucoup de bons films en 2014», lance-t-il, énumérant Mommy, The Grand Budapest Hotel, Birdman et autres oeuvres fortes. «Au Beaubien, un film français comme Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu? a très bien marché.»

 

Emplacement et clientèle obligent, le Beaubien mise d'abord sur les films québécois et de la francophonie, alors que le Cinéma du Parc, voisin de l'Université McGill et de sa communauté jeune et diversifiée, propose une programmation plus éclectique.

 

Le Parc organise des petits festivals (films brésiliens, chinois, etc.) qui tiennent dans une salle. Il rejoint aussi une bonne clientèle avec ses documentaires (plus nombreux dans le monde anglo-saxon que dans la francophonie, souligne M. Fortin), ses rétrospectives et son association avec différents festivals tels le FNC et les RIDM. Autre changement, les heures d'ouverture ont été ajustées aux besoins de la clientèle environnante.

 

Investissements

 

Quant aux investissements récents, ils ont été nombreux. Et nécessaires. À commencer par l'achat de projecteurs numériques.

 

«On a investi quelques millions au cours des dernières années dans le Cinéma Beaubien, dit M. Fortin. Nous avons encore quelques projets sur la table. Nous avons aussi fait des investissements au Cinéma du Parc et je m'apprête à préparer le budget de la phase 2 des rénovations.»

 

Début 2013, Roland Smith, directeur général du Parc, a fait une passation de ses pouvoirs à son ami Fortin. Cela a permis de regrouper les forces des deux entités, dit le directeur du Beaubien.

 

«Les personnes travaillant aux communications, à la comptabilité, etc. échangent les travaux», explique-t-il. Aujourd'hui, M. Smith demeure conseiller artistique au Parc.

 

Phare culturel

 

Joint par La Presse, le maire de l'arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie, François Croteau, ne peut que se réjouir des plus récentes statistiques quant à la clientèle du Beaubien.

 

«Ce cinéma est un phare culturel important dans l'arrondissement, dit-il. C'est un symbole pour le quartier. Les gens s'y identifient et l'encouragent. Et au coeur de ce succès, il y a Mario Fortin, un travailleur acharné et passionné.»

 

M. Croteau est d'autant plus heureux que l'arrondissement a investi 100 000$ dans la numérisation des salles du Beaubien. «Cette somme représentait le tiers du projet. Le Beaubien est un moteur économique important, il fait partie du paysage culturel et patrimonial», dit-il pour justifier l'investissement.

 

Les liens entre l'arrondissement et le cinéma vont plus loin encore. Les administrateurs du Beaubien organisent des projections estivales dans les parcs et sont aussi partenaires de la programmation de la maison de la culture.

 

Link to comment
Share on other sites

http://www.lapresse.ca/cinema/nouvelles/201501/24/01-4838132-hausse-de-la-clientele-au-beaubien-et-au-parc.php

 

Ces deux salles, qui se sont donné une mission plus culturelle, ont probablement un public plus fidèle, parce qu'elles offrent justement toujours du cinéma de qualité. De cette façon la clientèle est pratiquement assuré de voir des oeuvres plus achevées, qui ne seront pas nécessairement grand public. Dans un monde où tout va vite, le cinéma est devenu un produit consommation courant, que l'on multiplie d'ailleurs sur une foule de supports et qui nous laisse trop souvent sur notre faim.

 

Disons que ces salles spéciales se sont donné un autre mandat que le simple divertissement. Elles vont un peu plus profondément dans la gamme d'émotions, en diffusant des sujets moins superficiels, un peu comme le ferait un bon livre notamment. Je me réjouis de leur succès et j'avoue que c'est ce qui me manque le plus en région: une offre de cinéma qui vise l'art bien avant le profit. Heureusement les deux ne sont pas incompatibles, on en a la preuve ici.

Link to comment
Share on other sites

http://www.lapresse.ca/cinema/nouvelles/201501/24/01-4838132-hausse-de-la-clientele-au-beaubien-et-au-parc.php

 

Ces deux salles, qui se sont donné une mission plus culturelle, ont probablement un public plus fidèle, parce qu'elles offrent justement toujours du cinéma de qualité. De cette façon la clientèle est pratiquement assuré de voir des oeuvres plus achevées, qui ne seront pas nécessairement grand public. Dans un monde où tout va vite, le cinéma est devenu un produit consommation courant, que l'on multiplie d'ailleurs sur une foule de supports et qui nous laisse trop souvent sur notre faim.

 

Disons que ces salles spéciales se sont donné un autre mandat que le simple divertissement. Elles vont un peu plus profondément dans la gamme d'émotions, en diffusant des sujets moins superficiels, un peu comme le ferait un bon livre notamment. Je me réjouis de leur succès et j'avoue que c'est ce qui me manque le plus en région: une offre de cinéma qui vise l'art bien avant le profit. Heureusement les deux ne sont pas incompatibles, on en a la preuve ici.

 

Je ne suis pas totalement d accord avec tes propos car l offre s ajuste sur la demande du public... les cinémas projetant que des films Québécois, indépendant ou encore artistique ne font pas d argent... L art oui, mais si tu veux que le cinema survivent face a une concurrence féroce d autres multimédias tu te dois de fournir du grand spectacle d Hollywood qui sont pas tous des navets d ailleurs, c est une autre forme de spectacle, c est tout!

Link to comment
Share on other sites

Je suis ravi de voir que ces deux cinémas ont connus une bonne année et j'espère que cela va se poursuivre. Je vais régulièrement au Beaubien, parfois même sans savoir ce qui joue car je sais que je trouverai quelques chose d'intéressant.

 

J'ajouterais dans le même catégorie le cinéma Ex-centris. Justement, hier (samedi) je suis allé voir un film franco-belge à cet endroit. Bon film, beaucoup de monde et toujours une belle expérience. Pour $12.00.....j'en ai pour mon argent.

 

Maintenant, il faut un cinéma semblable dans l'ouest de la ville, dans NDG par exemple. Ou il y aura des petits films indépendants en anglais ou sous-titré en anglais pour cette clientèle.

Link to comment
Share on other sites

Je suis ravi de voir que ces deux cinémas ont connus une bonne année et j'espère que cela va se poursuivre. Je vais régulièrement au Beaubien, parfois même sans savoir ce qui joue car je sais que je trouverai quelques chose d'intéressant.

 

J'ajouterais dans le même catégorie le cinéma Ex-centris. Justement, hier (samedi) je suis allé voir un film franco-belge à cet endroit. Bon film, beaucoup de monde et toujours une belle expérience. Pour $12.00.....j'en ai pour mon argent.

 

Maintenant, il faut un cinéma semblable dans l'ouest de la ville, dans NDG par exemple. Ou il y aura des petits films indépendants en anglais ou sous-titré en anglais pour cette clientèle.

 

Tu confirmes ce que je dis. J'avais oublié au passage l'Exc-entris qui a aussi été institué dans le même esprit. La différence qu'il y a avec le cinéma en général, c'est que ces salles présentent toujours des films de qualité, indépendamment de leur provenance, incluant le cinéma américain. On y va donc sans hésitation parce que l'on sait qu'on y trouvera son compte. C'est sous cet angle que j'affirme la dimension culturelle de ce type de salles, en comparaison de la moyenne des autres, qui font bien plus dans le divertissement populaire.

Link to comment
Share on other sites

Les cinémas de répertoire présentent souvent un contenu accessible uniquement dans leurs salles.

Pour ce qui est des autres salles, avec l'avènement des télés HD avec de grands écrans, beaucoup préfèrent visionner le cinéma à la maison.

Bien qu'ayant une nouvelle télé, j'apprécie toujours sortir au cinéma.

Link to comment
Share on other sites

Les cinémas doivent sans cesse se renouveler afin de contrer Internet et les cinémas maisons toujours plus pointu technologiquement.

 

Réservation des sièges, achat en ligne ou via des bornes pour éviter l attente a la billetterie, sièges D Box, son astmos, retransmission de ballets, opéras, concerts, événements sportifs.. sont quelques moyens d attirer de nouveaux clients

Link to comment
Share on other sites

retransmission de ballets, opéras, concerts, événements sportifs.. sont quelques moyens d attirer de nouveaux clients

 

Je trouve que c'est une excellente idée. Moi qui n'est pas riche et qui aimerais bien voir un concert de l'OSM, je serais prêt à payer disons $20 pour aller voir ce genre de spectacle live mais en retransmission dans une salle de cinéma. Idem pour un ''gros'' show au centre Bell dont je n'ose pas acheter des billets parce que trop couteux.

Link to comment
Share on other sites

Je trouve que c'est une excellente idée. Moi qui n'est pas riche et qui aimerais bien voir un concert de l'OSM, je serais prêt à payer disons $20 pour aller voir ce genre de spectacle live mais en retransmission dans une salle de cinéma. Idem pour un ''gros'' show au centre Bell dont je n'ose pas acheter des billets parce que trop couteux.

 

Et ca remporte un franc succès d ailleurs! Tout ça avec une qualité de son et d image qui rendent ces événements a leur juste valeur

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Pour ceux que cela interesse au Cinema Parc , Beaubien et Forum Cineplex. La sortie aujourd'hui d'une comédie Argentine que j'ai vue a Madrid l'automne passé. Relatos Salvage. Tres bon film a sketch ou comment peter sa coche. En plus ca donne un apercu de la merveilleuse ville de Buenos Aires et de ce beau pays bordelique qu'est l'argentine. Ce film etait en nomination pour le meilleur film étranger au oscars.

 

En sous-titres francais. http://www.cinemamontreal.com/trailers/200775/Wild_Tales.html

 

En sous-titres Anglais http://www.cinemamontreal.com/trailers/200552/Wild_Tales.html

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value