acpnc

Course de Formule E à Montréal

Recommended Posts

Comme si Coderre écoutait les fonctionnaires dans ce dossier... 🙄

 

http://www.lapresse.ca/actualites/grand-montreal/201806/19/01-5186369-fiasco-de-la-formule-e-plante-blame-durement-danciens-proches-de-coderre.php

Publié le 19 juin 2018 à 12h02 | Mis à jour à 12h02

 

Fiasco de la Formule E: Plante blâme durement d'anciens proches de Coderre

Pierre-André Normandin
La Presse

Le rapport de la vérificatrice générale sur la Formule E a donné lieu à un dur bras de fer entre l'administration Plante et l'opposition sur la responsabilité du fiasco. La mairesse blâme les élus proches de Denis Coderre tandis que ces derniers rejettent la faute sur les fonctionnaires pour ne pas avoir suivi les règles.

Les élus montréalais ont entendu la vérificatrice générale (VG) Michèle Galipeau ce matin lors du conseil municipal. L'essentiel de leurs questions a porté sur la Formule E, son rapport dénonçant le non-respect du cadre de gouvernance.

Le chef de l'opposition, Lionel Perez, qui siégeait au comité exécutif sous Coderre, a questionné la VG sur le rôle des fonctionnaires, qui auraient dû imposer le respect du cadre de gestion. « Ce ne sont jamais les instances qui dictent la façon de procéder, ça vient toujours d'en bas », a plaidé le chef d'Ensemble Montréal. Il ciblait notamment l'ancien directeur général, Alain Marcoux.

La VG a pris soin d'éviter d'entrer dans la joute politique, en se limitant à souligner que tout transitait par le cabinet de l'ex-maire Coderre.

« Quel triste spectacle de jeter le blâme sur les fonctionnaires. Je trouve cela triste », a vivement déploré Valérie Plante.

La mairesse a souligné que Lionel Perez était un membre important de l'administration Coderre, alors qu'il était responsable des infrastructures et des grands projets. « À un moment, il faut se lever, poser des questions, lever des drapeaux. C'est pitoyable d'entendre ainsi le chef de l'opposition. Il n'avait pas de colonne vertébrale pour se lever devant Denis Coderre ? »

Lionel Perez a répliqué en déplorant que la mairesse ait transformé l'audition de la VG en « tribunal ». Celui-ci a insisté pour dire que les élus « n'avaient pas reçu toutes les informations pour prendre les décisions éclairées ». Il juge important que Montréal détermine comment une telle situation a pu survenir.

Le président du comité exécutif, Benoît Dorais, a rebondi en soulignant que Lionel Perez réclamait fréquemment des avis juridiques ou informations pour justifier des projets depuis qu'il siège dans l'opposition. A-t-il demandé les avis alors qu'il siégeait au sein de l'administration Coderre, se demande le bras droit de la mairesse.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon.. elle a gagné ses élections avec ca...

Ca commence a tourner en rond. Y a t'il eu de la fraude financière, des détournements de fonds? Pas que je sache. L'administration était prête a tout faire pour mettre la course en place, ce qui a conduit a une mauvaise gestion des fonds publics. Les méthodes utilisées étaient mauvaises... Tout le monde le sais. Tout le monde est d'accord.

Maintenant on a une "poule pas de tête" a la mairie… c'est vraiment mieux que Denis Coderre… Continuons de frapper l'Ancienne administration plutôt que de mettre de la pression sur celle qui a été élue en novembre dernier. Belle diversion. Ma grande Valérie, tu as un beau sourire, on a hate de voir autres choses par contre...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Faut pas mélanger les choses, c'est parfaitement sain d'avoir des outils de vérification pour juger de la gestion de nos élus. C'est ce qui arrive ici, nos chiens de garde font des rapports. C'est leur job, et c'est une bonne job. Denis Coderre mérite son blâme.

Si l'administration Plante s'amuse à taper ce clous pendant 4 ans en prenant des mauvaises décisions, c'est une autre chose, et c'est leur propre problème (enfin, à mon avis ils sont assez cohérents dans leurs actions: c'est un programme de Projet Montréal et ils font des choses de Projet Montréal, qu'on aime ou pas).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Par IluvMTL
      Association des groupes de ressources techniques du Québec - AGRTQ 1 septembre 2017 ·  Un nouveau projet d'habitation communautaire, la Maison Tapajeurs, s'en vient! Le projet permettra d'offrir un toit à des personnes en processus de réinsertion sociale et accuillera également les nouveaux bureaux de l'organisme Spectre de rue inc.
      La réalisation de ce projet est possible notamment grâce à la participation du Fonds d'acquisition québécois et du GRT Atelier Habitation Montréal Inc.
      #Onenabesoin #IciOnOuvreDesPortes
       
      Désolé, je ne peux pas trouver la version française de ce communique
      https://www.newswire.ca/fr/news-releases/15-million-for-social-and-community-housing-fonds-immobilier-de-solidarite-ftq-strengthens-its-partnership-with-agrtq-516619301.html
      Maison TAPAJEURS, a new community housing project for youth reintegration into the workforce
      Thanks to a loan from the new Fonds d'acquisition Québécois, the NPO Spectre de rue are poised to purchase the building at 803-807 Ontario Street East,  at the intersection of Saint-Hubert Street in Montréal. The property will be converted into 22 rooms with services and common areas and will be reserved for young people between the age of 18 and 30 in the process of reintegrating into the workforce. The conversion will require the addition of a third floor, while the ground floor will retain its commercial vocation, housing the offices of Spectre de rue and the coopérative Le Milieu. The project falls under the ACCÈSLOGIS program administered by Société d'habitation du Québec.
      Called Maison TAPAJEURS, the project will rely on the technical know-how of Groupe de ressources techniques Atelier habitation Montréal, an organization that has so far renovated and built 187 properties slated for community housing. The Ville-Marie borough will also provide support, as will architect Ron Rayside, whose expertise is well known in this field. "We are very lucky to be able to count on various sources of funding for such projects. The future tenants of Maison TAPAJEURS will be selected from among the participants in the TAPAJ pre-employment program, whose goal is to help improve the living conditions of vulnerable persons by finding them paid work and providing psychosocial support," said Gilles Beauregard, the general manager of  Spectre de rue, the organization behind the Maison TAPAJEURS project.
       

    • Par Thomas1702
      Coin Ontario/Visitation

      Cette semaine il y avait de l'activité sur le terrain au sud-est du coin Ontario / Visitation.Est-ce que quelqu'un est au courant ?
    • Par IluvMTL
      1414, rue Drummond

      Heard that the medical professionals in the Drummond Medical Building have been asked to leave.
      It is next to the Mount Stephen and across from the YMCA.
      Word is that the building will be converted into residences.
    • Par UrbMtl
      1200 Mcgill College

       
      Pas d'infos sur de possibles travaux, mais un rendu sur le site de Busac. 
      Rafraîchissement du mur rideau. En comparaison :