Jump to content

Recommended Posts

(13/04/2007)Après celles de l'aérospatiale, du cinéma, de l'agro-alimentaire, entre autres, la grappe industrielle des technologies de l'information et des communications vient de naître.

 

TechnoMontréal est le nom de baptême de cette grappe industrielle des technologies de l'information et des communications du Grand Montréal.

 

Cette nouvelle grappe industrielle, lancée vendredi en présence du ministre du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation, Raymond Bachand, et du maire de Montréal, Gérald Tremblay, vise à créer entre 15 000 et 25 000 emplois liés aux technologies de l'information et aux communications d'ici 2010.

 

On compte actuellement 108 000 emplois dans ces secteurs: logiciels, fabrication, services informatiques, services en télécommunications et autres, indique la Presse Canadienne.

 

La grappe vise également à faire croître les exportations de 30% dans le domaine des communications et des technologies de l'information.

 

Ses partenaires souhaitent aussi voir les effectifs en recherche et développement augmenter de 25% dans les secteurs privé et universitaire.

Link to comment
Share on other sites

MONTREAL, le 13 avril L'industrie montréalaise des technologies de l'information et des communications se regroupe pour être plus novatrice et compétitive - "La création aujourd'hui de

TechnoMontréal, la grappe des technologies de l'information et des

communications (TIC), en présence de quelque 300 acteurs clés de l'industrie

représente une nouvelle encourageante pour l'économie de Montréal", a fait

valoir M. Alan DeSousa, responsable du développement économique, du

développement durable et de Montréal 2025 au comité exécutif de la Ville.

"Aujourd'hui, alors que nous sommes au coeur d'une forte poussée des économies

émergentes, l'approche des grappes industrielles est plus que jamais

d'actualité, puisqu'elle permet à l'ensemble des partenaires de l'industrie

des TIC, comme les producteurs de contenu, les fabricants de matériel, les

fournisseurs, les universités, les chercheurs, les travailleurs et les

gouvernements, de travailler à l'essor de leur industrie les uns avec les

autres", a précisé M. DeSousa.

TechnoMontréal a été mis sur pied grâce à la volonté des principaux

acteurs de l'industrie et au soutien du Fonds de compétitivité de la

Communauté métropolitaine de Montréal. Financé à part égale par les trois

paliers de gouvernement, le Fonds a alloué, sur deux ans, une somme de

1,2 million de dollars à la Grappe des TIC qui emploie pas moins de 110 000

personnes dans la grande région de Montréal. "L'annonce d'aujourd'hui est

importante pour l'économie montréalaise qui figure déjà parmi les leaders

mondiaux dans le secteur des jeux vidéo. Cependant, il reste beaucoup à faire

pour que la stratégie des grappes puisse fournir son plein potentiel et génère

un relèvement de la productivité et de la compétitivité de l'économie

montréalaise" a expliqué M. DeSousa.

La création des TechnoMontréal annonce donc des jours meilleurs pour

l'économie montréalaise qui sera ainsi en mesure d'être davantage compétitive

et de se démarquer de manière toujours plus avantageuse dans des secteurs

comme les TIC, où l'innovation et la créativité sont déterminantes. "Il s'agit

également d'une étape supplémentaire dans la mise en oeuvre de notre ambitieux

plan de match Imaginer - Réaliser Montréal 2025 grâce auquel Montréal pourra

se hisser parmi les métropoles qui offrent le meilleur niveau de vie et la

meilleure qualité de vie en Amérique du Nord", a conclu Alan DeSousa.

De plus en plus populaire en Europe, l'approche des grappes représente un

élément central de la stratégie de développement de Montréal. La métropole est

d'ailleurs la seule ville nord-américaine à faire partie du prestigieux

regroupement européen des seize régions métropolitaines les plus innovantes du

vieux continent. Mis sur pied par la Commission européenne, ce réseau permet à

la fois à Montréal de profiter de l'expertise des villes européennes les plus

innovantes et d'accroître le rayonnement de ses grappes industrielles à

l'étranger.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value