Gabmtl

ville-marie Fairmont The Queen Elizabeth renovation (2016-2017)

Recommended Posts

Pinned posts

Rénovation Fairmont Le Reine Elizabeth

Durée des travaux: l'hôtel sera fermé à compter de la mi-juin 2016 et rouvrira en juin 2017

Coûts: 140 millions

Autres informations: La transformation marquera le retour de l'hôtel en tant que destination d'affaires haut de gamme de premier plan sur la scène internationale.‎ Fairmont Le Reine Elizabeth offrira un ensemble de restaurants et bars impressionnants ainsi qu'un marché urbain unique au centre-ville de Montréal.

Aperçu artistique du projet:

RErendu.jpg.4ec29e532fd29c134ec5f2968f076da2.jpg

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Journal de Montréal:

 

MONTRÉAL – Ivanhoé Cambridge s’apprête à donner une cure de jeunesse au Reine Elizabeth, son hôtel emblématique, situé dans le centre-ville de Montréal.

 

Les rénovations que subira l’établissement, affilié à Fairmont, font partie d’un plan d’ensemble qui touche l’ensemble des propriétés de l’entreprise, située dans le centre-ville de la métropole.

 

C’est ce qu’a indiqué Daniel Fournier, le chef de la direction de la filiale immobilière, lors de la publication des résultats annuels, mercredi.

 

----

Je ne sais pas si il y s'agit de réfection ou de rénovations intérieures, mais voilà, c'est déjà ça!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour y avoir été l'an passé, les espaces communs sont très biens mais les chambres, démodées.

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://affaires.lapresse.ca/economie/immobilier/201402/27/01-4742909-lhotel-reine-elizabeth-sera-renove-en-grand.php

 

Pressé de questions, M. Fournier n'a pas voulu dévoiler trop de détails. Sinon qu'Ivanhoé travaille avec la firme branchée Sid Lee sur le nouveau concept. Les rénovations se feront dans le cadre d'un plan d'ensemble avec la Place Ville-Marie.

Share this post


Link to post
Share on other sites

1079166-ivanhoe-cambridge-estime-500-chambres.jpg

 

L'hôtel Reine Elizabeth fermé pour un an

 

L'hôtel Fairmount Reine Elizabeth fermera ses portes pour un an à compter de la mi-juin pour faire place à une rénovation majeure de 140 millions de dollars, a appris La Presse Affaires. Quelque 600 employés seront mis à pied pendant les travaux.

 

Ivanhoé Cambridge, propriétaire de l'établissement du centre-ville de Montréal, avisera les employés touchés à 10h jeudi matin. La filiale immobilière de la Caisse de dépôt et placement du Québec tiendra aussi une conférence de presse.

 

« Cette transformation permettra au Reine Elizabeth de reprendre sa place de leader comme destination d'affaires des Montréalais et hôtel de premier choix pour la tenue d'événements et de congrès d'affaires internationaux », a fait valoir Daniel Fournier, président du conseil et chef de la direction d'Ivanhoé Cambridge, dans un communiqué.

 

Au terme des rénovations, l'hôtel --où Justin Trudeau a célébré sa victoire électorale la semaine dernière-- proposera un « campus d'affaires » composé de plusieurs salles de réunions reliées entre elles. Le mandat de concevoir ces espaces a été confié à la firme montréalaise Sid Lee.

 

Ivanhoé Cambridge promet en outre « un ensemble de bars et restaurants impressionnants ainsi qu'un marché urbain unique au centre-ville ».

 

Concurrence accrue

 

Il faut dire que la concurrence est de plus en plus forte au centre-ville de Montréal. Plusieurs nouveaux hôtels ouvriront leurs portes d'ici deux ans, tandis que le Ritz Carlton - grand concurrent du Reine Elizabeth - a récemment complété une rénovation de plus de 200 millions de dollars.

 

Ivanhoé Cambridge estime que 500 chambres du Reine Elizabeth seront prêtes pour 2017, ainsi que toutes les aires communes. Les chambres restantes seront complétées avant la fin de cette même année.

 

Le groupe dit avoir voulu concentrer les travaux sur la période la plus courte possible, pour minimiser les désagréments sur les employés. Le nombre global de travailleurs pourrait augmenter après la fin des travaux, affirme Ivanhoé.

 

Ces travaux s'inscrivent dans un vaste plan d'investissement d'Ivanhoé Cambridge au centre-ville de Montréal, où le groupe est l'un des principaux propriétaires fonciers.

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://affaires.lapresse.ca/economie/immobilier/201510/29/01-4915143-lhotel-reine-elizabeth-ferme-pour-un-an.php

 

 

L'hôtel Fairmount Reine Elizabeth fermera ses portes pour un an à compter le mi-juin pour faire place à une rénovation majeure de 140 millions de dollars, a appris La Presse Affaires. Quelque 600 employés seront mis à pied pendant les travaux.

 

 

Ivanhoé Cambridge, propriétaire de l'établissement du centre-ville de Montréal, avisera les employés touchés à 10h jeudi matin. La filiale immobilière de la Caisse de dépôt et placement du Québec tiendra aussi une conférence de presse.

 

« Cette transformation permettra au Reine Elizabeth de reprendre sa place de leader comme destination d'affaires des Montréalais et hôtel de premier choix pour la tenue d'événements et de congrès d'affaires internationaux », a fait valoir Daniel Fournier, président du conseil et chef de la direction d'Ivanhoé Cambridge, dans un communiqué.

 

Au terme des rénovations, l'hôtel --où Justin Trudeau a célébré sa victoire électorale la semaine dernière-- proposera un « campus d'affaires » composé de plusieurs salles de réunions reliées entre elles. Le mandat de concevoir ces espaces a été confié à la firme montréalaise Sid Lee.

 

 

Ivanhoé Cambridge promet en outre « un ensemble de bars et restaurants impressionnants ainsi qu'un marché urbain unique au centre-ville ».

 

 

Concurrence accrue

 

Il faut dire que la concurrence est de plus en plus forte au centre-ville de Montréal. Plusieurs nouveaux hôtels ouvriront leurs portes d'ici deux ans, tandis que le Ritz Carlton - grand concurrent du Reine Elizabeth - a récemment complété une rénovation de plus de 200 millions de dollars.

 

Ivanhoé Cambridge estime que 500 chambres du Reine Elizabeth seront prêtes pour 2017, ainsi que toutes les aires communes. Les chambres restantes seront complétées avant la fin de cette même année.

 

Le groupe dit avoir voulu concentrer les travaux sur la période la plus courte possible, pour minimiser les désagréments sur les employés. Le nombre global de travailleurs pourrait augmenter après la fin des travaux, affirme Ivanhoé.

 

Ces travaux s'inscrivent dans un vaste plan d'investissement d'Ivanhoé Cambridge au centre-ville de Montréal, où le groupe est l'un des principaux propriétaires fonciers.

 

 

2015-10-29 09-50-47.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
MONTRÉAL, le 29 oct. 2015 /CNW Telbec/ - Ivanhoé Cambridge et Hôtels Fairmont ont dévoilé aujourd'hui les détails des rénovations majeures du Fairmont Le Reine Elizabeth, le prestigieux hôtel au centre-ville de Montréal. Ivanhoé Cambridge investit 140 M$ CA afin de transformer l'expérience hôtelière de cet établissement célèbre dans le monde entier.

 

Objectif 2017

Pour réaliser les travaux, l'hôtel sera fermé à compter de la mi-juin 2016 et rouvrira en juin 2017. Toutes les aires communes ainsi qu'environ 500 chambres seront prêtes pour les célébrations du 375e anniversaire de Montréal et du 150e anniversaire de la Confédération canadienne. Les travaux aux chambres restantes seront complétés en décembre 2017.

 

« Cette transformation permettra au Reine Elizabeth de reprendre sa place de leader comme destination d'affaires des Montréalais et hôtel de premier choix pour la tenue d'événements et de congrès d'affaires internationaux, a déclaré Daniel Fournier, président du conseil et chef de la direction d'Ivanhoé Cambridge. Nous sommes extrêmement fiers d'investir au centre-ville de Montréal, notre poumon économique, commercial et culturel. Ce projet est une occasion exceptionnelle d'innover et d'écrire une nouvelle page dans la grande histoire de notre ville. »

 

« Ivanhoé Cambridge est un partenaire engagé et de confiance avec lequel nous nous réjouissons de collaborer étroitement pour les besoins de cet excitant projet de revitalisation, a déclaré Kevin Frid, président de FRHI Hotels & Resorts, la société mère de la marque hôtelière de luxe. Fairmont Le Reine Elizabeth peut se targuer d'avoir un passé qu'aucun autre hôtel de la ville ne possède, que ce soit de la visite royale, le bed-in de John et Yoko ou comme lieu de rendez-vous incontournable pendant le Grand Prix de F1. Nous sommes impatients de contribuer à l'héritage exceptionnel de cet établissement en restaurant et en rénovant ce prestigieux édifice pour que les générations futures puissent en profiter. »

 

La vision du projet

Après sa transformation, l'hôtel Fairmont Le Reine Elizabeth proposera un campus d'affaires novateur développé par les équipes créatives de Sid Lee. Le campus comportera un ensemble d'espaces de réunion et multifonctionnels reliés entre eux, publics et accessibles, où les gens d'affaires sauront tirer avantage des expériences basées sur la créativité, la collaboration et l'innovation. Cet environnement de vie sera optimisé afin de stimuler la créativité et de favoriser le génie des affaires.

 

La transformation marquera le retour de l'hôtel en tant que destination d'affaires haut de gamme de premier plan sur la scène internationale.‎ Fairmont Le Reine Elizabeth offrira un ensemble de restaurants et bars impressionnants ainsi qu'un marché urbain unique au centre-ville de Montréal. Ses nouveaux espaces ouverts accueilleront des événements et des activités culturels et commerciaux grâce à une programmation dynamique. Aux côtés de Place Ville Marie, l'hôtel sera plus que jamais l'épicentre du Montréal souterrain, lieu de passage partagé par plus de 19 millions de personnes par année.

 

Les employés

La décision de fermer l'hôtel a fait l'objet d'une importante réflexion. Ivanhoé Cambridge et son partenaire Hôtels Fairmont ont choisi d'effectuer les travaux sur la période la plus courte possible pour minimiser l'impact sur l'exploitation de l'hôtel, ses invités et la ville.

 

Cette fermeture aura des impacts sur plus de 600 employés. La grande majorité de ces employés sera mise à pied temporairement pour environ 9 à 12 mois. Seuls une équipe de transition, ventes, marketing et du personnel de services essentiels ainsi que le service de traiteur seront maintenus.

 

Au final, selon les estimations, les nouveaux concepts de l'hôtel feront augmenter le nombre total d'employés. Un vaste programme d'accompagnement personnalisé est déjà enclenché pour faciliter la transition. Les employés auront la possibilité d'être relocalisés dans d'autres hôtels de la région et des établissements gérés par la chaîne Fairmont. Avec les nouvelles expériences de toutes sortes qui seront proposées, Fairmont planifie d'ailleurs un important programme de formation des employés pour les derniers mois des travaux.

 

Hôtels Fairmont se classe régulièrement parmi les meilleurs employeurs au Canada et avec raison : c'est une société dont le succès repose en grande partie sur ses employés. Les employés du Reine Elizabeth font partie de la grande histoire de l'hôtel et leur contribution est précieuse.

 

Pour Montréal

Cet investissement s'inscrit dans le plan d'Ivanhoé Cambridge pour le centre-ville de Montréal. Fière propriétaire de l'hôtel, Ivanhoé Cambridge compte sur l'étroite collaboration de ses partenaires Fairmont et Sid Lee afin d'écrire cette nouvelle page de l'histoire de Montréal.

 

#RenovationQEH

Pour visionner la vidéo des travaux : https://youtu.be/v_8DmMu4Nbs

Note aux rédacteurs : pour télécharger l'ensemble des fichiers numériques (esquisses, fiches d'information, vidéo) qui accompagnent ce communiqué, prière d'accéder par Dropbox :

https://www.dropbox.com/sh/0tgp39c1wk2d7jf/AACuxPbVS6hEaSQH-wqJrjP_a?dl=0

 

http://www.newswire.ca/fr/news-releases/ivanhoe-cambridge-investit-dans-la-transformation-du-fairmont-le-reine-elizabeth-a-montreal-538293022.html

 

Rendus:

 

https://www.dropbox.com/sh/0tgp39c1wk2d7jf/AADGwCLO-s1aRb3RjR__u6Eea/Images/HR%20300dpi?dl=0

 

Vidéo:

 

https://www.youtube.com/watch?v=v_8DmMu4Nbs

 

https://www.youtube.com/watch?v=v_8DmMu4Nbs

Edited by nephersir7

Share this post


Link to post
Share on other sites

It is a much needed renovation. I wouldn't mind seeing that 180 degree screen.

Share this post


Link to post
Share on other sites

I cannot beleive that they are not putting any money towards fixing the disgusting exterior. WTF are these people thinking?! It's in the middle of downtown and it is horrible!

Share this post


Link to post
Share on other sites
I cannot beleive that they are not putting any money towards fixing the disgusting exterior. WTF are these people thinking?! It's in the middle of downtown and it is horrible!

 

What would you like for them to do to the exterior?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Similar Content

    • By IluvMTL
      Voici le lien vers la Phase I
       
    • By IluvMTL
      pdfav29069.pdf
      pdfav29067.pdf
      1449-1454, rue Sainte-Catherine Ouest (dossier 1207199002)
      Description
      Permettre l’usage « bâtiment abritant un nombre illimité de logements » aux niveaux supérieurs au rez-de-chaussée, pour un bâtiment à construire les lots 1 341 036, 1 341 037, 1 341 039 et 3 550 498 du cadastre du Québec, en remplacement du bâtiment actuellement situé aux 1449-1455, rue Sainte-Catherine Ouest.
      Document à télécharger
      pmiktha47s6w431hyaat.pdf


    • By CFurtado
      Tom Perlmutter rêve de déménager l'ONF dans le Quartier des spectacles. Inspiré par les bureaux de Google dans le monde et par l'édifice de l'Art Gallery of Ontario, Tom Perlmutter voit le futur de l'Office national du film dans un espace accessible aux créateurs comme au grand public.
       
      «J'aimerais un site plus accessible aux créateurs et au grand public, créer un espace vivant, explique Tom Perlmutter, rencontré la semaine dernière. On parle avec la Ville de Montréal: ce serait beaucoup plus intéressant, par exemple, d'être dans le Quartier des spectacles, avec les Montréalais, de créer un espace créatif.»
       
      Construit sur le modèle des studios américains, le bâtiment qui héberge les bureaux de l'Office depuis 1956 n'est plus adapté aux besoins de l'ONF, croit M. Perlmutter. Longs couloirs menant à une multitude de petits bureaux, ou studios délaissés par l'Office: «On n'a pas besoin de tout ça», dit-il.
       
      Le gouvernement fédéral étudie les besoins de l'ONF, et le ministère des Travaux publics, propriétaire de l'actuel siège de l'ONF, émettra des recommandations dès l'été 2011. Situés au 3155 chemin de la Côte-de-Liesse, les bureaux de l'ONF ne correspondent plus aux exigences de l'époque.
       
      «J'ai préparé il y a quelques semaines un document de discussion et j'ai cherché ailleurs ce qu'il est possible de faire, dit Tom Perlmutter. On pense qu'à Toronto, par exemple, dans les grands projets comme le ROM et l'AGO de Frank Gehry, il y a vraiment une architecture intéressante et vivante.»
       
      L'espace dont rêve Tom Perlmutter abriterait tant les créateurs travaillant pour l'Office qu'un café ou un cinéma accessible au grand public comme aux réalisateurs ne tournant pas pour l'ONF. Parmi les images que Tom Perlmutter a intégré à son document de discussion, on retrouve les espaces ouverts, ludiques et conviviaux qui sont devenus la marque des bureaux de Google dans le monde.
       
      Ce déménagement, insiste Tom Perlmutter, ne répondrait pas seulement à des considérations esthétiques. «Fondamentalement on veut revenir à un espace créatif et d'échange avec les créateurs et le grand public, dit-il. On veut devenir une source de fierté pour les Montréalais et créer un centre mondial d'innovation, un espace d'expérimentation du numérique.»
       
      Discussions
       
      Concrètement, Tom Perlmutter dit avoir entamé des discussions avec la Ville de Montréal et Travaux publics Canada. Hier, l'arrondissement de Ville-Marie disait n'avoir reçu «aucune demande en ce sens-là». Quant à Travaux publics, nous n'avions pas obtenu des réponses au moment d'écrire ces lignes.
       
      Mais le déménagement n'est pas le seul projet que Tom Perlmutter a en tête pour l'ONF. Une annonce concernant de nouveaux projets pour l'internet sera faite en juin. On a également appris que l'ONF négocie actuellement avec la chaîne franco-allemande Arte un partenariat concernant le numérique.
       
      Enfin, du côté du documentaire traditionnel, l'ONF produira le prochain film de Richard Desjardins et Robert Monderie. Après Le peuple invisible, le duo s'intéressera à l'histoire des mines au Québec et en Ontario. Sarah Polley (Away from Her) réalisera aussi pour l'ONF son premier long métrage documentaire. On ignore encore le sujet de ce film.
       
      http://moncinema.cyberpresse.ca/nouvelles-et-critiques/nouvelles/nouvelle-cinema/11461-lonf-reve-de-grands-espaces.html
    • By denpanosekai
      Just happened to walk by Queen street after visiting 21e. There was quite a lot of activity on this vacant lot attached to 271 Queen. Here's what it looked like last summer. Anybody?