Jump to content

bxlmontreal
 Share

Recommended Posts

La construction de gratte-ciel annoncerait une crise :

 

Une étude de la banque britannique Barclays analyse la construction de bâtiments monumentaux comme un signe avant-coureur de problèmes économiques.

 

La construction de gratte-ciel a souvent précédé des crises financières, si bien que les investisseurs devraient se méfier de la Chine et de l’Inde où les chantiers se multiplient, conclut une étude publiée mercredi par la banque britannique Barclays. Barclays Capital estime qu’il existe «une corrélation dangereuse entre la construction des plus grands immeubles du monde et une crise financière imminente: New York 1930, Chicago 1974, Kuala Lumpur 1997 et Dubaï 2010».

 

Dernier exemple en date: la tour Burj Khalifa à Dubaï, géant de plus de 800 mètres de haut inauguré au moment où l’émirat était rattrapé par une crise financière. Ce lien, qui peut être illustré sur les 140 dernières années, n’est pas le fait du hasard, affirment les experts de la banque d’affaires.

…………

 

L’Inde doit aussi être surveillée de près: avec seulement deux tours géantes achevées, elle en a 14 autres en construction, et elle doit inaugurer d’ici 2016 la deuxième plus grande du monde, la «Tower of India».

 

 

http://www.boursorama.com/actualites/la-construction-de-gratte-ciel-annoncerait-une-crise-5497ead12093f3d71a56a2bac288777a

Link to comment
Share on other sites

Etrange corelation que cette affirmation qui à mon sens tient bien plus de la loi des probabilités ou de la légende urbaine, que d'un effet direct ou d'entrainement. Les tours apparaissent dans le paysage, fruit de l'imagination ou de la volonté d'un promoteur donné. Elles ne causent rien d'autre qu'une situation risquée si le projet était mal avisé. D'autant plus qu'il y a plein de nouveaux immeubles en construction un peu partout sur la planète, et en fait il n'en a jamais eu autant. La tour Khalifa de Dubai, dans les circonstances, aura davantage été victime d'une récession mondiale que l'élément annonciateur d'une surchauffe locale. C'est toute l'industrie de la construction, mondialement parlant, qui a subit les contrecoups de la crise économique et cela à divers degrés selon les régions.

 

Les gens à la Barclays doivent s'ennuyer pour se pencher sur ce genre de faux problème. On n'a qu'à regarder comment l'économie mondiale est gérée actuellement pour savoir que l'on va et que l'on ira d'une crise à l'autre continuellement. Tout cela parce qu'il n'y a plus de discipline, que les entreprises n'ont plus de vision à long terme, et que les hauts dirigeants ne pensent qu'à leurs profits immédiats et l'insoutenable inflation de leurs revenus déconnectés de la réalité. Le niveau d'endettement des pays, tout comme des individus, ajoute aussi un poids de plus en plus ingérable dans l'équilibre des forces économiques et arrive à un point de non retour.

 

Un autre exemple: l'extrême volatilité du prix du pétrole notamment, a bien plus d'effet destructeur sur les économies régionales et affecte bien plus rapidement l'ensemble de la planète, en étant trop souvent la cause d'une crise financière ou autre, que ces balivernes qui ne font que détourner l'attention des gens vis à vis des vrais problèmes.

 

C'est le degré de cupidité des entreprises et de leurs hauts salariés qui devraient servir d'étalon de mesure d'une crise annoncée. Pas ces innocentes tours, qui font bien davantage référence dans l'inconscient populaire à la fameuse et fumeuse tour de Babel. Toute l'économie occidentale est soumise à ce traitement de choc de la part de l'élite financière, qui n'a pas de précédent dans l'histoire moderne. Et selon moi, ce phénomène, s'il n'est pas résorbé, nous entrainera inévitablement vers l'implosion du système capitaliste tel qu'on le connait, dans un avenir pas si lointain.

Link to comment
Share on other sites

  • Administrator
Ya un petit documentaire des nouvelles australiennes qui fait étât des 64 millions d'unités de condos vacantes en Chine. Ce serait peut-être un signe précurseur que ça va pêter çà peut-être?

 

 

 

ça mérite son propre fil dans la section Asie ça!! Merci!

Link to comment
Share on other sites

La construction de gratte-ciel annoncerait une crise :

 

Une étude de la banque britannique Barclays analyse la construction de bâtiments monumentaux comme un signe avant-coureur de problèmes économiques.

 

La construction de gratte-ciel a souvent précédé des crises financières, si bien que les investisseurs devraient se méfier de la Chine et de l’Inde où les chantiers se multiplient, conclut une étude publiée mercredi par la banque britannique Barclays. Barclays Capital estime qu’il existe «une corrélation dangereuse entre la construction des plus grands immeubles du monde et une crise financière imminente: New York 1930, Chicago 1974, Kuala Lumpur 1997 et Dubaï 2010».

 

Dernier exemple en date: la tour Burj Khalifa à Dubaï, géant de plus de 800 mètres de haut inauguré au moment où l’émirat était rattrapé par une crise financière. Ce lien, qui peut être illustré sur les 140 dernières années, n’est pas le fait du hasard, affirment les experts de la banque d’affaires.

…………

 

L’Inde doit aussi être surveillée de près: avec seulement deux tours géantes achevées, elle en a 14 autres en construction, et elle doit inaugurer d’ici 2016 la deuxième plus grande du monde, la «Tower of India».

 

 

http://www.boursorama.com/actualites/la-construction-de-gratte-ciel-annoncerait-une-crise-5497ead12093f3d71a56a2bac288777a

 

Probleme est que la correllation n'est pas solidae parce qu'il n'y a pas assez de données pour que ca soit statistiquement significatif. A moins de 30 points de données, une statistiques n'est pas fiable.

Link to comment
Share on other sites

La multiplication des gratte-ciels arrive souvent dans un haut de vague de croissance. Le temps de les compléter et on est rendu dans le creux. Comme les crises arrivent à ce moment là, et on tendance à être plutôt régulières depuis quelques décennies, la corrélation me semble plutôt conjoncturelle. C'est très simpliste d'affirmer (ou sous-entendre du moins) que les gratte-ciels causent les crises!! Ayoye.....

Link to comment
Share on other sites

Ya un petit documentaire des nouvelles australiennes qui fait étât des 64 millions d'unités de condos vacantes en Chine. Ce serait peut-être un signe précurseur que ça va pêter çà peut-être?

 

 

Oui, ça sent pas mal le pétage à venir de ce côté. Inévitable. Mais de quel ordre, et quel impact? À voir.

Link to comment
Share on other sites

Sans oublier le méga boom artificiel qui a foutu l'Irlande (ex exemple de réussite 'tigre celtique')par terre.Les prix étaient surévalués jusqu'à 330 pct.

L'immo a perdu 60 pct de ses niveaux de 2007 à Dublin et c'est pas encore le plus bas.

Conséquence les gens sont en 'negative equity' pour le reste de leur vie, souvent des couples sans emploi(400.000 chômeurs sur une population

active de 1.9 millions).Prisonniers de leur maison qu'ils doivent rembourser à l'ancien prix de l'hypo et ça n'en vaut même plus la moitié.

Certains abandonnent carrément la dite maison pour partir à l'étranger et recommencer tout à zéro.

En Espagne il y a des millions de logements vides aussi.

A Paris et Londres les prix sont hors réalité, un jour ça va aussi se crasher mais dans une moindre mesure.

Ya plus que des Qataris ou des Chinois ou des Russes qui achètent souvent cash dans ces deux villes, les plus belles pièces.

Link to comment
Share on other sites

Je n'ai pas pu le trouver mais il y avait un texte sur le site de Canderel dans leur section Newsletter où un journaliste interviewait le président de Canderel à propos des dévloppements à Toronto. Il disait que la plupart (55%) des acheteurs de condos dans Aura et les autres sur Bloor et Yonge je crois, étaient achetés par des chinois, japonais et coréens. J'étais à Toronto la semaine passée en vacances, à deux pas du «Aura» de Canderel, et je n'en revenais pas de la quantité de nouvelles tours en construction. Même avec l'immigration, il n'est pas possible que des Torontois tous résidents soient preneurs pour autant de logements. On verra la suite, mais il y a un nombre impresssionnant de proprios absents comme pour les condos de Key West ou South Beach. Quand tu habites un machin comme çà au 55ième étage, tu peux ne jamais croiser ton voisin (s'il y a) pendant des années. C'est difficile de savoir si quelqu'un habite derrière une porte close...

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...