Jump to content

Recommended Posts

Merck Frosst: 91 employés licenciés au Québec

26 novembre 2008 - 06h39

La Presse

Vincent Brousseau-Pouliot

La cure d'amincissement du géant pharmaceutique Merck vient de faire ses premières victimes au Québec. Hier, sa filiale canadienne Merck Frosst a licencié 150 représentants aux ventes, dont 51 représentants au Québec.

 

Est-ce la fin des licenciements au Québec chez Merck, qui doit licencier 7200 employés à l'échelle mondiale d'ici 2011? Pas nécessairement. «D'autres coupes sont toujours possibles, mais nous ne les souhaitons pas», dit le porte-parole, Vincent Lamoureux.

 

Merck Frosst compte maintenant 1150 employés au Canada, dont 711 à son siège social de Kirkland. Le siège social de Kirkland a perdu environ 500 employés depuis 2001.

 

Parmi les employés restants, 285 personnes travaillent au centre de recherche de l'entreprise qui a été épargné par la nouvelle vague de licenciements.

 

Le mois dernier, Merck a fermé trois de ses sept centres de recherche à l'échelle mondiale. «Nous devrions même y augmenter nos effectifs au centre de recherche de Kirkland au cours des prochaines années, dit M. Lamoureux. Notre mandat est maintenant concentré dans les maladies infectieuses. Avant, nous avions un mandat plus diversifié qui comprenait le diabète, les maladies cardiaques et les maladies inflammatoires.»

 

Il y a un mois, Merck a annoncé son intention de licencier 7200 employés dans le monde d'ici 2011. Le nombre d'employés passerait ainsi de 56 700 à 49 500. Le géant pharmaceutique réduirait ainsi ses effectifs de 13%.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value