Search the Community

Showing results for tags 'léchelle'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 14 results

  1. Royal LePage prévoit que le prix moyen des maisons augmentera de 3,5% à l'échelle nationale d'ici à la fin de l'année, a-t-il indiqué jeudi. Pour en lire plus...
  2. Le producteur d'aluminium supprime 13500 postes permanents à ses usines et 1700 postes contractuels chez ses sous-traitants à l'échelle mondiale, en raison du ralentissement économique. Pour en lire plus...
  3. projet sobre qui bouche un trou à l'échelle du quartier http://www.sturbain33.com/fr/
  4. Montréal, Hollywood du Nord Le Devoir Stéphane Baillargeon Édition du mercredi 08 octobre 2008 Mots clés : Entretiens Centre Jacques Cartier, Gilbert Rozon, Culture, Montréal Gilbert Rozon propose de mettre l'accent sur la ville créative Varekai, la plus récente production du Cirque du Soleil. Photo: Agence Reuters Montréal n'est pas une métropole culturelle mondiale, mais pourrait le devenir en misant sur son «immense pouvoir créateur». Voilà l'observation et la proposition fondamentales livrées hier matin par Gilbert Rozon aux participants d'un colloque sur la gouvernance culturelle. Le président-fondateur du Festival Juste pour rire/Just for Laughs participait à la dernière journée d'un colloque sur la gouvernance culturelle organisé par le Centre des Entretiens Jacques Cartier. La table ronde portait sur l'évolution du soutien public et privé aux arts. Gilbert Rozon y parlait de «branding», soit la mise en marché de sa cité comme une sorte de marque distincte et distinguée. «Quand on parle de branding, on subodore quelque chose, on perçoit une marque distinctive, a-t-il dit. Si vous pensez à Mercedes, vous percevez de la qualité. C'est la même chose avec une ville. Quand on pense à une ville comme Rome, Paris ou New York, on a une perception.» Alors, quelle est la personnalité de Montréal? «Est-ce qu'on est par exemple une métropole culturelle?, a poursuivi le président Rozon. À l'échelle du Québec, probablement, ça va de soi. À l'échelle du Canada, peut-être. En tout cas, on est en compétition avec Toronto. Mais à l'échelle du monde? C'est ce qui vous vient à l'esprit si vous êtes un grand voyageur? Vous pensez New York, Londres, Paris, Las Vegas. Je ne pense pas que Montréal soit une métropole culturelle dans ce sens-là. On se conterait des histoires en prétendant le contraire. Mais je pense aussi qu'il y a des façons d y arriver.» Comment? On pourrait dépenser des centaines de millions, construire d'immenses musées et acheter des collections complètes par exemple, comme le fait Dubaï, mais on ne peut pas ou on ne veut pas, et est-ce même souhaitable? Alors, que peut-on faire rayonner à l'échelle mondiale? «J'ose proposer une piste inspirée de ce que j'entends. Quand je me promène sur la planète, j'entends une chose sur Montréal et le Québec: on est perçus comme un lieu de création du spectacle vivant. Cette crédibilité vient de plusieurs choses: du Cirque du Soleil qui rayonne sur toute la planète, de Céline Dion et du Cirque Éloize, du Festival international de jazz et du Festival Juste pour rire, deux leaders mondiaux dans leur domaine, de François Girard ou d'Arcade Fire, etc. Montréal, c'est la ville du créateur.» Il a alors proposé une allégorie utilisant Hollywood, le centre mondial de la planète cinéma qui exporte ses créations partout. Hollywood, une bourgade de riches aux confins de l'Occident qui produit pourtant le plus populaire cinéma de la planète. «Montréal peut devenir un des grands centres de création dans le monde, a enchaîné M. Rozon. Nous avons les artistes, des industries culturelles fortes, du Cirque du Soleil aux grandes boîtes de productions cinématographiques, les infrastructures de formation.» Pour Gilbert Rozon, il faudra toutefois remplir trois conditions pour réussir ce positionnement de Montréal. D'abord, il faudrait «placer le produit au centre des préoccupations». Ensuite, il s'agirait de «l'exemplifier dans tout ce qu'on fait», le design urbain comme le transport, les salles de spectacle comme l'art public. Finalement, a dit M. Rozon «on doit demander au gouvernement d'avoir une seule grande politique culturelle, soit le soutien à l'exportation». Pour lui, l'idée serait donc d'«amplifier ce que Montréal fait de bien». Il croit aussi que cette réflexion (et l'action conséquente) sur le branding doit se faire rapidement, d'ici un an. «On est un peuple fondé par les Français, conquis par les Anglais, sans parler de toutes les influences, merci mon Dieu, de l'immigration, a conclu Gilbert Rozon, en réponse aux question de la salle. C'est ce qui fait la différence et la beauté de Montréal. Nous sommes devenus qui nous sommes à travers les combats nationalistes, fédéralistes et tout ce qu'on veut. Je trouve cette ville fantastique et j'espère que nous allons nous servir de ses particularités.» http://www.ledevoir.com/2008/10/08/209612.html (8/10/2008 8H42)
  5. Immobilier: Royal LePage ne prévoit pas d'effondrement 6 janvier 2009 - 09h39 Presse Canadienne
  6. Je suis curieux. Quelle phrase identifie votre point de vue face aux voitures?
  7. Le géant industriel allemand réduit son personnel de 4,2% à l'échelle mondiale pour abaisser ses coûts. Pour en lire plus...
  8. L'Union européenne annonce que le PIB des 15 pays qui partagent la monnaie commune s'est contracté pour un 2e trimestre consécutif. À l'échelle nationale, l'Italie est en récession, tandis que la France l'évite de peu. Pour en lire plus...
  9. Selon l'Engineering and Physical Sciences Research Council (EPSRC) du Royaume-Uni, plus de 2000 avions commerciaux sont actuellement en attente d'être démantelés à l'échelle du globe. Pour en lire plus...
  10. Devant le refus des républicains d'aider l'industrie automobile qui bat de l'aile, Queen's Park contemple la possibilité d'un plan de sauvetage temporaire à l'échelle nord-américaine. Pour en lire plus...
  11. (12/04/2007)Ce sont les Repentignois qui seraient les Québécois les plus heureux, si l'on en croit un palmarès publié aujourd'hui par Pierre Côté, le fondateur de l'indice relatif de bonheur (IRB). À l'échelle régionale, c'est à Montréal que les gens se diraient les plus malheureux. 25 villes étaient en lice dans un questionnaire auquel plus de 9 000 internautes ont répondu. Leur tâche: autoévaluer leur propre niveau de bonheur. Avec un IRB de 79,40, la ville de Repentigny s'avère la championne du bonheur. Son taux de chômage est d'à peine 3 % et, comme l'a mentionné Chantal Deschamps, la mairesse de la ville, «Repentigny n'est plus la ville-dortoir qu'elle a déjà été.» C'est Rouyn-Noranda qui arrive bonne deuxième. Son indice de bonheur élevé pourrait être attribuable au fait que, contrairement au reste de sa région, elle jouit d'une grande stabilité d'emploi que lui procure la présence des grandes institutions gouvernementales. Au dernier rang du palmarès des villes vient Saint-Jérôme. Pierre Côté attribue cette pauvre performance à des services de santé déficients, de même qu'à des infrastructures qui supportent mal la croissance démographique de la ville. Malheureux, les Montréalais? À l'échelle régionale, Montréal fait piètre figure en finissant en bas de liste, derrière le Saguenay Lac-St-Jean et les Laurentides. En tant que ville, Montréal se classe au 18e rang sur les 25 choix proposés. «Les agissements des cols bleus, la saga du CHUM, le gouffre financier du métro vers Laval, les fusions municipales de même que le phénomène des gangs de rue pourraient expliquer un tel résultat», croit M. Côté. Invité par Canoë à commenter ces résultats, le maire de Montréal Gérald Tremblay s'est montré indisponible. Résultats pondérés De l'aveu de l'instigateur du projet, certains groupes sociaux étaient sous-représentés, notamment les gens âgés de plus de 65 ans, peut-être moins familiers aux rudiments d'Internet. «C'est pourquoi les résultats ont été pondérés, pour représenter les réalités démographiques du Québec selon Statistiques Canada», a justifié M. Côté. La marge d'erreur moyenne du palmarès est de 1,4 %.
  12. Salut les filles! Bon, j'ai rien à faire donc j'ai décidé de créer un thread sur l'une de mes villes préférées. Voici la ville de Mexico, je crois que souvent on a négligé et donné d'une mauvaise réputation à cette ville (grippe porcine, violence, pollution, etc.) mais elle est quand même belle et très dynamique, il y a une infinité de choses à voire et faire. Je vous suggère donc, que la prochaine fois que vous preniez un vol à Cancun ou Puerto Vallarta, arretez pour quelques jours à la ville de Mexico Un peu d'information: Mexico (en espagnol ciudad de México [littéralement: ville de México]) est la capitale du Mexique. C'est la ville la plus peuplée du Mexique. Elle est située dans le centre du pays, dans la vallée de Mexico, un plateau d’une altitude de 2 250 mètres, entouré de sommets qui le surplombent à plus de 5 000 mètres au-dessus du niveau moyen de la mer. Fondée en 1325 par les Mexicas (Aztèques), la ville précolombienne de Tenochtitlán a été entièrement détruite par les conquérants espagnols au début du XVIe siècle. Cette agglomération est devenue, avec une population estimée à environ 20 millions d'habitants, la deuxième du monde derrière Tokyo. Centre politique, économique et culturel du Mexique, Mexico est l’une des métropoles les plus dynamiques d’Amérique latine avec São Paulo au Brésil. Le tremblement de terre du 19 septembre 1985 qui secoua la capitale mexicaine, d'une magnitude de 8,1 sur l'échelle de Richter (8.5 effondrerait la tour CN) , dura deux minutes. Avec sa réplique qui eut lieu le lendemain (7,5 sur l'échelle de Richter), il fit entre 10 000 et 50 000 morts. 412 immeubles ont été entièrement détruits et 5 000 à 9 000 bâtiments ont été endommagés et il reste encore de nombreuses séquelles, comme les immeubles abandonnés autour du parc de l'Alameda. Les dégâts se concentrent dans les quartiers centraux, sur une superficie de 40 km² (4 % de l’espace urbanisé en 1980). Le quartier des ministères, entre autres, a été sévèrement touché. Une partie de l'immeuble des télécommunications s'est effondrée. Plus de 100 000 logements sont détruits, surtout dans les immeubles de plus de 6 étages. Le séisme a été considéré par certains Mexicains comme une punition divine. Son épicentre se trouvait pourtant à 400 km de Mexico. Milliers ont aussi quitté la ville à cause du tremblement (en incluant ma famille). Voilà pourquoi on ne trouve pas de gratte-ciels de 300+ m dans la ville, on se souvient encore de cette catastrophe, mais la ville commence a renaitre et construire vers le ciel, en 2003 la Torre Mayor (Tour Majeure) est inauguré comme l'un des édifices plus hauts de l'Amérique Latine (225m) et aussi comme l'un des plus solides du monde avec 98 amortisseurs séismiques , capable de résister un séisme de 9.0 sur l'échelle de Richter. Beaucoup de projets sont en train d'être construits en incluant quelques plus hauts que la Torre Mayor. Note: le thread originel sur SSC a commencé en 2007, donc les premières photos sont un peu vieilles alors elles peuvent ne pas inclure de nouveaux édifices, surtout dans le centre financier Santa Fe qui est en transformation constante. Je vais essayer de nommer les sites les plus populaires, la ville est si géante que il y a beaucoup de places que je ne connais pas (faut dire que je ne viens pas de la ville de Mexico lol) Merci pour les photos à Rey_Arturo, elbart89, marte, ChrisLifeStyle et plusieurs autres de SSC. Alors on commence dans le prochain post. !
  13. Il était devenu milliardaire grâce au créneau des fonds communs de placement. Il a été un des premiers à en faire la promotion à l'échelle mondiale. Pour en lire plus...
  14. Merck Frosst: 91 employés licenciés au Québec 26 novembre 2008 - 06h39 La Presse Vincent Brousseau-Pouliot La cure d'amincissement du géant pharmaceutique Merck vient de faire ses premières victimes au Québec. Hier, sa filiale canadienne Merck Frosst a licencié 150 représentants aux ventes, dont 51 représentants au Québec. Est-ce la fin des licenciements au Québec chez Merck, qui doit licencier 7200 employés à l'échelle mondiale d'ici 2011? Pas nécessairement. «D'autres coupes sont toujours possibles, mais nous ne les souhaitons pas», dit le porte-parole, Vincent Lamoureux. Merck Frosst compte maintenant 1150 employés au Canada, dont 711 à son siège social de Kirkland. Le siège social de Kirkland a perdu environ 500 employés depuis 2001. Parmi les employés restants, 285 personnes travaillent au centre de recherche de l'entreprise qui a été épargné par la nouvelle vague de licenciements. Le mois dernier, Merck a fermé trois de ses sept centres de recherche à l'échelle mondiale. «Nous devrions même y augmenter nos effectifs au centre de recherche de Kirkland au cours des prochaines années, dit M. Lamoureux. Notre mandat est maintenant concentré dans les maladies infectieuses. Avant, nous avions un mandat plus diversifié qui comprenait le diabète, les maladies cardiaques et les maladies inflammatoires.» Il y a un mois, Merck a annoncé son intention de licencier 7200 employés dans le monde d'ici 2011. Le nombre d'employés passerait ainsi de 56 700 à 49 500. Le géant pharmaceutique réduirait ainsi ses effectifs de 13%.