Search the Community

Showing results for tags 'merck'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 9 results

  1. Plusieurs firmes pharmaceutiques négocient actuellement pour acheter ViroChem, notamment Vertex, Roche, Merck et Gilliad. Pour en lire plus...
  2. Quelques jours après la fusion de Pfizer et de Wyeth, le mouvement de fusion dans le secteur pharmaceutique se poursuit avec l'achat par Merck de son concurrent Shering-Plough. Pour en lire plus...
  3. L'action du groupe pharmaceutique américain s'échangeait en baisse jeudi à New York, après qu'il a délivré des prévisions jugées décevantes pour 2009. Pour en lire plus...
  4. Le groupe pharmaceutique a annoncé mercredi la poursuite de ses efforts de restructuration, avec la suppression de 7200 postes d'ici à 2011. Pour en lire plus...
  5. La cure d'amincissement du géant pharmaceutique vient de faire ses premières victimes au Québec. Pour en lire plus...
  6. C'est pas Merck qui a coupé des milliers d'emplois au printemps dernier ? Et là, un nouveau siège social ? Je ne comprends rien de l'industrie pharmaceutique !? **** Nouveau siège social pour Merck Canada 10 décembre 2012 Par François G. Cellier Broccolini vient de jeter les bases d’un nouveau bâtiment commercial dans Kirkland. L’immeuble s’intégrera à un édifice existant qui fera l’objet d’une rénovation. L’édifice projeté, qui est actuellement en construction, abritera les bureaux de l’entreprise pharmaceutique Merck Canada, qui en sera le principal locataire. Ce complexe multilocatif longera l’autoroute 40 du côté sud. Cinq étages seront construits pendant une première phase, auxquels s’ajouteront trois autres niveaux lors d’une phase ultérieure. Les travaux visent une certification LEED-NC de niveau Argent. Ils ont commencé récemment et ont été officialisés le 30 novembre dernier, à l’occasion d’une pelletée de terre symbolique. Un projet en mode fast track Quelque 80 % des plans et devis sont terminés. Comme ce projet est en mode fast track , en raison d’une première phase qui doit être livrée à la fin de l’année 2013, l’entrepreneur Broccolini s’affaire déjà à couler les fondations depuis quelques semaines. « Il faut terminer cette étape avant le début des grands froids, pour pouvoir respecter l'échéancier très serré », précise Andrew Tarassoff, l’architecte du projet chez Rubin et Rotman Architects. L’assemblage de la structure d’acier commencera vers la fin du mois de janvier. Au final, l'ensemble du projet nécessitera un investissement de 75 millions $ et totalisera 200 000 pieds carrés de superficie. Défis LEED L’un des défis à la certification LEED pour cet immeuble tient à sa localisation. Situé dans une banlieue, où les transports collectifs ne sont pas accessibles à proximité, il n’obtiendra aucun point LEED en cette matière. Pour compenser cette lacune, il faudra consentir plus d’efforts dans les systèmes mécaniques, qui récupéreront leur propre chaleur afin de la redistribuer ailleurs dans l’immeuble. Le bâtiment comprendra également des refroidisseurs de haute performance, et les simulations d’efficacité énergétique iront plus loin que les standards imposés. En fait, chacun des systèmes est actuellement analysé et observé dans les moindres détails. L’enveloppe du segment agrandi sera essentiellement constituée de murs-rideaux en aluminium-verre. Ceux-ci laisseront entrer une luminosité abondante, ce qui a des répercussions positives sur la santé du personnel, dit-on. Broccolini voulait un verre dont la finition extérieure aura un aspect lisse (sans meneaux apparents), afin de l’harmoniser aux panneaux tympans. Les murs-rideaux représentent un défi d’ingénierie, question de procéder aux bons calculs de chauffage et de climatisation, ce dont la firme en génie mécanique et électrique Dupras Ledoux Ingénieurs devra tenir compte. Le génie en structure est assumé par Shector-Barbacki-Shemie, et le génie civil par exp. Précisons que l’immeuble misera par ailleurs sur un atrium, qui se trouvera entre le nouveau et l’ancien immeuble. Réaménager pour rendre plus durable Le bâtiment existant, qui a été construit il y a cinq ans par Broccolini, n’est pas conçu selon les critères LEED. Il sera difficile de l’adapter aux nouvelles installations, car les coûts pour ce faire seraient très élevés. Ses intérieurs seront toutefois réaménagés, pour les rendre compatibles aux principes LEED. « Nous éliminerons pratiquement toutes les cloisons entre les bureaux, afin de créer des aires de travail ouvertes », explique Andrew Tarassoff. Cela répondra aux normes de Merck Canada, qui a adopté une politique appelée Merck Space (sans cubicules avec panneaux hauts), pour favoriser les interactions entre employés et équipes sur place, ce qui a un impact favorable sur la productivité d’une entreprise.
  7. Merck Frosst: 91 employés licenciés au Québec 26 novembre 2008 - 06h39 La Presse Vincent Brousseau-Pouliot La cure d'amincissement du géant pharmaceutique Merck vient de faire ses premières victimes au Québec. Hier, sa filiale canadienne Merck Frosst a licencié 150 représentants aux ventes, dont 51 représentants au Québec. Est-ce la fin des licenciements au Québec chez Merck, qui doit licencier 7200 employés à l'échelle mondiale d'ici 2011? Pas nécessairement. «D'autres coupes sont toujours possibles, mais nous ne les souhaitons pas», dit le porte-parole, Vincent Lamoureux. Merck Frosst compte maintenant 1150 employés au Canada, dont 711 à son siège social de Kirkland. Le siège social de Kirkland a perdu environ 500 employés depuis 2001. Parmi les employés restants, 285 personnes travaillent au centre de recherche de l'entreprise qui a été épargné par la nouvelle vague de licenciements. Le mois dernier, Merck a fermé trois de ses sept centres de recherche à l'échelle mondiale. «Nous devrions même y augmenter nos effectifs au centre de recherche de Kirkland au cours des prochaines années, dit M. Lamoureux. Notre mandat est maintenant concentré dans les maladies infectieuses. Avant, nous avions un mandat plus diversifié qui comprenait le diabète, les maladies cardiaques et les maladies inflammatoires.» Il y a un mois, Merck a annoncé son intention de licencier 7200 employés dans le monde d'ici 2011. Le nombre d'employés passerait ainsi de 56 700 à 49 500. Le géant pharmaceutique réduirait ainsi ses effectifs de 13%.