Dominic723

Démantèlement de l'antenne de la Tour CIBC

Recommended Posts

Pinned posts

Démantèlement de l'antenne de la Tour CIBC

Citation

http://blog.fagstein.com/2018/01/21/cogeco-hd-radio/

CKOI: The days of Montreal’s most powerful radio transmitter are numbered. The 307,000-watt signal, grandfathered at that power when the federal government imposed a 100kW limit on FM stations in the 1960s, is being replaced by a new transmitter on the Mount Royal Antenna, that will be higher up but lower power (147kW) so its pattern doesn’t extend beyond its current one.

Lachance said the plan is to make the move this year, probably around June. After that, the existing transmitter and antenna on the CIBC building at Peel St. and René-Lévesque Blvd. downtown will likely be torn down. CKOI’s backup transmitter, and others for Cogeco stations and some Bell stations, is in Laval’s Auteuil district.

Most people won’t notice a change. But Cogeco believes the higher antenna will mean less interference from large buildings and the mountain itself.

Other Cogeco stations have applied for and gotten permission to increase to the maximum 100kW. The transmitter for CHMP 98.5 has already been increased. The Beat 92.5 (CKBE-FM) remains at 41kW and its upgrade, though approved, isn’t scheduled in the short term.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut tout le monde, un petit scoop de source sûre. 

L’antenne sers enlevée ce printemps puisque son client principal ne veut plus le maintenir :/ 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hum! ce mat fait partie de la petite histoire de cet immeuble. Alors même s'il ne sert plus, j'aimerais bien qu'on le conserve comme un élément du paysage du centre-ville. Il sert depuis si longtemps de couronnement de ce superbe édifice, qui fait maintenant partie du patrimoine contemporain de Montréal, que sa disparition laisserait une mauvaise impression de décapitation.

Share this post


Link to post
Share on other sites
On 2018-01-23 at 9:49 AM, acpnc said:

Hum! ce mat fait partie de la petite histoire de cet immeuble. Alors même s'il ne sert plus, j'aimerais bien qu'on le conserve comme un élément du paysage du centre-ville. Il sert depuis si longtemps de couronnement de ce superbe édifice, qui fait maintenant partie du patrimoine contemporain de Montréal, que sa disparition laisserait une mauvaise impression de décapitation.

Ça veut dire qu’on doit l’entretenir et ça entraîne des coûts supplémentaires . C’est juste une antenne . 

Share this post


Link to post
Share on other sites

On verra ce qu'en pense le propriétaire des lieux, je ne crois pas que ce mat soit si couteux à entretenir puisqu'il ne servirait que de support pour son feu rouge de sécurité. Habsfan pourrait peut-être nous éclairer sur la chose? 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sans antenne ca va faire encore plus moche ... surtout que cette tour n'a aucune illumination la nuit et que les enseignes CIBC sont souvent éteintes ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Similar Content

    • By IluvMTL
      Vivez ou revivez le Panel Vision 2019 : La revitalisation du sud-est de Ville-Marie, un événement réunissant 3 des plus grands acteurs immobilier de Montréal et traitant des sujets les plus actuels de ce domaine qui nous unit ! 🎥🤩
      Merci encore à Vincent Chiara (MACH), Laurence Vincent (PRÉVEL) et à Patrick Lebire et Philippe Olivier Bouclin (Groupe Sélection) pour le partage généreux de leur vision, de leur expertise et de leur expérience. Nous en sommes ressortis inspirés !
      https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=2223296981073308&id=108545022548525
      Inscriptions fermées
      EXCLUSIF AUX MEMBRES
      PANEL VISION : 
      LA REVITALISATION DU SUD-EST DE VILLE-MARIE, PROCHAIN PÔLE MAJEUR DE LA VILLE
      4 avril 2019
      Mentorat
      Des joueurs d'expérience et de grands bâtisseurs partageront leur vision de la revivification du sud-est de Ville-Marie, un secteur à l'aube de connaître un important essor et de devenir un pôle majeur de la Métropole.

      Nos invités et grands développements sous la loupe :

      Vincent Chiara, Président et fondateur, GROUPE MACH
      Quartier des lumières

      Laurence Vincent, Coprésidente, PRÉVEL
      Terrain voisin du Pont Jacques-Cartier

      Patrick Lebire, Directeur principal, Développement &
      Philippe Olivier Bouclin, Directeur immobilier, GROUPE SÉLECTION
      Brasserie Molson

      Au coeur des échanges :
      * Vision pour les derniers terrains d'envergure du Centre-Ville
      * Présentation des ambitieux projets qui y marqueront l'horizon
      * Dynamique du secteur
      * Enjeux : le 20 / 20 / 20, investissements locatifs vs revente
      * Design architectural, création de milieux de vie optimisés et inspirations internationales
      * Connexion avec le secteur du Vieux-Port
      * Nécessités en infrastructures 
    • By YMQ
      Accurso vend devant le Centre Bell
       
      Hugo Joncas . les affaires.com . 13-04-2012 (modifié le 13-04-2012 à 17:37)
       
      Les plans se précisent pour le développement de l’îlot situé devant le Centre Bell, entre la rue des Canadiens-de-Montréal et le boulevard René-Lévesque Ouest, au centre-ville de Montréal. L’homme d’affaires Tony Accurso vient de vendre la parcelle qu’il y détenait au propriétaire de la partie nord du lot, Giorgio Tartaglino.
       
      Le citoyen de Monaco termine ainsi l’assemblage de son terrain pour construire une éventuelle phase 3 à son projet de copropriétés Roccabella, annoncé le 3 avril.
       
      À 10,2 millions de dollars, la transaction revient à 567 $ le pied carré. Un prix plus élevé que celui de toutes les transactions conclues dernièrement dans le quartier, reconnaît Serge Labelle, vice-président aux finances de la société de Giorgio Tartaglino, MC Finance. « Mais on pense que ça représente les taux qui vont être payés dans les prochaines années au centre-ville de Montréal, dit-il. Les terrains vont se faire de plus en plus rares ces prochaines années si tous les projets annoncés se font. »
       
      Chez Altus, l’évaluateur Mathieu Colette que le prix reflète la nature de la transaction : un assemblage. « Si l’acheteur a payé son terrain au nord beaucoup moins cher parce qu’il l’a acheté depuis plusieurs années, qu’il y exploite un stationnement depuis longtemps, l’ensemble du terrain reconstituté lui revient moins cher », explique-t-il.
       
      Ce lot était au centre de toutes les convoitises. En janvier, le fonds torontois Cattera et le constructeur montréalais Broccolini ont acquis les lots du côté sud de l’îlot, directement en face du Centre Bell. Selon nos informations, il est ensuite entré en discussions avec Tony Accurso pour acheter son lot de 18 000 pieds carrés, rue de la Montagne, que Giorgio Tartaglino vient d’acheter.
       
      L’homme d’affaires Luc Poirier a aussi tenté de mettre la main sur le terrain. « Nous, on offrait huit millions », dit le promoteur, joint par LesAffaires.com. Fin décembre, ses partenaires et lui ont même fait une avance à Tony Accurso, pour lui démontrer le sérieux de leur proposition. « Il doutait de notre capacité de payer », explique Luc Poirier.
       
      Le Roccabella va de l’avant
       
      Giorgio Tartaglino ouvrira dès le début mai un bureau de vente pour les unités de la première des deux tours de 25 étages déjà prévues dans le projet Roccabella, sur les terrains qu’il détenait déjà, boulevard René-Lévesque. Les plans prévoient au total 512 unités de condos et 400 places de stationnement. MC Finance construira les deux gratte-ciel sur un basilaire commercial de 20 000 pieds carrés. « On aimerait y aménager une épicerie fine, avec une fromagerie, une charcuterie, une pâtisserie… » explique Serge Labelle, de MC Finance. Il évalue l’investissement total à 120 millions de dollars. Les travaux de la première tous devrait être terminés en 2015, estime-t-il.
       
      Sur le terrain racheté à Tony Accurso, le promoteur pourrait construire un autre immeuble d’ici une dizaine d’années. Mais à court terme, Giorgio Tartaglino l’a surtout acheté pour éviter qu’un autre gratte-ciel soit érigé et bloque la vue des acheteurs d’unités dans les premières phases. « On entendait toutes sortes de choses sur ce qui pourrait se faire sur ce terrain, et on n’aimait pas ça », explique Serge Labelle.
       
      Luc Poirier, qui convoitait aussi le lot, projetait d’y ériger une tour de 35 étages et 225 unités.
       
      http://www.lesaffaires.com/secteurs-d-activite/immobilier/accurso-vend-devant-le-centre-bell/543282