Jump to content

BiloMtl
 Share

Recommended Posts

À l'étroit dans ses installations de Longueuil, le Groupe Jean Coutu (T.PJC.A) prépare un agrandissement ou un déménagement ailleurs sur la Rive-Sud de Montréal, un projet de 70 millions de dollars.

 

 

La célèbre entreprise québécoise songeait à acquérir un terrain dans le parc industriel de Saint-Bruno-de-Montarville pour y déménager son siège social et son centre de distribution, mais l'administration municipale a refusé d'autoriser la transaction. La Ville voyait d'un mauvais oeil l'augmentation du trafic de camions qu'aurait entraîné la présence d'un gros entrepôt sur son territoire.

 

Jean Coutu scrute donc les autres terrains disponibles sur la Rive-Sud. L'entreprise pourrait aussi décider d'agrandir ses installations actuelles de Longueuil, où elle est établie depuis 1976. Elle est déjà propriétaire des terrains nécessaires pour le faire.

 

Pour l'instant, Jean Coutu ne privilégie aucune des deux options, a affirmé mardi la vice-présidente aux communications du groupe, Hélène Bisson, au cours d'un entretien téléphonique. Les critères de sélection les plus importants sont les coûts et la proximité des autoroutes.

 

 

Le détaillant souhaite réaliser les travaux à «moyen terme», soit d'ici deux ou trois ans. Les installations actuelles suffisent encore à la tâche, mais plus pour longtemps, a indiqué Mme Bisson.

 

La filiale de fabrication de médicaments génériques de Jean Coutu, Pro Doc, qui est établie à Laval, ne devrait pas déménager, a précisé la porte-parole.

 

Le réseau Jean Coutu compte actuellement 405 pharmacies au Québec, en Ontario et au Nouveau-Brunswick. L'entreprise prévoit avoir ouvert 14 nouveaux établissements cette année.

 

L'action de Jean Coutu a clôturé à 15,69 $ mardi, en hausse de 1,3 %, à la Bourse de Toronto. La valeur boursière de l'entreprise frise les 3,4 milliards de dollars.

 

 

http://affaires.lapresse.ca/economie/sante/201302/19/01-4623324-jean-coutu-veut-agrandir-ou-demenager-son-siege-social.php

Link to comment
Share on other sites

ni de leur jingle emprunté à un opéra pour ne pas payer de droits d'utilisation.

 

Juste pour la précision, c'est emprunté d'une sérénade de Mozart ("eine kleine Nachtmusik"). Il serait effectivement temps pour eux de dépoussiérer un peu leur image!

Link to comment
Share on other sites

Juste pour la précision, c'est emprunté d'une sérénade de Mozart ("eine kleine Nachtmusik"). Il serait effectivement temps pour eux de dépoussiérer un peu leur image!

 

Tout à fait. Ça fait très tiers-mondiste comme emballage. Le logo par exemple a probablement été dessiné sur un coin de table par la petite fille de Jean Coutu, puis l'idée de dire qu'on y trouve de tout; même un ami; çà ça doit venir du coco de madame Coutu elle-même. C'est tellement réconfortant de savoir qu'en allant chercher ses «pulules» chez Ti-Jean, on va rencontrer un copain qu'on a pas vu depuis 20 ans, qui va nous tousser son histoire dans la face.

Edited by montréaliste
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value