Jump to content

Recommended Posts

http://www.operationpatrimoine.com/

 

 

http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=5798,42657625&_dad=portal&_schema=PORTAL&id=19577&ret=http://ville.montreal.qc.ca/pls/portal/url/page/prt_vdm_fr/rep_annonces_ville/rep_communiques/communiques

 

22e Opération patrimoine architectural de Montréal : Une trentaine d'activités patrimoniales gratuites

 

20 septembre 2012

 

Montréal, le 20 septembre 2012 - La 22e édition de l'Opération patrimoine architectural de Montréal (OPAM) débutera dans quelques jours! Durant cette quinzaine (28 septembre au 14 octobre), les Montréalais et les visiteurs amateurs d'histoire auront la possibilité de prendre part à une trentaine d'activités patrimoniales gratuites : animations dans les musées, les bibliothèques et les églises, conférences, circuits de découverte à pied ou en autobus, etc. L'occasion pour toute la famille de se divertir de manière intelligente, enrichissante et entièrement gratuite! Le grand public sera aussi appelé à voter pour La maison coup de cœur 2012 parmi cinq des propriétés résidentielles primées le 12 octobre prochain (lamaisoncoupdecoeur.com). Toutes les activités offertes sont répertoriées sur le site de l'OPAM (operationpatrimoine.com).

 

« Chaque année, les activités offertes dans le cadre de l'OPAM offrent une belle occasion pour les Montréalais et les visiteurs de se laisser inspirer par le riche patrimoine architectural qui définit le paysage de la métropole. Par une programmation gratuite et diverse, cette 22e édition est l'occasion parfaite de découvrir l'histoire de Montréal en parcourant les divers quartiers de la ville et en explorant des bâtiments et lieux historiques qui témoignent de son passé. J'invite donc les Montréalais à répondre en grand nombre à cette invitation et à découvrir la grande richesse architecturale de leur métropole », de déclarer Mme Helen Fotopulos, responsable de la culture, du patrimoine, du design et de la condition féminine au comité exécutif de la Ville de Montréal.

 

 

Voici un échantillon des activités culturelles gratuites proposées par l'OPAM 2012 :

 

• Maisonneuve, cité modèle

(circuit de découverte en autobus)

Visite commentée de l'ancienne cité de Maisonneuve, jadis considérée comme la Pittsburgh du Canada. La visite inclut notamment le Musée du Château Dufresne et le Studio Nincheri, le plus ancien studio de vitrail du Québec encore en activité. Le dimanche 30 septembre 2012 de 13 h 30 à 16 h 30 (en français). Réservations obligatoires (places limitées) : 514 259-9201 (http://www.chateaudufresne.com).

 

• Visite extérieure de l'ensemble conventuel des Sœurs de Sainte-Anne à Lachine

Accompagnés d'un guide, les participants découvriront l'histoire du développement des bâtiments abritant le Collège Sainte-Anne et le Centre historique des Sœurs de Sainte-Anne. Situé aux abords du Canal de Lachine, l'ensemble conventuel est un point d'intérêt majeur de l'arrondissement de Lachine. Il témoigne de l'héritage important laissé par la Congrégation des Sœurs de Sainte-Anne aux plans religieux, éducatif et culturel. Les samedi 29 et dimanche 30 septembre 2012 à 10 h (en français). Réservations (places limitées) : 514 637-4616, poste 212 (http://www.ssacong.org/musee).

 

• Une petite promenade dans le village de De Lorimier

(circuit de découverte à pied)

Au fil d'une promenade tranquille commentée par Gabriel Deschambault, architecte et urbaniste, on découvrira quelques anecdotes et petits secrets de l'ancien Village de De Lorimier. De Papineau à Iberville, on fera connaissance avec quelques lieux particuliers aujourd'hui disparus, comme le couvent Mont-Royal ou encore les grands abattoirs de l'Est. Ce sera aussi l'occasion de parler de l'architecture et du patrimoine de ce secteur du Plateau-Mont-Royal. Le dimanche 14 octobre 2012 de 14 h à 15 h 30 (en français). Réservations à compter du 2 octobre 2012 (places limitées) : 514 527-6702.

 

• Visite architecturale de la Maison LeBer-LeMoyne

Magnifique exemple d'architecture française du 17e siècle, la Maison LeBer-LeMoyne fait la fierté du Musée de Lachine. Cette maison et sa dépendance ont été construites entre 1669 et 1671 pour la traite des fourrures. Accompagné d'un guide chevronné, on visitera ces bâtiments considérés comme les plus anciens de l'île de Montréal. Les samedi 29 et dimanche 30 septembre ainsi que les 6-7 et 13-14 octobre 2012 à 14 h (en français et en anglais). Réservations : 514 634-3478 (http://www.museedelachine.com).

 

• Visite architecturale de Pointe-à-Callière

Pointe-à-Callière invite le public à participer à un parcours guidé inédit du Musée. Les visiteurs pourront découvrir les défis relevés par les architectes, les archéologues et les muséologues lors de la construction du Musée sur des vestiges archéologiques. Les samedi 29 et dimanche 30 septembre 2012 à 13 h 30 (en anglais) et à 15 h 30 (en français). Réservations : 514 872-9150 (http://www.pacmusee.qc.ca).

 

• Visite guidée du village de Pointe-Claire

Les origines de Pointe-Claire remontent au temps de la colonie française. La visite guidée fera découvrir l'histoire du moulin à vent fortifié de 1710 et de l'église Saint-Joachim, de style néo-gothique, ainsi que la vie des premiers habitants. De l'information sera également donnée sur les anciennes maisons, témoins de différentes époques. Les dimanches 30 septembre, 7 et 14 octobre 2012 de 13 h à 15 h (en français et en anglais). Renseignements : 514 693-9114.

 

La 22e édition de l'Opération patrimoine architectural de Montréal est réalisée par la Ville de Montréal, en collaboration avec le Ministère de la culture, des communications et de la condition féminine du Québec et Héritage Montréal.

 

Surveillez la remise des Prix émérites du patrimoine 2012 et le lancement du Concours La maison coup de cœur le 12 octobre prochain!

Link to comment
Share on other sites

  • 5 years later...

Ville-Marie: un nouveau règlement pour protéger le patrimoine bâti

Par François Carabin Métro
email_fr_97x23.png

 

actu-vieux-montrecc81al.jpg?w=618&h=408&

Les entrepreneurs qui souhaitent apporter des modifications à un bâtiment dans Ville-Marie devront désormais se départir d’une somme d’argent beaucoup plus considérable pour la durée des travaux. Les conseillers de Ville-Marie ont adopté jeudi un projet de règlement dans le but de protéger le patrimoine bâti du centre-ville.

Les nouvelles mesures, qui modifient un règlement déjà en place, exigent des contracteurs des garanties monétaires accrues. À ce jour, quiconque entreprend de modifier ou de démolir un bâtiment dans l’arrondissement doit payer ce type de montant pour la durée du contrat.

«Au centre-ville, il y a une rareté de terrains vacants, a observé la conseillère de ville à l’arrondissement Sophie Mauzerolle, rejointe par le Métro jeudi. De plus en plus, les gros projets de développement incluent des démolitions complètes ou partielles de bâtiments existants.»

Pour contrevenir à des travaux bâclés, le conseil d’arrondissement a décidé d’ajouter la valeur du terrain au calcul des garanties exigées. Actuellement, seule la valeur du bâtiment est considérée.

«Pour un promoteur qui respecte les règlements, il n’y a pas vraiment d’incidence, outre le fait que nous retenons une somme un peu plus importante pendant les travaux», a soutenu Mme Mauzerolle.

«Ce que nous voulons faire, c’est décourager les promoteurs qui auraient une petite tendance à la délinquance, a-t-elle ajouté. Ce qui arrivait avant, c’est que la garantie était tellement peu élevée par rapport à la valeur du projet que c’était plus payant pour les entrepreneurs de payer la garantie plutôt que de faire l’effort nécessaire pour préserver ce qui devait être préservé.»

Elle a précisé que l’arrondissement avait «très rarement» dû encaisser la garantie bancaire lorsque des travaux avaient contrevenu au maintien du patrimoine.

Le règlement actuel stipule qu’un bâtisseur qui amorce des opérations de transformation dans Ville-Marie se fera déduire 5% de la valeur de l’édifice. Dans le cas d’une manoeuvre de destruction, le chiffre passe à 20% de la valeur et à 25% si le bâtiment contient un élément patrimonial «à conserver».

Sous les nouvelles exigences, un projet hypothétique où la valeur du bâtiment serait de 150 000 $ et celle du terrain serait de 10 000 000 $ verrait sa garantie passer de 7500$ à 1M$ pour une transformation. Pour une démolition, les frais passeraient de 30 000$ à 1,5M$.

Une consultation publique sur la question doit avoir lieu le 22 août. L’adoption officielle du règlement au conseil d’arrondissement pourrait être faite en début septembre au plus tôt.

Les modifications prévues:

screen-shot-2018-07-05-at-1-06-10-pm.png

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...