jesseps

ville-marie Parc Jean-Drapeau : rénovations

Recommended Posts

Pinned posts

Parc Jean-Drapeau

PJD.jpg

"Réalisation d'un nouvel aménagement contemporain de la portion sud de l'île Sainte‑Hélène en y introduisant un amphithéâtre naturel ayant une capacité de 65 000 personnes.

L'allée centrale devant l'édicule du métro sera agrandie permettant de la relier à la sculpture Trois disques (L'Homme) d'Alexander Calder, à la Biosphère et jusqu'au pont du Cosmos. L'aménagement de cette allée permettra d'optimiser les services d'accueil, de restauration, de sécurité et de transport actif et collectif."

http://www.parcjeandrapeau.com/fr/projet-amenagement-mise-en-valeur-ile-sainte-helene-pamv/

Lien vers la webcam du projet: https://www.devisubox.com/dv/dv.php5?pgl=Project/interface&sRef=1T0Q6ZFYK

Share this post


Link to post
Share on other sites
2 hours ago, ydg said:

Ils auraient pu mettre un service d'autobus avec des mini/midibus électriques à plancher bas. Un taxi qu'il faut réserver d'avance, on s'entend que c'est vraiment pas approprié pour les touristes.

C'est effectivement 'n'importe quoi'. Le parc Jean-Drapeau prend le moyen le moins cher et le plus rapide (i.e. aucune analyse) afin de répondre à une problématique soulevée lors des consultations de l'OCPM. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

La Fête des neiges sera à l'Espace 67 cette année

Communiqué de la Ville http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=5798,42657625&_dad=portal&_schema=PORTAL&id=32329

 

Un nouveau terrain de jeu pour la Fête des neiges de Montréal

16 janvier 2020

Montréal, le 16 janvier 2020 - La 37e Fête des neiges de Montréal accueillera pour la première fois les Montréalaises et les Montréalais à l'Espace 67, le nouveau terrain de jeux événementiel du parc Jean-Drapeau. Cette année, la grande fête hivernale se déroulera pendant 4 fins de semaine, du 18 janvier au 9 février 2020.

Événement familial par excellence, la Fête des neiges de Montréal offre une programmation axée sur le plein air proposant une foule d'activités sportives et ludiques, ainsi que des spectacles et des événements spéciaux.

« Je suis particulièrement heureuse de participer au lancement de la Fête des neiges de Montréal. Cet événement permet aux citoyennes et aux citoyens de goûter aux joies de l'hiver. Je suis certaine que les enfants et leurs parents vont avoir du plaisir à découvrir les nouvelles activités proposées, tout comme la vue imprenable sur le centre-ville qu'offrent les glissades sur tubes », a déclaré la mairesse Valérie Plante.

Vivre le meilleur de l'hiver

La Ville de Montréal est fière de s'associer, une fois de plus, à la Société du parc Jean-Drapeau pour offrir aux familles et aux enfants de Montréal un rendez-vous hivernal incontournable.

La Ville de Montréal invite donc les Montréalaises et les Montréalais à sortir pour aller à la découverte du nouvel aménagement du parc Jean-Drapeau, notamment les 16 couloirs pour la glissade sur tubes, ainsi qu'un sentier réfrigéré de plus de 300 mètres, traversant la forêt aux abords du fleuve Saint-Laurent, dédié aux patineurs.

Un parcours spécialement aménagé en partenariat avec l'Association des stations de ski du Québec permettra également aux jeunes de s'initier au ski ou à la planche à neige. Petits et grands pourront par ailleurs se familiariser à la pratique de la raquette avec Parcs Canada.

Pour plus d'information sur la programmation, rendez-vous à l'adresse suivante : http://www.parcjeandrapeau.com/fr/fete-des-neiges-de-montreal/

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une signature pour Montréal

Qu’il s’agisse d’un édifice, d’un lieu naturel ou d’une attraction, on accolera le mot « signature » à ce qui représentera une émotion, un repère, un signe distinctif profitant d’une association exclusive à une ville, un pays ou une communauté.

Robert Bonneau

La tour Eiffel, la statue de la Liberté, le Golden Gate Bridge sont autant d’ouvrages auxquels il n’est pas nécessaire d’associer le nom de la ville. Ils en sont une signature. L’Opéra de Sydney et le musée Guggenheim de Bilbao, quant à eux, s’ils portent le nom de la ville où ils se trouvent, leur seule image suffit pour les associer correctement à leur localisation. « L’effet Bilbao » est un phénomène bien documenté.

D’autres lieux naturels joueront le même rôle « signature ». Pensons au Grand Canyon ou aux chutes du Niagara, autant d’emblèmes pour un État, une ville ou un pays. Les parcs publics, quant à eux, présentent un intérêt particulier parce qu’ils sont des espaces naturels aménagés. En ce sens, ils sont le reflet d’habitudes, d’art de vivre et, au-delà de leur représentation physique, ils évoquent une émotion ou un sentiment.

C’est de cette combinaison que naît la signature exclusive, le triangle espace– communauté-ville.

Fréquenter Central Park sera pour plusieurs une expérience essentielle pour vivre pleinement New York. Idem pour les Jardins du Luxembourg à Paris, le Hyde Park à Londres, les jardins du Palais impérial à Tokyo ou encore le Tiergarten de Berlin.

Hormis leur beauté naturelle, le véritable sens de ces lieux est donné par ceux qui les fréquentent, l’attitude qu’ils y adoptent. Les parcs sont une signature vivante et dynamique d’une ville et, que ce soit par le cinéma, la chanson, le sport ou l’occupation de l’espace de manière générale, ils définissent la personnalité de la ville.

Montréal

Quelles sont les signatures emblématiques de Montréal ? Le pont Jacques-Cartier, assurément, et peut-être davantage la nuit alors qu’il brille de tous ses feux. Le mont Royal ? Bien sûr, sa croix, son belvédère et le chemin Olmsted (du nom de son architecte, le même que Central Park) et près de 600 hectares en plein cœur de la ville. Le Vieux-Montréal ? Le Parc olympique, peut-être aussi. Le fleuve ? L’Expo 67, le Grand Prix, le plus important événement télévisualisé de Montréal à travers le monde ? Osheaga, meilleur festival au Canada et l’un des 10 meilleurs au monde ?

Que ce soit sur des bases historiques, de développement, d’attachement culturel, le fleuve fait partie de l’ADN des Montréalais.

Montréal est une île et son port est le second en importance au Canada. L’exposition universelle de 1967 a aussi marqué l’histoire de la ville, la faisant entrer dans le club des grandes villes internationales. Le répertoire culturel, notamment musical du Québec, y fait de nombreuses références. Il s’agit d’un événement qui s’est inscrit durablement dans une période de changement et qui a marqué son époque, sa ville et ses habitants. Les Jeux olympiques aussi à leur façon, mais avec un impact plus court, à tout le moins en durée.

Un dénominateur commun

Les Jeux olympiques, le pont Jacques-Cartier, l’Expo 67, la Biosphère, le Casino, le Grand Prix, le métro, Osheaga, la Ronde, les Feux d’artifice, L’homme de Calder, les plus belles vues sur le Vieux-Montréal et le mont Royal, la nature hospitalière et aussi festive des Montréalais, mais aussi la nature tout court, avec les espaces verts et l’eau, ont un dénominateur commun : le parc Jean-Drapeau, le premier parc de la ville créé en 1874 (deux ans avant le parc du Mont-Royal).

Pourtant, il serait peu probable d’entendre aujourd’hui des visiteurs et même des Montréalais désigner ce parc comme étant la signature de Montréal. Se pourrait-il que nous soyons ici devant une situation où le tout est inférieur à la somme de ses parties ?

Le parc Jean-Drapeau possède tous les atouts pour caractériser la ville et en devenir une signature forte de son identité tant auprès de ses citoyens que de ses visiteurs.

La Société du parc Jean-Drapeau

On ne peut douter que le parc Jean-Drapeau soit une source de fierté pour les Montréalais, en raison de ses attributs hors normes et de sa nature insulaire. On peut aussi croire que sa renommée internationale profitera de la vision de la Société du parc Jean-Drapeau (SPJD) d’en faire une destination célébrant la diversité de ses vocations et le génie de ses bâtisseurs.

Mais pour que le parc soit une signature de la ville, il faut qu’il soit approprié, habité par ses citoyens et que ses vocations se complètent plutôt que s’opposer.

Dans cet esprit, la SPJD s’est engagée à donner suite aux consultations publiques sur l’avenir du parc et à mettre en œuvre un ambitieux plan directeur pour en concrétiser les recommandations tout en agissant selon les principes du développement durable, une considération importante pour les Montréalais, mais aussi cruciale, considérant la sensibilité naturelle du lieu. Elle souhaite aussi favoriser une expérience usager de qualité et favoriser l’innovation sous toutes ses formes. Enfin, elle veut agir selon des pratiques de gouvernance transparente, participative et collaborative.

Il s’agit d’une proposition stimulante et engageante dont devrait profiter l’ensemble des Montréalais.

https://www.lapresse.ca/debats/opinions/202003/01/01-5262994-une-signature-pour-montreal.php

699078d8-5c2c-11ea-b33c-02fe89184577.jpeg

Share this post


Link to post
Share on other sites

I’m very happy with the renovations of the park so far, however I really hope they focus on other sections of the park. There’s a lot of work that is needed in the north part of île Sainte-Hélène around the Levis tower. This area is really is a state of disrepair and that’s really disappointing. 
 

9B4AF2F0-D09A-4788-881B-8CAC7C4D4836.jpeg

8D653419-041D-4B54-A100-370859ADFFAD.jpeg

63F57844-6856-48DF-B6D4-40AAED0D430D.jpeg

Share this post


Link to post
Share on other sites

La vieille partie du parc à vraiment besoin d'un facelift: le bassin, la tour, le cimetière militaire, le restaurant, la Place des Nations

Share this post


Link to post
Share on other sites
2 hours ago, Dominic723 said:

La vieille partie du parc à vraiment besoin d'un facelift: le bassin, la tour, le cimetière militaire, le restaurant, la Place des Nations

Sans oublier toute la partie devant la Biosphère qu'ils ont laissé à l'abandon sur le gravel. Même pas foutu de finir la job comme du monde, plus de deux ans après les rénos! Sans parler de l'ancien pavillon de Corée direct en face de la bouche de métro qui est placardée et en décrépitude avancée. Belle image quand on sort du métro! Incroyable.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
On 2020-05-02 at 3:47 PM, Rocco said:

Sans oublier toute la partie devant la Biosphère qu'ils ont laissé à l'abandon sur le gravel. Même pas foutu de finir la job comme du monde, plus de deux ans après les rénos! 

Au lieu de chialer comme d'habitude Rocco, informe-toi:

https://seao.ca/Recherche/rech_simpleresultat.aspx?SearchParameter=jean-drapeau&callingPage=2&Results=1

Edited by ymenard

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Similar Content

    • By WestAust
      Nom: 1101, rue Stanley
      Hauteur en étages:
      Hauteur en mètres:
      Coût du projet:
       
      Promoteur:
      Architecte:
      Entrepreneur général:
      Emplacement: voir aperçu du projet
       
      Début de construction:
      Fin de construction:
       
      Site internet:
       
      Lien webcam:
       
      Autres informations:
       
      * Aucun projet prévu sur ce terrain pour le moment. Le terrain est simplement à vendre.
       
      Rumeurs:
       
      Aperçu du projet :
       

      Autres images :
       
      Vidéo promotionnelle:
    • By IluvMTL
      https://www.foufouneselectriques.com/
      http://exclaim.ca/music/article/you_can_now_visit_the_montreal_alternative_venue_foufounes_electriques_in_the_sims
      You Can Now Visit Montreal's Foufounes Electriques Venue in 'The Sims'
       
    • By IluvMTL
      Registre des lobbyistes
      Hudson's Bay Company 
      Mandat : Période couverte par le mandat :du 2020-04-17 au 2020-12-31
      Contrepartie reçue ou à recevoir :de 50 000 $ à 100 000 $ 
      Objet des activités :
      Proposition législative ou réglementaire, résolution, orientation, programme ou plan d'action
      Renseignements utiles :
      Le mandat consiste à accompagner et représenter le client pour la transformation d’une partie du bâtiment sur le terrain sis au 585 rue Sainte-Catherine Ouest à Montréal (arr. Ville-Marie).
      Il est prévu d’élaborer un projet de redéveloppement mixte qui inclut la rénovation du magasin à rayons et pourrait également comprendre les usages : bureau, commercial (notamment restaurant et/ou vente au détail), résidentielle (notamment condo et/ou logements locatifs).
      Afin de permettre cette transformation, une demande de modification du plan d’urbanisme (règlement 04-047) et du règlement d’urbanisme (règlement 01-282) sera évaluée. Les composantes spécifiques qui feront l’objet d’une demande de modification à prévoir devront être déterminées en concertation avec la Ville.
      Elles seront potentiellement liées à l’augmentation du coefficient d’occupation au sol pour passer de 9.0 à 12 et de la hauteur maximale à plus de 65 m, soit jusqu’à 120 m. Le mandat implique aussi de représenter le client auprès de la Société de Transport de Montréal puisque l’immeuble est construit au-dessus de la station de métro McGill.
      Institutions visées :
      Montréal Société de transport de Montréal
    • By GDS
      Tour Peel

      Looks to be 2025 Peel