107 messages dans ce sujet

111208_gh8if_musee-art-contemporain_sn635.jpg

 

 

 

(Radio-Canada)

 

Le Musée d'art contemporain (MAC) propose un ambitieux plan d'agrandissement de 88 millions de dollars, qui passerait par la reconstruction de l'édifice qu'il occupe actuellement, au coeur du Quartier des spectacles, à Montréal.

 

La direction du MAC demande la participation des gouvernements de Québec et d'Ottawa, et s'engage à contribuer à raison de 10 millions de dollars au projet avec des dons privés, a appris Radio-Canada.

 

« C'est une transformation complète de l'édifice que nous voulons [...] Si on veut un nouveau musée, c'est que notre collection a énormément grandi », explique Paulette Gagnon, directrice générale du MAC.

 

Depuis que le musée s'est installé à la Place des arts en 1992, sa collection s'est enrichie de 4000 oeuvres et la fréquentation a atteint 200 000 visiteurs par année.

 

« Notre collection n'est pas assez montrée, et on veut aussi donner au public et aux artistes la possibilité d'avoir des espaces adéquats dans un environnement propice à la création », poursuit Mme Gagnon.

 

L'espace d'exposition serait ainsi doublé après l'agrandissement du musée, qui pourrait présenter de 8 à 10 % de sa collection, respectant les normes de l'UNESCO, indique la directrice du MAC.

 

Actuellement, seulement 1,5 % de ces oeuvres sont accessibles au public.

 

Le MAC compte également « prendre sa place » dans le nouveau Quartier des spectacles, et s'ouvrir à la place des Festivals, inaugurée en septembre 2009.

 

« C'est dommage, car le musée est complètement fermé sur la place. Ce sont des portes de garage que nous voyons, car il n'y avait pas de place publique quand le musée a été construit », affirme Paulette Gagnon.

 

La directrice générale du musée confirme que l'établissement a bel et bien abandonné l'idée de s'installer dans le Silo numéro 5 du port de Montréal, un projet ambitieux que caressait l'ancien directeur du musée, Marc Mayer.

 

La direction du musée a choisi l'option la plus économique, comme l'explique Paulette Gagnon. « C'était un projet beaucoup trop coûteux, qui demandait des fonds de réparation tellement énormes », dit-elle.

 

La direction du musée saura au cours de l'année 2012 si le plan d'agrandissement ira de l'avant.

 

Paulette Gagnon espère que le projet sera lancé en 2014, quand le Musée d'art contemporain célébrera son 50e anniversaire.

 

http://www.radio-canada.ca/audio-video/#urlMedia=http://www.radio-canada.ca/Medianet/2011/CBFT/2011-12-08_18_00_00_tj18h_1897_07_500.asx&pos=0

Modifié par joaobruno
nouvel info

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Volumétrie intéressante mais pas assez éclaté pour un musée d'art contemporain...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi je le trouve plus beau que le bâtiment actuel, mais il ressemble un peu à l'OSM.

Il pourrait devenir différent la nuit en éclairant la partie blanche en haut avec des lumières comme ceux sur le magasin de Vidéotron sur St-Catherine.

(Des pixels et pas des projections)

Par contre, le seul inconvénient serait le ''look'' qu'il aura pendant le jour...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

I love the idea and the rendering looks awsome , but I find it weird that they are so eager to destroy so fast .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

why should we throw more money at a museum that's a major flop,200,000 visitors a year isn't exactly impressive

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Why do you say flop ... ? Have you ever been in it ? Its actually quite exciting and great .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Why do you say flop ... ? Have you ever been in it ? Its actually quite exciting and great .

 

200,000 visitors a year are you kidding me? your average McDonalds gets more visitors, but your right the place is not a flop it's a complete bomb

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ça fait près de 550 visite par jour, ce qui n'est pas négligeable. Mais bon, on peux toujours l'agrandir et le rendre encore plus intéressant et augmenté l'achalandage tsé..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
200,000 visitors a year are you kidding me? your average McDonalds gets more visitors, but your right the place is not a flop it's a complete bomb

 

 

Maybe, but try to be open minded, McDonalds are lovely to look at and therefore attract more folks to begin with. The museum was a third rate design much inferior to the Grain elevator and probably has more cracks in itsconcrete panels than the silos do. Boring repetitive art deserves disposable architecture.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Par MtlMan
      [ATTACH]30458[/ATTACH][ATTACH]30459[/ATTACH]
    • Par IluvMTL
      ASSEMBLÉE PUBLIQUE DE CONSULTATION 17 JUIN 2015 À 19 H 00 À TOUTES LES PERSONNES SUSCEPTIBLES D’ÊTRE INTÉRESSÉES PAR LE PREMIER PROJET DE RÉSOLUTION ADOPTÉ EN VERTU DU RÈGLEMENT SUR LES PROJETS PARTICULIERS DE CONSTRUCTION, DE MODIFICATION OU D'OCCUPATION D'UN IMMEUBLE AFIN : D’AUTORISER LA CONSTRUCTION D’UN ÉDIFICE À BUREAUX SUR LE SITE DÉLIMITÉ PAR LES RUES YOUNG, WILLIAM ET MURRAY - 1130-1134, RUE WILLIAM PRENEZ AVIS
       
      que, à la suite de l’adoption d’un premier projet de résolution lors de sa séance du 2 juin 2015, le conseil de l’arrondissement tiendra une assemblée publique de consultation le 17 juin 2015 à 19 h 00 à la mairie d’arrondissement du Sud-Ouest située au 815, rue Bel-Air, à la salle du conseil (2ième étage). L’étude de ce premier projet de résolution découle du Règlement sur les projets de construction, de modification ou d'occupation d'un immeuble (RCA04 22003) et a pour objet d’autoriser la construction d'un bâtiment sur le site délimité par les rues Young, William et Murray. Le projet prévoit la construction d’un bâtiment d’une hauteur de 6 étages hors-sol d’une superficie de plancher d’environ 11 500 m2, qui sera destinée à accueillir des espaces à bureau. Le projet déroge aux normes se rapportant à la hauteur et à la densité. Lors de cette assemblée publique de consultation, le maire de l’arrondissement ou tout autre membre du conseil désigné par ce dernier, expliquera le premier projet de résolution ainsi que les conséquences de son adoption et entendra les personnes qui désirent s’exprimer à ce sujet. Ce premier projet de résolution contient des dispositions susceptibles d’approbation référendaire. Le territoire concerné par ce projet particulier comprend la zone visée ainsi que les zones contiguës à celleci : Le premier projet de résolution est disponible pour consultation au Bureau Accès Montréal situé au 815, rue Bel-Air, du lundi au vendredi de 9 h à 16 h 30. Montréal le 4 juin 2015 Pascale Synnott, avocate Secrétaire d’arrondissement
       
      sent via Tapatalk
    • Par MtlMan
      http://www.ledevoir.com/culture/theatre/499200/fta-montreal-ville-ouverte
    • Par Fortier
      Je ne me souviens pas d'avoir entendu parler de ce projet, j'imagine que c'est mort dans l'oeuf il y a longtemps? À moins que quelqu'un ait des infos? 
      Tour de l'Université Laval sur le terrain vague à côté du Chatelain sur Sherbrooke.
       



       
    • Par IluvMTL
      Radio-Canada vend sa tour au Groupe Mach | Le Devoir
       
      L’avenir de la tour
      Pour sa part, la tour de Radio-Canada a été cédée au Groupe Mach, qui mettra aussi la main sur la section ouest du vaste terrain.
      La société immobilière détenue l’homme d’affaires Vincent Chiara occuperait le quatrième rang des propriétaires d’immeubles commerciaux dans la grande région de Montréal. Avec son associé Jolina Capital inc., l’entreprise est notamment propriétaire de la tour de la Bourse et de la tour CIBC.
      Radio-Canada avait reçu une douzaine d’offres pour l’achat de sa tour, et le diffuseur s’était associé à la firme de courtage immobilier Avison Young et Brookfield Financial pour procéder à l’analyse des offres d’achat. Quatre propositions avaient par la suite été retenues.
      Le Groupe Mach a refusé mercredi de commenter la transaction ou de révéler ses intentions concernant l’avenir de la tour dont il a fait l’acquisition.
       
      ICI Radio-Canada - Communiques - La nouvelle Maison de Radio-Canada
       
      ...
       
      En lien direct avec la Stratégie pour le centre-ville présentée par l’administration Coderre et en vertu de l’accord de développement conclu avec la Ville de Montréal et le règlement d’urbanisme de l’arrondissement, la revitalisation du quadrilatère occupé actuellement par Radio-Canada devrait inclure une mixité d’usages comprenant notamment des logements sociaux et communautaires, des logements abordables et des espaces verts.
       
      La proposition de Groupe Mach prévoit aussi une éventuelle reconnexion de certaines rues, pour favoriser une meilleure intégration avec le reste du quartier. Cette stratégie de développement s’inscrit dans la tendance mondiale de densification des centres urbains à la faveur d’un développement durable.
      LA TOUR ACTUELLE SERA PRÉSERVÉE
      Dans le cadre de ce vaste projet de revitalisation, Groupe Mach prévoit, dans son plan actuel, que la tour de Radio-Canada soit préservée, mais avec une nouvelle vocation.
      Rappelons enfin que ces deux transactions sont sujettes à l’approbation globale du Conseil du Trésor qui est prévue pour le printemps 2017. Selon l’échéancier présenté par le groupe Broccolini, la construction de la nouvelle Maison de Radio-Canada devrait être complétée pour le début de 2020.
      En lien direct avec la Stratégie pour le centre-ville présentée par l’administration Coderre et en vertu de l’accord de développement conclu avec la Ville de Montréal et le règlement d’urbanisme de l’arrondissement, la revitalisation du quadrilatère occupé actuellement par Radio-Canada devrait inclure une mixité d’usages comprenant notamment des logements sociaux et communautaires, des logements abordables et des espaces verts. La proposition de Groupe Mach prévoit aussi une éventuelle reconnexion de certaines rues, pour favoriser une meilleure intégration avec le reste du quartier. Cette stratégie de développement s’inscrit dans la tendance mondiale de densification des centres urbains à la faveur d’un développement durable.
      À propos de Groupe Mach
      Groupe Mach est l’un des principaux acteurs du secteur de l’immobilier québécois et l’un des plus importants propriétaires d’édifices à bureaux de Montréal et de la ville de Québec. Il développe ou redéveloppe des sites et les amène à maturité, en respectant des objectifs pratiques et réalistes en s’associant à des partenaires expérimentés tels que la firme Provencher Roy et le Groupe Montclair. Ces sites deviennent, grâce à une gestion avisée, des générateurs de nouveaux emplois et de services à la collectivité.
      Groupe Mach se distingue par sa vision stratégique, son expertise et son savoir-faire. Sa volonté de concilier les impératifs techniques, économiques, sociaux et environnementaux fait de lui un développeur et un gestionnaire rigoureux, responsable et intègre.
      Depuis bientôt 17 ans, il travaille à la composition d’un portefeuille immobilier prestigieux et bien équilibré couvrant tous les secteurs d’activité. Il regroupe plusieurs fleurons québécois tels que l’édifice Sun Life, la Tour CIBC et la Tour de la Bourse à Montréal. Il détient, à ce jour, 17 millions de pieds carrés.
      Avec plusieurs propriétés certifiées BOMA Best ou LEED, il remplit sa promesse de participer à l’effort collectif pour un développement durable et compte poursuivre dans cette voie en visant les plus hauts standards de l’industrie.