Jump to content

WestAust
 Share

Recommended Posts

Une dépense de 1,5 milliard

 

Après avoir clamé «un enfant, une place» en campagne électorale, le PQ de Pauline Marois a réitéré hier que tous les parents du Québec devraient disposer d'une place en garderie pour leurs enfants.

 

Après avoir réclamé des compressions budgétaires mardi, l'opposition péquiste a ainsi demandé une augmentation des dépenses pouvant atteindre 1,5 milliard, selon une estimation sommaire faite par le ministère de la Famille et de l'enfance, à la demande du Journal.

 

Reprenant là où il avait laissé en décembre, le député de Gouin, Nicolas Girard, a déploré l'apparent favoritisme du ministre de la Famille, Tony Tomassi, dans l'attribution des places en services de garde, avant de présenter une motion qui consacrerait le «paradis des familles» qu'est devenu le Québec.

 

Cette motion se lit ainsi : «Que l'Assemblée nationale suggère à la Commission des relations avec les citoyens de se saisir rapidement de la pétition signée par plus de 17 800 personnes et déposée en cette Chambre le 17 novembre 2009 réclamant que le gouvernement libéral complète le réseau des services de garde afin que chaque parent qui le désire ait accès à une place à 7 $ pour son enfant.» Le député Girard a évidemment été chaudement applaudi par ses collègues.

 

Campagne électorale

 

Durant la dernière campagne électorale, la chef péquiste, Pauline Marois, avait fait de son slogan «Un enfant, une place» la pièce maîtresse de sa politique familiale. Elle avait proposé une première tranche de 38 000 places en garderie, nécessitant des dépenses additionnelles de 500 millions.

 

Toutefois, proposer une place pour chaque enfant salerait davantage la facture.

 

Selon les statistiques du ministère, il y a actuellement 206 000 places en garderie, dont les coûts totalisent 1,8 milliard. Comme il y a 375 000 enfants de zéro à quatre ans, il faudrait ajouter 169 000 places pour qu'ils en aient chacun une. La facture annuelle passerait à 3,3 milliards.

 

Le PQ ne s'est pas préoccupé de cette addition hier, concentrant ses attaques sur Tony Tomassi, toujours accusé d'ingérence politique dans l'attribution des permis de services de garde.

 

Pour l'essentiel, le député Girard continue de prétendre que le ministre est intervenu pour que «des administrateurs ou des donateurs à la caisse du Parti libéral obtiennent des places dans les services de garde, malgré une évaluation négative» de leurs projets.

 

Le ministre Tomassi continue de se défendre en soutenant que le PQ nage dans la fiction. «Notre seule et unique préoccupation, c'est que le Québec soit le paradis des familles», a-t-il répété.

 

--------

 

On peut bien avoir une dette astronomique, on gratte les fonds de tirroir pour trouver 5milliards pour ne serait-ce qu'effacer le déficit, que le PQ va proposer d'autre dépenses en plus :rolleyes:

Link to comment
Share on other sites

Et c'est pour cette raison que le PQ est le parti d'opposition en ce moment et non le parti au pouvoir!

 

Selon le PQ, on devrait dépenser, dépenser et continuer à dépenser...ce n'est pas grave l'argent pousse sur les arbres! :rolleyes:

Edited by Habsfan
Link to comment
Share on other sites

Et la solution.... SEPARATION!

 

Tant que le PQ ne presente pas un plan economique efficace, they will always be stuck in a rut

 

No matter which party is in control , it's the same story, the debt rises at the same pace.

 

PQ, Liberal, same outcome, no vision whatsoever.

Edited by ErickMontreal
Link to comment
Share on other sites

No matter which party is in control , it's the same story, the debt rises at the same pace.

 

PQ, Liberal, same outcome, no vision whatsoever.

 

I agree 100%. The Liberals are hardly any better.

 

I hope the ADQ form government some day. It's high time that the right returned to Quebec politics.

Link to comment
Share on other sites

on fiscal issues, i'd say you are absolutely right...but on most social issues, I'm not sure i'd wanna see the ADQ in Power!

 

It's not like they'll make abortion or homosexuality a crime or something. By North American standards they are mostly moderates. The religious right is almost nonexistent here.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...