Recommended Posts

Comme c'est là le fermeture au public sera permanente...

 

Mais le règne des conservateurs, lui, ne sera pas permanent. Le prochain gouvernement pourra toujours la réouvrir. Mais avec la quantité de coupures (regardez L'Agence spatiale), il est certain que ça prendra des années, voire des décennies pour réparer les dommages causés par ce gouvernement.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mais le règne des conservateurs, lui, ne sera pas permanent. Le prochain gouvernement pourra toujours la réouvrir. Mais avec la quantité de coupures (regardez L'Agence spatiale), il est certain que ça prendra des années, voire des décennies pour réparer les dommages causés par ce gouvernement.

 

... et la situation économique du pays est elle mieux ? Nageons-nous dans les surplus ?

 

À qui ces coupures profitent ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le gouvernement Harper a décidé de mettre fin aux activités du musée de la Biosphère, un monument montréalais qui traite des grandes questions environnementales et des enjeux liés aux écosystèmes canadiens depuis 15 ans. Une bonne partie de son action éducative et culturelle cesse à l’instant. Vingt-cinq employés seront touchés par ces coupes.

 

Il reste un espoir pour la Biosphère, il est à la mairie de Montréal. Le gouvernement fédéral est lié à la Ville par un bail et il tente en ce moment de lui imposer le projet de reconversion. Selon les sources de l’ACS, le maire pourrait encore refuser ce nouveau projet déposé la semaine dernière. Les deux partis devaient se rencontrer pour la première fois cette semaine afin de discuter de la proposition. L’avenir de la Biosphère est entre les mains de la Ville.

 

L’ACS invite les amis de la Biosphère à envoyer immédiatement des cartes électroniques, ou encore mieux, des cartes postales papier à la ville de Montréal. Invitez vos amis à faire de même via Facebook ou Twitter :

 

 

Option 1 (à privilégier) :

Téléchargez les cartes de votre choix (disponibles au bas de cette page) sur votre ordinateur. Imprimez-les sur du carton ou du papier, ajoutez-y un petit mot et envoyez-les à la Mairie. Si vous imprimez sur du papier, glissez la carte dans une enveloppe. Profitez-en pour en imprimer pour vos collègues, vos connaissances et votre famille.

 

L’honorable Gérald Tremblay, maire de Montréal

Hôtel de ville

275, rue Notre-Dame Est

Bureau 3.100

Montréal H2Y 1C6

 

 

Option 2 :

Téléchargez les cartes de votre choix sur votre ordinateur. Composez un courriel, joignez le fichier de la carte et envoyez-la au maire : [email protected]

 

http://www.acs.qc.ca/

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je sais pas combien d'entre vous ont visités ce "musée", sûrement personne.

 

Moi je l'ai fait, et ce qui m'intéressais le plus, est les vues qu'on avait de la sphère et comment elle étais faite.

 

Franchement le musée lui-même ne vaut rien et a peu d'intérêt, il pourrait facilement être intégré au biodome et on n'y verrais que du feu.

Share this post


Link to post
Share on other sites
...

 

Franchement le musée lui-même ne vaut rien et a peu d'intérêt, il pourrait facilement être intégré au biodome et on n'y verrais que du feu.

 

C'est une bonne idée, en autant que les activités de recherches sur le fleuve ne soient pas sabrées. Ce n'est pas qu'un musée, c'est carrément un laboratoire pour l'étude du fleuve. Voulons-nous savoir si le fleuve est plus pollué ou moins ? Si les espèces meurent en masse ou survivent plutôt bien ?

 

Je crois que 35 000 000 de personnes peuvent payer le salaire des 25 personnes qui travaillent dans ce musée. Ce sont des économies de bout de chandelle...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Est-ce que la place d'un labo d'étude du fleuve n'est pas dans une université ou un ministère quelconque?

 

c'est avec des millions qu'on fait des milliards d'économies lol ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je sais pas combien d'entre vous ont visités ce "musée", sûrement personne.

 

Moi je l'ai fait, et ce qui m'intéressais le plus, est les vues qu'on avait de la sphère et comment elle étais faite.

 

Franchement le musée lui-même ne vaut rien et a peu d'intérêt, il pourrait facilement être intégré au biodome et on n'y verrais que du feu.

 

Le musée est plus destinée aux jeunes. J'y suis allé cette semaine avec des enfants pourtant trop jeunes pour comprendre les enjeux environnementaux mais ils se sont bien amusés. Tant qu'à moi, c'est certain que je n'ai rien appris que je ne savais déjà. À l'étage supérieur il y avait une exposition sur Buckminster Fuller qui m'aurait surement intéressé, mais j'étais trop fasciné par la sphère et la vue pour y apporter mon attention.

 

À mon avis ce serait très dommage que la sphère ne soit plus accessible au public. Et les activités de recherche pourraient se faire ailleurs.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Similar Content

    • By MDCM
      Noria Condos

       
    • By ScarletCoral
      Projet de 23.6 millions sur le terrain de l'Institut Néomed dans l'arrondissement Saint-Laurent.
      Communiqué de la Ville  :
      Soutien à l'Institut Néomed pour la mise en œuvre d'un complexe d'innovation et de commercialisation
      7 décembre 2018
      Montréal, le 7 décembre 2018 - La Ville de Montréal et le gouvernement du Canada ont annoncé aujourd'hui leur soutien financier à l'Institut Néomed pour la mise en œuvre d'un nouveau complexe d'innovation et de commercialisation (CIC) spécialisé en sciences de la vie et technologies de la santé. Ce complexe mettra notamment à la disposition des PME des laboratoires adaptés, des équipements partagés et de l'accompagnement dans la commercialisation.
      L'Institut Néomed est un organisme à but non lucratif localisé dans l'arrondissement de Saint-Laurent. Un des volets de sa mission consiste à développer, dans le Grand Montréal, un écosystème d'affaires et des réseaux d'innovation dans le but de dynamiser le développement et la croissance des entreprises en sciences de la vie et technologies de la santé (SVTS).
      Phase 1 du Complexe d'innovation et de commercialisation
      La phase 1 du projet prévoit la construction, sur le terrain de l'Institut Néomed, d'un nouveau bâtiment qui sera relié à l'édifice existant de l'organisme. Ce nouveau bâtiment permettra à Néomed de combler une lacune dans la commercialisation de produits issus de la recherche universitaire et de satisfaire une forte demande des PME pour des services d'accompagnement, des laboratoires, des bureaux et des espaces collaboratifs. Disposant de 50 000 pieds carrés pour accueillir les installations, la phase 1 du CIC sera livrée en 2020. Le projet est évalué à 23,6 millions de dollars et compte sur la participation financière de nombreux partenaires publics et privés.
      La création du nouveau Complexe d'innovation et de commercialisation contribuera au renforcement de l'écosystème montréalais des sciences de la vie et technologies de la santé. Les actions du CIC et la réalisation de la phase 1 combleront le problème du chaînon manquant dans le parcours de croissance d'une entreprise, et ce, en mettant à la disposition des « entrepreneurs/chercheurs » des laboratoires adaptés, des équipements partagés et de l'accompagnement dans la commercialisation. De plus, l'attraction de nouvelles sociétés contribuerait à affirmer le positionnement nord-américain de ce pôle montréalais d'innovation en SVTS.
      Contribution de la Ville de Montréal
      La Ville de Montréal accordera un soutien financier de 1,5 M$ sur une période de quatre ans à l'Institut Néomed pour la mise en œuvre de la phase 1 du CIC en sciences de la vie et technologies de la santé. Cette somme permettra à l'organisme d'assurer le démarrage du projet ainsi qu'une partie de sa mise en œuvre et de son fonctionnement.
      Contribution du gouvernement du Canada
      Pour poursuivre sa croissance, l'Institut Néomed bénéficiera également d'une contribution non remboursable de 1,5 M$  de Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC). Grâce à cette aide financière, l'organisme pourra réaliser un projet qui vise l'accroissement de la capacité d'innovation des PME dans le secteur des SVTS, notamment par l'achat d'équipements de laboratoire.
      « La mise en œuvre d'un CIC pour l'agglomération montréalaise est un projet  structurant, mobilisateur et qui s'inscrit directement dans les orientations de la Stratégie de développement économique 2018-2022 de la Ville de Montréal. Cette contribution municipale permettra de développer et de consolider un pôle montréalais d'innovation dans le secteur des SVTS. En misant sur le savoir et le talent, en stimulant l'entrepreneuriat et en appuyant un réseau performant, ce projet contribuera de façon concrète à la rétention des talents face à la compétition mondiale et au rayonnement de Montréal à l'étranger », a déclaré M. Robert Beaudry, membre du comité exécutif de la Ville de Montréal responsable du développement économique et commercial, ainsi que des relations gouvernementales.
      « Nous sommes fiers de la confiance que nous accordent la Ville de Montréal et Développement Économique Canada pour les régions du Québec pour la mise en œuvre du Complexe d'innovation et de commercialisation en sciences de la vie et technologies de la santé. Ces contributions nous permettront, entre autres, de répondre aux besoins des entreprises à une période critique de leur existence, où elles passent de « jeunes pousses » à entreprises en croissance. De plus, le Complexe consolidera la position de chef de file de Néomed en innovation et favorisera le développement et la commercialisation des découvertes », a indiqué M. Donald Olds, président et chef de la direction de l'Institut Néomed. 
      « Je suis fière de constater l'ampleur des connaissances et de l'expertise développées ici, et qui rayonnent partout dans le monde. L'Institut Néomed est un chef de file de l'un des secteurs les plus effervescents du Grand Montréal, celui des sciences de la vie. Il faut appuyer l'esprit entrepreneurial, encore plus lorsque l'ingéniosité et le savoir-faire conduisent directement au développement des technologies de la santé. Ce projet permettra de rehausser l'intensité technologique et le niveau d'innovation des PME ce qui favorisera leur compétitivité et leur ouvrira de nouveaux marchés » a affirmé Mme Emmanuella Lambropoulos, députée fédérale de Saint-Laurent.
      « En soutenant l'Institut Néomed, le gouvernement du Canada permet à l'organisme de se doter d'une infrastructure de recherche de classe mondiale pour le développement de technologies et de procédés novateurs qui bénéficieront aux entreprises canadiennes du secteur des sciences de la vie. En misant sur l'innovation, les entreprises génèrent de la croissance au profit des collectivités », a conclu l'honorable Navdeep Bains, ministre responsable de DEC
      Entente Réflexe Montréal  
      Dans le cadre du statut officiel de métropole conféré à la Ville en 2017, l'entente "Réflexe Montréal" vise le développement de tout le potentiel de Montréal au niveau économique, social ou culturel. À titre de métropole, Montréal dispose désormais d'une plus grande autonomie et de plus de flexibilité dans la prise de décisions qui influencent la qualité de vie de ses citoyens. Le gouvernement du Québec reconnaît aussi ce statut particulier de métropole dans l'élaboration des lois, des règlements, des programmes, des politiques ou des directives qui concernent Montréal.
       
       
    • By nephersir7
      Nom: Redéveloppement du site de l'usine Honeywell (200-250 boulevard Marcel-Laurin)
      Hauteur en étages: 1 tour de 12 étages, 4 immeubles de 4 à 8 étages, 90 maisons de ville
      Hauteur en mètres: 
      Coût du projet: 
      Promoteur: Kilmer Brownfield Equity Fund
      Architecte:
      Entrepreneur général:
      Emplacement: 200-250 boulevard Marcel-Laurin
      Début de construction:
      Fin de construction:
      Site internet: 
      Lien webcam: 
      Autres informations: 1 parc, 1 place publique, plusieurs commerces de proximité
      Rumeurs: 
      Aperçu artistique du projet: 

      Maquette: 
      Autres images: 



      Vidéo promotionnelle:
    • By GDS
      Bienvenue à Cité Midtown, le nom dit tout un emplacement idéal entre la banlieue et le centre-ville de Montréal. La combinaison ultime d’un design sophistiqué et d’un emplacement central pratique niché sur une propriété LEED ND de 16 acres. Cité Midtown met en valeur tout ce que Montréal a à offrir aux jeunes familles, aux étudiants, aux couples et aux gens d’affaires.
      Baladez-vous dans un parc, entrainez-vous dans la salle de sport dernier cri, prélassez-vous au bord de la piscine ou faites un saut en ville. Idéal pour un nouveau chez soi ou même pour un investissement immobilier. Avec son style résolument urbain, Cité Midtown redéfinit la vie de quartier.
       
      http://www.mcgillimmobilier.com/cite-midtown-condos-neufs-a-vendre-royalmount/?convert=true
    • By Fortier
      On parle beaucoup du Montréal souterrain ces temps-ci. J'ai donc créer un fil.