Jump to content

ville-marie Projet Amitié - 5 étages


mtlurb

Recommended Posts

Pinned posts
  • Administrator

Projet Amitié

Projet Amitié.jpg

Citation

Emplacement: 1070 Mackay
Hauteur en étages: 5
Hauteur en mètres: 
Coût du projet: 
Promoteur: Association Logement Amitié
Architecte: RUCCOLO + FAUBERT ARCHITECTES inc.http://rfaarchitectes.com/logement-amiti
Entrepreneur général: 
Début de construction: 2018
Fin de construction: 
Site internet: 
Lien webcam: 
Autres images: 
droit_illustration_SMALL.jpg?format=1000

Vidéo promotionnelle: 
Rumeurs: 
Autres informations: 42 logements

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • 10 months later...
  • Administrator

Les 42 logements sociaux qui avaient passé au feu en 2014 vont être reconstruits.

 

CONTEXTE

Une demande d’approbation, en vertu de l’article 89.4 de la Charte de la Ville de Montréal, a

été déposée à la Direction de l'aménagement urbain et des services aux entreprises, afin de

permettre la réalisation d'un projet de construction et d'occupation d’un bâtiment résidentiel

de 5 étages pour 42 unités d’habitation, au 1070, rue Mackay, au sud du boulevard René-

Lévesque (3001136603).

L’association Logement Amitié inc., fondée en 1988, est un organisme à but non lucratif qui

a comme principal objectif de procurer des ressources résidentielles adéquates à coûts

modiques à des personnes ayant un problème de santé mentale sévère et jugées à risque

de se retrouver en situation d’itinérance.

Le projet vise la reconstruction du même nombre de logements que l'ancien bâtiment qui a

brûlé en 2014, mais les normes de la Société d'habitation du Québec (SHQ) ayant changé,

avec notamment des superficies plus généreuses, la hauteur et la densité du bâtiment

doivent être augmentées pour entrer dans le site.

Cette procédure, selon l'article 89.4º de la Charte de la Ville de Montréal, permet au conseil

municipal d'adopter des règlements dérogeant à tout règlement d’un arrondissement pour

la réalisation d'un projet relatif à de l'habitation destinée à des personnes ayant besoin

d'aide, de protection, de soins ou d'hébergement, notamment dans le cadre d'un

programme de logement social mis en oeuvre en vertu de la Loi sur la Société d'habitation

du Québec (L.R.Q., chapitre S-8). Cette procédure n'implique ni consultation publique ni

demande de processus référendaire. Elle permet d'adapter les normes prévues au

règlement d'urbanisme à certaines réalités sociales, tout en assurant la conformité du projet

au Plan d'urbanisme.

Le conseil d'agglomération a compétence dans ce domaine du logement social et doit

donner son approbation au projet.

 

DESCRIPTION

En 2005, les quatre bâtiments d’origine au 1070, rue Mackay, ouvrent leurs portes à 42

logements sociaux ainsi qu’à un centre de jour communautaire. En février 2014, le feu

ravage l’ensemble des bâtiments.

Projet :

Construction d’un bâtiment résidentiel de 42 logements avec un centre de jour

communautaire;

Hauteur de 5 étages avec changement de traitement architectural à partir du

4

e

;

Reprise de l’alignement des planchers et de la corniche des bâtiments voisins

sur Mackay, reprise du rythme vertical des 4 anciens lots et reprise de

l’alignement sur rue des bâtiments voisins;

Introduction d’un toit-terrasse au 4e

, d’un balcon au 5e

et d’une placette devant

le bâtiment mettant de l’avant les quelques fondations restant de la construction

d’origine;

Matériaux choisis : brique rouge pour les 3 premiers étages et revêtement

métallique au 4e

et 5e

étage;

Processus d'achat de la ruelle située à l'arrière en cours : ce terrain arrière sera

paysagé et permettra un meilleur dégagement pour le bâtiment ainsi que des

ouvertures identiques en termes de dimensions à celles de la façade avant.

Principales dérogations :

Règlement d'urbanisme

1. la densité : environ 3,84 au lieu de 3 (article 43);

2. la hauteur : 5 étages au lieu de 2 étages, et 17,50 m au lieu de 16 m

(articles 9 et 27);

3. le taux d’implantation : 89,6 % au lieu de 70 % (article 49);

4. le nombre de cases de stationnement : aucune (article 605);

5. le nombre de logements : 42 au lieu de 8 (article 149)

Plan d’urbanisme : dérogation à la densité avec 3,84 au lieu de 3.

Modification à la densité du plan d’urbanisme

Création d’une zone de densité 4 englobant le terrain visé ainsi que deux terrains

construits à l’arrière, de part et d’autre de la rue Guy. Le dossier de modification au

Plan d'urbanisme (1160607007) chemine en parallèle.

Enjeux :

Secteur situé au sud du boulevard René-Lévesque subissant une forte pression

immobilière;

Programme de la construction de remplacement devant s’adapter aux nouvelles

normes et superficies (SHQ) tout en conservant le même nombre d’unités

d’habitation qu’auparavant.

 

JUSTIFICATION

Analyse :

Le projet est compatible avec l'échelle des hauteurs du secteur. Il est situé en

biais avec le projet des deux tours Yul de 38 étages, bordant le boulevard René-

Lévesque, les rues Mackay et Overdale et bordées sur Mackay de maisons en

rangée de trois étages;

Le projet présente des qualités d’intégration en termes d’implantation,

d’alignement et de volume : reprise de l’alignement des planchers et de la

corniche des bâtiments adjacents au sud sur Mackay, reprise du rythme vertical

des 4 anciens lots, reprise de l’alignement sur rue des bâtiments voisins,

revêtement de brique pour les 3 premiers étages et revêtement métallique à

partir du 4

e

étage. Le recul au 4e

étage est non significatif mais le changement

de revêtement permet une meilleure lecture de ce recul;

Le projet amène une mise en valeur de l’espace extérieur à l’avant du bâtiment

côté Mackay avec la conservation des fondations d’origine;

Le projet n’est pas susceptible d’entraîner d’impacts négatifs en termes

d’ensoleillement ou de circulation;

L'absence de cases de stationnement dans le projet est justifiée par le type de

clientèle et l'impossibilité d'aménager des cases de stationnement sur le site

faute d'espace;

Le projet possède des qualités fonctionnelles au niveau de son organisation

physique : accès universel, sécurité et aménagement des lieux. L'espace arrière

sera paysagé;

Le projet répond à des composantes sociales d’accueil de personnes ayant

besoin d’aide, de protection, de soins ou d’hébergement;

Le Comité Jacques-Viger a émis un avis favorable à la modification du Plan

d'urbanisme qui permettra la réalisation de ce projet, à la condition que la ruelle

soit déclarée non constructible. Il a assorti cet avis des recommandations

suivantes :

revoir la composition de la façade arrière en minimisant l'utilisation

de la tôle ondulée et en privilégiant la brique rouge, comme sur la

façade avant;

1.

prévoir une fenestration beaucoup plus généreuse pour la façade

arrière;

2.

prévoir des chambres de mêmes dimensions pour l'ensemble des

usagers de la même condition.

3.

En réponse à ces recommandations, la ruelle arrière est en cours d'acquisition

par les requérants. Ceci permettra un traitement en façade arrière de qualité

équivalente à celle de la façade avant : utilisation de la brique, fenestration

agrandie, chambres de mêmes dimensions pour l'ensemble des usagers ayant

des chambres à l'avant ou à l'arrière du bâtiment;

Le projet sera soumis à une révision architecturale selon le titre VIII du

règlement d'urbanisme de l'arrondissement de Ville-Marie (02-282).

 

http://ville.montreal.qc.ca/documents/Adi_Public/CE/CE_ODJ_LPP_ORDI_2016-12-14_08h30_FR.pdf (p.311)

Link to comment
Share on other sites

  • 9 months later...

droit_illustration.jpg

gauche_illustration_SMALL.jpg?format=100

http://atelier-rfa.squarespace.com/maison-de-lamiti/

Citation

PROJET AMITIÉ

Ville-Marie / Construction prévue 2018

L'Association Logement Amitié fondée en 1988 a pour mission de procurer de l’habitation adéquate à coût modique aux personnes ayant un problème de santé mentale et souvent à risque d’itinérance. En 2005, à force de ténacité et d’ardeur, l’organisme ouvre fièrement les portes d’un immeuble de 42 logements sociaux à une clientèle défavorisée ainsi que d’un centre de jour communautaire au centre- ville de Montréal, dans l’un des secteurs immobiliers les plus recherchés. Malheureusement, après 8 ans d’opération, cette ressource tant appréciée est la proie des flammes et les résidents de la rue Mackay sont déracinés de leur milieu de vie. Il est temps de recommencer à neuf et non seulement de réintégrer les résidents, mais de bonifier et d’améliorer le projet initial.

C’est dans cette optique que l’Association Logement Amitié propose sur le terrain de l’ancienne résidence un nouveau projet totalisant toujours 42 unités d’habitation permanentes accueillant également un centre de jour communautaire. Ce terrain se situe entre des bâtiments à l’architecture traditionnelle et une future tour d’habitation de style contemporain avec un basilaire constitué de maisons de ville.

Dès le début, l’histoire entourant l’ancien bâtiment et le tragique incident est perçue comme une opportunité conceptuelle évoquant le renouveau. L’idée est d’harmoniser les deux langages architecturaux présents dans le contexte tout en prenant soin de rendre hommage à l’ancienne construction. Ainsi, l’imbrication d’un volume de brique à un volume en revêtement métallique propose un étroit dialogue entre les voisins adjacents à caractère traditionnel et la tour d’habitation contemporaine.

 

Link to comment
Share on other sites

On aurait pu bonifier l'offre et ajouter plus de logement au projet tant qu'à tout recommencer.

Enfin, le projet s'enligne bien à son voisin et semble bien s'intégrer, c'est toujours encourageant de voir que des plus démunis pourront vivre dans quelque chose de neuf. 

Link to comment
Share on other sites

  • 5 months later...
  • 3 months later...
  • 1 month later...

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value