vincethewipet

Modérateur
  • Compteur de contenus

    2 608
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    5

vincethewipet a gagné pour la dernière fois le 31 juillet

vincethewipet a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

307 Excellent

2 abonnés

À propos de vincethewipet

  • Rang
    Est-ce un avion? Est-ce un oiseau? Non, c'est Vincethewipet

Personal Information

  • Biography
    Fier résident du Mile End.
  • Location
    Montréal, Qc
  • Intérêts
    Musique, lecture, spectacles, etc...
  • Occupation
    CHU Sainte-Justine
  1. Avant-après : villes et villages du Québec

    Le problème est de poser ces faux choix, comme si les gens du Québec devait nécessairement avaler des couleuvres d'une façon ou d'une autre, coincés dans la médiocrité à tout jamais. Bien sûr que des gens qui sont complètement dépendant de leur véhicule pour vivre ont besoin d'un espace de stationnement (un problème en soi, mais c'est un autre débat). Ça ne veut pas dire qu'ils doivent absolument accepter la laideur et les îlots de chaleurs dans leur quotidien pour l'avoir. Ce stationnement pourrait être mieux réparti sur le terrain du projet pour limiter son impact, et on peut le verdir. On peut aussi rendre intérieur une bonne part des places; je suis certain que plusieurs personnes seraient heureuses de payer un peu plus cher pour stationner et entretenir son véhicule dans un endroit couvert. De nombreux projets résidentiels ont beaucoup de stationnements, sans pour autant être d'une laideur affligeante. D'ailleurs, ces énormes plaies bétonnées sont souvent dans des développements avec une bonne densité au niveau du bâti, où il ne serait pas difficile de rentabiliser un meilleur aménagement. Les promoteurs font le minimum car ils peuvent, ni plus ni moins. C'est de la pure paresse en bout de ligne, enlaidissant le Québec pour tous, et ce n'est absolument pas nécessaire. Personne ne trouve un parking de surface beau ou intéressant, certainement pas comparé à des arbres. C'est purement utilitaire.
  2. Avant-après : villes et villages du Québec

    Cette dernière photo, il y a tellement de nouveaux développements en périphérie qui sont comme ça. De vrais horreurs dans une mer de stationnements. J'ai plus de verdure à vivre dans le Mile-End au milieu de Montréal. Quelle paresse extrême de nos autorités municipales de ne pas imposer un minimum de qualité dans l'environnement urbain. C'est imposer aux gens un milieu de vie plus que médiocre.
  3. Royalmount "Quinze40"

    Mtlurb.com est un forum de discussion sur l'urbanisme. C'est exactement ce qui se passe ici, et c'est complètement légitime. Pour ma part, sur une note plus personnelle, je crains un monde où l'on doit censurer les opinions d'individus, même dans un contexte privé comme ici, pour ne pas froisser une corporation. Mais libre à tout le monde d'avoir une opinion différente, et d'enrichir la discussion avec, plutôt que de critiquer la présence d'opinions discordantes.
  4. C'est la façon de présenter le projet. Ce n'est pas mal qu'un candidat présente un projet de transport en commun qu'il veut pousser, mais faut le présenter à la population clairement pour ce qu'il est: pas une décision du maire. Dans cette optique, pousser un échéancier est effectivement un peu vain. C'est un souhait à vendre aux décideurs, et cela doit être présenté comme cela, plutôt qu'une promesse. N'empêche, plus globalement (sans parler de la ligne rose spécifiquement), on devrait parfaitement être capable de démarrer un projet de transport en commun en 4 ans sans que ce soit loufoque comme idée. Faut pas non plus tomber dans le cynisme que l'immobilisme est une fatalité contre laquelle on ne peut lutter. Mais bon, Projet Montréal fait une campagne électorale, et le principal problème de Valérie Plante, c'était d'être peu connue. Toutes les annonces rapides, c'est pour occuper l'espace médiatique et se faire connaître. Tout comme Coderre tente de faire l'inverse et lui donner le moins d'exposition possible, et qu'il va maintenant piger dans des mesures de Projet Montréal en se voyant plafonner dans les intentions de votes. C'est le jeu des élections. Faut pas se fâcher plus qu'il faut, les politiciens ont un court lapse de temps pour se vendre, alors faut un show pour ne pas passer sous le radar.
  5. C'est pas justement le problème qu'est supposé régler la nouvelle entité de planification des transports en commun à Montréal? Dépolitiser les projets? Parce que prévoir notre réseau de transport en fonction de gains politiques n'est pas un gage fantastique d'efficacité :P.
  6. Tour des Canadiens 2 - 53 étages

    On pourrait penser ça, mais les études médicales que j'ai lu abordant le sujet arrive tout de même à la conclusion qu'une voie rapide est plus dommageable qu'une route achalandée en milieu urbain ou que la pollution ambiante d'un milieu urbain. Après tout, le débit de trafic a un potentiel beaucoup plus élevé, configuration/vitesse oblige. C'est tout l'intérêt d'une voie rapide :P. Sinon on se casserait pas la tête à en faire, plutôt que des boulevards. (Mais comme j'ai dit plus haut, je ne sais pas si le débit de Bonaventure rentre dans cette catégorie, on disait bien que c'était une infrastructure sous utilisée, c'est juste une exception possible sur la mixité résidentielle )
  7. Royalmount "Quinze40"

    Le Mile-End est beaucoup plus central et accessible que le Royalmount, par sa position géographique, la densité de la population autour, sa facilité d'accès en transport actif en transport en commun. Le Royalmount est une enclave coincée par les deux pires autoroutes du Québec, c'est beaucoup plus hostiles pour pratiquement tous les moyens de transport. La passerelle vers un métro excentré ne va pas y changer beaucoup à mon avis. D'ailleurs, le Mile-End est populaire non seulement pour son coût, mais parce que c'est un quartier vivant et mixte, avec une personnalité forte pour se vendre comme «marque de commerce», et une population locale engagée. Ce n'est pas pour rien que les entreprises du quartier s'impliquent autant dans le milieu de vie. Le problème qui est reproché au Royalmount, c'est justement de carrément refuser ces qualités urbaines. Aucune place pour la population locale, aucune place pour une extension organique. c'est un projet commercial monolithique. Un tel lieu n'a jamais développé la synergie qu'on voit dans le Mile-End. Je ne dis pas ça pour dire que le Royalmount sera un échec, Je suis certain qu'il y a une clientèle pour le projet et l'endroit, mais on ne peut absolument pas le comparer à un quartier montréalais ancien et établi. Le projet va littéralement dans le sens contraire de toutes les caractéristiques urbaines d'un tel endroit.
  8. Tour des Canadiens 2 - 53 étages

    Par contre, lorsqu'on parle de proximité avec une autoroute (ici ex-autoroute :P), l'aspect de santé public ressort. Les statistiques sur les problèmes de santé des populations vivant grosso-modo à 200 mètres et moins d'une autoroute sont affligeantes. On peut vraiment se demander si c'est socialement une bonne chose de faire vivre des gens là. On a beau dire que c'est une question de choix personnel, la société encaisse les coûts, et plusieurs personnes ne sont simplement pas informées, ou n'ont pas d'autres choix. Enfin, je ne sais pas si le débit de Bonaventure rentre dans cette catégorie de «désastre pour la santé», c'est juste une parenthèse comme ça. La mixité est bonne partout sinon, c'est certain. Même dans les quartiers d'unifamiliales le manque de mixité est une aberration de paresse d'urbanisme. Il n'y a aucun avantage à éloigner les services des gens, en dehors de leur faire perdre du temps, de l'argent, de leur santé, et des opportunités.
  9. Quartier de la Montagne - 18 étages

    Je me posais la même question ce matin et je suis tombé sur ce PDF: http://ville.montreal.qc.ca/pls/portal/docs/PAGE/ARROND_VMA_FR/MEDIA/DOCUMENTS/424_VM_FICHE10_STATIONNEMENT_V4.PDF Je trouve un peu étrange de demander du stationnement même pour un projet de maison de ville ou de plex. Il me semble que la trame urbaine de plusieurs rues n'est pas très propice à cela, à moins de vouloir des rues entières d'entrées de garage.
  10. Ça avance bien. Le mur aveugle derrière a aussi été peinturé dernièrement (sur ma photo précédente on le voit bien avec un gros graffiti dessus), ça a l'air pas mal mieux qu'avant.
  11. QUAD Windsor: projet global

    Tu sous-estimes grandement le trafic sur le site je crois. C'est impossible pour la modération de surveiller toutes les mises-à-jour et les erreurs sur les projets. Lorsqu'une information doit être mise à jour, il suffit de mentionner un modérateur, ou de signaler le message, avec l'information à modifier, et ça va se faire. Sinon, ça peut passer sous le radar et l'information se perd.
  12. Il y a déjà un investissement substantiel dans le réseau cyclable, c'est pas nécessairement de l'argent neuf, ça pourrait être simplement un projet structurant et clair pour ce poste de dépense. Comme plusieurs projets d'ailleurs. Coderre promet aussi des millions pour le réseau cyclable, mais ce sont des projets sans réel connexion, et handicapés par des décisions locales charcutant le réseau (genre Laurier Ouest par exemple). Il ne voit simplement pas le vélo dans la même optique de transport utilitaire de transit. Ça reste plusieurs millions de dépense quand même, c'est pas nécessairement moins cher. C'est juste moins efficace pour un réseau réellement utilitaire.
  13. Quartier de la Montagne - 18 étages

    Si un développeur voulait faire un projet résidentiel sans stationnement, il pourrait demander une exemption en la matière, surtout si c'est justifié par la géométrie du lot.
  14. Maison Manuvie - 28 étages

    La tour Rogers agrémente la ligne d'horizon de Montréal par sa minéralisation hors du commun, donnant une texture de bon goût à cette orgie de verre et de béton. La rouille rappelle la fragilité de nos vies, que rien n'est immuable, pas même nos gratte-ciel défiant la gravité. L'usure aléatoire du parement rend le coup d'œil d'autant plus agréable par son aspect naturel et imprévu. Cette édifice représente le cycle de l'existence humaine, la transformation à travers les âges, et rien n'est plus beau que cela.
  15. Ou juste du porte-à-porte, ça n'engage à rien de signer pour un potentiel candidat.