Jump to content

Nameless_1
 Share

Recommended Posts

Richard Bergeron se joint à l’Équipe Denis Coderre

 

Après avoir siégé deux ans comme indépendant, l’ex-chef de Projet Montréal, Richard Bergeron a rejoint dimanche l’équipe de Denis Coderre.

 

 

«Vous savez que j’ai été son concurrent aux dernières élections, mais j’ai appris à travailler avec lui depuis trois ans», a rappelé dimanche Richard Bergeron à propos de sa collaboration avec Denis Coderre en 2014, lors de la création du bureau de l’inspecteur général.

 

Le maire de Montréal a profité du colloque de son parti, dimanche, pour annoncer que M. Bergeron, ancien chef de Projet Montréal qui siégeait comme indépendant depuis deux ans au Comité exécutif, rejoignait ses rangs.

 

Il s’agit du troisième élu à passer de Projet Montréal à l’Équipe Coderre, après Marc-André Gadoury en août 2015 et Érika Duchesne en mars dernier. Russel Copeman, maire de Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce, a lui aussi rejoint les rangs de l’Équipe Coderre vendredi dernier.

 

«À un an de l’élection presque jour pour jour, il était important de prendre cette décision», estime M. Coderre.

 

 

« Triste »

 

«Ce n’est pas une surprise, mais il faut dire que depuis que Richard Bergeron n’est plus à Projet Montréal, nous n’avons jamais eu autant de membres et notre situation financière n’a jamais été aussi bonne. Je vous laisse tirer vos conclusions», a réagi Alex Norris, porte-parole de Projet Montréal.

 

Toutefois, il «trouve que c’est triste» que M. Bergeron ne défende plus les positions qu’il avait lorsqu’il était à la tête de Projet Montréal, y voyant là une perte de sa crédibilité.

 

Richard Bergeron se joint a l’Equipe Denis Coderre | JDM

Link to comment
Share on other sites

Tant mieux si l'opposition Projet Montréal renforce ses rangs, elle joue un rôle essentiel comme chien de garde du pouvoir. S'il y avait une opposition aussi bien organisée à Québec, le maire Labeaume jouerait certainement mieux son rôle de premier magistrat. Au lieu de s'immiscer dans tous les dossiers et de disperser son énergie à tout vent, à l'instar du lapin Duracell.

 

Quant à Richard Bergeron, je dirais qu'un homme peut vouloir relever différent défis dans sa vie. Ainsi le fait de choisir l'équipe au pouvoir, ne l'oblige absolument pas à renier ses convictions sociales, bien au contraire. On retrouve d'ailleurs dans la majorité des partis politiques, des ailes droites et gauches qui cohabitent et travaillent relativement bien ensembles. Ainsi Montréal profite d'un excellent professionnel en matière urbanistique et d'un homme qui aime profondément sa ville.

 

Il est par surcroit l'incarnation parfaite de l'expression anglophone bien connue: "if you can't beat them join them".

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value