Jump to content

monctezuma
 Share

Recommended Posts

En science

Les élèves canadiens sont les 3e meilleurs du monde

La Presse Canadienne

04/12/2007 17h37

 

En science - Les élèves canadiens sont les 3e meilleurs du monde

 

© Rob Melnychuk/Corbis

 

Les étudiants de la Finlande seraient les meilleurs au monde en science, d'après une étude publiée ce mardi par l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Les élèves de 15 ans de Hong Kong et du Canada se sont respectivement classés en deuxième et en troisième positions.

 

L'Alberta a obtenu le plus haut score des 10 provinces canadiennes, suivie dans l'ordre par la Colombie-Britannique, l'Ontario et le Québec. Les élèves de Terre-Neuve-et-Labrador, de l'Ile-du-Prince-Edouard, de la Nouvelle-Ecosse, du Nouveau-Brunswick, du Manitoba et de la Saskatchewan ont un rendement égal ou supérieur à la moyenne de l'OCDE, mais celui-ci est significativement inférieur à la moyenne du Canada. L'Alberta est la seule province à afficher un rendement significativement supérieur à la moyenne canadienne.

 

L'OCDE a évalué pour cette étude plus de 400 000 élèves dans 57 pays. L'évaluation s'intéressait principalement aux sciences, mais les élèves étaient aussi interrogés sur leurs connaissances en mathématiques et sur leur habileté à la lecture.

 

La Grande-Bretagne a terminé en 14e place, tandis que la France s'est classé 25e et que les Etats-Unis ont obtenu le 29e meilleur score.

 

Les élèves du Canada se sont en moyenne classés parmi les meilleurs des pays étudiés dans toutes les matières à l'évaluation.

 

Entre 2003 et 2006, le rendement des élèves canadiens s'est maintenu au même niveau en lecture et en mathématiques, mais davantage de pays devancent désormais le Canada dans ces domaines.

 

Les Québécois se classent au-dessus de la moyenne canadienne en mathématiques et obtiennent la moyenne en lecture, tandis que l'Ontario, le Manitoba, l'Alberta et la Colombie-Britannique ont un rendement égal à la moyenne canadienne en lecture comme en mathématiques. Les autres provinces sont en-deça de la moyenne nationale dans les deux matières.

 

Au Canada et dans la plupart des autres pays, aucune différence entre les sexes n'est constatée en sciences, ni sur l'échelle globale, ni sur l'échelle du sous-domaine de l'utilisation des faits scientifiques.

 

Cependant, les garçons ont de meilleurs résultats pour ce qui est d'expliquer les phénomènes de façons scientifiques, tandis que les filles devancent les garçons lorsqu'il faut identifier des questions d'ordre scientifique.

 

«Les garçons semblent avoir plus de facilité à maîtriser les connaissances scientifiques, tandis que les filles semblent avoir une meilleure vue d'ensemble, qui leur permet d'identifier les questions d'ordre scientifique dans une situation donnée», lit-on dans un document d'analyse conjoint de Ressources humaines et Développement social Canada, de Statistique Canada et du Conseil des ministres de l'Education du Canada.

 

Si on se réjouit des résultats globaux de l'étude de l'OCDE dans le document d'analyse, on y identifie malgré tout certains points préoccupants, notamment le fait que le pays en tête de liste dans chacun des domaines évalués devance largement le Canada sur le plan du rendement des élèves.

 

«En outre, des écarts provinciaux considérables subsistent dans plusieurs domaines», poursuit le document.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value