Jump to content

ville-marie Tour des Canadiens 3 - 53 étages (2020)


IluvMTL

Recommended Posts

Pinned posts

Nom: Tour des Canadiens 3
Hauteur en étages: 55
Hauteur en mètres: 166
Coût du projet:
Promoteur: Cadillac Fairview
Architecte:
Entrepreneur général:
Emplacement: coin sud-ouest de Saint-Antoine et Murray
Début de construction:
Fin de construction:
Site internet:
Lien webcam:
Autres informations:
- 430 logements et 315 places de stationnement
- Le 1162 Saint-Antoine (street view) sera partiellement intégré et partiellement reconstruit sur une partie du site
- Le 1170 Saint-Antoine (street view) sera démoli
- Le 1180-1190 Saint-Antoine (street view) sera démoli
Rumeurs:
Aperçu artistique du projet: 
TDC3.jpg
Maquette:
Autres images:
Vidéo promotionnelle:

  • Like 5
  • Thanks 1
  • Sad 5
Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

oui oui, je sais, j'ai déjà posté ceci dans le fil de la phase 1 ;)

 

Dans LaPresse+ ce matin :

 

et sur le site aussi

 

7761ac1c6068_0.jpg

 

CENTRE BELL

LE CANADIEN À L'OMBRE DE DEUX NOUVELLES TOURS

 

MAXIME BERGERON LA PRESSE

Qu’importe le ralentissement du secteur immobilier, Cadillac Fairview persiste et signe. Le promoteur torontois a franchi une nouvelle étape en vue d’ériger 2 tours de 37 étages tout juste au sud du Centre Bell.

 

Le projet de 600 logements a été adopté en première lecture par le conseil d’arrondissement de Ville-Marie, à la mi-décembre. S’il va bel et bien de l’avant, il constituera la phase II de la Tour des Canadiens, qui s’est vendue à une vitesse record l’an dernier.

 

« La réalisation de ce projet va permettre de mettre en valeur le potentiel de construction du secteur qui s’étend au sud de la rue Saint-Antoine, entre le Centre Bell, le Quartier international de Montréal et Griffintown », indique un sommaire décisionnel de l’arrondissement.

 

Ces deux nouveaux immeubles s’inscrivent dans le vaste plan d’ensemble concocté par Cadillac Fairview pour ce secteur névralgique de Montréal. D’ici 15 ans, le groupe ontarien prévoit investir près de 2 milliards de dollars aux abords du Centre Bell.

 

Le promoteur compte déjà deux chantiers actifs dans ce quadrilatère : la Tour des Canadiens – un gratte-ciel de 50 étages totalisant plus de 500 condos, adjacent au Centre Bell – et la Tour Deloitte, qui comprendra 26 étages de bureaux.

 

Selon les plans présentés à la Ville, les deux nouvelles tours de 37 étages auront plusieurs usages. La première sera résidentielle et comptera 380 logements, tandis que la deuxième abritera un rez-de-chaussée commercial, 220 appartements et un hôtel de 230 chambres.

 

Dérogations demandées

 

Plusieurs dérogations seront nécessaires à la réalisation du projet de 170 millions de dollars. La Ville devra notamment autoriser une surhauteur – 120 mètres plutôt que 65 – , ainsi que la construction d’un café-terrasse sur le toit d’une des tours. Elle devra aussi se prononcer sur l’érection d’une passerelle piétonne au-dessus de la rue Saint-Antoine.

 

Pour appuyer le projet, l’arrondissement rappelle que le secteur situé au sud du Centre Bell est partiellement enclavé, en raison de l’autoroute Ville-Marie, et « fortement déstructuré ». À l’heure actuelle, on y trouve une enfilade de stationnements à ciel ouvert et quelques petits immeubles délabrés.

 

L’arrondissement donne son feu vert au projet en première lecture, pourvu que le promoteur respecte une série de conditions. Cadillac Fairview a refusé les demandes d’entrevues de La Presse Affaires, hier.

 

Trop de condos ?

 

Ce nouveau projet surgit alors que le marché de la copropriété est en pleine mutation dans la métropole. L’arrondissement de Ville-Marie – qui comprend le centre-ville et le Vieux-Montréal – fait l’objet d’une concurrence exacerbée entre de très nombreux projets.

 

« Ce sont des projets qui vont être plus longs à écouler que ce qu’on a vu au cours des dernières années, a expliqué David L’Heureux, analyste de marché à la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL). Le message qu’on lance, c’est que le marché a commencé à s’ajuster et qu’il va continuer à s’ajuster. »

 

Le nombre de mises en chantier a régressé dans Ville-Marie, avec 2210 copropriétés en construction en novembre dernier contre 2621 un an plus tôt, selon les données de la SCHL. En parallèle, le nombre de condos neufs invendus est passé de 18 à 171 pendant la même période.

 

Malgré ce repli, le marché du condo neuf demeure en bonne santé, analyse Mathieu Collette, directeur de l’évaluation au Groupe Altus. Quelque 1200 appartements ont trouvé preneur pendant les neuf premiers mois de l’année au centre-ville de Montréal, soit un peu moins qu’à la même période en 2012 (1400), mais beaucoup plus qu’en 2011 (750).

 

« On se dirige pour finir l’année 2013 avec des ventes entre 1600 et 1800, ce qui est quand même incroyable », a-t-il fait valoir.

Edited by ScarletCoral
Link to comment
Share on other sites

Guest Olivier2160

WOW !!! Le Centre-Ville semble tellement dense sur la dernière photo ci-dessus avec tous les projets rasssemblés en une seule image... c'est presque difficile à croire :-)) Il faut absolument que tout ceci se réalise, please please please.... enfin de la vision pour Montréal !!!!!

Link to comment
Share on other sites

Il ne fait aucun doute que la ville est mûre pour ce genre de développement. Les mentalités ont beaucoup changé dans les dernières années parmi la population, et Montréal est aussi de mieux en mieux perçue comme un excellent endroit pour les investisseurs. Les jeunes québécois sont aussi beaucoup plus dynamiques que les générations précédentes et n'hésitent pas à foncer dans le domaine des affaires. Tout cela mis ensemble créé un climat propice au développement, dont le renouveau au centre-ville est la conséquence la plus visible.

 

Quand je regarde la dernière photo présentée ci-haut, j'aime ce que je vois. Un centre-ville dense mais généralement bien aéré, avec des différences de hauteurs et de styles. On a aussi des possibilités de recul, par de bons espacements et ainsi mieux apprécier le paysage urbain. Les évocations que l'on nous présente ne sont fort probablement pas définitives, elles apparaissent encore plutôt génériques, mais donnent tout de même une bonne idée de la volumétrie des nouveaux bâtiments. On voit aussi une bonne intégration avec certains vieux édifices que l'on souhaite conserver. Une manière de marquer le temps et l'évolution du quartier, par des témoins du passé.

 

Ça c'est respecter l'esprit montréalais: on ne veut pas du développement pour du développement. On veut de beaux espaces, une échelle de hauteurs harmonieuse et une variété architecturale qui donne un tableau esthétique à l'ensemble. Une ville c'est avant tout un milieu de vie, et si le décor est soigné, il contribuera positivement l'atmosphère générale et au sentiment de bien-être de la population, tout en attirant davantage de touristes.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value