Jump to content

Recommended Posts

19/06/2007 Le travail atypique continue de gagner du terrain au Québec, contrairement à ce qui se passe dans l'ensemble canadien où l'emploi à temps plein croît plus fortement.

 

En 2006, une plus grande proportion de la population active québécoise travaillait à temps partiel ou sur une base temporaire par rapport à 1998, révèle la récente édition de l'Annuaire québécois des statistiques du travail rendu public mardi par l'Institut de la statistique du Québec.

 

Dans son ensemble, l'emploi atypique regroupe 36,6% des travailleurs du Québec. Il s'agit le plus souvent de femmes. On constate en outre que les Québécois qui travaillent à temps partiel le font de plus en plus sur une base volontaire. C'est le cas de près des trois quarts d'entre eux en 2006 comparativement aux deux tiers en 1998.

 

Dans l'ensemble canadien, l'emploi à temps plein croît cependant plus fortement que celui à temp partiel, le Québec faisant exception.

 

Presse Canadienne

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value