Jump to content

Après cela on s'étonne qu'il y aie tant de chialeurs pour tout les projets


WestAust
 Share

Recommended Posts

Je ne dit pas qu'elle a tort necessairement, mais bon, ils chialent pour des pistes cyclables et des support a velos, ils les ont, mais trouvent pareil le moyen de critiquer...

 

------------------

Où est le design?

Gros, gris et laids. Ce sont les trois mots qui décrivent le mieux les nouveaux supports à vélos installés un peu partout dans l'arrondissement de Ville-Marie. On en trouve par exemple face à l'édifice de la Banque Nationale, place d'Armes, rue Saint-Paul, à l'angle de la rue Saint-Sulpice (notre photo) ainsi qu'à l'angle des rues Sainte-Catherine et Labelle. Au total, l'arrondissement en installera 119, au coût total de 80 000$.

 

Le problème, c'est que ces supports à vélos sont affreux.

 

Leur laideur est d'autant plus frappante dans le Vieux-Montréal, un environnement où les rues étroites et les édifices patrimoniaux forment un véritable écrin. On se serait attendu à un objet utilitaire au design plus recherché, en harmonie avec son environnement. On se retrouve avec ces affreuses structures grises sans aucune originalité.

 

Il est pourtant possible de concevoir un mobilier urbain à la fois utilitaire et design. La preuve: à quelques mètres du Vieux-Montréal, dans le Quartier international qui, soit dit en passant, fait partie du même arrondissement, on trouve un mobilier urbain sobre et chic signé Michel Dallaire, le designer industriel québécois de renommée internationale.

 

C'est d'ailleurs à lui que Stationnement de Montréal a confié le design des supports à vélos fixés aux tiges des panonceaux sur lesquels sont inscrits les numéros de stationnement de rue. Et c'est ce même designer qui travaille actuellement sur le modèle de vélo libre-service qui sera proposé dans l'île de Montréal l'an prochain. Pourquoi ne pas avoir fait appel à ses services une fois de plus? Ou à ceux d'un autre designer reconnu?

 

La Ville de Montréal se targue d'être une ville de design. Même l'UNESCO lui a attribué ce titre. Pourtant, Montréal n'a pas le «réflexe design». Si elle l'avait eu, elle aurait proposé un choix de quelques modèles, harmonisés, à chacun de ses arrondissements. À l'heure actuelle, chaque arrondissement peut installer le support de son choix sans que la Ville n'ait son mot à dire. Résultat: un beau bordel visuel. Montréal s'est doté d'un bureau de design pour veiller à ce genre de détails. Où est-il quand on a besoin de lui?

 

source: http://www.cyberpresse.ca/article/20080527/CPOPINIONS03/805270885/6760/CPOPINIONS03

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 27
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

ordinaire oui, mais quand ils sont plein de velos, on les voit pas, et tant qu'a moi pour ce genre de truc, function over form

 

On a vu ce que ca a donné ceux installés sur ste-catherine l'an dernier, rendu en juillet ils étaient tout maganés par des automobiles, camions qui sont rentrés dans les supports, ca sert a quoi de dépenser des milliers pour en faire des tout design si ils ne toffent meme pas l'été sans se faire endommager.

Link to comment
Share on other sites

Je trouve ça assez hallucinant ce titre de "ville de Design" par l'Unesco. Montréal n'est certes pas un trou, loin de la, mais il faut arreter de dire que c'est une ville de design!

 

Comparé à bien d'autres villes de l'amérique du Nord, je crois que Montréal mérite ce titre.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share




×
×
  • Create New...