Search the Community

Showing results for tags 'arrondissement'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 17 results

  1. Nom: 21e Arrondissement Hauteur en étages: 9, 14 Hauteur en mètres: Coût du projet: Promoteur: Prével Architecte: Groube IBI CHBA Entrepreneur général: Emplacement: Début de construction: 2013 Fin de construction: Site internet: http://le21e.prevel.ca/fr/ Lien webcam: Autres informations: Rumeurs: Aperçu artistique du projet: Maquette: Vidéo promotionnelle: Autres images:
  2. Conseil d'arrondissement, Assemblées du conseil, Autres conseils et comités, Bureau d'arrondissement Ordres du jour , Procès-verbaux 2010 - Calendrier des prochaines séances : Les séances ordinaires du Conseil d’arrondissement ont lieu à 19 heures, le deuxième lundi de chaque mois, excepté en juin, octobre et décembre. Depuis 2006, afin de se rapprocher des citoyennes et des citoyens de Ville-Marie, les élus ont décidé que les séances ordinaires du Conseil d’arrondissement se tiennent dans différents lieux. Cette décision se perpétue en 2010. Vous trouverez ci-dessous les dates ainsi que les adresses où les Conseils se dérouleront : Endroits où se dérouleront les conseils d'arrondissements 2010 Lundi 8 février, Maison de la culture Frontenac, 2550, rue Ontario Est District Sainte-Marie Lundi 8 mars, Salle du conseil, 888, boul. De Maisonneuve Est, 5e étage District Saint-Jacques Lundi 12 avril, Collège de Montréal, salle L’Ermitage, 3510, ch. de la Côte-des-Neiges District Peter McGill Lundi 10 mai, Maison de la culture Frontenac, 2550, rue Ontario Est District Sainte-Marie Mercredi 16 juin, Salle du conseil, 888, boul. De Maisonneuve Est, 5e étage District Saint-Jacques Lundi 12 juillet, Collège de Montréal, salle L’Ermitage, 3510, ch. de la Côte-des-Neiges District Peter McGill Lundi 13 septembre, Salle du conseil, 888, boul. De Maisonneuve Est, 5e étage District Saint-Jacques Mardi 12 octobre, Maison de la culture Frontenac, 2550, rue Ontario Est District Sainte-Marie Lundi 8 novembre, Collège de Montréal, salle L’Ermitage, 3510, ch. de la Côte-des-Neiges District Peter McGill Mercredi 15 décembre, Salle du conseil, 888, boul. De Maisonneuve Est, 5e étage District Saint-Jacques 2550, rue Ontario Est Page d'erreur
  3. Bonjour a tous, I would like to know how 'easy' it is to do (arrondissement is ville-Marie). I called the city but they didn't give me much info. They sent me a guide but the guide simply states that 'at least 50% of occupants need to ask for it', but not much else. There must be more to it. FYI I'm not the one making the conversion. I am looking at a property that is Indivise and the promoter is 'assuring' me conversion will occur but I don't want to take his word for it. Was wondering if anyone here had experiences with this. merci
  4. À l'Exception du Benelux, ça fait presque 140 ans que Verdun est un ville sans de débit de boisson. Suite à un plan de restructuration de 10 ans. La ville ouvrira finalement la chance d'ouvrir un bar, brasserie ou tavernes sur Wellington et à l'ïle des Soeur. Pourquoi la ville devenue arrondissement aura restée sèche aussi longtemps ? À lire ici La seule ville encore sous la Loi de la Tempérance restera nos amis de St-Lambert.
  5. quel arrondissement gere le mont-royal et son parc? est-ce ville marie, le plateau, outremont ? ... partage entre les arrondissements qui l'entourent, ou est il soumis a sa propre administration independante ?
  6. Publié le 31 juillet 2009 à 14h18 | Mis à jour à 14h20 Jugement de la Cour supérieure: un arrondissement n'est pas une municipalité Éric Clément La Presse La Cour supérieure vient de rendre une décision extrêmement importante en ce qui a trait aux pouvoirs des arrondissements : dans une poursuite d'un citoyen d'Outremont qui contestait une décision du Plateau-Mont-Royal, la juge Hélène Lebel conclut qu'un arrondissement ne peut se comporter comme s'il était une municipalité en soi et ne peut rejeter l'intérêt d'un citoyen qui habite à quelques mètres de cet arrondissement. La chef de Vision Montréal, Louise Harel, venue en politique pour contester l'apparition de quasi-villes au sein de Montréal, accueille le jugement avec soulagement. La Ville de Montréal a décidé de ne faire aucun commentaire pour l'instant.Le jugement estime en effet que les arrondissements ne sont pas des entités municipales indépendantes. Il pourrait donc avoir des conséquences importantes à Montréal et dans d'autres villes du Québec, pour des décisions prises antérieurement. Le citoyen Benoît Dupuis habite sur le côté ouest de la rue Hutchison, dans l'arrondissement d'Outremont. Il s'est vu refuser l'an dernier par l'arrondissement du Plateau Mont-Royal le droit de participer à une démarche référendaire concernant l'autorisation d'agrandir la synagogue située au 5363, Hutchison, côté est de cette rue, soit dans le Plateau Mont-Royal. L'administration d'Helen Fotopulos avait défini le périmètre de la zone de consultation des citoyens en fonction des limites territoriales de l'arrondissement. Du coup, M. Dupuis et d'autres citoyens habitant côté Outremont n'ont pu s'inscrire pour demander que le règlement soit soumis à l'approbation référendaire. Il n'y a pas eu de référendum. M. Dupuis avait demandé au premier ministre Jean Charest et au maire de Montréal, Gérald Tremblay, de modifier la loi. En vain. Il s'est donc tourné vers les tribunaux. Selon la juge Le Bel, l'avocat de la Ville, Éric Couture, a allégué durant le procès que le Plateau-Mont-Royal s'était comporté comme une municipalité à cause de la Charte de la Ville de Montréal. «La «municipalité», en quelque sorte au sens de la Loi sur l'aménagement et l'urbanisme, serait l'arrondissement et un arrondissement, comme une municipalité, n'a pas de pouvoirs extraterritoriaux», écrit la juge Le Bel dans son jugement lorsqu'elle évoque l'argument de Me Couture. La juge n'y a pas adhéré. Elle écrit que l'objectif premier de la loi 170 a été de créer «une seule municipalité ayant un seul territoire». «L'arrondissement a donc un rôle important et a des pouvoirs, mais il ne devient pas pour autant une municipalité», écrit-elle. «À une époque où on déplore le peu d'intérêt des citoyens pour la chose politique, particulièrement au niveau local, ou le cynisme dont plusieurs font preuve à l'égard de nos institutions, il semble souhaitable de faire prévaloir une interprétation qui, à première vue, semble plus conforme au bon sens, écrit la juge. Comment expliquer au citoyen moyen qui habite de l'autre côté de la rue qu'il n'est pas une «personne intéressée» à ce qui se passe ou qui est susceptible de se passer en face de chez lui ?» La juge Le Bel a utilisé la jurisprudence pour rejeter l'argument de la Ville de Montréal et l'a condamnée à payer 6 000 $ à M. Dupuis pour ses frais d'avocats, estimant qu'il s'agit d'une «cause importante» allant au-delà de l'intérêt personnel. Du coup, les avis publics et trois résolutions du conseil d'arrondissement du Plateau-Mont-Royal découlant de ce dossier ont été annulés. Le Plateau Mont-Royal devra refaire ses devoirs dans ce dossier en impliquant ses voisins d'Outremont. La Ville de Montréal pourrait fait appel mais en le faisant, cela signifierait que l'administration Tremblay considère les arrondissements comme des entités indépendantes les unes des autres, estime la chef de Vision Montréal, Louise Harel, jointe sur son lieu de vacances. «J'ai toujours pensé qu'Hélène Le Bel était une grande juriste, dit Mme Harel. Ce qui me scandalise, c'est la plaidoirie de la Ville, qui plaide qu'un arrondissement est une municipalité. La vraie question, c'est ça. C'est un appel au démantèlement de Montréal. Heureusement que le tribunal n'a pas pris cette voie. Comment Gérald (Tremblay) a-t-il pu laisser plaider ça ?» Mme Harel craint-elle que l'administration Tremblay fasse appel de cette décision ? «C'est impossible qu'elle fasse appel, dit Mme Harel. Ce serait une faute lourde. Une faute capitale. Le jugement est clair : les arrondissements sont des administrations. Ce serait ajouter l'insulte à l'injure. Cela justifierait les plus grandes appréhensions qu'on peut avoir avec la présente administration, soit que la Ville de Montréal devienne une administration de 19 quasi-villes.»
  7. Compressions à Montréal: Maciocia propose un traitement de choc Éric Clément La Presse Le maire de Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles, Cosmo Maciocia, ne cache pas son impuissance face aux compressions de 20 millions que le maire demande aux arrondissements. Les compressions annoncées par Gérald Tremblay la semaine dernière suscitent une étonnante proposition de la part de Cosmo Maciocia, conseiller municipal, membre du comité exécutif de la Ville de Montréal et maire de Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles. Selon lui, par souci d'économie et d'efficacité, il faut revoir la structure actuelle de la Ville en réduisant de moitié le nombre d'arrondissements et d'élus municipaux. Cette idée surprend quand on sait qu'elle provient d'un fidèle partenaire du maire Tremblay. Cosmo Maciocia n'est pas né de la dernière pluie. Il fait de la politique municipale depuis 30 ans. Et depuis l'arrivée de Gérald Tremblay à la mairie, en 2001, il est son meilleur allié. Mais en entrevue avec La Presse, M. Maciocia ne s'est pas gêné pour exprimer son impuissance face aux compressions de 20 millions que le maire impose aux arrondissements. Selon lui, elles sont douloureuses pour les 19 administrations montréalaises. Surtout après trois années de RASOP (Révision des activités, services, opérations et programmes) qui ont obligé les arrondissements à abolir des postes. «Dans mon arrondissement, on a un déficit à cause de la neige, on n'a pas d'argent et, en plus, la Ville nous a prêté 2,5 millions en 2008, à rembourser en trois ans. Et je prévois encore un déficit en 2009. J'ai déjà aboli 32 postes avec la RASOP. On a un gros problème. Je crois qu'il faut revoir la structure de Montréal au complet. Des arrondissements de moins de 20 000 personnes et d'autres six fois plus peuplés avec le même nombre de cadres et de directeurs, sérieusement, peut-on continuer à laisser les choses comme ça?» M. Maciocia suggère donc de faire passer le nombre d'arrondissements de 19 à 10 et le nombre d'élus montréalais de 105 à 51. Cette proposition aurait pour conséquence de réduire sensiblement la masse salariale totale des arrondissements. Il y aurait moins de cols blancs et de cols bleus. M. Maciocia dit que, en fin de compte, les citoyens seront gagnants. «Non seulement on aura des gains de productivité, mais en plus les gens auront de meilleurs services de proximité.» Cosmo Maciocia croit que de diminuer le nombre d'arrondissements n'annulera pas la décentralisation et les avantages qu'elle a apportés. «C'est la délimitation qu'il faut refaire, car 19 directeurs des sports et loisirs, 19 directeurs des travaux publics, 19 directeurs administratifs, 19 directeurs des ressources humaines, etc., ça n'a pas de sens.» Mais comment fera-t-on les regroupements pour former les 10 nouveaux arrondissements? Il y aura assurément des tiraillements, mais M. Maciocia dit que ce n'est pas une mission impossible. «Regardez mon arrondissement, la fusion de Rivière-des-Prairies avec Pointe-aux-Trembles n'a rien de logique, tant du point de vue démographique que du point de vue géographique. Pointe-aux-Trembles pourrait très bien être rattaché à Mercier-Hochelaga-Maisonneuve.» Rivière-des-Prairies pourrait être rattaché à Montréal-Nord-Saint-Léonard-Anjou pour former un seul arrondissement. Dans le même ordre d'idée, L'Île-Bizard-Sainte-Geneviève pourrait se joindre à Pierrefonds-Roxboro et à Saint-Laurent, ce qui constituerait une structure de 170 000 habitants. Et Verdun pourrait former une seule entité avec le Sud-Ouest. La proposition Maciocia vise à créer 10 regroupements de 150 000 habitants en moyenne, afin de ne plus avoir un arrondissement de 17 500 résidants comme L'Île-Bizard-Sainte-Geneviève et un autre de 130 000 comme Rosemont-La Petite-Patrie. Réduire le nombre d'élus M. Maciocia croit qu'on devrait également en profiter pour réduire le nombre de conseillers. On ferait disparaître la notion de conseiller d'arrondissement pour ne conserver que les conseillers municipaux. Cela permettrait à la métropole de se retrouver avec 50 élus (10 par arrondissement, en comptant le maire), plus le maire de Montréal, soit 51 au lieu des 105 conseillers et maires actuels. La restructuration entraînerait des coûts, mais le maire de RDP-PAT estime que son idée mérite d'être étudiée par Gérald Tremblay, son équipe et le parti Union Montréal. Mais c'est le gouvernement du Québec qui a le pouvoir de changer la structure actuelle, née des fusions municipales. «Je pense que Québec a tout intérêt à partager ce point de vue car, avec moins d'arrondissements, il est évident que ça coûtera moins cher», dit M. Maciocia.
  8. Je ne dit pas qu'elle a tort necessairement, mais bon, ils chialent pour des pistes cyclables et des support a velos, ils les ont, mais trouvent pareil le moyen de critiquer... ------------------ Où est le design? Gros, gris et laids. Ce sont les trois mots qui décrivent le mieux les nouveaux supports à vélos installés un peu partout dans l'arrondissement de Ville-Marie. On en trouve par exemple face à l'édifice de la Banque Nationale, place d'Armes, rue Saint-Paul, à l'angle de la rue Saint-Sulpice (notre photo) ainsi qu'à l'angle des rues Sainte-Catherine et Labelle. Au total, l'arrondissement en installera 119, au coût total de 80 000$. Le problème, c'est que ces supports à vélos sont affreux. Leur laideur est d'autant plus frappante dans le Vieux-Montréal, un environnement où les rues étroites et les édifices patrimoniaux forment un véritable écrin. On se serait attendu à un objet utilitaire au design plus recherché, en harmonie avec son environnement. On se retrouve avec ces affreuses structures grises sans aucune originalité. Il est pourtant possible de concevoir un mobilier urbain à la fois utilitaire et design. La preuve: à quelques mètres du Vieux-Montréal, dans le Quartier international qui, soit dit en passant, fait partie du même arrondissement, on trouve un mobilier urbain sobre et chic signé Michel Dallaire, le designer industriel québécois de renommée internationale. C'est d'ailleurs à lui que Stationnement de Montréal a confié le design des supports à vélos fixés aux tiges des panonceaux sur lesquels sont inscrits les numéros de stationnement de rue. Et c'est ce même designer qui travaille actuellement sur le modèle de vélo libre-service qui sera proposé dans l'île de Montréal l'an prochain. Pourquoi ne pas avoir fait appel à ses services une fois de plus? Ou à ceux d'un autre designer reconnu? La Ville de Montréal se targue d'être une ville de design. Même l'UNESCO lui a attribué ce titre. Pourtant, Montréal n'a pas le «réflexe design». Si elle l'avait eu, elle aurait proposé un choix de quelques modèles, harmonisés, à chacun de ses arrondissements. À l'heure actuelle, chaque arrondissement peut installer le support de son choix sans que la Ville n'ait son mot à dire. Résultat: un beau bordel visuel. Montréal s'est doté d'un bureau de design pour veiller à ce genre de détails. Où est-il quand on a besoin de lui? source: http://www.cyberpresse.ca/article/20080527/CPOPINIONS03/805270885/6760/CPOPINIONS03
  9. Arrondissement Ville-Marie à 5 minutes à pied du métro (angle d’Iberville et De Rouen) backgroundMaisons de ville Garage • mezzanine • toit-terrasse privé Climatiseur et système d’alarme Options d’aménagement • unités de coin 1474 et 1482 pi.2 (137 m2) automne 2009 325 000 $ à 365 000 $ taxes incluses. http://bati.ca/
  10. Pas certain que retirer la gestion de stationnement des arrondissements est souhaitable. Je comprends le vouloir de simplifier les règles du jeu stationnement mais les fuis de trafique, le nombre et genre de commerces (bar, restaurent, boutique), rue résidentielle etc. sont très différents d'un arrondissement a l'autre voir a l’intérieure même d'un arrondissement. This will no doubt tickle Luc Fernandez. http://www.lapresse.ca/actualites/montreal/201512/16/01-4931755-revision-en-profondeur-du-stationnement-a-montreal.php
  11. Confusion dans le nom de ce projet. Tri ou Néoterra-Tri ou Projet Clifford.....enfin, peut-etre est-ce moi qui ne comprends tout simplement pas le concept. De plus, ils mentionnent que la quartier est le Sud-Ouest. Le Sud-Ouest n'est pas un quartier mais plutot un arrondissement. Le quartier est plutot Émard (ou Ville Émard). Bref, un petit projet qui a de l'allure compte tenu que nous sommes à Ville Émard. http://neoterra-tri.com/TRi/Bienvenue.html
  12. http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/savoir-immobilier/201203/31/01-4511354-les-quartiers-a-surveiller-region-de-montreal.php Martine Letarte, collaboration spéciale LA PRESSE Région métropolitaine de Montréal Secteurs qui connaissent la plus forte croissance des ventes résidentielles (au moins 50 transactions) - 2011 1- Montréal-Ouest (île de Montréal) 31% 2- Les Coteaux (Vaudreuil-Soulanges) 29% 3- Saint-Zotique (Vaudreuil-Soulanges) 24% 4- Laval-des-Rapides (Laval) 19% 5- Mirabel (Rive-Nord) ex aequo Lorraine (Rive-Nord) 14% 6- Dorval (île de Montréal) 13% 7- Beaconsfield (île de Montréal) 12% 8- Sainte-Anne-des-Plaines (Rive-Nord) 12% 9- Les Cèdres (Vaudreuil-Soulanges) ex aequo Bois-des-Filion (Rive-Nord) 11% 10- Lavaltrie (Rive-Nord) 10% Secteurs ayant affiché la plus forte croissance du prix médian - unifamiliale (au moins 50 transactions et au moins 30 de maisons unifamiliales) 1- Ville-Marie (île de Montréal) 45% (797 000$) 2- Saint-Philippe (Rive-Sud) 22% (219 000$) 3- Saint-Laurent (île de Montréal) 19% (470 000$) 4- Baie-d'Urfé (île de Montréal) 18% (520 000$) 5- Mont-Royal (île de Montréal) 17% (881 000$) 6- Kirkland (île de Montréal) 14% (445 000$) 7- Westmount (île de Montréal) 14% (1 197 500$) 8- L'Île-Perrot (île de Montréal) (241 000$) 9- Hampstead (île de Montréal) 12% (985 000$) 10- Pont-Viau (Laval) 12% (265 750$) Secteurs ayant affiché la plus forte croissance du prix médian - copropriétés (au moins 50 transactions et au moins 30 de copropriétés) 1-Villeray/Saint-Michel/Parc-Extension (île de Montréal) 16% (248 000$) 2- LaSalle (île de Montréal) 15% (258 374$) 3- Saint-Lambert (Rive-Sud) 14% (239 000$) 4- Verdun (île de Montréal) 13% (242 500$) 5- Charlemagne (Rive-Nord) 11% (175 000$) 6- Auteuil (Laval) 11% (202 500$) 7- Montréal-Nord (île de Montréal) 11% (220 000$) 8- Chambly (Rive-Sud) 10% (179 500$) 9- Beloeil (Rive-Sud) 10% (188 167$) 10- Saint-Eustache 10% (175 000$) Source: FCIQ par Centris Top 10 des secteurs qui comprennent le plus grand nombre de mises en chantier - 2011 Copropriétés 1- Montréal - arrondissement Ville-Marie (1109 unités) 2- Laval - Chomedey (929 unités) 3- Longueuil (limite de 2006) (747 unités) 4- Montréal - arrondissement Saint-Laurent (646 unités) 5- Montréal - arrondissement Côte-des-Neiges/Notre-Dame-de-Grâce (605 unités) 6- Montréal - arrondissement Ahuntsic/Cartierville (584 unités) 7- Brossard - (576 unités) 8- Montréal - arrondissement Sud-Ouest (442 unités) 9- Mascouche - (406 unités) 10- Nouvelle Ville de Terrebonne (298 unités) Top 10 des secteurs qui comportent le plus de mises en chantier - 2011 Propriétaire-occupant 1- Mirabel (456 unités) 2- Nouvelle Ville de Terrebonne (422 unités) 3- Longueuil (limite de 2006) (369 unités) 4- Nouvelle Ville de Saint-Jérôme (333 unités) 5- Brossard (279 unités) 6- Vaudreuil-Dorion (275 unités) 7- Nouvelle Ville de Repentigny (269 unités) 8- Blainville (242 unités) 9- Chambly (214 unités) 10- Mascouche (211 unités) Quelques faits marquants - région métropolitaine de Montréal - Sur l'île de Montréal, l'arrondissement Saint-Laurent se démarque pour la construction d'habitations pour propriétaire-occupant avec 162 unités. - Dans Vaudreuil-Soulanges, Vaudreuil-Dorion se démarque pour la construction de copropriétés avec 244 unités. - Il y a eu 12 681 mises en chantier de copropriétés dans la région métropolitaine en 2011. C'est un record qui représente près du double des mises en chantier d'habitations pour propriétaires-occupants (7223). Source: Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL)
  13. Le tout dernier projet de Construction Continuum Arrondissement Ville-Marie À 5 minutes à pied du métro Préfontaine Près de tous les services 2648 rue Wurtele Maisons de ville Sur 3 étages 3 chambres 2 salles de bains Finition et isolation de qualité supérieure 120 à 130 m2 Printemps 2011 À partir de 315 000 $ plus taxes http://bati.ca/
  14. Nouveau projet de condo Arrondissement: Ville-Marie angle René-Lévesque et De Lorimier http://bati.ca/
  15. La Presse Quelques slogans de villes québécoises, créés comme signature de la municipalité ou pour une campagne de promotion. - Bégin : J'ai le béguin pour Bégin! - Blainville : Blainville, tu m'inspires! - Boucherville : Pour un avenir prometteur. - Cayamant : Là où il fait bon vivre. - Delson : À fond de train. - Granby : La capitale du bonheur. - Lachute : Lachute en harmonie, naturellement! - La Doré : Si on s'y mettait maintenant. - Lanoraie : Pour l'amour de Lanoraie, pour l'avenir de nos amours. - La Plaine : Ville nature. - Laval : Ma ville, mon avenir. - Lévis : Lévis s'active. - Mascouche : La destination gagnante! - Matane : Mon centre-ville, une affaire de coeur! - Manseau : Agir pour accueillir l'avenir. - Mirabel : Une ville à choisir, un avenir à réussir! (slogan de la Ville), et À Mirabel, la vie est belle (promotion résidentielle). - Montréal Arrondissement d'Anjou : Anjou pour la vie. - Montréal Arrondissement de Saint-Léonard : Mon choix de ville (slogan de la ville), et Intensément Saint-Léonard, passionnément Saint-Léonard (campagne de promotion). - Plessisville : Le choix d'une qualité de vie. Repentigny : Complètement ville, totalement nature. - Saint-Ludger-de-Milot : Venir chez nous, c'est y prendre goût. - Saint-Paul-de-Montminy : Bâtir ensemble. - Sainte-Julie : La famille au coeur de Sainte-Julie. - Sherbrooke : Sherbrooke, plus que jamais. - Terrebonne : Une histoire de vie.
  16. (D'après PC) - Le cinéma Le Parisien, qui faisait partie du paysage du centre-ville de Montréal depuis des années, ferme ses portes. Le propriétaire de l'entreprise, Les Cinémas Fortune, a vendu la salle mercredi et a mis la clé sous la porte dans le même souffle. Aucune autre information n'a été fournie par le propriétaire qui s'est limité à annoncer la vente et la fermeture dans un communiqué. Jeudi, le cinéma était placardé et des déménageurs étaient à l'oeuvre. Les raisons de la vente ainsi que le nom du nouveau propriétaire de l'immeuble ne sont pas encore connus. Le Parisien avait longtemps été l'épicentre du Festival des films du monde, mais son heure de gloire était passée depuis quelques années. Il était toutefois encore le seul cinéma à diffuser des films en français rue Sainte-Catherine. Famous Players a déjà été propriétaire des lieux. Les Cinémas Fortune est également propriétaire du cinéma Angrignon, dans l'arrondissement montréalais de LaSalle, et de salles à Gatineau (arrondissement de Hull) et à Québec (arrondissement de Sainte-Foy).
  17. 4 étages plus une mezzanine pour ce projet le 375 Décarie dans St-Laurent. Il y a tellement de construction de condo dans le secteur de St-Laurent et de Bois-Franc que j'en suis impressionné. Malheureusement certains ne sont pas très haut mais en tout et partout, si l'on tient compte de toute l'activité, cet arrondissement se densifie grandement. http://www.375decarie.com/