Jump to content

Recommended Posts

Quelles sont vos prédictions pour la première ronde?

Juste dire qui gagne pour chacune des séries.

1 bonne prédiction  = 2 points

Au moins 4 bonnes prédictions sur 8, 5 pointes de bonus.

8 prédictions sur 8, 15 pointes de bonus.

Exemples: 3/8 bons = 6 points, 5/8 bons = 15 points, 8 / 8 bons = 31 points

 

cp-nhl-playoffs-bracket-2017.png

Les miens:

Capitals

Colombus

Montréal

Ottawa

Chicago

Minnesota

Anaheim

Edmonton

 

Edited by peekay
spelling mistake on topic title
Link to post
Share on other sites
  • Replies 39
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Grosse game dimanche soir! Les Habs étaient presque parfait! Deux autres victoires et on pourra affronter les Bruins!  

Go Habs Go!!!

Posted Images

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Similar Content

    • By MARTY
      http://www.lesaffaires.com/
       
      Une deuxième «Tour des Canadiens» en vente dès l’automne
      Hugo Joncas . les affaires.com . 02-04-2013 (modifié le 02-04-2013 à 16:11)
       
      La Tour des Canadiens. Photo: Canderel
      Sa Tour des Canadiens est vendue à 100%, et Cadillac Fairview veut mettre en marché un deuxième immeuble de condos d’envergure comparable dès cet automne, au sud du Centre Bell.
       
      La seconde tour de copropriétés « sera en grande partie semblable » à la Tour des Canadiens, dit Wayne Barwise, vice-président directeur, Aménagement, chez Cadillac Fairview. « Elle est toujours sur la table à dessin » a-t-il ajouté, en marge de la cérémonie de la première pelletée de terre de la Tour Deloitte, un autre projet de la filiale immobilière du Régime de retraite des enseignants de l’Ontario dans le quadrilatère.
       
      «Le site précis n'est pas encore choisi, mais l'immeuble sera situé sur nos terrains au sud du Centre Belle, rue Saint-Antoine, dit Sal Iacono, vice-président principal, Développement et gestion immobilière, Est du Canada, chez Cadillac Fairview. Les dimensions précises de la nouvelle tour restent également à préciser. «On est en train d’étudier ça présentement. On va faire quelque chose à l’échelle de ce que le marché nous permettra de faire.»
       
      Sal Iacono précise que le nouveau gratte-ciel pourrait être aussi grand que la Tour des Canadiens, qui compte 50 étages et 552 unités, et qu’il aura lui aussi un accès direct au métro. «Selon nous, non, le marché ne ralentira pas pour ce type de projet», dit-il.
       
      Cadillac Fairview et son partenaire constructeur Canderel mise sur des unités de luxe et mousse leur vente avec un marketing intense. La Tour des Canadiens, par exemple, a développé tout un plan d’avantages en collaboration avec les Canadiens de Montréal pour mousser la vente de ses copropriétés, comme du temps de glace au Centre Bell, un accès à des billets en prévente et des tirages pour des places en loge ou directement derrière le banc des joueurs.
       
      Chez Altus, l’évaluateur Mathieu Collette croit que les projets avec des vues dégagées, avec un accès direct au métro, comme la Tour des Canadiens, continueront de bien se vendre. «Au dernier trimestre de 2012, 64 % des unités en projet au centre-ville, dans le Vieux-Montréal et dans Griffintown étaient déjà vendues », signale-t-il.
       
      Deux tours de 500 000 pieds carrés
       
      À l’est du Centre Bell, Cadillac Fairview a déjà excavé l’équivalent des trois étages de stationnement que comptera son autre projet en cours, la Tour Deloitte, un gratte-ciel de bureaux de 26 étages et 495 000 pieds carrés, dont le cabinet de comptables sera locataire principal.
       
      Le promoteur a en outre donné peu de détails supplémentaires sur la deuxième tour de bureaux qu’il compte construire en face, de l’autre côté de la rue Saint-Antoine. Elle fera quelque 500 000 pieds carrés également, mais sera « différente » de la Tour Deloitte, dit Sal Iacono, qui n’a pas voulu donner plus de détails.
       
      Selon nos sources, les courtiers immobiliers reçoivent déjà des appels de Cadillac Fairview pour sonder l’intérêt de gros locataires potentiels pour son deuxième immeuble de bureaux. « La raison d’être d’un promoteur, c’est toujours de vendre le prochain projet », dit Sal Iacono.
    • By WestAust
      Le repêchage de la Ligue nationale de hockey (LNH) aura lieu à Montréal en 2020.
      La Ligue nationale de hockey a confirmé le tout, mercredi, par voie de communiqué.
      «De penser que le repêchage a commencé en 1963 avec une petite réunion dans une salle d’hôtel rend l’annonce de la tenue à Montréal de l’édition 2020 encore plus excitante, a déclaré le commissaire de la LNH Gary Bettman. Le repêchage revient dans sa ville d’origine, mais de façon bien plus grandiose.»
      La métropole québécoise a accueilli pour la dernière fois l’encan amateur de la LNH en 2009. Le Canadien avait alors fait du Québécois Louis Leblanc le tout premier choix de l’équipe, le 18e au total.
      Fait intéressant : le Québécois Alexis Lafrenière, de l’Océanic de Rimouski, est considéré comme le meilleur espoir de la cuvée 2020. La présentation du repêchage à Montréal aurait ainsi une saveur particulière.
      Depuis 1980, année à laquelle la séance annuelle est devenue ouverte au public (à l’exception de l’édition 2005, à Ottawa, en raison d'un lock-out), la métropole québécoise a été sélectionnée à neuf reprises pour accueillir l’événement.
       
      https://www.tvanouvelles.ca/2019/06/19/le-repechage-de-la-ligue-nationale-de-hockey-a-montreal-en-2020
    • By GDS
      Vélodrome

       
    • By Furn25
      Je crois que ce projet en construction mérite un thread.
       
      Projet du massif de Charlevoix: trois chantiers en simultané
       
      Sylvain Desmeules, collaboration spéciale
      Le Soleil
       
      (Baie-Saint-Paul) Le projet du Massif risque de changer le visage touristique de Charlevoix. Les trois chantiers sont actuellement menés de front, et malgré les retards, les dépassements de coûts, les rumeurs entendues, le projet verra bel et bien le jour, comme ont pu le constater les médias hier, invités à une visite de chantier.
       
      On ne construit pas tout un ensemble récréotouristique d'une valeur 258 millions $ sans avoir un effet sur l'offre touristique. Le printemps prochain, le train touristique aura fait ses premiers voyages, l'hôtel accueilli ses premiers clients et la montagne de ski, ses premiers lugeurs. L'intérêt grandit, mais aussi la curiosité, puisque nombreux sont les futurs clients qui sont impatients de voir la couleur de ce mégaprojet. C'est sans compter les centaines d'emploi, autant pour la construction que pour les opérations après coup.
       
      Les 150 chambres seront réparties en cinq pavillons. Le bâtiment principal qui comprendra une salle multifonctionnelle de 500 invités et le restaurant, est en construction. Une passerelle le relie à la gare où, là encore, des chambres de type nomade logeront aux niveaux supérieurs.
       
      Centre de soins de santé avec spa, marché public, comptoir du terroir, restaurants, place publique, le tout doublé d'événements festifs, risquent de faire de l'hôtel un pôle d'attraction de Baie-Saint-Paul.
       
      On parle ici de chambres «minimalistes et sobres», avec un «confort supérieur». L'utilisation de bois et un environnement de champs et de boisés rappelleront le passé agricole de ce secteur. D'un côté, les clients s'abreuveront d'un paysage agricole avec en toile de fond le fleuve Saint-Laurent, de l'autre, ils seront attirés par le village de Baie-Saint-Paul, accessible à pied.
       
      L'hôtel ouvrira au printemps prochain.
       
      Piste de luge
       
      La construction d'une piste de luge de 7,5 kilomètres, «une première en Amérique du Nord», comme se plaît à le dire le directeur général de la station de ski, Pierre Raymond, risque d'être l'attraction de l'hiver.
       
      Les lugeurs (10 ans et plus) seront amenés par groupes de 15 au sommet du mont à Liguori, d'où ils s'élanceront, soit sur une luge traditionnelle autrichienne, soit sur une luge non traditionnelle, couchés sur le ventre. Les plus vites négocieront le parcours en 30 minutes. À mi-chemin, un refuge et une passerelle avec vue sur de superbes chutes permettront une courte pause.
       
      Ceux qui arriveront par le train touristique ou la navette ferroviaire (en 2012) pourront emprunter une télébenne qui les mènera directement de la gare le long du fleuve au pied des pentes de la montagne. La construction d'une spectaculaire passerelle de 100 mètres au-dessus de la rivière Grande-Pointe fera le lien avec le chalet de la base.
       
      Ce n'est pas pour cette année, mais le projet comprend aussi la construction d'hébergement en montagne, soit près de 400 unités incluant les fameuses «maisons signature», sorte d'expérience singulière axée sur la mer, le vent ou les grands espaces.
       
      Le train
       
      C'est connu, le train touristique fera son voyage inaugural le 9 septembre. Les voyageurs auront droit à une escapade de trois heures trente de 140 kilomètres longeant le littoral, du parc de la Chute-Montmorency à La Malbaie. Le chemin de fer a subi une cure de rajeunissement de 20 millions $ en 22 mois, avec notamment le remplacement de 22 kilomètres de rail et des interventions sur 25 ponts et 86 ponceaux.
       
      Les huit voitures pourront embarquer 528 passagers. Le Massif a garanti 27 départs à l'automne. Pour 249 $, les clients auront droit à un dîner trois services à l'aller et à un souper gastronomique quatre services au retour, incluant une escale de trois heures à La Malbaie.
       
      110 millions $ dépensés
       
      Le président-directeur général du Massif, Claude Choquette, est content de ce qu'il voit. Il assure que les échéanciers sont respectés.
       
      Actuellement, 110 des 258 millions $ prévus au projet ont été engagés, ce qui permet de déduire que plus de 40 % du projet est réalisé.
       
      Reste encore des demandes d'aide financière du gouvernement en suspens, résultats des ajustements liés au contexte parasismique de Charlevoix.
       
      «Le projet est toujours de 258 millions $. On a fait des demandes au gouvernement pour nous aider à certains niveaux, pour des coûts supplémentaires. C'est sous analyse actuellement», nous dit M. Choquette. Pour rendre les bâtiments conformes aux normes sismiques, il a fallu ajouter entre 7 et 8 millions $ au projet.
       
      Rappelons que l'hôtel est construit dans une zone à haut risque sismique. On voit, de l'hôtel, l'Hôpital de Baie-Saint-Paul, condamné à être détruit en raison de sa vulnérabilité à un fort séisme.
       

      http://www.lemassif.com/fr/accueil
       




    • By MTLskyline
      Something needs to happen..
       
      These players I'd say we can get rid of without a problem:
      Kovalev
      Samsonov
      Ryder
      Rivet
      Murray
      Niinimaa
      one of the goalies...
      perhaps Markov or Souray if they don't want to re-sign with us. if they do want to re-sign, then don't trade them.
       
      We must try not give up any prospects or young talent.
       
      Who should we try and get? I think Forsberg would be a solution, but I don't think we have anything the Flyers want...



×
×
  • Create New...