Jump to content

Technopole angus - phase 2


MARTY

Recommended Posts

Pinned posts
  • Administrator

Deuxième phase du Technopôle Angus

image.png

Près de la rue Molson et de l’Avenue du Mont-Royal
265 millions de dollars
400 logements
Trois places publiques, une école, deux garderies, une grande rue piétonne.
La moitié du projet sera occupée par des commerces ou des institutions.
Projet de Rayside Labossière .

https://mtlurb.com/index.php?/topic/15817-cite-angus-technopôle-angus-etages/

Liens vers les phases:

AUTRE PHASE DANS LE MESSAGE DE @UrbMtl ICI:


 

Citation

Autres images

Technopole Angus.jpg

 

 

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

  • 10 months later...

Les résidents qui se plaignent ne sont-ils pas eux-même d'anciens envahisseurs?  Le quartier s'est construit en phases, aurait-il fallu s'arrêter à la phase un?  En s'installant dans ce quartier, n'étaient-ils pas au courant que les autres terrains vacants seraient aussi développés un jour ou bien espéraient-ils qu'on arrête tout développement une fois qu'ils seraient là?  Tant qu'à faire, pourquoi ne pas leur donner les terrains à développer pour qu'ils s'en fassent un parc privé.  Non, ça leur coûterait trop cher.  Laissons plutôt la ville payer pour plus de parcs dans le quartier et repoussons les envahisseurs dans des développements dans d'autres quartiers.  En fait, c,est gagnant-gagnants, les taxes engendrés par ces résidents/envahisseurs repoussés dans d'autres quartiers pourront être utilisées pour payer pour la construction et l'entretien des parcs...  Pas de hausse de taxes, as de nouveaux voisins et davantage de parcs pour utilisation exclusive du quartier...

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Un autre exemple du pas dans ma cour que l'on souhaite présenter faussement comme une forme de participation citoyenne. Il y a tout de même des limites à tenter d'empêcher un développement bénéfique pour la ville et le quartier, avec des arguments fallacieux basés sur des hypothèses et la peur de l'envahissement. 

Habiter un secteur ne donne aucun droit acquis sur son développement, à moins que le projet proposé soit contraire aux intérêts publics ou du bien commun. Dans notre démocratie, nous élisons une équipe pour gouverner et d'autres pour s'opposer par un jeu de contre-pouvoir.

La démocratie participative se joue principalement par des consultations et des associations qui défendent un point de vue. Elle n'engage cependant pas la Ville ou l'Arrondissement qui conserve son plein droit de décision final selon la charte de métropole déléguée par Québec.

Il n'y a donc aucune raison légale de donner suite à ces oppositions individuelles, puisque ces résidents ne représentent qu'eux-mêmes et ne sont aucunement lésés juridiquement parlant, par l'action de l'administration municipale.

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

La première phase résidentielle s'appelle Cité Angus :

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Les travaux de l'écoquartier du Technopôle Angus lancés ce printemps

Guillaume Picard | Agence QMI

| Publié le 23 mars 2018 à 12:12 - Mis à jour à 12:22

 

Les travaux de l’écoquartier du Technopôle Angus, à Montréal, seront lancés ce printemps avec la réalisation des infrastructures, dont le coût est évalué à 40 millions $.

Le gouvernement du Québec a annoncé vendredi qu’il octroie une aide financière de 20,5 millions $ pour l’aménagement de ces infrastructures dans le cadre du projet développé par la Société de développement Angus (SDA). Celle-ci assumera la différence de la facture, soit 19,5 millions $.

Les infrastructures dont il est question seront résolument vertes et comprendront notamment «une boucle de transfert d’énergie entre les bâtiments et un système de gestion écoresponsable de l’eau de ruissellement», a précisé Christian Yaccarini, président et chef de la direction de la SDA, par communiqué.

Cette boucle «récupérera et échangera l’énergie émise entre les utilisateurs qui seront en demande de chauffage et les utilisateurs qui seront en demande de refroidissement. Ce système permettra de réduire de 40 % la consommation énergétique des bâtiments et d’émettre 26 % de moins de gaz à effet de serre en comparaison avec un projet qui serait réalisé sans échange de chaleur», selon la SDA.

L’écoquartier du Technopôle Angus, qui nécessitera des investissements de 250 millions $, sera installé sur un terrain de 37 000 mètres carrés voisin du parc Jean-Duceppe, dans l’arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie.

Il s’agira d’un quartier mixte comprenant entre autres 360 unités résidentielles, dont 80 % en logements sociaux et abordables, ainsi que 45 000 mètres carrés de bureaux – où jusqu’à 1500 travailleurs œuvreront – et une vingtaine de commerces locaux. Aucune place de stationnement ne sera disponible en surface, mais 550 places seront aménagées en souterrain.

Une école primaire et deux nouveaux CPE doivent aussi y être érigés à même le projet, qui vise la certification LEED-ND V4 PLATINE, la plus exigeante en ce moment.

«Dès septembre prochain, nous démarrerons la construction des premières unités résidentielles abordables ainsi qu’un bâtiment à vocation bureau et commerce. C’est toute une vision qui se déploie aujourd’hui et qui aura un effet catalyseur pour l’est de Montréal», a ajouté M. Yaccarini.

Link to comment
Share on other sites

https://renx.ca/montreal-technopole-angus-new-green-neighbourhood/http://www.lapresse.ca/actualites/grand-montreal/201803/23/01-5158464-20-millions-de-quebec-pour-lecoquartier-du-technopole-angus.php

New green neighbourhood at Montreal’s Technôpole Angus

An area of east-end Montreal that once housed a major Canadian Pacific Railway repair shop will soon be home to a green neighbourhood and an additional $250 million worth of development.

The Technopôle Angus will include 895,000 square feet worth of housing, office space, retail space and green spaces. It will compris

The project will kick off with $40 million worth of green infrastructure work in the spring, with $20.5 million in funding coming from the Quebec government and the balance funded by the Société du patrimoine Angus.

Speaking at the Board of Trade event, Quebec municipal affairs minister Martin Coiteux said the funding could make the neighbourhood a model of energy efficiency.

Aside from remediation of contaminated soil, the infrastructure work will include an innovative green runoff management system for rainwater. The system is designed to store and filter 95 per cent of rainwater and reduce the consumption of drinkable water used in building facilities by 40 per cent.

In addition, an energy loop shared between the new buildings will recover and transfer energy between heating and cooling systems. The result will be a 40 per cent reduction in building energy consumption and a 26 per cent reduction in greenhouse gas emissions.

Construction to start in September 

Construction will break ground in September on affordable residential units and a mixed-use office and retail building. The project is designed to achieve Leed-ND V4 platinum certification.

Most of the 360 housing units will be affordably priced and will contain three or four bedrooms. “What we’re aiming for is really families,” to live on the site, Yaccarini says. The goal is to attract and retain families in the heart of Montreal.

Phase II of Technopôle Angus aims to provide office space for 1,500 employees and commercial space for some 20 new local businesses.

There will be 550 underground parking spaces and no above-ground parking spaces on the site.

“The vision that’s being unveiled today will lend impetus to the renewal of Montreal’s east end,” Yaccarini says.

Société de développement Angus works on urban renewal projects which deliver significant economic spinoffs and embrace sustainable development. After developing Technopôle Angus, the organization went on to develop Le 2-22, a flagship building of Montreal’s Quartier des Spectacles entertainment district

e 360 housing units, 484,000 square feet of office space and 32,000 square feet of retail space as well as an elementary school, two public day care centres and a student residence. 

About 25 per cent of the site will be green and public spaces, including a tree-lined pedestrian street, urban maple forest, public squares and greenbelts.

“Our intention is to become a worldwide reference in urban renewal,” says Christian Yaccarini, president and CEO of the Société de développement Angus, the developer of the Angus site.

He described the project in the east-end Rosemont-La Petite-Patrie neighbourhood of Montreal during a forum Friday on major projects in the city, organized by the Montreal Board of Trade.

It’s the second phase of the Technopôle Angus, located in what for more than 100 years served as the CPR locomotive repair shops. Angus Shops was once home to more than 10,000 employees, but closed in 1992.

Urban renewal at Technôpole Angus

The urban renewal of the site began in 1999. Technopôle Angus has now developed 735,000 square feet of commercial and residential real estate and is home to 62 companies, employing 2,700 workers in 13 buildings.

In the planning stages since 2013, the mixed-use project was approved by the City of Montreal in February despite criticism from nearby residents about its density and building heights. Under the plan, buildings will have a maximum of six storeys and maximum heights of 65 feet.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, ScarletCoral a dit :

La présentation du projet au Forum des grands projets au CCMM

http://www.ccmm.ca/Documents/presentations/2018/Forum-GP/03_Grands-projets_Angus-Yaccarini.pdf

null

image.png

Je trouve que c'est le genre de projet parfait et exceptionnel dont on a besoin dans les quartiers résidentiels. Un projet exemplaire à tout les niveaux; écoles, commerces, espaces verts, hauteur raisonnable, majoritairement des unités pour familles et abordables, desservi par les tec, architecture intéressante, etc. 

Link to comment
Share on other sites

Difficile de dire non à tout ça! J'aimerais bien qu'on propose quelque chose du genre dans Griffintown et qu'on s'inspire aussi de cette formule pour le développement des terrains de la SRC.

Link to comment
Share on other sites

il y a 35 minutes, acpnc a dit :

Difficile de dire non à tout ça! J'aimerais bien qu'on propose quelque chose du genre dans Griffintown et qu'on s'inspire aussi de cette formule pour le développement des terrains de la SRC.

Malheureusement Griffintown n'a pas eu ce genre de promoteurs qui pensent aussi à la vie de quartier :(

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value