Recommended Posts

Pinned posts

ART de VIVRE

artdevivre.jpg

Citation

Emplacement: Marché Saint-Jacques, 1125 Ontario Est
Hauteur en étages: 
Hauteur en mètres: 
Coût du projet: 
Promoteur: EUROPA
Architecte: 
Entrepreneur général: 
Début de construction: 
Fin de construction: 
Site internet: http://www.projeteuropa.com/portfolio/europa-lart-de-vivre-centre-sudplateau/
Lien webcam: 
Autres images: 
Vidéo promotionnelle: 
Rumeurs: 
Autres informations: Maisons de ville par dessus le marché Saint-Jacques

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 27 minutes, UrbMtl a dit :

En fait, le Marché Saint-Jacques n'appartient pas aux MPM. 

De plus, les ajouts vitrés sont destinés à des marchands.

image.png

 

 

En effet, mon erreur. Tant mieux alors! C'est un beau marché qui avait perdu un peu de lustre. La venue de Super C est une bonne nouvelle, l'épicerie la plus proche était le IGA ultra-cher de la Place Dupuis!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une épicerie Super C dans le marché Saint-Jacques

Par Mathias Marchal Métro
email_fr_97x23.png

 

marche-saint-jacques03.jpg?w=618&h=408&c Josie Desmarais

Après moult tentatives de relance, le marché Saint-Jacques sera élargi et abritera finalement une épicerie Super C.

À la suite d’une consultation menée au mois d’août, en catimini selon certains résidants, l’arrondissement de Ville-Marie, désormais dirigé par la mairesse de Montréal, Valérie Plante, a entériné en octobre le projet de modification du rez-de-chaussée du bâtiment. Les travaux doivent commencer «sous peu». La date de la réouverture du marché demeure inconnue.

Ce projet permet au promoteur, Jean-Pierre Houle (Projets Europa), d’agrandir le bâtiment en largeur pour installer une demi-douzaine de commerces vitrés sous la marquise, ainsi qu’un quai de déchargement du côté nord-est, rue Wolfe, afin d’accommoder la future épicerie.

Cette phase était bloquée par l’administration de l’ex-maire Denis Coderre, qui jugeait notamment qu’un tel quai portrait atteinte à l’intégrité de l’édifice et serait trop bruyant pour les voisins. Elle pensait alors qu’il fallait aussi supprimer les stationnements latéraux, ce que refusait le promoteur. Ce dernier avait néanmoins obtenu du maire Coderre l’autorisation d’ajouter 16 maisons de ville aux étages.

Selon les informations fournies aux voisins, c’est un magasin Super C qui sera installé à l’intérieur de l’édifice aujourd’hui presque totalement inoccupé. Les quelque commerces qui ont réussi à survivre au manque d’achalandage ont, pour certains, déménagé un peu plus à l’est, sur la rue Ontario.

Critiquée, l’administration de Valérie Plante se défend d’avoir piloté ces changements en catimini. Audrey Z. Gauthier, la porte-parole de la Ville de Montréal, souligne que 29 personnes ont participé à la consultation publique menée le 22 août. Si le panneau d’informations, installé en juillet au pied de l’édifice, n’indiquait aucune date précise et renvoyait plutôt à un site internet, c’est parce qu’au moment de son installation la date de la consultation était inconnue.

À la suite de cette consultation, l’arrondissement a formé un comité de bon voisinage. Afin de répondre aux inquiétudes des voisins, le quai de déchargement et le compacteur à déchets seront situés à l’intérieur, et les camions de livraison seront limités dans leur taille, leurs horaires de passage (8h à 16h) et leurs manœuvres (avertisseur de recul éteints).

«Les services de l’arrondissement sont allés très loin dans ce qu’ils pouvaient demander pour un tel projet afin d’assurer la quiétude résidentielle», précise Laurence Houde Roy, l’attachée de presse du comité exécutif de la Ville de Montréal. Des mesures de préservation du bâtiment et de verdissement sont aussi prévues.

1872

Le marché Saint-Jacques a été fondé en 1872, mais le bâtiment actuel de style Art déco date de 1931.

«On veut faire un projet respectueux et c’est dans l’intérêt de la bannière que les phases de construction et d’opération se déroulent bien pour que les voisins ne boycottent pas ensuite le magasin», mentionne Pierre Bouchard, le président du comité de bon voisinage.

M. Bouchard précise que le choix d’une épicerie à escomptes Super C s’est faite pour répondre aux besoins alimentaires de la clientèle du quartier, dont une partie n’a pas d’auto pour se rendre aux autres épiceries Métro et IGA situées à plus de 500 mètres.

D’autres détails seront communiqués jeudi au cours d’une soirée d’information qui se tiendra ce jeudi à 19h au marché Saint-Jacques. Une page web de type blogue sera aussi créée pour informer les voisins et répondre à leurs questions.

«L’un de nos membres sera présent afin d’en connaître davantage, puisque nous n’avions pas tous été informés jusqu’à présent de cette arrivée structurante dans le quartier, dit Christelle Perrine, la présidente de Faubourg Ontario, l’association des commerçants et acteurs économiques du quartier. Nous avons certainement des propositions à partager au sujet du développement de ce secteur avec l’arrondissement de Ville-Marie et les porteurs de ce projet».

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

How are they going to fit a Super C in that building? knowing there is already an econofitness + a few condos in there..

Plus, Im wondering if they have underground parking?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 48 minutes, joaosax a dit :

How are they going to fit a Super C in that building? knowing there is already an econofitness + a few condos in there..

Plus, Im wondering if they have underground parking?

L'Econofitness est au 2e étage et les penthouses sont au 3+4e étage. Tout le rez-de-chaussée est disponible (anciennement des magasins d'alimentation), et il y aura un agrandissement latéral je crois.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ça va tuer les petits dépanneurs à côté mais c'est bon pour le secteur, une épicerie à bas prix dans un quartier moins aisé ça aide. Une SAQ express serait bien aussi.

Modifié par p_xavier

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, p_xavier a dit :

Ça va tuer les petits dépanneurs à côté mais c'est bon pour le secteur, une épicerie à bas prix dans un quartier moins aisé ça aide. Une SAQ express serait bien aussi.

Pour avoir habité dans le quartier, je te dirais qu'effectivement, il y une population moins aisée, notamment dans les grands ensembles et les petits HLM qu'il y a un peu partout, mais la population s'est beaucoup divertifiée avec beaucoup de jeunes professionnels. Plusieurs commerces de la rue Ontario ont profité de l'arrivée de cette population (Fromagerie Atwater, Boulangerie Pain à tartine, Boucherie des Faubourgs, Café Sfouf, etc.)

Je pense que la petite fruiterie St-Jacques pourra survivre, surtout si elle se recentre vers certains produits fins ou d'importation que Super C n'offrira pas. C'était pas mal un désert alimentaire avant, le IGA étant loin et très cher (même pour un IGA).

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 2018-12-06 à 13:58, ydg a dit :

Pour avoir habité dans le quartier, je te dirais qu'effectivement, il y une population moins aisée, notamment dans les grands ensembles et les petits HLM qu'il y a un peu partout, mais la population s'est beaucoup divertifiée avec beaucoup de jeunes professionnels. Plusieurs commerces de la rue Ontario ont profité de l'arrivée de cette population (Fromagerie Atwater, Boulangerie Pain à tartine, Boucherie des Faubourgs, Café Sfouf, etc.)

Je pense que la petite fruiterie St-Jacques pourra survivre, surtout si elle se recentre vers certains produits fins ou d'importation que Super C n'offrira pas. C'était pas mal un désert alimentaire avant, le IGA étant loin et très cher (même pour un IGA).

 

Travaillant au dessus du IGA de la Place Dupuis, et habitant près du IGA Métro Frontenac, je peux te confirmer que les prix sont les mêmes à 99%!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Par IluvMTL
      https://www.newswire.ca/fr/news-releases/declaration-pour-revitaliser-lest-de-montreal---chantal-rouleau-et-valerie-plante-annoncent-des-actions-pour-revitaliser-lest-de-montreal-702780792.html?fbclid=IwAR13v0RN1WwjGtQkhj1VKrdKeixgfrJcGc8TGpL3PaD-HFHN61IyAQW3lO4
       
      https://www.tvanouvelles.ca/2018/12/14/annonces-pour-la-revitalisation-de-lest-de-montreal
      Annonces pour la revitalisation de l’est de Montréal
      Agence QMI
      | Publié le 14 décembre 2018 à 12:41 - Mis à jour à 12:56
                  La rue Notre-Dame sera revitalisée dans l’est de Montréal, où l’on entreprendra de plus un vaste programme de décontamination des sols, des engagements pris en campagne la Coalition avenir Québec (CAQ).   Play Video         La rue Notre-Dame sera revitalisée dans l’est de Montréal, où l’on entreprendra de plus un vaste programme de décontamination des sols, des engagements pris en campagne par la Coalition avenir Québec (CAQ).
      L’ancienne mairesse de l’arrondissement de Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles, Chantal Rouleau, qui est devenue la ministre responsable de la métropole, a annoncé vendredi, aux côtés de la mairesse de Montréal, Valérie Plante, la création d'un bureau de revitalisation de la rue Notre-Dame.
      Les deux femmes, jadis adversaires à l’hôtel de ville, ont signé la Déclaration pour revitaliser l’est de Montréal.
      Les partenaires que sont le gouvernement du Québec, la Ville de Montréal et l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) travailleront en collaboration, a-t-on précisé, en ajoutant que «l'objectif est de redessiner cette artère stratégique pour en faire un boulevard urbain, un corridor de mobilité durable reliant les quartiers de la pointe de l'île au centre-ville».
      Cette annonce survient à deux jours de l’élection partielle pour justement trouver un successeur à Chantal Rouleau à la mairie de Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles.
      Au cours des dernières décennies, plusieurs promesses ont été faites concernant la réfection de la rue Notre-Dame Est, entre le pont Jacques-Cartier et le quartier Pointe-aux-Trembles.
      Le premier ministre François Legault s’était aussi engagé, en campagne, à décontaminer les sols, un enjeu important pour l’est de Montréal, réclamé depuis des années par les gens d’affaires.
      «Il est temps qu'on s'occupe, enfin et très sérieusement, de ce territoire trop longtemps délaissé. Avec la Ville de Montréal et nos autres partenaires, nous nous attaquerons à des problèmes criants. Nous allons investir pour faire progresser des projets structurants, dont la revitalisation de la rue Notre-Dame et la décontamination de terrains», a dit Chantal Rouleau, qui est aussi ministre déléguée aux Transports.
      «Les besoins sont nombreux dans l'est de Montréal et nous devons agir afin d'améliorer la qualité de vie de ses résidents et résidentes, a indiqué de son côté la mairesse Valérie Plante. Nous avons lancé plusieurs projets innovants et d'autres seront déployés à court terme afin d'aider la population à vivre dans des quartiers accessibles et agréables. C'est en travaillant tous ensemble que nous pourrons faire de Montréal une ville où il fait bon vivre d'une rive à l'autre.»
      L’est de Montréal fait l’objet, en parallèle, de plusieurs autres projets déjà sur la table à dessin ou en chantier, comme le prolongement de la ligne bleue du métro, la mise en place du service rapide par bus (SRB) sur le boulevard Pie-IX et le projet de navette fluviale entre Pointe-aux-Trembles et le Vieux-Port.
    • Par monctezuma
      400 René-Lévesque Ouest

       
    • Par SkahHigh
      Ce matin, j'ai remarqué qu'il y avait des tests de sol en cours sur le terrain adjacent au siège social de SNC-Lavalin. Les tests étaient effectués par la compagnie Forage Downing. Signe d'un projet futur à venir sur ce site?
    • Par IluvMTL
      https://www.shdm.org/fr/actualites/un-projet-dhebergement-de-la-shdm-pour-femmes-en-difficulte-est-approuve-par-la-ville-de-montreal/
      http://www.seao.ca/Recherche/avis_trouves.aspx?callingPage=3&Results=1&searchId=3307ffbd-0cd8-4b0c-a63e-a9b000cdb763#p=6
      DEV-CP18-097 / 1220564   -  Montréal
      Démolition de deux bâtiments et reconstruction d'un nouveau bâtiment d'habitation de 26 studios au 2231 à 2235 et 2239 à 2243 De Champlain, à Montréal 
      Avis d'appel d'offres - Bâtiments 
      Société d'habitation et de développement de Montréal