Jump to content

Le maire de Londre prédit 70 000 pertes d'emplois


ErickMontreal
 Share

Recommended Posts

Le maire de Londre prédit 70 000 pertes d'emplois

26 novembre 2008 - 11h45

Agence France-Presse

 

Au moins 70 000 emplois seront perdus à la City de Londres d'ici à peine un an en raison de la crise financière, a prévenu mercredi le maire de la City.

 

Ian Luder, qui occupe pendant un an cette fonction de représentation du quartier des affaires de Londres -- à ne pas confondre avec le maire de Londres Boris Johnson -- a estimé lors d'un point de presse que «la prévision est que 70 000 emplois auront disparu dans le secteur entre la fin de cette année et le début d'année prochaine».

 

«Évidemment, c'est une situation qu'on verra se reproduire dans le monde entier», a-t-il prévenu. M. Luder a par ailleurs relevé qu'il ne s'agissait «pas seulement d'emplois directs».

 

L'économie britannique a vu son Produit intérieur brut (PIB) reculer de 0,5% au troisième trimestre, et le Premier ministre Gordon Brown a d'ores et déjà prévenu que le pays était probablement en récession. La prévision centrale de croissance est une contraction de 1% l'an prochain.

 

Click here to find out more!

 

M. Luder a ajouté que le système des bonus devait être réformé pour récompenser les hommes d'affaires qui poursuivent des stratégies à long terme plutôt que des ambitions de gains à court terme. Il a estimé qu'il faudrait alors donner un rôle plus important aux comités de rémunération et aux administrateurs non exécutifs.

 

«Je pense qu'il faut qu'il soient beaucoup plus attentifs et disent: qu'est-ce qu'on essaye de faire, où souhaitons-nous emmener cette entreprise dans cinq ans, dans dix ans?»

 

«C'est cela qu'il faut récompenser, pas les résultats du prochain trimestre», a-t-il dit. Il a toutefois nuancé en affirmant «que le risque et la récompense pouvaient être de très bonnes choses», ajoutant : «Je ne pense pas que l'on doive être effrayé de voir la société avancer, le progrès se faire, et de récompenser ceux qui font cela».

 

M. Luder a par ailleurs appelé à la réalisation d'une étude indépendante sur l'influence de la hausse du taux d'imposition le plus élevé, qui passera de 40 à 45% à partir de 2011 pour les revenus supérieurs à 150 000 livres (180.000 euros) par an, pour voir si cette mesure pourrait nuire à la compétitivité du Royaume-Uni.

 

«Nous devons protéger les finances publiques mais le faire d'une manière qui n'ait pas de conséquences collatérales», a-t-il dit.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...