Jump to content

rive-sud Quartier Victoria - 8 étages


Miska
 Share

Recommended Posts

Pinned posts

Quartier Victoria

quartiervictoria.jpg

Citation

Emplacement: Avenue Victoria coin Cartier
Hauteur en étages: 8
Hauteur en mètres: 
Coût du projet: 
Promoteur: Habitations Trigone
Architecte: 
Entrepreneur général: 
Début de construction: 
Fin de construction: 
Site internet: https://habitationstrigone.com/achat/quartier-victoria/
Lien webcam: 
Autres images: 
Vidéo promotionnelle: 
Rumeurs: 
Autres informations: 

 

Link to comment
Share on other sites

  • 5 years later...

Trigone projette d’ériger un mastodonte à Saint-Lambert

18 septembre 2012 - Maxime Dorais (Point Sud)

http://mediasud.ca/nouvelle5403-trigone-projette-d%E2%80%99eriger-un-mastodonte-a-saint-lambert.html

 

img5403_1.jpg

 

400 logements. Trois immeubles de huit étages. Près de 28 mètres de haut. Le projet des Habitations Trigone sur le terrain connu comme le « Grand Trunk » à Saint-Lambert, au coin des rues Victoria et Cartier, a soulevé les hauts cris des résidents au conseil municipal hier, au cours duquel le plan d’intégration et d’implantation architectural de l’immeuble a été approuvé.

 

Peu de résidents s’étaient déplacés pour l’occasion, mais ceux-ci n’ont pas manqué de reprocher à l’administration d’entériner un projet que plusieurs ont jugé démesuré. Leurs principales craintes : l’ampleur des bâtiments et les impacts sur la circulation.

 

« Je suis sidérée de la grandeur, je trouve ça sidérant, s’est exclamée une citoyenne. Pouvez-vous réduire le nombre d’étages pour un format plus humain? (…) Ça ne représente pas le style de vie de Saint-Lambert. » « Vous voulez implanter un monstre », s’est indigné un autre.

 

« Les maisons alentour vont effectivement avoir un éléphant dans la cour, ajoute le citoyen Jean-Claude Champagne. C’est un changement important, au point où on ne reconnaîtra plus le centre-ville. »

 

Plusieurs se sont par ailleurs inquiétés du peu d’accès au centre-ville à partir du « Grand Trunk ». Craignant que le seul passage par le viaduc de la rue Victoria devienne rapidement embourbé par les quelque 600 voitures qui pourront stationner dans le garage souterrain prévu au projet. Ceux-ci demandent d’ailleurs à la Ville d’exiger que le promoteur réalise de nouveaux accès à ses frais, plutôt que d’attendre que le goulot d’étranglement ne soit saturé et que la Ville soit forcée de résoudre le problème à ses frais.

 

« Vous avez le volant dans les mains, il me semble que vous devriez exiger du promoteur de développer des accès au centre-ville. Ça va être un capharnaüm », a soutenu M. Champagne.

 

L’administration soutient que le projet est conforme au plan d’urbanisme qui permet huit étages dans cette zone, plan qui a été soumis à un référendum, et conditionne son acceptation à la réalisation d’études de circulation qui sont reportées en raison des multiples travaux d’envergure à travers la ville.

 

Le maire Philippe Brunet affirme par ailleurs que ce projet, face au stationnement du train de banlieue, est un parfait exemple de quartier « TOD » ou Transit oriented development, prôné par le Plan métropolitain d’aménagement du territoire qui force les municipalités à développer plus densément autour des axes de transport en commun.

 

La Ville soutient également à la défense du projet qu’il sera construit selon les normes LEED de construction environnementale, sans toutefois promettre qu’il obtiendra la certification. Sa construction en escaliers pour les étages supérieurs minimisera « l’effet de mur » qu’appréhendent les citoyens, estime par ailleurs l’administration.

 

Georges Pichet, directeur Gestion du territoire à la Ville, rappelle que le secteur Grand Trunk est « une zone démembrée » qui est depuis longtemps dans la mire de l’administration pour une revitalisation.

Le maire a par ailleurs opposé un « non » catégorique aux citoyens qui le pressaient mener une consultation sur le projet. M. Brunet a soutenu que la séance d’hier faisait justement office de consultation.

 

Le projet, qui sera réalisé en quatre phases, pourrait rapporter 1 million de dollars en taxes récurrentes selon Philippe Brunet. Pour ce faire, la Ville devra vendre au promoteur la section de rue Grand Trunk / Notre-Dame et exproprier un certain nombre de propriétés.

 

Deux maisons historiques ont par ailleurs été épargnées, au grand dam de leurs propriétaires qui se retrouveront littéralement au cœur du projet. Celles-ci seront justement préservées en raison de leur caractère patrimonial, explique le maire Brunet, soutenant du coup avoir, pour ce faire, forcé le promoteur à des contorsions.

 

Le lieu en ce moment : <iframe width="425" height="350" frameborder="0" scrolling="no" marginheight="0" marginwidth="0" src="https://maps.google.ca/maps?hl=en&ie=UTF8&ll=45.49899,-73.50582&spn=93.912252,220.253906&t=w&z=3&layer=c&panoid=6QM_VAu8efA2bquWmmYV8w&cbll=45.49899,-73.50582&cbp=13,81.52548396358772,,0,-0.057295779513026446&source=embed&output=svembed"></iframe><br /><small><a href="https://maps.google.ca/maps?hl=en&ie=UTF8&ll=45.49899,-73.50582&spn=93.912252,220.253906&t=w&z=3&layer=c&panoid=6QM_VAu8efA2bquWmmYV8w&cbll=45.49899,-73.50582&cbp=13,81.52548396358772,,0,-0.057295779513026446&source=embed" style="color:#0000FF;text-align:left">View Larger Map</a></small>

Edited by Miska
Link to comment
Share on other sites

Ce type de projet résidentiel devrait être hautement bienvenu, car il participe à la concrétisation de la densification de l'habitat urbain--un objectif apparemment majoritairement partagé. Or, il se trouvera toujours des personnes opposées, sous un prétexte ou un autre. Je considère qu'il est légitime de pouvoir exprimer son point de vue, d'autant plus que les critiques conduisent parfois à des améliorations importantes pour le projet final. Mais il ne faut pas non plus que la moindre opposition en vienne à bloquer tout changement. En principe, les règles ayant trait à la consultation populaire sur des dossiers de cette nature devrait suffire à mener à un juste choix; malheureusement, l'approche actuelle comporte un biais, en ce que sa première étape, soit l'obligation pour les opposants de recueillir un nombre pré-déterminé de voix, conduit à une seconde étape coûteuse--un référendum, devant lequel nombre d'administrations municipales reculent, et ce, même si une majorité se prononcerait alors en faveur du projet en question. A mon avis, il y a urgence de trouver une formule consultative plus souple, considérant que le nombre de cas comme celui de ce projet à Saint-Lambert risque fort d'augmenter considérablement dans un avenir proche.

Link to comment
Share on other sites

Although I love the density and the positive effect it will have on the whole area, I'm not crazy about the building design or that two mediocre looking houses will be squeezed into the project for supposed heritage value.

 

I like your point about "supposed heritage value". You see, 40-50 years ago, magnificent mansions along Sherbrooke st. w. were demolished (in the name of progress?) Today, nearly everything old(ish) is a contender for "heritage status". Stupid?-- I think so. Hard to understand?--Not really: it is simply within the realms of political correctness.

 

Next time, we may be discussing ways and means to change that state of affairs (which happen to be widespread all over the world, most of the exceptions not being particularly brilliant either in their excesses)

Link to comment
Share on other sites

Le futur projet Grand Trunk qualifié de monstre à Saint-Lambert

Sandrine Béjanin

Publié le 26 Septembre 2012

RiveSud Express

 

SAINT-LAMBERT – Le conseil municipal a adopté à la majorité le futur développement du constructeur Habitations Trigone, qui comptera 400 condos dans le quartier Grand Trunk près de la gare de Saint-Lambert.

La consultation publique précédant l'approbation du PIIA (plan d’intégration et d’implantation architectural) par le conseil a provoqué l'émoi des citoyens présents dans la salle lorsque M. Piché et Mme Larose ont présenté les images des élévations des futurs immeubles de huit étages, qui s'élèveront dans le triangle formé par l'avenue Victoria, la rue Cartier et la voie ferrée.

Plusieurs personnes se sont exprimées contre le projet, demandant un délai supplémentaire de consultation et des aménagements du plan afin que le résultat soit moins massif et moins élevé en hauteur. Le projet a été qualifié de «monstre» et «d'éléphant» par Jean-Claude Champagne, qui a argué de son expérience dans le domaine de l'urbanisme pour affirmer que le projet ne s'apparenterait pas au centre-ville de Saint-Lambert et allait créer en outre des problèmes de circulation.

Les réclamations de la population n'ont pas été suivies d'effets, le maire Philippe Brunet expliquant que le projet était conforme au plan d'urbanisme adopté par référendum en 2009. Laissée à l'abandon depuis trop d'années, cette zone répondra ainsi au plan métropolitain d'aménagement du territoire, qui demande aux villes de densifier la population aux abords des transports en commun.

Le projet Grand Trunk sera un des premiers TOD (Transit oriented development). La Ville compte sur ce projet pour revitaliser ce quartier d'une part, et rapporter 1 M$ à la communauté en taxes municipales d'autre part. Les citoyens opposés au projet y voient, pour leur part, de nombreux inconvénients futurs, notamment sur la circulation, qui risque d'être rendue difficile par un afflux supplémentaire de 600 nouveaux véhicules, et sur la coupe de 141 arbres existants, même si le projet prévoit d'en planter 321.

Link to comment
Share on other sites

"Le projet a été qualifié de «monstre» et «d'éléphant» par Jean-Claude Champagne, qui a argué de son expérience dans le domaine de l'urbanisme pour affirmer que le projet ne s'apparenterait pas au centre-ville de Saint-Lambert et allait créer en outre des problèmes de circulation."

 

NIMBYS DE ST-LAMBERT : RÉVEILLEZ!!

La station Saint-Lambert de l'AMT (qui mène au centre-ville en 12 minutes) est à 25 mètres du site! C'est un projet parfait pour le TOD. Les résidents qui vont vivre là pourront marcher à peine 60 secondes pour se rendre à la station. Je ne peux pas croire que Jean-Claude Champagne a réelement travaillé dans le domaine de l'urbanisme. Si c'est vrai, c'est le pire urbaniste au Québec.

 

Suivez la logique:

1. Il faut réduire la congestion en optant pour le transport collectif et le TOD.

2. Non! Il ne faut pas construire ce projet TOD car il va augmenter la congestion.

Edited by Cataclaw
Link to comment
Share on other sites

NIMBYS DE ST-LAMBERT : RÉVEILLEZ!!

La station Saint-Lambert de l'AMT (qui amène au centre-ville en 12 minutes) est à 25 mètres du site! C'est un projet parfait pour le TOD!

Les résidents qui vont vivre là vont pourront marcher à peine 60 secondes pour se rendre à la station qui mène directement au centre-ville!

Je ne peux pas croire que Jean-Claude Champagne a réelement travaillé dans le domaine de l'urbanisme. Si c'est vrai, c'est le pire urbaniste au Québec.

 

This project is a no-brainer!

 

Tu perds ton temps. Par définition, un NIMBY ne s'intéresse pas à ces choses-la. il ne s'intéresse qu'à son nombril.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value