Jump to content

côte-des-neiges-notre-dame-de-grâce Réaménagement de l'intersection CDN/Remembrance


nephersir7
 Share

Recommended Posts

Pinned posts
  • 2 years later...

Issu du PTI 2016-2018 de la ville:

 

Nature du projet:

Le projet consiste à démolir la structure étagée actuelle et à la remplacer par une intersection urbaine, tout en préservant la voie réservée aux autobus sur le chemin de la Côte‐des‐Neiges. Le projet améliorera la sécurité pour les piétons et les cyclistes et contribuera entre autres à diminuer la circulation de transit sur les chemins Remembrance et Camillien‐Houde.

 

La séquence des travaux n'est pas encore déterminée, mais il est envisageable que les travaux aient lieu durant les années 2019 à 2021.

 

Justifications et bénéfices du projet:

Le carrefour étagé Côte‐des‐Neiges / Remembrance a été construit en 1960 pour inciter les Montréalais et les touristes à venir en plus grand nombre sur la montagne. L’aménagement était conçu pour offrir aux automobilistes une expérience paysagère de qualité, de type « parkway ».

 

Les deux structures étagées composant le carrefour sont toutefois arrivées à la fin de leur vie utile (ces dernières ont été incluses pour cette raison dans le plus récent « Plan d'action sur 21 structures ayant un indice d'état de 1 » de la Ville).

 

En outre, le carrefour actuel est inhospitalier non seulement pour les piétons et les cyclistes, mais également pour les automobilistes qui tentent de sortir du stationnement du manège militaire et ceux qui traversent l’intersection des chemins Belvédère et Côte‐des‐Neiges.

 

Les principaux bénéfices anticipés du projet sont les suivants :

• remplacement d’une infrastructure de transport arrivée à la fin de sa vie utile;

• réduction de la vitesse observée des véhicules circulant sur le chemin de la Côte‐des‐Neiges;

• réduction de la circulation de transit sur les chemins Remembrance et Camillien‐Houde;

• amélioration de la sécurité des piétons et des cyclistes;

• contribution à l’implantation du chemin de ceinture du mont Royal (destiné aux piétons et aux cyclistes);

• mise en valeur du patrimoine historique et naturel du mont Royal.

 

Plans et Devis:

Début: 2017 Fin: 2017

Un avant‐projet préliminaire a été préparé par le SGPVMR. L'avant‐projet définitif pourrait être réalisé en 2016.

 

Travaux:

Début: 2018 Fin: 2020

Link to comment
Share on other sites

Ca c'est intéressant. L'idée de démolir la structure étagée et de remplacer le tout par une intersection est logique. Et si cela peut rendre ce secteur encore plus invitant pour les piéton et mettre en valeur l'espace vert alors c'est bienvenue. Par contre 2018/2020 ?

Link to comment
Share on other sites

Quelques extraits du document :

Plan de protection et de mise en valeur du Mont-Royal

Ville de Montréal Avril 2009

 

2. E N J E U X , O R I E N T A T I O N S E T M E S U R E S

2.1 Protéger et mettre en valeur

2.1.2 L’application des régimes de protection et de mise en valeur

2.1.2.4 Le réseau viaire

<<Le Plan de mise en valeur du mont Royal de 1992 proposait le réaménagement des grandes voies de circulation périphériques au mont Royal dans le but d’améliorer l’accessibilité piétonnière à la montagne et de mieux intégrer ces voies au paysage.

 

(...)le caractère autoroutier de la voie Camillien-Houde et du chemin Remembrance doit faire place à celui d’un « chemin de parc » mieux accordé à l’aspect naturel des lieux, d’une qualité paysagère nettement accrue et mettant en valeur la vue s’offrant vers le nord depuis la voie Camillien-Houde. La reconfi guration de leur emprise procurera une place importante aux piétons et aux cyclistes, et réduira celle du transit véhiculaire, tout en prenant en compte les besoins d’accès pour le transport en commun, les véhicules d’urgence et touristiques, les cimetières riverains et les usagers du parc.

 

3. C A D R E D E M I S E E N OE U V R E

3.3 Les projets d’aménagement

AMÉNAGEMENTS PROJETÉS

3. Pour le domaine public :

- poursuivre la réalisation des projets d’amélioration des voies de circulation identifiés au Plan de mise en valeur du mont Royal de 1992, en ciblant trois priorités :

- le réaménagement de l’échangeur Côte-des-Neiges – Remembrance ;

- le réaménagement du carrefour Parc–Mont-Royal et Côte-Sainte-Catherine ;

- le réaménagement de l’intersection Côte-des-Neiges – Cedar ;

- finaliser le réaménagement de l’intersection Parc – Pins.

 

 

L'intersection en question :

2009 plan CDN-Remembrance.jpg

Link to comment
Share on other sites

  • 5 years later...

https://www.newswire.ca/fr/news-releases/intersection-des-chemins-remembrance-et-de-la-cote-des-neiges-la-ville-de-montreal-devoile-un-projet-de-reamenagement-majeur-865605723.html

Intersection des chemins Remembrance et de la Côte-des-Neiges - La Ville de Montréal dévoile un projet de réaménagement majeur

Nouvelles fournies par

Ville de Montréal - Cabinet de la mairesse et du comité exécutif

Mars 19, 2021, 13:39 ET

 

MONTRÉAL, le 19 mars 2021 /CNW Telbec/ - Sylvain Ouellet, vice-président du comité exécutif, responsable de l'eau et des infrastructures de l'eau, des infrastructures et de la Commission des services électriques, et Magda Popeanu, vice-présidente du comité exécutif, responsable de la culture, sont heureux d'annoncer un projet de réaménagement qui transformera l'intersection des chemins Remembrance et de la Côte-des-Neiges.

Dans sa forme actuelle, l'intersection est composée de deux structures d'étagement construites dans les années 1960 et qui sont arrivées à la fin de leur vie utile. La Ville saisit l'occasion pour réaménager cet espace en profondeur, en sécurisant l'intersection pour l'ensemble des usagers et en maximisant la présence d'espaces verts. La porte d'accès de l'ouest du parc du Mont-Royal en sera transformée et sera désormais conviviale et digne du 21e siècle.

« Que ce soit pour les piétons, les personnes à mobilité réduite, les cyclistes ou les automobilistes, cette intersection est actuellement très peu accueillante. Nous avons une occasion formidable de la transformer pour qu'elle soit mieux adaptée aux besoins d'aujourd'hui. Il n'y aura plus de structures de béton en hauteur, l'intersection sera en forme de T, au niveau du sol. Ce sera bien plus simple et dégagé », a déclaré Sylvain Ouellet.

Le projet prévoit l'implantation de feux de circulation à deux intersections, celle de Côte-des-Neiges et Remembrance, ainsi que celle de Côte-des-Neiges et Belvédère, de traverses sécurisées à l'aide de feux à décompte numérique, en plus de la bonification de la signalisation et du marquage.

Débutant au printemps 2021, les travaux s'échelonneront jusqu'à l'été 2024.

Mise en valeur du patrimoine historique et naturel du mont Royal

Le projet vient répondre à plusieurs objectifs de l'administration montréalaise en matière d'aménagement. En plus d'offrir aux usagers une nouvelle intersection plus sécuritaire et conviviale, les travaux incluront l'aménagement d'une entrée accueillante et marquante du mont Royal, tout en permettant de compléter le chemin de ceinture, un réseau de sentiers reliant les différents paysages et atouts du mont Royal, sur plus de 300 mètres. Grâce à une importante opération de verdissement, prévoyant la plantation de 430 arbres d'essences et de calibres variés, la connectivité écologique entre le parc du Mont-Royal et le sommet de Westmount s'en trouvera également renforcée.

« Plusieurs éléments d'intérêt historique et paysager de la métropole se trouvent dans ce secteur. Je suis très heureuse que ce vaste projet de requalification puisse les mettre en valeur, tout en nous rappelant le rôle important que joue le chemin de la Côte-des-Neiges dans l'identité montréalaise et comme artère donnant accès aux quartiers et institutions situés à l'ouest du mont Royal », a ajouté Magda Popeanu.

« Grâce à l'entente de développement culturel conclue entre le gouvernement du Québec et la Ville de Montréal, ces interventions permettront la mise en valeur d'un carrefour historique qui constitue également une entrée importante du parc du Mont-Royal. Ce mont Royal, véritable repère de notre identité, et plus largement le site patrimonial du Mont-Royal, dont il en est le cœur, sont appréciés par de nombreux visiteurs. Comme l'ensemble des éléments de notre patrimoine, ils représentent une richesse collective dont nous sommes fiers », a affirmé la ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy.

Toujours dans cet esprit d'offrir un meilleur accès au parc du Mont-Royal, le projet fait également une place importante au transport collectif. Des arrêts d'autobus positionnés pour favoriser l'accessibilité et le confort seront installés aux nouvelles intersections.

Mise en place de mesures de mitigation

Afin d'assurer une gestion efficace des impacts des travaux sur la circulation, la Ville prévoit maintenir deux voies de circulation dans chaque direction sur le chemin de la Côte-des-Neiges. Ces mesures permettront d'assurer la mobilité de l'ensemble des usagers dans le secteur et de maintenir un accès au parc du Mont-Royal par le chemin Remembrance.

L'évolution des travaux sera suivie de près, à chaque étape, et un agent de liaison sera désigné pour assurer une communication constante avec le milieu et les institutions.  

L'appel d'offres visant la première partie des travaux, soit les travaux d'infrastructures et de réseaux techniques urbains, de voirie et d'aménagement paysager, a été remporté par la firme Eurovia Québec Grands Projets inc. pour un montant total de 43,25 M$. L'enveloppe totale du projet s'établit à 52,2 M$.

Ce projet bénéficie d'une aide financière de 1,6 M$ dans le cadre de l'Entente sur le développement culturel conclue entre le gouvernement du Québec et la Ville de Montréal.

Consultez les images du projet ici, ici et ici.

SOURCE Ville de Montréal - Cabinet de la mairesse et du comité exécutif

Renseignements: Sources : Laurence Houde-Roy, Attachée de presse du comité exécutif, Cabinet de la mairesse et du comité exécutif, 438 925-0884; Louis-Julien Dufresne, Attaché de presse, Cabinet de la ministre de la Culture et des Communications, 418 380-2310; Renseignements : Relations médias, Ville de Montréal, [email protected]

89548971.JPG

  • Like 3
Link to comment
Share on other sites

Depuis le temps que j’attendais cette nouvelle, ça fait déjà 10 ans que ma patience est mise à l’épreuve!

Pour l’anecdote, le chemin de ceinture a été le premier projet de nature urbanistique auquel je me suis intéressé en profondeur. Je passais par le Mont-Royal pour passer de mon appartement près de l’UdeM et me rendre à McGill (et plus tard au RVH/MGH/Children’s) et j’ai toujours détesté cette intersection (CdN/Atwater à vélo n’étant pas tellement convivial à la base). J’allais aussi étudier sur le sommet d’Outremont (mont Murray) et j’ai suivi avec attention tous les développements du chemin de ceinture. Mon intérêt pour l’aménagement des parcs s’est par la suite généralisé à l’aménagement du territoire dans son ensemble.

Pour en revenir à cette intersection, son réaménagement initialement annoncé par Gérald Tremblay a bien évidemment été remis aux calendes grecques! Les autres sections du chemin de ceinture ont toutes été réalisées excepté la passerelle au-dessus de Camillien-Houde (prévue pour 2017...). Bien qu’étant toujours déçu du refus du cimetière du Mont-Royal de permettre le passage sur son terrain (près de bâtiments de maintenance), il n’en demeure pas moins que le projet dans son ensemble était ambitieux et que son exécution est dans l’ensemble une superbe réussite.

J’aurais eu le fantasme d’une passerelle multimodale profitant du dénivelé pour passer au-dessus de CdN (et de poursuivre un sentier permettant d’accéder au parc Summit du côté du sommet de Westmount) et une autre passerelle/embranchement pour passer au-dessus de Remembrance et ainsi permettre au chemin de ceinture finalisé de n’avoir aucune traversée routière significative (excepté 2 cul-de-sacs très paisibles près du cimetière du Mont-Royal). Évidemment, la version proposée est une énorme amélioration et répond à la majorité de mes attentes.

Je me demande s’il aurait été possible que les traverses piétonnes soient complètement perpendiculaires plutôt qu’obliques, ce qui diminuerait la distance à franchir pour les piétons et cyclistes, puisque c’est tout de même 3+4 voies à traverser. La présence de quelques marches dans le sentier le plus direct forcera les cyclistes à faire un détour en empruntant le chemin le plus long, mais c’est tout à fait justifiable et ça devrait être sécurisant pour les piétons vu le dénivelé et la vitesse potentielle des cyclistes. J’ai bien hâte de voir ce projet se réaliser et effacer un autre vestige autoroutier complètement sur-bâti hérité du tout-à-l’auto des années soixante.

Prochaine étape, j’ai bien hâte qu’ils remplacent l’échangeur Parc/Mont-Royal/Côte-Sainte-Catherine/Camillien-Houde. Ils pourraient en profiter pour bâtir la passerelle au-dessus de Camillien-Houde qui relierait directement le chemin Olmstead au chemin de ceinture dans le bois d’Outremont. J’espère qu’ils feront des intersections en T avec Mont-Royal, et j’irais même jusqu’à fantasmer qu’ils pourraient retirer les voies de circulation qui séparent la place de l’Amérique Latine du parc du Mont-Royal (hormis une boucle pour le retournement des autobus). Je sais, je rêve probablement en couleurs, et j’imagine que les études de circulation rendraient cette vision inconcevable, mais on peut toujours rêver! Ce serait aussi une belle occasion de finaliser le lien cyclable entre le Chemin de la Côte-Sainte-Catherine et l’avenue du Parc du côté du Parc Jeanne-Mance, d’autant plus que l’effet serait nul sur la circulation automobile. Mais bon, je vais commencer par me réjouir de cette belle annonce! 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value