Jump to content

Compressions budgétaires: Radio-Canada/CBC coupe plus de 800 postes.


bxlmontreal
 Share

Recommended Posts

Les compressions budgétaires à Radio-Canada/CBC forcent la suppression d’ici trois ans de quelque 800 emplois, dont 150 de cadres. Plus de la moitié des postes (475) disparaîtront dès cette année.

 

La réduction des crédits parlementaires décrétés la semaine dernière aura aussi des effets concrets sur la programmation. La première chaîne annulera ses émissions de nuit et Espace Musique réduira les budgets de ses productions musicales. À la Télévision, certaines émissions ou séries produiront moins d’épisodes et les devis de production seront corrigés à la baisse.

 

En plus, pour accroître les revenus autonomes, les chaînes Radio 2 et Espace musique diffuseront bientôt de la publicité. Cette commercialisation épargne la Première chaîne et Radio One, afin de «préserver leur distinction».

 

Radio-Canada International cessera la transmission par ondes courtes et par satellite pour se concentrer sur le web. La chaîne multilingue va aussi arrêter la diffusion de bulletins d’information en portugais et en russe pour favoriser le français, l’anglais, l’espagnol, l’arabe et le mandarin.

 

Ces répercussions des compressions ont été dévoilées aux employés du service public réunis à Toronto, à Montréal et partout au pays. Hubert T. Lacroix, président-directeur général de la société d’État, menait la présentation en Ontario. Louis Lalande, vice-président principal des services français était aux commandes dans al tour montréalaise.

 

La direction a dévoilé plusieurs autres mesures restrictives, par exemple la fermeture de certains bureaux régionaux et des musicothèques régionales, mais aussi l’accélération de la mise hors service des émetteurs analogiques qui desservent moins 2% de la population.

 

Il faudra par contre attendre pour comprendre les effets précis sur les grilles des réseaux français et anglais en général et sur les services d’information en particulier. De même, il faudra encore du temps pour identifier les emplois condamnés. Des réunions avec des représentants syndicaux ont eu lieu juste avant la grande assemblée générale tenue entre 13h30 et 15h.

 

Le pénible exercice découle des compressions budgétaires imposées par Ottawa lors du budget déposé la semaine dernière. Le gouvernement fédéral réduira de 115 millions $ d’ici 2014-2015 l’enveloppe annuelle du diffuseur public, ce qui correspond à une ponction d’un peu plus de 10% de son budget total.

 

Dans les faits, la compression s’avère bien supérieure. Ainsi, l’élimination de poste nécessite d‘importantes sommes pour payer les primes de départ. Le président Lacroix évalue qu’au total, RC/CBC doit s’arracher 300 millions $ sur trois ans.

 

De ce total, 64 millions seront retranchés au budget de RC, 150 millions à la CBC, le reste provenant de RCI et d’autres services. La direction affirme que 81% des compressions proviendront des services centraux et 19% des régions. .

 

L’élimination des postes se fera à parts égales entre les services français et anglais. Environ 243 postes francophones disparaîtront dès cette année. Il s’agit de postes réguliers, à temps plein. Les deux entités, RC et CBC, emploient environ 9000 personnes, dont une forte proportion de contractuels.

 

Un employé a demandé si cet équilibre dans le malheur n’était pas injuste pour RC, moins financé que la CBC, qui dessert une plus grande population. La direction a répondu que les deux parties devaient subir les mêmes éliminations de postes parce qu’elles emploient à peu près le même nombre d’effectifs. «Notre position c’est que la peine est également partagée», a dit M. Lacroix.

 

Les départs et le manque de fonds auront aussi des impacts immobiliers «Nous avons des plans pour réduire de 400 000 pieds carrés la taille de la Maison de Radio-Canada à Montréal lorsque nous lancerons un appel d’offres cet été», explique un document diffusé aux employés.

 

 

http://www.ledevoir.com/societe/medias/346690/compressions-a-radio-canada

 

Combien de jobs à Montréal,pas encore très clair?Par contre arrivée soudaine de 400.000 p2 de bureaux sur le marché...

Edited by bxlmontreal
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...