Search the Community

Showing results for tags 'direct'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 21 results

  1. 10 décembre 2013 Merci à MTLskyline pour cette découverte : http://forum.skyscraperpage.com/showthread.php?t=146803&page=120
  2. Émission du 15/18 de la Première Chaîne, mardi 17 janvier, en direct du Sommet de la PVM. Plein d'affaires sur le CV! Archives | Le 15-18 | ICI Radio-Canada Première De belles choses, de belles entrevues (j'ai appris, par exemple, que le portefeuille de locaux de bureaux d'Ivanhoé Cambridge est rempli à 90% en ce moment. Eh bien)
  3. voici le lien (foreign direct investment) :http://www.fdiintelligence.com Le Québec en tete en amerique du nord (growth of capital investment of 321%) pour 2014
  4. 6605 Hochelaga, coin Langelier. 3 1/2 et 4 1/2 près du métro Langelier. Je trouve que le projet a vraiment un beau design. Malheureusement, les photos sont très petites. Une de ces photos est en + gros dans la revue ''condo direct'' et elle permet de mieux apprécier l'évocation du future design.
  5. Bientôt en prévente! Où l'eau et le ciel se rencontrent: à la hauteur de vos attentes. Situé sur plus d'un acre de terrain parfaitement manucuré, en bordure de l'eau avec accès direct à la rivière, l'élégance et le charme des 75 nouveaux condominiums saura vous faire choisir votre résidence de rêve, au bord de l'eau
  6. http://maps.google.com/maps?f=q&source=s_q&hl=en&geocode=&q=&ie=UTF8&t=k&ll=41.816457,-71.405017&spn=0.009947,0.01929&z=16 Petit exemple que j'ai trouvé d'un (à mon avis) bon projet! Relocalisation d'une autoroute dans le centre-ville de Providence. La partie en construction au sud que vous voyez c'est la nouvelle orientation. Le segment actuel va être démoli! By rebuilding it to the south, many new benefits: 1. Frees up land downtown 2. No more noisy highway downtown 3. Improved flow on I-195 4. Allows the street network to be reconnected 5. The new route is more direct and shorter Personnellement j'aurais été un peu plus loins, j'aurais fait ce segment en tunnel, mais bon, l'argent ne pousse pas sur les arbres, alors je trouve que ce projet est quand même très bien! http://www.dot.ri.gov/img/content/construction/iway/I-195Update12.jpg On dirait enfin que partout au Canada et aux États-Unis les villes procèdent a de bons projets du genre! Je suis fier qu'à Montréal on propose le projet Bonaventure!
  7. Montréal : vol direct pour un séjour extraordinaire. Gratte-ciel et habitations de type Victorien, design ultra moderne et monuments historiques, Montréal est une ville tout en contraste. Métropole incontestée du Canada, Montréal est un mariage réussi entre charme européen et ville nord-américaine. Si on devait choisir un seul mot pour définir Montréal, cela serait sans hésiter « effervescence ». C’est une ville tout en rythmes, en mouvements, peu importe l’heure Montréal vous attend avec ses musées, ses galeries, ses espaces verts et ses restaurants. Tout est chic et décontracté. Envolez-vous pour un séjour inoubliable à Montréal. La compagnie Air Transat vous propose la ligne directe Toulouse – Montréal. Trois vols hebdomadaires au départ de Toulouse à partir du 21 avril 2012. Lors de votre séjour à Montréal, vous découvrirez une ville facile à vivre, où ses habitants sont chaleureux, avec un sens de l’hospitalité et de l’accueil internationalement reconnu. Montréal abrite de nombreux quartiers colorés et animés. Chacun d’eux vous embarquera dans son ambiance, son environnement. Le Vieux Montréal est le quartier où rêve, évasion, histoire et romantisme sont au rendez-vous. Rues de pavés, galeries d’art, boutiques d’artisans, et bâtisses des XVIII et XIX siècles, le Vieux Montréal porte bien son nom, c’est une porte sur l’histoire du Nouveau Monde. Ce quartier est bordé par le vieux port idéal pour une promenade à pied ou à vélo. Situé entre le Vieux Montréal et le centre-ville, le quartier International abrite les créations d’artistes venus du monde entier. Au cœur de ce quartier vous découvrirez l’œuvre de Jean Paul Riopelle, sculpture poétique entre eau et feu appelé La Joute Le quartier Latin possède un esprit détente et plaisir, on y trouve de nombreux bars, pubs, cinémas, concerts, spectacles… idéal pour une excursion nocturne. Lors de votre escapade à Montréal, faîtes un détour par le Mont Royal, qui donna son nom à la ville. Empruntez les sentiers qui vous mèneront jusqu’au belvédère, où une vie imprenable sur toute la région vous attend. Autour du Mont Royal, le quartier du même nom est habité par de jolies maisons multicolores et des petites rues ombragées. C’est un des quartiers branchés de la ville où l’on y trouve une multitude de petites boutiques. Sur le fleuve Saint Laurent, qui n’a de fleuve que le nom vu son étendu, vous découvrirez deux îles montréalaise : l’île Sainte Hélène et l’île Notre Dame. Toutes deux sont accessibles à pied, en vélo, en auto, métro et même en bateau. Idéal pour un moment de détente sur la plage, pour une promenade dans les sentiers ombragés, un détour au parc d’attraction La Ronde ou au Casino de Montréal. D’autres lieux sont incontournables comme Hochelaga Maisonneuve, berceau des installations olympiques de 1976 ou la Petite Italie, Le village ou encore les berges du Saint Laurent. Tout au long de l’année, Montréal s’anime autours de ses festivals internationaux : jazz, humour, sport et plus encore. La place des festivals, véritable espace public consacré aux manifestations culturelles, prend vie et rassemble touristes et habitants le temps d’un moment unique. 3 idées incontournables à Montréal : -Goûter les bagels et le smoked meat, deux symboles culinaires et culturels de la ville -Magaziner dans les rues de la ville, c’est-à-dire faire les boutiques. -Découvrir le réseau piétonnier souterrain véritable ville sous la ville, il relit sur plus de 30 kilomètres l’ensemble de la ville (hôtels, commerces et restaurants) Toulouse Montréal en vol direct depuis Toulouse à partir de 442 euros TTC* l’aller-retour http://www.ladepeche.fr/article/2012/03/13/1305033-montreal-vol-direct-pour-un-sejour-extraordinaire.html?utm_source=All&utm_campaign=Revue+de+presse+du+Quartier+des+spectacles-+mardi+13+mars+2012&utm_medium=email
  8. La Capitale lorgne l'Ontario 11 août 2008 - 06h29 La Presse Après Desjardins, au printemps, voilà que La Capitale, assurances générales, s'attaquera à son tour au marché d'assurance auto et habitation de l'Ontario. La Capitale mettra son projet d'expansion à exécution depuis son siège social de la ville de Québec dès 2009, a révélé à La Presse Affaires, John Strome, président et chef de l'exploitation du groupe. L'assureur fera affaire en sol ontarien sous le nom de La Capitale General Insurance. «Nous prévoyons générer de 35 à 50 millions de dollars en volume de primes au cours des trois premières années», affirme M. Strome. La Capitale, qui a fini l'année 2007 avec 426 millions de primes, espère ainsi les porter jusqu'à 476 millions entre 2009 et 2011, en hausse de 11,7%. Les autorités réglementaires ontariennes doivent cependant approuver le projet. Le cas échéant, La Capitale prévoit commercialiser ses propres produits d'assurance en Ontario, explique M. Strome. Même s'il affirme que la croissance anticipée par l'assureur se fera avant tout de manière organique plutôt que par voie d'acquisitions, M. Strome refuse de s'étendre davantage sur la stratégie de cette expansion. L'offensive ontarienne de La Capitale coïncide avec celle qu'a lancée son proche concurrent, Desjardins, assurances générales, au printemps dernier. En mars, Desjardins a lancé la première phase de sa campagne publicitaire de 10 millions de dollars pour se faire connaître de la population ontarienne. «La seconde phase suivra dès septembre prochain», affirme Jude Martineau, président et chef de l'exploitation de Desjardins. Un marché de 17 milliards L'attrait qu'exerce l'Ontario sur les assureurs québécois s'explique par le fait que la province représente le plus important marché d'assurance de dommages au pays. Selon la firme économique MSA Reasearch, le marché ontarien recèle un potentiel de 17 milliards de dollars de primes. Il est donc suffisamment grand pour accueillir un nouvel assureur direct, qui vend ses produits sans l'intermédiaire de courtiers, estime M. Strome, de La Capitale. D'ailleurs, Desjardins mise beaucoup sur le fait qu'il agira à titre d'assureur direct en Ontario. Selon l'assureur, seulement 21,6% des Ontariens retiennent les services d'un assureur direct par rapport à 58,7% au Québec. En éliminant les coûts associés aux commissions des courtiers, Desjardins espère séduire les Ontariens avec des économies de primes. «La prime moyenne en Ontario est de 1500$. Une économie de 10% représente 150$ de plus dans les poches des consommateurs», illustre M. Martineau. Avec un volume de primes qui stagne à 1,4 milliard depuis la fin de 2005, Desjardins se sent à l'étroit dans un marché québécois arrivé à maturité. Tout comme son concurrent, La Capitale éprouve aussi des difficultés à poursuivre sa croissance au Québec. Ses primes ont augmenté de 8% entre 2006 et 2007, passant de 426 à 460 millions, indique le récent rapport Scor. Il s'agit d'une progression similaire à celle réalisée un an plus tôt. «L'incursion ontarienne est donc devenue nécessaire pour poursuivre la croissance de La Capitale», explique M. Strome.
  9. In this thread I am going to dispel some myths about the build quality of General Motors products. Today, I'll start off with Buick and its new/upcoming models. The current Allure/LaCrosse will be replaced this year by the one I'm posting here. The Regal will make a return to North America and take the place of the Saturn Aura (with some Opel underpinnings). The Lucerne will be cut completely. Saturn looks like its on the way out over the next few years, so expect Buick to pick up where Saturn left off. BUICK 2010 Buick LaCrosse Base engine: 260 hp, 3.0L direct injected V6 Optional engine: 280-hp 3.6L direct injected V6 New Buick Regal (2010 or 2011) Buick Enclave (current model) 275-horsepower, 3.6-liter VVT V6
  10. Gérald Tremblay a promis de la transparence, en voici ! http://webtv.coop/live.php?chaine=1 http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=5798,38539559&_dad=portal&_schema=PORTAL
  11. I just noticed that Westjet doesn't fly to Newark or LGA or JFK. Yet they fly to other parts of the US and the Caribbean. I find that weird. Anyways I saw this ad for Porter. Montreal to NY via Toronto, round trip is like $340 (with taxes and fees). Yet with Air Canada its like $540 (with taxes and fees) but thing is its direct. I wonder if Westjet will ever offer flights to Newark. Anyways, has anyone ever tried Porter?
  12. Une belle occasion de veloppement manquee par la Banque Nationale... La Scotia achète ING Direct pour 3,1 G$ La Presse Canadienne . les affaires.com . 29-08-2012 (modifié le 29-08-2012 à 16:45) La Banque Scotia (TSX:BNS) a conclu une entente pour acheter la Banque ING du Canada de la société-mère néerlandaise Groupe ING pour 3,13 milliards $ en espèces. La transaction devrait se traduire par un investissement net de 1,9 milliard $ pour la Scotia, une fois déduction faite du capital excédentaire qui se trouve actuellement chez ING Direct. La Banque Scotia a également annoncé une offre publique de 29 millions d'actions ordinaires à 52 $ pour des revenus de 1,5 milliard $ afin de financer cette transaction. L'entente devra être approuvée par les autorités réglementaires. ING Groep NV peine à protéger sa santé financière dans la foulée de mauvais prêts et de marges fondantes. Comme plusieurs banques européennes, ING a dû vendre des actifs et se prévaloir de prêts d'urgence quand la crise budgétaire grecque a miné la confiance envers les institutions bancaires du continent, qui avaient déjà été matraquées par la récession. En février, ING a vendu les activités américaines d'ING Direct à Capital One pour 600 millions $ US. En 2010, le Groupe ING a vendu 400 propriétés industrielles canadiennes au Alberta Investment Management Corp et à KingSett Capital, leur consentant un rabais de 1,3 milliard $, quand la valeur de ce portefeuille s'est écroulée quatre ans après son acquisition.
  13. C'est sur que à premiere vue,ce n'est pas grand chose mais cest peut etre comme cela qu'on pourra esperer peut etre un jour un vol direct sur ce pays; Puis la communauté juive est toujours présente à Montreal,meme si elle est en baisse. http://www.lapresse.ca/actualites/regional/montreal/201208/28/01-4568960-gerald-tremblay-part-en-mission-en-israel.php
  14. Les détails financiers de l'acquisition ne sont pas dévoilés. Rastar est une entreprise américaine de marketing direct et dans l'impression numérique de données variables. Pour en lire plus...
  15. Le chef de file de la recherche sur le web lance son propre navigateur Internet, nommé Chrome, un défi direct à Microsoft et sa nouvelle version d'Internet Explorer. Pour en lire plus...
  16. LaPresse De nombreux indépendantistes ont accepté de prendre le bâton du pèlerin afin de convaincre un maximum de citoyens de la pertinence de voir le Québec devenir un pays. Ces militants ont choisi de se joindre à une campagne visant à mettre de l'avant le projet de souveraineté qui a officiellement débuté, dimanche, un peu partout dans la province. Cette offensive de promotion a été baptisée «Opération Bélier», une allusion au logo du Ralliement pour l'indépendance nationale (RIN) qui était reconnu pour sa propension à miser sur les rapports de proximité avec les gens pour propager son message. Selon le président de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal, Maxime Laporte, la démarche vise à raviver le débat sur l'avenir politique du Québec en incitant monsieur et madame Tout-le-monde à y participer. Maxime Laporte, qui est également à la tête du réseau Cap sur l'indépendance, a expliqué qu'il s'agit d'une façon de «rendre la souveraineté plus concrète dans l'esprit des gens» pour ultimement les convaincre que «c'est un projet qui vise à enrichir les Québécois, à faire en sorte qu'on s'épanouisse comme peuple». Il a ajouté qu'à ses yeux, «il n'y a rien de mieux que d'avoir un rapport direct avec les citoyens pour parler d'un enjeu aussi important». Pour tisser ce lien, les participants à la campagne devront miser, à son avis, sur le porte-à-porte, les assemblées de cuisine, les rassemblements et les colloques régionaux et surtout ne pas avoir peur de se relever les manches. «Il n'y a pas de secret pour ce qui est de la réalisation de l'indépendance. Il faut travailler», a-t-il martelé. M. Laporte a précisé que l'«Opération Bélier» n'en est qu'à ses premiers balbutiements. «Elle se maintiendra jusqu'à ce que le Québec soit un pays. On veut faire en sorte qu'elle grossisse, qu'elle devienne de plus en plus importante, qu'elle ait le plus d'écho possible dans la population», a-t-il indiqué en entrevue à La Presse Canadienne. Pour attirer l'attention des gens dès le départ, un spectacle réunissant entre autres le groupe Loco Locass, l'auteur-compositeur-interprète Alexandre Belliard et l'ancien premier ministre Bernard Landry a été organisé, dimanche soir, à Montréal. Évènement en direct: https://www.youtube.com/watch?v=Z3fBo-_LzF
  17. Effet direct de la crise du crédit, les Canadiens doivent recommencer à épargner pour s’acheter une maison. Et bonne chance aux mauvais payeurs! Les prêteurs hypothécaires ont resserré leurs conditions de crédit. Pour en lire plus...
  18. Je sais que l'on a discuté de ce projet dans un fil quelconque. Était-ce hors sujet ? Était-ce le bon fil ? Je crois que c'est un fil où on rapportait les résolutions de la ville pour de nouveaux projets... Adresse Civique du Projet 7345 St-Laurent Bientôt en prévente! Nouveaux lofts dans la Petite Italy, avec accès direct au metro de Castelnau. http://www.aldoconstruction.ca/fr/metro_lofts_html
  19. Avant d'ouvrir le lien sachez que la Désencyclopédie est une parodie de Wikipédia et que l'ambiance générale flotte dans l'irrévérence. Cela étant dit, et l'ayant parcouru en biais, je me suis arrêté sur la rubrique ayant pour objet Montréal. Allez-y voir et j'aimerais bien avoir vos opinions sur le sujet. Pas seulement et pas nécéssairement sur Montréal soit dit en passant. le lien direct sur Montréal : http://desencyclopedie.wikia.com/wiki/Montr%C3%A9al
  20. http://spacing.ca/montreal/2014/02/04/podcast-jaime-montreal-gerard-beaudet-urbaniste/?utm_source=twitterfeed&utm_medium=facebook Podcast Dans cet épisode, de “J’aime Montréal”, enregistré vendredi le 22 novembre, Louise-Marie Bouchard échange avec l’urbaniste et professeur à l’Institut d’urbanisme de l’Université de Montréal, Gérard Beaudet sur divers sujets reliés à sa profession et à Montréal. Dans cet extrait, il parle de la région métropolitaine, sa relation évolutive au fleuve, et du quartier des spectacles. Pour les discussions complètes, ne manquez pas l’émission J’aime Montréal en direct, tous les vendredis de 13h à 14h à la radio CIBL 101.5. Louise-Marie Bouchard est aussi docteure en études françaises et elle enseigne à l’Université Concordia. Durant les prochaines semaines, vous pouvez encore écouter cet émission complète en ligne. http://spacing.ca/montreal/2014/02/04/podcast-jaime-montreal-gerard-beaudet-urbaniste/?utm_source=twitterfeed&utm_medium=facebook Image: Place des Arts par Roberta Baker (cc flickr)
  21. I've lived in Montreal almost 10 years, and I've come to the pretty clear conclusion that we have a huge litter problem in the city. I've decided to start a conversation and to try to do something about it, so I'm going to go ahead and gather some thoughts, and I invite anyone interested in the subject to pitch their ideas. Step 1. Admit there is a problem. It seems that this is one of the hardest steps for us to take. Try taking a walk down a couple of residential streets in the Plateau for example, or up Du Parc or Cote Des Neiges. Have someone from another city visit you. A couple of people from Latin America have said to me something like "people here are disgusting" while looking at all the litter in the street. I've pointed out how offensive this is by the way (it's common in some Hispanic cultures, including my own, to say things like this), and I don't think the same way, but it does highlight our litter problem. A friend who lives in New York thinks that Montreal doesn't "need" to be this dirty. Many arguments against the idea that Montreal is dirty are based on comparisons to other cities; "it's the same everywhere." Although I don't think this invalidates the point that Montreal streets are dirty, I'm also sure that it is not the same everywhere. You don't find this much litter in dense neighbourhoods of Chicago for example. Other arguments are about Winter, but then again, just take a walk today. It hasn't snowed in months. You may not notice the issue if you have lived here since childhood, but visitors do notice it, and people from outside of Canada are the most surprised. Step 2. Identify the direct causes of the problem. There are many causes of this problem. I'd like to identify the direct ones, even if they are not to be tackled directly. Let me explain what I mean; Instead of saying "there are not enough garbage cans" I will say "Many people don't wait to see a garbage can before they dispose of their garbage". It is important to understand direct causes because it allows us to break paradigms and think of the problem from different perspectives. Here is the list of direct causes I have noticed over the years (in no particular order): 1) Many pedestrians don't wait to see a garbage can before they dispose of their garbage. 2) Many drivers throw litter from their vehicles. 3) Many residents dispose their garbage outside without using proper garbage bags. 4) Many residents dispose their garbage outside during the wrong hours/days (see the next point). 5) Garbage bags are attacked by squirrels and other animals, as well as by people looking for cans to recycle. 6) Often garbage bins/cans overflow. 7) Garbage collection is often done without care, letting some of the litter fall off the bins and trucks. 8) Many people leave their litter behind in public parks and squares. 9) Sometimes wind blows garbage out of bins/cans. 10) Many smokers throw their cigarette butts on the ground. I'm going to pause here for now, but I'd like this conversation to go on and produce ideas and solutions. Feel free to give me your thoughts!