Jump to content

Recommended Posts

Pinned posts

Deuxième phase du Technopôle Angus

image.png

Près de la rue Molson et de l’Avenue du Mont-Royal
265 millions de dollars
400 logements
Trois places publiques, une école, deux garderies, une grande rue piétonne.
La moitié du projet sera occupée par des commerces ou des institutions.
Projet de Rayside Labossière .

https://mtlurb.com/index.php?/topic/15817-cite-angus-technopôle-angus-etages/

Liens vers les phases:

AUTRE PHASE DANS LE MESSAGE DE @UrbMtl ICI:


 

Citation

Autres images

Technopole Angus.jpg

 

 

 

 

 

Link to post
Share on other sites
  • 11 months later...
  • Replies 144
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Voici une mise à jour photo de l'avancement des travaux de l'écoquartier du Technopôle Angus. Actuellement les travaux se concentre sur l'excavation. »Beaucoup de machinerie sur le terrain. Ma pr

C bien plus sexy le métro Mont-Royal du Plateau et de la ligne orange que le métro Préfontaine sur la pauvre ligne verte d'Hochelaga-Maisonneuve.

Finalement ça bouge avec ce projet d'Écoquartier Angus. Depuis quelques semaines de la machinerie est apparue sur le site. Tout le site a été clôturé avec des panneaux de bois sur lesquels seront appl

Posted Images

À ma compréhension, ce type de référendum et d'opinion citoyen sera retiré dans le "statut de métropole". En quoi est-ce que le p'tit peuple s'y connait en urbanisme?

 

On devrait faire une manifestation pro-BBQ d'immigrants dans un parc! /yawn

 

Attention même si je ne partage pas l'opinion négative des riverains sur le projet actuel, c'est tout de même le p'tit peuple qui aura à vivre avec sur le long terme. Ici comme dans tout projet, le fardeau revient donc aux promoteurs. L'acceptabilité sociale est un défi incontournable qu'il ne faut pas tenter d'économiser, en voulant sauver du temps. Ainsi la consultation directe et une bonne équipe de marketing pour faire connaitre un projet et ses avantages, est une bonne façon de promouvoir un projet, pour qu'il soit gagnant-gagnant.

 

Donc négliger cette forme de démocratie est un risque qui peut faire tout déraper, surtout quand on s'insère dans une quartier déjà occupé. Ne pas se conformer dès le départ au zonage est un autre risque important, puisque les dérogations sont toujours conditionnelles. Cependant je suis content que Yaccarini retourne à sa table à dessin. C'est un résilient qui a tout de même de bonnes idées, et son projet me plaisait beaucoup. On verra bien s'il peut sauver l'image de ce développement urbain, par un réaménagement plus conciliant aux yeux de la majorité.

Link to post
Share on other sites
J'habite dans le quartier et cela ne me surprend pas. Le coin est pas mal bobo-baby boomers qui veut les avantages de la banlieue et de la ville sans les désavantages.

 

Je comprends tout de même que tu ne veux pas nécessairement des HLM à coté de ta minuscule maison à rangée à 600 000 $.

 

Nous pouvons comprendre mais nous devons refuser. C'est justement ce qui donne une harmonie sociale.

Link to post
Share on other sites

La situation est en tous points similaire à celle du projet à côté du CUSM dans NDG.

http://www.mtlurb.com/forums/showthread.php/23077-Provigo-Groupe-Maurice-(de-Maisonneuve-Claremont)?p=247969#post247969

 

Pourquoi est ce que le promoteur et l'arrondissement ne passent pas par la même stratégie pour faire approuver le projet en contournant un référendum?

Link to post
Share on other sites

Publié le 27 mai 2016 à 07h53 | Mis à jour à 07h53

Technopôle Angus: le promoteur recule et reverra son projet

MAXIME BERGERON

La Presse

 

Confronté à une grogne populaire qui a éclaté lors d'une séance d'information mercredi soir, le promoteur du Technopôle Angus, un projet évalué à 265 millions de dollars, a décidé de retourner à la table à dessin et de réduire la hauteur des immeubles.

 

Le superprojet de la Société de développement Angus (SDA) prévoyait une quinzaine d'édifices de six à huit étages, incluant des commerces, des bureaux, 500 logements sociaux ou abordables ainsi que plusieurs places publiques. Une « boucle énergétique » était aussi prévue pour réutiliser la chaleur et la climatisation entre les différents immeubles.

 

Même si l'arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie avait déjà donné son feu vert préliminaire au début du mois, Christian Yaccarini, président de la SDA, est assuré qu'il y aurait eu assez d'opposition pour bloquer le projet lors d'un référendum ultérieur. D'où sa décision de marquer une pause, hier.

 

« On va essayer de retravailler le projet de façon à arriver à une mouture qui respecte notre vision et qui rencontre ce que les citoyens veulent, et ce qu'ils ne veulent pas », affirme Christian Yaccarini, président de la SDA.

 

RÉUNION HOULEUSE

Une centaine de citoyens se sont présentés dans les bureaux de la SDA mercredi soir pour une séance d'information, nettement plus que ce que le promoteur avait anticipé. Plusieurs dénonçaient la hauteur prévue des bâtiments - huit étages -, de même que la circulation automobile accrue qui pourrait découler du projet.

 

Selon nos informations, plusieurs se sont aussi montrés inquiets de l'arrivée massive d'habitations abordables (400 condos et 100 logements sociaux), qui pourrait faire baisser la valeur de revente de leurs maisons. Certains ont même dit ne pas vouloir voir d'immigrants faire des barbecues dans le parc, un commentaire qui a consterné certains participants.

 

MOINS DE HAUTEUR

 

Christian Yaccarini ne jette donc pas l'éponge, mais il ne cache pas sa déception devant la tournure des événements. « Je suis découragé. Ça fait deux ans qu'on travaille là-dessus, on a dépensé 2,5 millions de dollars et on a remporté trois prix. On y croit. »

 

Il indique que la hauteur prévue des bâtiments, qui aurait pu atteindre 25 m, sera revue à la baisse. Le nombre de condos abordables sera aussi réduit pour compenser la baisse du nombre d'unités.

 

Le promoteur a demandé un report de la consultation publique prévue le 30 mai prochain, le temps de retravailler son projet.

Link to post
Share on other sites

Si on achète une propriété après avoir vérifié le zonage et hauteurs maximum permises des terrains autour, avons -nous des droits ou des recours quand on change les règles pour des développeurs qui courtisent la ville pour permettre des dérogations? Peut on changé le zonage pour construire une usine à déchet en avant de chez nous, une entrée des autobus de la ville où un salon à massage? Les consultations publiques sont la pour de bonnes raisons. Il ne faut pas enlever ce pouvoir du citoyen de poser des questions et d'exprimer leurs opinions et possiblement améliorer l'acceptabilité des projets.

 

 

Oui, il a des avantages pour les nouveaux proprietiares de ces unites et les taxes foncières pour la ville, mais cela ne compenseraient pas les personnes qui perdront leur vue, et la tranquilite qu'ils ont achete. Les personnes déjà sur place ont leur mot à dire. Des droits acquis s'appliquent pour CN/CP et dans d'autres circonstances mais ne semblent pas appliquer autant pour les simples citoyens chez eux, encore moins s''elles vivent dans un quartier moins favorisés. Ce ne sont pas des situations qui arrivent souvent dans Westmount ou Outremont...Comment récompenser ces personnes alors? Il ne faut pas que c'est seulement les developpeurs avec des millions à investir qui gagnent.

 

Si le projet est vraiment bon pour le quartier dans lequel il s'insère, l'opposition va être minime après que les atouts du projet soeint bien communiqué. J'ai souvent assisté à des consultations de la ville et parfois je trouvait que les fonctionnaires n'étaient pas toujours les meuilleures défenseurs de ces projets. Est ce le cas ici?

 

sent via Tapatalk

Edited by IluvMTL
Link to post
Share on other sites

RÉUNION HOULEUSE

Une centaine de citoyens se sont présentés dans les bureaux de la SDA mercredi soir pour une séance d'information, nettement plus que ce que le promoteur avait anticipé. Plusieurs dénonçaient la hauteur prévue des bâtiments - huit étages -, de même que la circulation automobile accrue qui pourrait découler du projet.

 

Selon nos informations, plusieurs se sont aussi montrés inquiets de l'arrivée massive d'habitations abordables (400 condos et 100 logements sociaux), qui pourrait faire baisser la valeur de revente de leurs maisons. Certains ont même dit ne pas vouloir voir d'immigrants faire des barbecues dans le parc, un commentaire qui a consterné certains participants.

 

Comment une centaine de citoyens peuvent-ils bloquer un si gros projet ? C'est le syndrome pas dans ma cour. Si il faut satisfaire à tous nous arriveront à rien.

Link to post
Share on other sites
Si on achète une propriété après avoir vérifié le zonage et hauteurs maximum permises des terrains autour, avons -nous des droits ou des recours quand on change les règles pour des développeurs qui courtisent la ville pour permettre des dérogations? Peut on changé le zonage pour construire une usine à déchet en avant de chez nous, une entrée des autobus de la ville où un salon à massage? Les consultations publiques sont la pour de bonnes raisons. Il ne faut pas enlever ce pouvoir du citoyen de poser des questions et d'exprimer leurs opinions et possiblement améliorer l'acceptabilité des projets.

 

 

Oui, il a des avantages pour les nouveaux proprietiares de ces unites et les taxes foncières pour la ville, mais cela ne compenseraient pas les personnes qui perdront leur vue, et la tranquilite qu'ils ont achete. Les personnes déjà sur place ont leur mot à dire. Des droits acquis s'appliquent pour CN/CP et dans d'autres circonstances mais ne semblent pas appliquer autant pour les simples citoyens chez eux, encore moins s''elles vivent dans un quartier moins favorisés. Ce ne sont pas des situations qui arrivent souvent dans Westmount ou Outremont...Comment récompenser ces personnes alors? Il ne faut pas que c'est seulement les developpeurs avec des millions à investir qui gagnent.

 

Si le projet est vraiment bon pour le quartier dans lequel il s'insère, l'opposition va être minime après que les atouts du projet soeint bien communiqué. J'ai souvent assisté à des consultations de la ville et parfois je trouvait que les fonctionnaires n'étaient pas toujours les meuilleures défenseurs de ces projets. Est ce le cas ici?

 

sent via Tapatalk

 

Il ne s'agit pas d'e la construction d'un méga dépotoir ou d'une centrale nucléaire ici. Un projet qui déroge à la hauteur permise par... 3 mètres! Non, franchement, ces gens sont butés. Les écouter, oui, consulter, oui, mais plier devant de si petits détails, certains mesquins, comme les commentaires xénophobes et la peur que des habitations à prix modiques dévaluent leurs petits châteaux en forme de duplex? Cela va à l'encontre, je suis certain, de tes valeurs profondes. En ce qui me concerne, que ces gens aient eu gain de cause est une aberration.

Edited by MtlMan
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Similar Content

    • By acpnc
      L’Illusion, Théâtre de marionnettes sera reconstruit au même endroit
      PHOTO FOURNIE PAR L’ILLUSION, THÉÂTRE DE MARIONNETTES
      L’Illusion, Théâtre de marionnettes, sera complètement reconstruit au coin des rues Saint-Denis et Beaubien.
      L’Illusion, Théâtre de marionnettes, a annoncé mercredi le début des travaux de reconstruction de son nouvel espace de création. Un projet évalué à 8,1 millions, dont le montage financier vient d’être confirmé.
      Publié le 9 septembre 2020 à 17h36
      https://www.lapresse.ca/arts/theatre/2020-09-09/l-illusion-theatre-de-marionnettes-sera-reconstruit-au-meme-endroit.php
      Jean Siag
      La Presse
      Le bâtiment actuel de l’Illusion Théâtre, situé au coin des rues Saint-Denis et Beaubien sera démoli, puis reconstruit à neuf, a annoncé la compagnie mercredi. Les travaux seront réalisés par la firme d’architectes Saia Barbarese Topouzanov (SBT).
      Le nouveau théâtre abritera une salle de spectacle pouvant accueillir 120 spectateurs, une salle multifonctionnelle permettant la création et la tenue d’activités de médiation culturelle, un foyer plus spacieux ainsi que des espaces de travail pour l’administration et les artistes en résidence. Le nouvel espace culturel sera inauguré à l’automne 2021.
      Le coût total des travaux est estimé à 8,1 millions de dollars. Patrimoine canadien a confirmé mercredi une aide de 3,44 millions pour la réalisation de ce projet. Le ministère de la Culture et des Communications du Québec, le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation et l’arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie ont également soutenu le projet financièrement. Une campagne de sociofinancement complétera le montage financier.
      PHOTO FOURNIE PAR L’ILLUSION THÉÂTRE DE MARIONNETTES
      Sabrina Baran prend la relève de sa mère, Claire Voisard à la direction générale de l’Illusion, théâtre qu’elle a cofondé en 1979 avec le regretté marionnettiste d’origine tchèque, Petr Baran.
      L’Illusion Théâtre de marionnettes, qui a été fondé il y a 40 ans par Claire Voisard et Petr Baran, a longtemps eu pignon sur rue, au coin des rues Bienville et Saint-Hubert, sur le Plateau Mont-Royal. L’unique théâtre montréalais consacré aux arts de la marionnette avait déménagé rue Saint-Denis, coin Beaubien, en 2013, dans ce qui fut tour à tour un Dunkin Donuts et un Couche-Tard.
      L’annonce des travaux du nouvel espace créatif de l’Illusion a été suivie par la nomination de Sabrina Baran à la direction du théâtre. La fille de Claire Voisard, qui a créé les trois dernières pièces de la compagnie (Littoral, Tommelise et Ondin), devient ainsi la nouvelle directrice générale et cordirectrice artistique du théâtre. Sa sœur Stéphanie Baran travaille également dans la compagnie, aux communications.
    • By UrbMtl
      Je viens de réaliser que le projet n'avait pas de fil. 
      Il sera situé tout juste au nord de Rosemont-les-Quartiers et de la composante sociale du redéveloppement des terrains de Norampac. 
      Avec l'épicerie, c'est assez majeur pour le coin. 
      D'autres articles :
      http://ruemasson.com/2016/03/07/nouveau-projet-residentiel-commerces-molson-masson/
      http://journalmetro.com/local/rosemont-la-petite-patrie/actualites/931530/un-immeuble-de-sept-etages-en-projet-dans-le-vieux-rosemont/


    • By UrbMtl
      Queen Alix

      J'ai créé le fil dans "Propositions" parce que si le projet est situé au Nord-Ouest, il est fort possible qu'on dépasse les 4 étages. On parle de plusieurs types d'occupation : lofts, condos d’une à trois chambres, maisons de villes dotées d’une cour arrière et somptueux penthouses avec jardin à ciel ouvert. Il accueillera également un petit commerce au rez-de-chaussée, qui aura pignon sur rue à même cette intersection atypique.
    • By slanctot
      Réalisation Chambord Inc. 
      1295, de Carrières  (entre de Normanville et Chambord)
      https://www.google.ca/maps/@45.5360678,-73.5914923,3a,75y,275.53h,81.95t/data=!3m6!1e1!3m4!1sTU7SC_ZzGGVm7OTRRqbrjw!2e0!7i13312!8i6656
       







×
×
  • Create New...