Jump to content

Recommended Posts

Les entreprises au pays sont peu imposées

 

28 juillet 2008 - 11h44

LaPresseAffaires.com

Olivier Bourque

L'étude confirme, par ailleurs, l'avance de Montréal en matière de recherche et développement.

 

Voilà une étude qui va déboulonner un vieux mythe, celui d’un Canada socialisant et étatisant qui impose lourdement ses entreprises.

 

Selon une étude de KPMG, le Canada occupe la troisième place parmi 10 pays où le fardeau fiscal des entreprises est le plus léger.

 

Seules les entreprises du Mexique et des Pays-Bas sont moins imposées que celles du Canada, indique l’étude. Suivent l’Australie, les États-Unis, le Royaume-Uni, le Japon, l’Allemagne, l’Italie et la France.

 

L’étude a en outre comparé le régime fiscal de 102 villes de 10 pays, en se concentrant sur 35 grandes villes (plus de 2 millions d’habitants).

 

Les experts ont analysé le fardeau fiscal des entreprises dont l’impôt sur les bénéfices, l’impôt sur le capital, les taxes de vente et la taxe foncière. En bref, plus un résultat est bas, plus les taxes imposées aux entreprises sont basses.

 

Sur les 35 grandes villes étudiées, Vancouver arrive quatrième, Montréal, sixième, et Toronto, septième. Les trois premières places vont à des villes de Puerto Rico et du Mexique.

 

L’étude contient une bonne nouvelle pour Montréal. La ville se débrouille très bien dans le domaine de la recherche et du développement où elle se classe au premier rang.

 

Ailleurs au Québec, les villes de Sherbrooke et de Québec se comparent avantageusement à leurs contreparties américaines, notamment en recherche et développement, souligne le rapport de KPMG.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...