Jump to content

ville-marie Le Petit Laurent - 7 étages


Rusty

Recommended Posts

Pinned posts

1419, rue Clark

35947312936e960411ec2e8ed7816c24ee625f5c.jpeg.463c53fed635088d6ae74acdbcd50744.jpeg

Citation

Emplacement: 1419 Clark
Hauteur en étages: 7
Hauteur en mètres: 
Coût du projet: 
Promoteur: Rachel Julien
Architecte: 
Entrepreneur général: 
Début de construction: 
Fin de construction: 
Site internet: 
Lien webcam: 
Autres images: 
Vidéo promotionnelle: 
Rumeurs: 
Autres informations: 52 unités résidentielles

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • 4 years later...
  • Replies 82
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

il y a 54 minutes, Rocco a dit :

C'est cher pour ceux qui peuvent pas se le permettre. C'est le prix du marché en 2022.

 

Complément: 

Très nombreux sont ceux qui peuvent se le permettre: une condition nécessaire mais non suffisante.   Parmi ceux-ci,  une fraction doit aussi être intéressée à y loger.  Pour un aussi petit projet, pas besoin d'attirer beaucoup de monde.  Le prix demandé peut avoir été établi simplement en observant les prix des comparables, ce qu'on peut désigner par "prix du marché".  Mais si pour une quelconque raison les logements offerts ne trouvent pas suffisamment de preneurs à ce prix, celui-ci pourra être ajusté, mais probablement pas précipitamment. A l'inverse, une demande dépassant les attentes peut inciter le promoteur à augmenter les prix. C'est le marché qui aiguillonne les ajustements.

La définition courante de la cherté m'apparaît insuffisante.  En réalité, elle est 1) subjective , 2) circonstancielle, et 3) relative.

- Subjective:  i.e. dépendante des préférences individuelles.  Il ne suffit pas d'avoir les moyens de se payer quelque chose, il faut estimer que la dépense en vaut la chandelle.  Par exemple, j'ai le moyen de me payer une crème glacée à 25$, ou une voiture à 100,000$, mais la satisfaction que j'en retirerais ne le vaut pas pour moi.  Un autre n'est pas prêt à payer plus pour un site boisé ou à proximité d'un beau parc, moi oui.

- Circonstancielle: il faut s'attendre qu'un logement au coeur de Montréal (et encore plus à Toronto, New York etc.) coûte plus cher qu'en région; ou que du poisson frais coûte plus cher en ville que directement chez le pêcheur; ou encore, que les fruits et légumes coûtent mois cher en saison (récoltes) qu'hors-saison.  Dans le cas spécifique du projet Le Petit Laurent, la localisation a beaucoup de valeur pour qui y oeuvre et/ou la fréquente régulièrement, mais beaucoup moins pour qui n'y met jamais les pieds.

- Relative: par rapport à la richesse ou au revenu (pas besoin d'élaborer).  

 

Link to comment
Share on other sites

Effectivement la subjectivité à une bonne part de mon évaluation, car jamais je ne payerais ce prix pour vivre dans un walk-in. Au milieu des années 2000 donc ça fait pas 50ans, dans le même coin, je louais un appart plus grand pour 300$/mois électricité/chauffage/électros inclus.

Par ailleurs, comme plus du tiers des Québécois ne paie pas d'impôts, ces prix de micro-logements ne sont pas abordables pour au moins le tiers de la population, ça commence à faire bcp.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



×
×
  • Create New...