Jump to content

Habitat Veridis


GDS
 Share

Recommended Posts

Veridis s'étend sur une superficie de terrain de plus de 3 600 000 pieds carrés. La construction de plus de 2000 unités est prévue sur ce vaste espace.

 

Le projet est encadré par l’Avenue des Perron au nord, par l’Avenue des Lacasse au sud et par le boulevard René-Laennec et la rue Prince-Rupert d’est en ouest.

 

Le développement d’Habitat Veridis s’effectuera en deux phases importantes. La première phase sera construite dans la portion sud et comprendra des maisons unifamiliales, des maisons jumelées et des copropriétés en rangée. Suivra de près la construction des condominiums multi étagés.

 

http://www.veridis.ca/site.html

 

planDeSite.jpg

duplexThumb.jpgcondos4Thumb.jpgbetulaThumb.jpgcondos6Thumb.jpg

Edited by mtlurb
Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

Dans LaPresse+ ce matin :

 

Projet Habitat Veridis : Le Chaînon manquant à Auteil

 

DANIELLE BONNEAU

LA PRESSE

 

Certains projets immobiliers prennent beaucoup de temps avant de démarrer. C’est le cas d’Habitat Veridis, à Laval, sur la table à dessin depuis 2004. Avec plus de 2000 habitations anticipées (maisons détachées, jumelées et condos), à l’ouest du boulevard René-Laennec et au sud de l’avenue des Perron, il mettra en valeur un immense terrain de plus de 300 000 m2 (3,6 millions de pieds carrés) situé au cœur d’Auteuil.

 

Signe des temps, Habitat Veridis comportera davantage de logements qu’initialement prévu. Et on y trouvera une plus grande diversité d’habitations afin de plaire à des familles, à des personnes qui acquièrent leur première propriété et à des acheteurs qui en sont à leur deuxième ou troisième maison. De nombreux espaces verts (dont un immense parc) et une piste cyclable reliée au réseau existant font aussi partie de l’équation, tout comme l’enfouissement des fils électriques et l’accès au gaz naturel.

 

Une soixantaine de maisons détachées et 24 maisons jumelées seront ainsi construites au centre du nouveau quartier. La première maison devrait être habitée au début de juillet. Seront mis en vente sous peu une soixantaine de condos dans des immeubles de trois étages. Le long du boulevard René-Laennec, des édifices atteindront quant à eux quatre, cinq, six et même dix étages, lorsque l’artère sera prolongée au-delà de l’avenue des Lacasse, vers l’avenue des Perron.

 

EN TOUTE HARMONIE

 

Sidev, une importante entreprise de gestion et d’investissements immobiliers, est à la fois promoteur et constructeur. C’est la première fois que l’entreprise réalise un projet résidentiel de cette envergure, indique le vice-président du développement, Michel Benatar.

 

L’entreprise s’est donc assurée d’être bien entourée, prenant la peine de lancer un appel de propositions pour choisir la firme d’architectes avec laquelle elle allait cheminer. Deux agences ont finalement été sélectionnées : Tremblay L’Écuyer Architectes (TLA), pour la première phase du projet, et Béïque Legault Thuot Architectes, pour la seconde, qui devrait être entamée dans environ cinq ans.

 

« Nous avons voulu établir une vision d’ensemble. En étant le seul constructeur, nous nous assurons que la ligne architecturale est respectée et que les matériaux des divers types d’habitations sont assortis. » — Michel Benatar

 

Pas question de trouver deux maisons identiques côte à côte. Les habitations sont par ailleurs construites à une bonne distance les unes des autres. Il y aura ainsi 20 pi (6,1 m) entre chaque maison détachée et 16 pi (4,9 m) entre chaque duo de maisons jumelées.

 

« En les laissant respirer, les propriétés seront mises en valeur », explique François Borduas, architecte associé chez TLA, responsable du projet.

 

En ce qui a trait au style, il y aura un mélange de traditionnel et de contemporain, avec une toiture en pente et beaucoup de fenêtres, précise-t-il. Se marieront, par ailleurs, les briques d’argile ou de béton, divers modèles de pierre à l’allure naturelle et du fibrociment également de couleur naturelle.

 

« On désire que le quartier vieillisse bien, poursuit M. Borduas. Quand on peut contrôler une aussi grande portion de terrain, c’est le temps d’en profiter pour faire quelque chose d’unique, qui soit réussi du début à la fin. Le promoteur ne lésine pas sur les "à-côtés", comme le muret à l’entrée, pour retrouver ce qui est prévu sur papier. Tout se tient. L’aménagement paysager qui sera réalisé fera en sorte que ce sera très intéressant pour les piétons et les cyclistes. »

 

Les prix ? Les maisons détachées sont vendues à partir de 529 900 $. Il s’agit alors du modèle de base (Indigo, de 1676 pi2), sur le plus petit terrain (5309 pi2). Il faut préciser qu’il y a huit modèles sur des terrains atteignant jusqu’à 11 902 pi2. Les prix s’échelonnent donc jusqu’à 873 630 $ (pour une maison de 2900 pi2).

 

Les maisons jumelées, quant à elles, sont affichées à 398 000 $ (trois chambres, 1537 pi2). Les taxes et les infrastructures sont toujours incluses. Les prix des condos d’une et deux chambres seront annoncés sous peu.

 

Veridis1.jpg

 

Veridis2.jpg

 

Veridis3.jpg

 

Veridis4.jpg

 

Veridis5.jpg

Edited by ScarletCoral
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...