Jump to content

La Caisse de dépôt et placement pourrait perdre jusqu'à 4 G$


ErickMontreal
 Share

Recommended Posts

La Caisse de dépôt et placement pourrait perdre jusqu'à 4 G$

 

caisse-d-p-decarel.jpg

Le chiffre a été lancé mardi à l'Assemblée nationale par le chef de l'opposition, Mario Dumont. Source: Decarel.com

La Caisse de dépôt et placement du Québec pourrait perdre jusqu'à 4 G$ dans la crise dite des "papiers commerciaux", selon l'Action démocratique.

 

Le chiffre a été lancé mardi à l'Assemblée nationale par le chef de l'opposition, Mario Dumont, et son collègue adéquiste de Chauveau, Gilles Taillon, qui accusent le gouvernement Charest de "camouflage" dans ce dossier.

 

L'Action démocratique a tenté à plusieurs reprises mardi à l'Assemblée nationale de savoir du premier ministre Jean Charest quelle valeur la Caisse détient en hypothèques à risque et quelle proportion de ces investissements inclut-elle dans d'éventuelles pertes.

 

Selon des données qui circulent et dont le chef adéquiste a fait état sans les prendre à son compte, la Caisse détiendrait la moitié des 35 G$ d'hypothèques à risque possédées au Canada, soit une valeur de quelque 17 G$. Les pertes subies dans ce portefeuille seraient évaluées à une somme variant entre 1,5 G$ et 4 G$.

 

A l'Assemblée nationale, M. Dumont a rappelé que toutes les banques canadiennes avaient, au cours des dernières semaines, rendu publiques leurs provisions pour pertes. Dans un geste de transparence, la Caisse, qui gère l'argent de tous les Québécois, devrait en faire autant, ont clamé MM. Dumont et Taillon.

 

Le député Taillon a même soutenu que si la Caisse s'était procurée tant d'éléments à risque dans son portefeuille d'investissements, c'est qu'elle avait reçu une commande de rendement très élevé de la part du gouvernement.

 

Il croit que ce sont les retraités qui vont devoir payer pour ce risque pris par la Caisse. Cette dernière gère les sommes que lui confient notamment la Régie des rentes et le Régime de retraite des employés du gouvernement et du secteur public.

Link to comment
Share on other sites

Pas fort Pas fort!!! Ils ont joué le tout pour le tout et ça donne ce que ça donne.

Le papier commercial est utilisé en remplacement des bonds gouvernementaux a courte échéance ( 3/6/9 mois).

La différence d'intérêt est minime, on parle de quelques dizaines de points, mais le risque est énorme comparé a un investissement sûr comme des bonds.

 

Je crois que les gestionnaires de risque de la CDPQ devraient écoper.

Link to comment
Share on other sites

le probleme des bonds c'est que certaines echeances sont tellement en demandes, en plus d'avoir des gouvernements qui en émettent de moins en moins, elles deviennent trop cher a acheter sur les marchés secondaire, dans ce moment la tu te tourne vers les ABS (papier commercial) qui est plus risque dépendamment de ce qui lui est adossé, ou de la structure de l'ABS

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value