Jump to content

Recommended Posts

Researchers at the Eindhoven University of Technology (EUT) may be on the brink of discovering a breakthrough that will lead to reduced pollution and cleaner air for all. According to the EUT, a roadway made of concrete blended with titanium dioxide can effectively remove up to 45 percent of the nitrogen oxides that it comes in contact with. The titanium dioxide, a photocatalytic material, captures airborne nitrogen oxides and, with the aid of the sun, converts it to nitrates that are harmlessly washed away by the rain.

 

The EUT conducted real-world studies on a 1,000-square-meter section of repaved road in the Netherlands. Such testing showed that the laced pavement could reduce nitrogen oxides by 25 to 45 percent more than traditional concrete. As Jos Brouwers, professor of building materials at the EUT remarked, "The air-purifying properties of the new paving stones had already been shown in the laboratory, but these results now show that they also work outdoors."

 

Additional testing is still underway and although the pavement laced with titanium dioxide does cost some 50 percent more than regular cement, overall road-building costs only increase by a marginal 10 percent. Costs aside, the advantages of the titanium dioxide are readily apparent, but the implementation of such a product requires repaving our roadways – a time intensive and costly endeavor.

 

[source: Eindhoven University of Technology]

 

http://w3.tue.nl/en/news/news_article/?tx_ttnews[tt_news]=9833&tx_ttnews[backPid]=361&cHash=d58ad9cc61

Link to comment
Share on other sites

Intéressant, mais une révolution qui risque d'arriver un peu tard puisque la tendance à long terme nous mène plutôt vers des énergies moins polluantes qui ne nécessiteraient aucune intervention de cette nature.

 

On a fait beaucoup d'études sur les différentes matériaux qui amélioreraient certaines caractéristiques de nos routes, dont notamment l'ajout de caoutchouc venant de vieux pneus pour en augmenter l'élasticité, donc la durabilité.

 

Malheureusement c'est toujours en bout de ligne le coût prohibitif qui vient à bout des décisions, donc de l'abandon de ces projets qui ne sont cependant pas dépourvus de qualités.

 

Ici au Québec nous avons un climat hivernal qui s'avère le plus grand ennemi des routes avec ses écarts de température extrêmes dans un court laps de temps. De plus le gros de l'ensemble du transport de marchandise se fait par camion, une autre agression importante du tissu routier. Finalement les budgets d'entretien ne font que réparer les dommages plutôt que de les prévenir.

 

Ceci explique la pauvre qualité de nos routes et les coûts exorbitants pour maintenir un réseau acceptable. On sait aussi qu'une route de béton résiste deux fois plus longtemps qu'une route d'asphalte mais coûte aussi plus cher, cependant il s'avèrerait être un meilleur choix à plus long terme.

Link to comment
Share on other sites

So they want to dump sunscreen on the road :D

 

 

Intéressant. Ça ma rappelle une idée: pourquoi pas munir les voitures de filtres à air, qui captureraient toutes sortes de particules en suspension sur les routes?

 

Effectivement c'est le cas, il y a un filtre pour l'air consomme par le moteur, et dans presque la totalite des voitures de les derniers 10 ans, ils ont un filtre pour l'habitacle aussi...

 

Intéressant, mais une révolution qui risque d'arriver un peu tard puisque la tendance à long terme nous mène plutôt vers des énergies moins polluantes qui ne nécessiteraient aucune intervention de cette nature.

 

Meme pas des energies mais des technologies... par exemple, l'emission des NOx des voitures a chute drastiquement (genre 99%) dans les derniers 40 annees...

Link to comment
Share on other sites

 

Effectivement c'est le cas, il y a un filtre pour l'air consomme par le moteur, et dans presque la totalite des voitures de les derniers 10 ans, ils ont un filtre pour l'habitacle aussi...

 

Effectivement, mais je pense à de filtres beaucoup plus grands pour un réel impact sur l'environnement.

Link to comment
Share on other sites

intéressant, produire du dioxyde de titanium dans des conditions douteuses en Chine avec des centrales au charbon, afin de rendre notre air de meilleure qualité. Je crois que ça pourrait être une bonne idée.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...