Jump to content
publicité

Grand Times Hôtel (Laval C) - 12, 12 étages


LeTravailleur

Recommended Posts

  • 2 months later...
publicité
  • 1 month later...
  • 5 months later...
  • 4 weeks later...
  • 1 month later...

 

E-Hotel-Times-inaugure-CROP.jpg.3de638f87e45a2c7d34d80090a07303c.jpg

Une nouvelle bannière hôtelière s’installe à Laval

Stephane St-Amour | Initiative de journalisme local

Publié le 15 juin 2021

Laval compte désormais une nouvelle chaîne hôtelière avec l’inauguration ce 15 juin du Grand Hôtel TIMES, un établissement de 143 chambres qui s’élève sur le site du défunt Centre 2000.

Situé à l’angle des boulevards Saint-Martin et Daniel-Johnson, cet immeuble de 12 étages se trouve au cœur d’un redéveloppement urbain, voisinant avec une résidence pour personnes âgées et une tour d’habitation au centre desquels un parc municipal d’une superficie de quelque 50 000 pieds carrés sera aménagé au coût de 800 000 $.

«L’emplacement privilégié de l’hôtel près du Centropolis, un quartier en effervescence avec ses nombreux restaurants et boutiques, a été un facteur déterminant», n’a pas manqué de rappeler le propriétaire de la chaîne Grand TIMES Hôtel, Jean Audet, en parlant de cet investissement de 36 M$.

Tel qu’il l’avait annoncé lors d’un Forum immobilier à l’automne 2018, il s’agit-là de la première de deux phases, la seconde devant être mise en chantier au printemps 2022. Au final, le complexe hôtelier abritera plus de 300 chambres.

L’établissement abrite un restaurant de fine cuisine italienne, une piscine intérieure, une salle d’entrainement, 9 salles de réunion pouvant accueillir jusqu’à 400 personnes au 12e et dernier étage en plus d’un stationnement intérieur de 190 cases.

Présidente-directrice générale de Tourisme Laval, Geneviève Roy s’est évidemment réjouie de ce nouvel investissement qui «fera briller davantage notre belle région», a-t-elle réagi par voie de communiqué.

Le Grand Hôtel TIMES Laval est le cinquième établissement de cette chaîne à propriété 100 % québécoise, dont «l’ameublement est dessiné et fabriqué par des designers québécois», précise fièrement son fondateur Jean Audet.

(Source)

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

La BMO a rapatrié son siège vrai social au Québec ?

IMG_20200820_154805.thumb.jpg.c2ed0c722c2d98e52b3811f70349bbb4.jpg

©LeTravailleur

Je ne sais pas comment faire une capture d'écran mais si vous faites une recherche sur Googlesearch avec « BMO headquarter » et que vous regardez en haut à droite près de la carte vous allez tomber sur quelque chose de vraiment très drôle car j'ai l'impression qu'un petit malin a piraté le truc. :rotfl:

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

À un jet de pierre de la métropole, Laval mise depuis plusieurs années sur le tourisme d’affaires. La pandémie a frappé fort ce secteur. Résilients, les intervenants du milieu ne se sont pas laissé abattre et ont maintenu les investissements prévus.

Publié le 14 septembre 2021 à 13h00

JULIE ROYCOLLABORATION SPÉCIALE

Ouverture du Grand Times Hôtel 

Après deux ans de construction, Jean Audet, propriétaire de la chaîne Grand Times Hôtel, a ouvert au mois de juin dernier son tout nouvel établissement. Fruit d’un investissement de 36 millions de dollars, l’hôtel a 12 étages et 143 chambres. Ce qui le distingue, ce sont les neuf salles de réunion situées au dernier étage totalisant 8000 pieds carrés, une capacité de 400 personnes. Entièrement vitrées, elles offrent une vue panoramique. « Les gens ont un besoin d’air et c’est ce qu’on leur offre », affirme Jean Audet.

PHOTO FRANÇOIS ROY, LA PRESSE

Les salles de réunion situées au dernier étage sont entièrement vitrées.

Le décor et l’ambiance du nouvel établissement, idéal pour les petites et les grandes réunions, ont été pensés dans les moindres détails. Un salon VIP vitré situé au rez-de-chaussée peut être réservé pour des évènements spéciaux. « On a utilisé des matériaux cinq étoiles comme du cuivre, du granit, des boiseries, etc. On a joué beaucoup avec les textures et quand c’était possible, le mobilier est québécois. Je voulais un lieu différent, complice de la réussite des gens et sécuritaire. » 

PHOTO FRANÇOIS ROY, LA PRESSE

Vue du Grand Times hôtel à Laval

Évidemment, ouvrir un nouvel hôtel en pleine pandémie n’est pas simple, mais l’homme d’affaires a gardé le cap. « On ne sait pas à quoi vont ressembler les prochains mois, mais chassez le naturel, il revient au galop. Les gens du milieu des affaires ont besoin de se retrouver, d’échanger, et nous allons être là pour répondre à leurs besoins. » 

Le chantier du Sheraton

Le Sheraton Laval est en ce moment en pleines rénovations. Des travaux qui devraient se poursuivre jusqu’en décembre et dont les coûts sont estimés à 13 millions de dollars. En plus d’un remplacement complet de l’enveloppe extérieure du bâtiment, les salles de réunion seront transformées afin d’offrir différentes configurations. À cela s’ajoutent la modification du lobby, la construction d’une terrasse et la création d’un marché central ouvert à tous avec une offre de plats cuisinés. 

« On continue dans la même optique d’accessibilité, de mixité des usages et de flexibilité », indique Martin Foster, vice-président des ventes et du marketing pour le Sheraton.

La pandémie nous a prouvé que nous étions dans la bonne direction avec notre idée de ne plus configurer les espaces de façon cloisonnée.

Martin Foster, vice-président des ventes et du marketing pour le Sheraton

« Tout le mobilier va se bouger dans un espace ouvert. C’est terminé, les carcans », ajoute Martin Foster. 

Palace, oui au passeport vaccinal 

PHOTO FOURNIE PAR LE CENTRE DE CONGRÈS PALACE

Scène de juin 2019. Le Centre de congrès Palace accueillait alors de gros évènements...

Michael Drivas, directeur général et copropriétaire du Centre de congrès Palace, ne s’en cache pas : la dernière année est à oublier. L’établissement, qui a été fermé de longs mois, s’est rabattu sur un studio hybride. Si la réponse a été positive durant les premières semaines, la demande pour ce type d’évènement n’y est plus. Spécialisé dans les congrès de plusieurs centaines de personnes, l’homme d’affaires a bon espoir de voir les restrictions sanitaires s’alléger avec l’instauration du passeport vaccinal. « Tous mes clients sont en attente. Si on allège les mesures, on pourrait avoir une reprise dès cet automne. » 

Établie depuis plus de 30 ans, l’entreprise avait des assises solides pour passer à travers la tempête. Elle a toutefois dû reporter son projet de construction d’un hôtel de 15 étages. « Heureusement, les travaux n’étaient pas commencés. Le projet a été reporté et il devrait voir le jour dans les prochaines années si tout se passe comme prévu », dit Michael Drivas.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • 8 months later...

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


publicité


×
×
  • Create New...