Jump to content

le-sud-ouest Oliver Jones aura un édifice à son nom à Montréal


MtlMan
 Share

Recommended Posts

Pinned posts

Oliver Jones aura un édifice à son nom à Montréal

 

Citation

 

Le Sud-Ouest à Montréal a décidé de rendre hommage au musicien Oliver Jones de son vivant en nommant un édifice à son nom et avec un spectacle hommage, a annoncé le maire de l'arrondissement, Benoît Dorais.

Le 16 septembre prochain, Kim Richardson et Charles Biddle Jr animeront un concert hommage avec la participation, entre autres, de Ranee Lee, du jeune pianiste Daniel Clarke Bouchard et du Montréal Jubilation Gospel Choir. Le tout se déroulera à l'angle des rues Workman et Dominion, devant l'édifice qui portera le nom d'Oliver Jones. L'artiste est né en 1934 sur la rue Wokman et y a habité jusqu'à l'âge de 7 ans. Il a ensuite déménagé pas très loin; il s'agit donc de son quartier.

Cet édifice du Sud-Ouest portera le nom d'Oliver Jones Cet édifice du Sud-Ouest portera le nom d'Oliver Jones Photo : Radio-Canada

Oliver Jones a grandi dans ce quartier sans connaître la discrimination. « Il y avait les Italiens, les Irlandais, des francophones. C'est juste quand j'ai commencé à voyager que j'ai rencontré des problèmes », souligne le musicien qui aura 83 ans dans quelques jours.

Benoît Dorais a aussi mentionné que cet événement était un excellent prétexte pour souligner l'apport de la communauté noire à l'édification du Sud-Ouest de la métropole. Outre Oliver Jones, un autre natif de la Petite-Bourgogne s'est fait connaître en musique, Oscar Peterson, sans oublier le musicien de jazz Charles Biddle.

C'est bien connu, Oliver Jones a le Sud-Ouest tatoué sur le coeur. [...] Le spectacle sera une occasion exceptionnelle de lui manifester tout notre amour et notre affection la plus profonde.

 Benoît Dorais

Outre l'édifice du 525, rue du Dominion qui deviendra le centre Olivier-Jones, une murale à l'angle des rues Georges-Vanier et Lionel-Groulx rend hommage au musicien. Un piano public porte aussi son nom. Pourquoi un édifice? « Parce qu'on voulait rendre hommage [à Oliver Jones] de son vivant. Les règles de toponymie font en sorte que lorsque c'est une rue, un parc, on doit attendre que la personne soit décédée », a expliqué le maire Dorais.

Une murale dans le Sud-Ouest qui rend hommage à Oliver Jones Une murale dans le Sud-Ouest qui rend hommage à Oliver Jones Photo : Radio-Canada

Je suis vraiment touché par cet honneur, mais surtout, je suis né sur cette rue. [...] J'ai l'idée de rester ici jusqu'à 105 ans comme mes parents. Mais le temps qu'il me reste, je vais visiter la Petite-Bourgogne toutes les semaines.

 Oliver Jones

Un AVC récent

En entrevue, Oliver Jones avoue avoir subi un petit AVC durant l'été et explique qu'il cherche encore ses mots. En entrevue, il raconte les débuts de sa carrière ainsi que la place qu'il a pu prendre.

Il a acheté cinq pianos pour des écoles du quartier afin que les jeunes puissent pratiquer la musique.

 

http://ici.radio-canada.ca/widgets/mediaconsole/medianet/7777580/?seektime=0

 

http://ici.radio-canada.ca/widgets/mediaconsole/medianet/7777901/?seektime=0

 

 

Link to comment
Share on other sites

Une chance que les règles toponymiques ne s'appliquent pas aux bâtiments qui disent qu'on ne peut nommer un parc ou un rue en l'honneur de quelqu'un durant son vivant. Au moins, on peut rendre hommage à Oliver Jones de cette façon de son vivant. 
 

 

Le communiqué de l'arrondissement :
 

Événement hommage à Oliver Jones : le maire de l'arrondissement du Sud-Ouest, Benoit Dorais, invite la population à venir célébrer l'œuvre de ce grand artiste

5 septembre 2017

 

C'est en présence de M. Oliver Jones, des élus de l'arrondissement et des partenaires du milieu que le maire de l'arrondissement du Sud-Ouest, Benoit Dorais, a annoncé la tenue d'un événement-hommage à ce grand artiste qui se tiendra le samedi 16 septembre prochain à 14 h,  sur la rue Workman, dans le quartier de la Petite-Bourgogne. 

Présenté par l'arrondissement du Sud-Ouest, en partenariat avec l'organisme Youth in motion, le spectacle animé par Kim Richardson et Charles Biddle Jr. mettra en vedette Ranee Lee, Daniel Clarke Bouchard, le Montreal Jubilation Gospel Choir, sous la direction de Travor W. Payne, et plusieurs autres  artistes invités. En cas de pluie, le spectacle sera présenté au Centre culturel Georges-Vanier.

L'événement sera également l'occasion de souligner l'apport de la communauté noire montréalaise à l'édification de la métropole et tout particulièrement de l'arrondissement du Sud-Ouest dont l'identité a été forgée par la présence de musiciens de renommée internationale comme Oliver Jones et Oscar Peterson.

« C'est bien connu, Oliver Jones a le Sud-Ouest tatoué sur le cœur et ce spectacle est une occasion exceptionnelle de lui manifester notre affection la plus profonde » a déclaré avec enthousiasme, le maire de l'arrondissement, Benoit Dorais.

Ému, M. Oliver Jones a déclaré : « C'est le plus bel hommage que l'on ne m'a jamais rendu, d'autant plus qu'il provient de ma propre communauté, de mes racines. »

Une cérémonie marquant le changement de désignation du centre Sainte-Cunégonde qui portera dès lors le nom de centre Oliver-Jones viendra clôturer cet événement organisé en hommage à cet artiste émérite qui fait la fierté du Sud-Ouest et tout particulièrement du quartier Petite-Bourgogne. 

Le maire Dorais en a profité pour rappeler la contribution d'Oliver Jones à la vie artistique et culturelle de l'arrondissement : « Son attachement pour son quartier ne s'est jamais démenti. Un piano public a trouvé sa place dans le Sud-Ouest grâce à sa générosité, sans oublier sa participation au circuit Jazz de la Petite-Bourgogne, un événement lancé en 2013. La murale à son effigie à l'angle des rues Georges-Vanier et Lionel-Groulx rappelle à tous le lien privilégié qui unit Oliver Jones à l'arrondissement du Sud-Ouest. »

À propos d'Oliver Jones

Rappelons qu'Oliver Jones est né le 11 septembre 1934 dans le quartier Petite-Bourgogne dans l'arrondissement du Sud-Ouest. Il grandit aux côtés de son ami Oscar Peterson dont il admire le talent et la virtuosité. Figure emblématique du Festival international de jazz de Montréal depuis sa fondation, Oliver Jones a contribué à hisser ce festival parmi les plus importants au monde. Récipiendaire de nombreux prix prestigieux et possédant une importante discographie, Oliver Jones est reconnu pour son profond attachement à son quartier.

Et l'événement sur Facebook 
https://www.facebook.com/events/1684716014954501/

 

Link to comment
Share on other sites

Rendre hommage à un artiste vivant, surtout après une si longue carrière, est un geste que j'appuie entièrement. Ces gens ont été des ambassadeurs de la métropole et à leur manière, comme avec leur talent, ils ont fait connaitre Montréal un peu plus au monde. C'est aussi touchant pour la population de voir l'artiste exprimer sa reconnaissance et parler de son histoire personnelle. De beaux témoignages inspirants pour les jeunes qui peuvent voir un exemple concret de réussite personnelle, avec qui ils peuvent encore échanger en toute simplicité.

Justement on peut mesurer en partie la grandeur de l'homme derrière l'artiste, en constatant sa belle humilité inaltérée par sa grande renommée. Ces gens sont en quelques sortes des monuments, pas étonnant alors qu'on veuille leur en élever. 

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value