Jump to content

ville-marie HEC Montréal (pavillon centre-ville) - 8 étages


Mokita

Recommended Posts

Pinned posts
  • Administrator

HEC Montréal (pavillon centre-ville)

1198655591_9-pr_hec-centre-ville_model_005-1900x1118.thumb.jpg.b9fd8ccb8fffc9106f89e7b8c2d24248.jpg

Citation

Emplacement: 
Hauteur en étages: 8
Hauteur en mètres: 
Coût du projet: 
Promoteur: 
Architecte: Provencher Roy Associés Architectes inc
Entrepreneur général: 
Début de construction: 
Fin de construction: Automne 2021
Site internet: http://www.hec.ca/centre-ville/
Lien webcam : https://www.devisubox.com/dv/dv.php5?pgl=Project/interface&sRef=1GX8YRXFQ
Autres images: 

HEC PAVILLON centre-ville.png


Vidéo promotionnelle: 
Rumeurs: 
Autres informations: 

  

Il y a 1 heure, Normand Hamel a dit :

PROVENCHER_ROY a maintenant une nouvelle série de rendus sur son site. Si certains d'entre eux peuvent vous paraître familiers c'est qu'il s'agit d'anciens rendus qui ont été modifiés. D'autres sont inédits et un seul à ma connaissance a déjà été partagé tel quel. Je préfère les nouveaux rendus aux anciens même s'ils sont assez semblables.

1- pr_hec-centre-ville_model_015-1900x1069.jpg

2- pr_hec_centre_ville_model_020-1900x1069.jpg

3- pr_hec_centre_ville_model_017-1900x1069.jpg

4- pr_hec_centre_ville_model_018-1900x1069.jpg

5- pr_hec_centre_ville_model_019-1900x1069.jpg

6- pr_hec-centre-ville_model_016-1900x1069.jpg

7- pr_hec-centre-ville_model_003-1900x1118.jpg

8- pr_hec-centre-ville_model_004-1900x1118.jpg

9- pr_hec-centre-ville_model_005-1900x1118.jpg

10- pr_hec-centre-ville_model_008-1900x1118.jpg

11- pr_hec-centre-ville_model_007-1900x1118.jpg

12- pr_hec-centre-ville_model_012-1900x1306.jpg

 

  • Like 6
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...
  • Replies 800
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Le futur pavillon de HEC Montréal fait réagir la concurrence

 

PUBLIÉ AUJOURD'HUI À 17 H 59 | Mis à jour à 18 h 43

 

Des voix s'élèvent pour dénoncer l'investissement de 94 millions de dollars du gouvernement du Québec pour construire un nouveau pavillon de HEC Montréal au centre-ville.

 

 

 

 

L'École des sciences de la gestion (ESG) de l'UQAM et l'Union étudiante du Québec y voient toutes deux un gaspillage de fonds publics.

 

 

 

 

Le doyen de l'ESG, Stéphane Pallage, estime que rien ne justifie la présence d'une quatrième école de gestion au centre-ville, puisque l'UQAM, Concordia et McGill en ont déjà chacune une.

 

 

 

 

« Nous couvrons très, très bien le marché. Il n'y a aucun programme dans le projet de HEC Montréal que nous n'offrions déjà ou que nous ne serions en mesure d'offrir nous-mêmes, à moindre coût que 94 millions de dollars », dit-il.

 

 

 

 

L'Union étudiante du Québec, qui regroupe une quinzaine d'associations étudiantes, trouve aussi que cet argent serait mieux dépensé autrement. « Évidemment, ça fait un acteur de plus pour un même bassin d'étudiants, d'étudiantes. Mais aussi, au cours des dernières années, on a subi plusieurs coupes, c'est là où on se demande si la priorité ne devrait pas être ailleurs qu'à bâtir de nouveaux pavillons », affirme le président de l'association, Nicolas Lavallée.

 

 

 

 

De son côté, HEC Montréal dit manquer de place dans le pavillon actuel parce que sa population étudiante a bondi de 60 %. La construction du nouveau bâtiment réglerait un déficit d'espace de quelque 18 000 mètres carrés.

 

 

 

 

« On va localiser là des programmes très spécifiques, très distinctifs, qui s'adressent principalement à des professionnels en exercice. Les gens vont pouvoir marcher pour prendre ces cours. On n'a pas besoin de "voler" des gens qui iraient ailleurs. Nos programmes sont suffisamment distinctifs pour qu'ils attirent les personnes qui ont des besoins spécifiques. Moi, je souhaite bonne chance aux autres qui ont des projets », réplique le directeur de HEC, Michel Patry.

 

*Le nouveau bâtiment sera érigé sur la rue de la Gauchetière, juste à côté de la basilique Saint-Patrick, entre la côte du Beaver Hall et la rue Saint-Alexandre.

 

 

Cette annonce survient alors que Québec s'apprête à mettre en place un Conseil des universités qui aura pour mandat de se prononcer sur les multiples délocalisations qui intensifient la concurrence entre les établissements d'enseignement supérieur.

 

http://ici.radio-canada.ca/regions/Montreal/2016/10/18/002-hec-uqam-ecole-centre-ville-contestation.shtml

Edited by jerry
Link to comment
Share on other sites

Il me semble qu'il reste encore suffisamment de stationnements de surface au centre-ville, pour trouver une place à construire sans détruire un espace vert de cette qualité.

Vendre ce terrain aux promoteurs est probablement la seule façon pour l'église de renflouer ses coffres ?

 

2010.05.21ph parc.jpg

 

Une vue aérienne du quadrilatère en question, en 1947-1949

 

1947-1949 quad stPatBas.jpg

Link to comment
Share on other sites

Deux questions distinctes sont soulevées:

1) La pertinence d'un futur pavillon de HEC Montréal au centre-ville; et

2) Le site choisi, à côté de la basilique St-Patrick, qui comprend un des rares espaces verts dans les environs.

 

1) Pertinence: pour éclairer la divergence d'opinion entre Stéphane Pallage (ESG) et Michel Patry (HEC), il serait bien de connaître a) le lieu de travail (en nombre et pourcentage) des actuels étudiants de HEC qui sont des «professionnels en exercice» (et qui présumément sont bien plus nombreux au centre-ville que dans Côte-des-Neiges) et b) le nombre et pourcentage des autres «professionnels en exercice» qui sont présentement étudiants à l'ESG mais qui préféreraient HEC si celle-ci avait un pavillon au centre-ville.

 

2) Site choisi---qui semblerait impliquer la perte d'un espace vert. Cet aspect est en effet regrettable, surtout en considérant l'existence de nombreux autres sites qui servent actuellement de stationnements de surface. Cependant, il faut réaliser que tous ces sites ne sont pas interchangeables: ils ont des propriétaires différents, qui peuvent avoir des intentions/projets spécifiques pour leurs sites, et il est vraisemblable qu'ils ne sont pas tous à vendre, et/ou que les prix demandés (le cas échéant) diffèrent. Essentiellement, ces questions sont d'ordre privé. Ainsi, si la «communauté montréalaise» tenait absolument à conserver le site «choisi» dans son état d'espace vert, la seule avenue possible serait une expropriation par la Ville de Montréal pour fins de parc public, ce qui entraînerait évidemment des coûts. Permettez-moi de remarquer qu'à ce jour et à ma connaissance, la Ville n'a pas manifesté une telle intention, peut-être parce que cela ne cadre pas dans son plan d'ensemble.

 

Il me reste à souhaiter que les «deux questions» ne soient pas fondues en une seule pour soutenir une forfuite convergence d'intérêts alors que les motifs sous-jacents n'ont aucune parenté.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value