Jump to content

Recommended Posts

Une étape de plus vers la démolition de l’école Saint-Gérard

 

Par Laurence Houde-Roy Métro

 

 

L’école Saint-Gérard, dans l’arrondissement de Villeray, a franchi une première étape pour ne plus faire partie de la liste des bâtiments d’intérêt patrimonial.

 

Les élus du comité exécutif de la Ville de Montréal ont adopté le règlement visant son retrait, mercredi, avant la décision finale au conseil municipal.

 

Ce changement permettra ainsi à l’arrondissement d’aller de l’avant avec son projet de démolition et de reconstruction de cette école au prise avec un problème de contamination fongique identifié en 2011.

 

Les 400 élèves sont relocalisés depuis 2012 dans un autre établissement. «Je tiens à remercier la Ville qui, au-delà des règles urbanistiques, pense à la santé des enfants», a affirmé la mairesse de Villeray, Anie Samson, lors du comité exécutif, mercredi.

 

Depuis la fermeture de l’école il y a deux ans, plusieurs scénarios ont été étudiés, allant de la réhabilitation à son remplacement complet. C’est maintenant ce dernier projet qui est privilégié afin de permettre la construction d’une structure aux capacités supérieures, accueillant 642 élèves plutôt que la capacité actuelle de 428.

 

«Enfin, on va pouvoir clore cette mauvaise aventure», s’est exclamée Mme Samson, au comité exécutif.

 

http://journalmetro.com/actualites/montreal/538099/une-etape-de-plus-vers-la-demolition-de-lecole-saint-gerard/

Link to comment
Share on other sites

Ce serait un bon compromis de conserver l'enveloppe, même s"il y aura contrainte au niveau des hauteurs de planchers qui seront probablement plus bas dans un édifice moderne. Une grande perte pour le quartier sur le plan patrimonial. La bonne nouvelle: l'école de remplacement accueillera plus d'élèves.

Link to comment
Share on other sites

Peu importe, il est facile de conserver l'enveloppe. Pour un architecte conscient du patrimoine du quartier, les façades sont certainement faciles à intégrer à un édifice en hauteur.

 

Ce serait un bon compromis de conserver l'enveloppe, même s"il y aura contrainte au niveau des hauteurs de planchers qui seront probablement plus bas dans un édifice moderne. Une grande perte pour le quartier sur le plan patrimonial. La bonne nouvelle: l'école de remplacement accueillera plus d'élèves.
Link to comment
Share on other sites

École Saint-Gérard: la façade sera en partie préservée

 

Un pas important vient d'être franchi en vue de la reconstruction de l'école Saint-Gérard, selon les élus municipaux de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension. La Commission scolaire de Montréal (CSDM) accepte de préserver une partie de la façade de l'école, levant l'un des derniers obstacles qui se dressaient devant le projet.

 

Le conseil d'arrondissement de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension s'est réuni en séance extraordinaire hier pour étudier de nouveau le dossier de l'école Saint-Gérard. Les élus ont alors appris que la commission scolaire se rendait aux arguments de ceux qui souhaitaient préserver une partie du patrimoine de l'ancienne école dans la future construction.

 

«La CSDM s'engage à intégrer des éléments architecturaux significatifs de la façade de la rue Berri au projet de reconstruction de l'école Saint-Gérard», peut-on lire dans un courriel signé par la présidente de la commission scolaire, Catherine Harel-Bourdon.

 

La CSDM a refusé d'en dire davantage sur ce qui sera préservé de l'actuelle façade. Un dessin architectural envoyé aux élus permet toutefois de comprendre que des éléments des entrées, de la fenestration ainsi que de la corniche devraient être intégrés.

 

Un «grand pas en avant»

 

«C'est un grand pas en avant. C'est un gain important en faveur du patrimoine, que la CSDM accepte de préserver une partie de la façade», s'est réjouie la conseillère Elsie Lefebvre, qui estime que l'intégration d'éléments «va être un beau rappel historique de l'ancienne école».

 

«C'est une avancée majeure», a également commenté le conseiller Sylvain Ouellet, de Projet Montréal. L'élu s'était auparavant opposé au projet, mais s'est rallié hier en raison du «coup de théâtre» que représente selon lui la préservation d'éléments de la façade. «Je suis assez heureux. J'ai vu le projet évoluer grandement depuis deux mois, évoluer dans la bonne direction.»

 

Il reste encore quelques étapes avant que la CSDM ne reçoive le feu vert final pour démolir, puis reconstruire l'école Saint-Gérard. Lundi, les élus du conseil municipal doivent se prononcer sur le retrait du bâtiment de la liste des bâtiments patrimoniaux, étape incontournable afin de permettre la démolition. Projet Montréal s'y opposait par le passé justement parce qu'il réclamait à tout le moins la préservation de la façade.

 

Une fois le vote du conseil municipal passé, les élus de l'arrondissement devront se prononcer une troisième et dernière fois sur le projet, le 2 septembre. C'est à ce moment que la CSDM devrait pouvoir aller de l'avant. «Ça semble bien s'aligner pour le dernier vote», a indiqué M. Ouellet.

 

En obtenant le feu vert au début du mois de septembre, la CSDM vise une réouverture l'établissement en septembre 2016. Rappelons que l'école Saint-Gérard a été fermée aux élèves en janvier 2012 à la suite d'une contamination fongique provoquée par d'importantes infiltrations d'eau. Le futur bâtiment pourra accueillir jusqu'à 642 élèves, soit 50% de plus que l'ancien.

 

http://www.lapresse.ca/actualites/education/201408/15/01-4791925-ecole-saint-gerard-la-facade-sera-en-partie-preservee.php

Link to comment
Share on other sites

  • 4 months later...
  • 3 weeks later...

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value