victoire29

Member
  • Content Count

    19
  • Joined

  • Last visited

  • MTLURB$

    694 [ Donate ]

Community Reputation

35 Neutral

About victoire29

Recent Profile Visitors

310 profile views
  1. http://ville.montreal.qc.ca/pls/portal/docs/PAGE/ARROND_PMR_FR/MEDIA/DOCUMENTS/PA_ST-DENIS_WEB.PDF
  2. https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1252871/montreal-parc-urbain-espace-vert-canada Montréal aménagera le plus grand parc urbain au Canada La mairesse de Montréal, Valérie Plante, annonce la création du Grand parc de l'Ouest. Un territoire de 3000 hectares a été délimité dans l’ouest de l’île de Montréal pour l’aménagement d’un vaste parc urbain que la mairesse Valérie Plante a comparé au « Central Park » du Québec. La superficie du Grand parc de l’Ouest englobe notamment les parcs-nature de l'Anse-à-l'Orme, du Bois-de-L’Île-Bizard, du Bois-de-la-Roche, du Cap-Saint-Jacques et des Rapides-du-Cheval-Blanc. Avec ses 30 km2, ce nouvel espace vert est huit fois plus grand que Central Park, le célèbre parc new-yorkais, et 15 fois plus grand que le parc du Mont-Royal. C’est majeur, s’est exclamée la mairesse de Montréal, Valérie Plante, en conférence de presse jeudi matin au Cap-Saint-Jacques pour confirmer qu’une étape de plus était franchie dans la concrétisation de ce projet vert. "C’est le plus important geste de conservation et de création de parcs depuis l'inauguration du parc du Mont-Royal il y a 150 ans." Si les habitants représentent le coeur des villes, les parcs, eux, sont les poumons. L’un ne peut pas vivre sans l’autre, a aussi déclaré Valérie Plante. C’est pourquoi il est impératif de protéger et de mettre en valeur les espaces naturels et les espaces verts existants. En ce moment, seulement 6 % du territoire montréalais est protégé, alors que l’objectif de la Ville de Montréal se situe à 10 %. Un projet immobilier « mis à l’écart » L’emplacement identifié pour l’aménagement du parc empiète toutefois sur des terrains appartenant aux promoteurs immobiliers de Cap-Nature, qui y prévoient un important développement depuis au moins dix ans. Ce projet comprend la construction de 5500 unités d’habitation, d’écoles, de garderies, de logements sociaux et de terrains sportifs, notamment. Jugeant ce projet inacceptable, la mairesse Valérie Plante a reconnu « partir de loin » pour conserver ce territoire en espace vert. Elle tenait toutefois à livrer ce message aux Montréalais : on doit dire non à la création de projets immobiliers en milieu humide, en plein territoire touché par les inondations. Une partie des terrains de Cap-Nature ont a été inondée ce printemps et en 2017. C’est pourquoi on le transforme en projet mobilisateur et écologiquement viable pour notre communauté, notre bien-être collectif et celui des générations futures, a déclaré la mairesse de Montréal. Cette nouvelle infrastructure verte va permettre à notre ville d'être plus résiliente et durable face aux changements climatiques. Valérie Plante n’a toutefois pas voulu discuter de l’état des négociations avec les promoteurs, qui avaient déjà manifesté leur intention de mener leur projet à terme. Elle a toutefois souligné que le comité exécutif avait adopté la veille le règlement 72, relativement l’établissement et à la délimitation du parc dans ce secteur. Le grand parc de l'ouest ne se concrétisera cependant pas du jour au lendemain. La Ville de Montréal est d’ailleurs en discussions avec les gouvernements provincial et fédéral pour qu’ils soient partenaires du projet. Le ministre fédéral de l'Infrastructure et des Collectivités, François-Philippe Champagne, s’était déjà dit interpellé par le projet. La participation financière d’Ottawa n’est cependant pas confirmée, a reconnu Valérie Plante. Mettre en valeur un « joyau » La mairesse Plante a aussi insisté sur l’importance de mettre en valeur le territoire de l’ouest de l’île, qui pourrait aussi servir de lieu d’agriculture urbaine ou accueillir des campeurs. Quant à l’accès difficile du site, elle a insisté sur la construction à venir du REM ainsi que le développement d’une voie réservée et d’une piste cyclable sur l’autoroute 440. Elle n’a toutefois pas voulu avancer de chiffres pour la réalisation du projet ni d'échéancier, soulignant que les premiers aménagements pourraient voir le jour dès 2021. Des consultations publiques auront lieu cet automne pour permettre aux citoyens d’exprimer leurs attentes et leurs besoins. Le Grand parc de l’Ouest sera nommé de façon officielle à une date ultérieure, a aussi confirmé Valérie Plante.
  3. https://www.lapresse.ca/actualites/grand-montreal/201908/06/01-5236469-un-nouveau-chantier-de-trois-ans-dans-les-tunnels-ville-marie-et-viger.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_cinemaStandard__4470727_section_POS4 Un nouveau chantier de trois ans dans les tunnels Ville-Marie et Viger La Presse Des travaux de maintien commenceront le 12 août prochain dans les tunnels Ville-Marie et Viger, tronçons de l'autoroute 720, a annoncé le ministère des Transports du Québec. Ils doivent s'étendre sur trois années et forceront des fermetures partielles ou complètes des tunnels, « essentiellement juste la nuit », a assuré le conseiller en communications au MTQ, Maxime Guay. Une partie du plafond suspendu sera retiré pour faire des réparations sur les composantes en béton des infrastructures. Il s'agit de « travaux de maintien généraux », a expliqué M. Guay, qui a ajouté qu'il s'agit d'une opération planifiée afin de maintenir les structures fonctionnelles en attendant une réfection majeure. Les informations concernant les entraves seront mises à jour quotidiennement sur Québec511
  4. Hâte de voir ce tronçon fini! Le lien entre atwater et des seigneurs. Photos prises ce week-end le 2 août 2019.
  5. I think I read this in the last few pages but is it confirmed that they are going to change all the windows to be the same as the new ones on the first two floors? Those are of higher quality and will definitely improve the overall look.
  6. https://www.lapresse.ca/affaires/entreprises/201906/28/01-5231966-molson-obtient-126-millions-pour-sa-vieille-brasserie.php Molson obtient 126 millions pour sa vieille brasserie Groupe Sélection, Montoni et le Fonds immobilier de solidarité FTQ sont maintenant les propriétaires des terrains de la brasserie Molson sur la rue Notre-Dame Est à Montréal. Le montant de la transaction s'élève à 126 millions. À ce prix, le consortium d'acheteurs met la main sur les terrains de 1,2 million de pieds carrés « tels quels ». La démolition des bâtiments existants et la décontamination des terrains sont aux frais des acheteurs. La prise de possession des lieux est immédiate. Cette étape du processus étant franchie, le consortium québécois peut maintenant mettre de l'avant sa vision de redéveloppement pour ce secteur de la métropole en pleine transformation, annoncent les acquéreurs dans un communiqué. Les terrains qu'occupe actuellement la brasserie bicentenaire de Molson en bordure du fleuve feront place à un projet multi-usage. Molson y gardera ses bureaux administratifs. On prévoit la construction de 4000 à 5000 logements, ainsi que des activités commerciales et récréatives sur le site. « Par l'implantation de son usine sur les rives du fleuve à la fin du 18e siècle, la famille Molson a été un précurseur du développement industriel à Montréal. Aujourd'hui, Groupe Sélection souhaite jouer un rôle majeur dans la transformation de ce secteur du centre-ville », dit dans un communiqué Réal Bouclin, président fondateur et chef de la direction de Groupe Sélection, premier actionnaire du consortium. Sélection et Montoni ont d'abord été identifiés comme « acheteurs préférentiels » des terrains par Molson à la fin janvier. Une entente de gré à gré a été entérinée le 5 juin dernier entre le consortium et la Ville de Montréal. Selon cette entente, le consortium accepte de céder à la Ville de Montréal l'équivalent de 20 % de la superficie du site pour l'aménagement d'un parc, d'une promenade fluviale, d'une école et à d'autres usages communautaires, ainsi que pour l'implantation d'entreprises et de commerces. La Ville obtiendra une partie des terrains gratuitement, mais paiera 6,7 millions pour certains lots. Le 18 juin, le Fonds immobilier de solidarité FTQ rendait publique sa participation dans le projet. « Nous sommes particulièrement heureux de pouvoir apporter la couleur et la riche expertise du Fonds immobilier à ce projet d'une valeur symbolique immense. La brasserie Molson est un témoin privilégié de l'histoire industrielle et ouvrière de la métropole », se réjouit Normand Bélanger, président-directeur général, Fonds immobilier de solidarité FTQ. Le site industriel devient disponible en raison du déménagement prochain de la brasserie dans la zone industrielle aéroportuaire de l'arrondissement de Saint-Hubert, à Longueuil. La construction de la nouvelle brasserie a commencé en 2018. Le déménagement devrait se faire en 2021. « Molson Coors est très attachée à son site d'origine situé sur l'île de Montréal et le processus de vente s'est fait de façon rigoureuse afin d'assurer un legs aux Montréalais dont Molson peut être fière. Nous sommes enthousiastes de voir la qualité du projet de redéveloppement proposé et nous nous réjouissons de faire partie du futur du site à titre de locataires pour notre siège social », dit Frederic Landtmeters, président et chef de la direction, Molson Coors Canada. L'aménagement du site de la vieille brasserie se poursuivra jusqu'en 2035.
  7. Complètement bondée aujourd’hui.
  8. Juste une question générale... comment peut-on consulter le registre foncier de la ville? Est-ce accessible au publique? J’ai essayé de faire des recherches mais je n’ai retrouvé qu’un site provincial et fallait payer?
  9. Je sais pas si cela a deja été partagé mais le rapport sur les résultats du sondage de l'ARTM est disponible sur leur site: https://parlonstarification.quebec/app/uploads/2019/04/RP_SOMMAIRE_Sondage-sur-la-Tarification_30-01-2019_FIN.pdf https://www.artm.quebec/retour-sur-la-seance-seance-publique-dinformation-sur-la-demarche-de-la-refonte-tarifaire/
  10. Bump. Veuillez mettre ce projet dans la section "complétés"!!
  11. Pub au coin de Notre-Dame et Charlevoix
  12. J'ai voulu que l'article apparaisse dans mon post mais cela ne semle pas fonctionné cette fois ci. https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1171892/pointe-saint-charles-consultation-developpement-bridge-bonaventure-stade-baseball Des citoyens de Pointe-Saint-Charles veulent influencer le développement du quartier Radio-Canada C'est un coin de Montréal qui fait l'objet de bien des convoitises. Le secteur Bridge-Bonaventure, au sud-ouest du centre-ville, est appelé à se transformer au cours des prochaines années. Les citoyens de Pointe-Saint-Charles veulent faire entendre leur voix pour définir son avenir. Ce week-end, une coalition d’organismes communautaires du quartier convient les résidents à un « atelier de conception » afin d’élaborer des propositions d’aménagement et concevoir ce que serait un milieu de vie « complet », avec du logement communautaire, de la création d’emploi et l’amélioration des conditions de déplacement. Cette démarche s’inscrit en amont de la consultation que tiendra l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM) au cours de l’année au sujet du secteur Bridge-Bonaventure. Une séance d’information a eu lieu cette semaine et les audiences en tant que telles se tiendront à l’automne. Le secteur comprend les abords des ponts Champlain et Victoria, le parc d’entreprises de la Pointe-Saint-Charles, les rives du fleuve, les bassins Peel et Wellington, la Cité du Havre, la Pointe-du-Moulin ainsi que le quai Bickerdike. Le stade dans la mire Au cœur des préoccupations : le projet de stade de baseball, que certains promoteurs rêvent d’ériger près du bassin Peel. Il préoccupe particulièrement la Corporation de développement communautaire de Pointe-Saint-Charles Action-Gardien, initiatrice de l’événement du week-end. Ce n’est pas aux promoteurs immobiliers à imposer leurs projets dans un quartier. Les citoyens qui y habitent, ce sont les premiers concernés. Ce sont eux qui vont vivre toutes les conséquences des projets qui s’implantent à Pointe-Saint-Charles. Karine Triollet, de l’organisme Action-Gardien Cette semaine, la compagnie d'investissements Claridge, propriété de Stephen Bronfman, et le promoteur immobilier Devimco se sont entendus au sujet du développement d’un immense terrain au bassin Peel, où le groupe d'investisseurs souhaite construire le stade. Autour de cette infrastructure sportive, les promoteurs souhaitent développer des commerces, des espaces de bureaux, des hôtels et des restaurants. Pour Action-Gardien, « ce qui adviendra sur ces terrains sera déterminant pour le quartier et ses habitants, qui subissent déjà de plein fouet les impacts de la gentrification et d'un mode de développement urbain axé sur une logique marchande ». « Il y a déjà une pression énorme, les gens quittent massivement, affirme Nicolas-Hugo Chebin, professeur d’histoire au cégep Gérald-Godin. Ce n’est pas que théorique : les gens quittent leur logement ou se font expulser. Les loyers augmentent. C’est indécent ce qui se passe en ce moment. » Les organismes communautaires du quartier soulignent que le baseball est loin d’être une priorité pour les gens qui vivent avec un faible revenu. « Nous autres, c’est des logements sociaux, des HLM, des OBNL et des coopératives qu’on a besoin », indique Yvan Courtois, un résident de Pointe-Saint-Charles. Des étudiants de l’UQAM mettront en dessin et en propositions concrètes les suggestions des participants, afin que leur voix soit portée auprès de l’OCPM.
  13. Est-ce que l'on pourrait déplacer ce fil dans la section "Projets complétés"? Je lisais l'article dans La Presse sur la revitalisation de Saint-Denis et il y avait mention de ce projet en tant que modèle à suivre pour l'Institut des sourdes-muettes: https://www.lapresse.ca/actualites/grand-montreal/201905/06/01-5224935-dix-scenarios-pour-sauver-la-rue-saint-denis.php Je voulais en savoir plus puis j'ai tenté de retrouver le projet sur MtlUrb mais il était dans cette section. Concordia en fait de la promotion sur son site également: https://www.concordia.ca/students/housing/residences/grey-nuns-residence.html