Jump to content

Stations en décrépitude - Photos


Rocco

Recommended Posts

Il y a 3 heures, Rocco a dit :

Finition des planchers à Berri-Uqam. Une partie rénovée, l'autre laissée sur les anciennes de 1966. Aucun plan de rénover le reste. C'est comme ça à la grandeur de la station. Ils nous niaisent solide.

20211011_162256.jpg

Il semble y avoir une étrange discordance entre les "ils" et les "nous".  Je présume que les "ils", ce sont ceux qui planifient et font exécuter les travaux, et les "nous", ce sont les usagers du métro et les autres qui par leurs taxes contribuent aussi à l'entretien et au fonctionnement du métro.  Cette apparente discordance peut s'expliquer en partie par des budgets insuffisants pour réaliser des travaux de meilleure qualité et de décider quand même de procéder (aux rénovations) en sachant très bien que le résultat sera inadéquat.  Afin de se prémunir contre cette tournure défavorable, je ne vois qu'une seule solution efficace: que les usagers s'en offusquent avec véhémence, sans détour, plutôt que de s'y résigner sans rien dire.  A l'avenir, les décideurs prendront garde d'offrir de la médiocrité au menu.  En contrepartie, les usagers et les autres contribuables comprendront qu'il est nécessaire d'y mettre le prix, et ne seront plus crédules quand on leur proposera des solutions-miracles sans douleur (i.e. peu coûteuses).  Naturellement, quand  la facture est salée et que le résultat est malgré tout décevant, on a raison d'être fâché.  C'est la même chose dans nos transactions privées.  Ne pas payer pas cher pour ce qui ne vaut pas cher, on s'y attend un peu.  Mais payer cher pour un produit ou un service médiocre, on ne l'accepte pas.     

Et merci pour tes nombreuses photos qui font office d'un excellent chien de garde.  

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

À quand des photos de stations qui ne sont pas en décrépitude?  -- Si ça se trouve.  

Si je me fie* aux photos présentées de temps en temps sur le forum, il y a un risque que la description du métro de Montréal en vienne à se lire comme suit: "Le métro de Montréal compte (par exemple) sept stations en bon état, ainsi que 61 en décrépitude, pour un total de 68; de plus, cinq nouvelles stations sur la ligne bleue sont prévues".  J'espère que c'est très exagéré.  Autrement, on devra se contenter d'une description moins transparente: "Le métro de Montréal compte actuellement 68 stations, auxquelles cinq nouvelles doivent s'ajouter dans un** projet de prolongement de la ligne bleue.  A l'instar de quelques autres réseaux de métros dans le monde, celui de Montréal souffre cependant d'un déficit d'entretien de ses stations".  -- Une manière moins dramatique d'exposer un état de fait.

Ce que j'ignore, c'est la gravité des problèmes d'entretien: essentiellement cosmétiques, ou plus profonds?

Autre dimension: la perception.  Les usagers réguliers ne s'aperçoivent peut-être pas tellement de la dégradation, parce que celle-ci est graduelle, un peu comme une personne qu'on voit tous les jours, qui vieillit sans qu'on s'en rende compte (c'est aussi vrai pour soi).  Par contre, les usagers très occasionnels (peut-être leur première fois) ne manqueront pas de remarquer l'état des lieux.  

Dernières questions auxquelles je ne connais pas de réponses:  1) y a-t-il dans l'opinion publique une perception généralisée de la détérioration, ou bien passe-t-elle inaperçue?  Et 2) Les autorités responsables  ont-elles dit quelques mots sur le sujet?

* Je fus "en mon temps" un usager quotidien du métro.  Aujourd'hui, c'est très occasionnel.  Le souvenir que je conserve des premiers temps est beaucoup plus positif que ma perception de l'état actuel.  J'ai peut-être changé un peu, mais je pense que c'est le métro qui a changé le plus. 🙃   

** "un" plutôt que "du"  pour marquer une distance, comme une sorte de rumeur plutôt qu'un fait établi.

  • Like 1
  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, Né entre les rapides a dit :

Ce que j'ignore, c'est la gravité des problèmes d'entretien: essentiellement cosmétiques, ou plus profonds?

Il y a eu un article dans La Presse l’an passé à ce sujet. Il y a depuis plusieurs années 2 fois moins d’argent que requis.

De mémoire il y en avait pour 10 milliards$. On avait sécurisé l’argent seulement pour la moitié. On parle pas ici de l’agencement des céramiques ou des fils électriques bien intégrés avec le plafond, mais des problèmes structurels majeurs.

Pour l’instant je pense que ça se gère bien. Mais à force de gérer les chantiers en fonction des urgences, ça va nous rattraper.

Donc c’est fort malheureux mais on va continuer de rénover des stations avec des bouts de céramiques et des lumières croches et laides.

Link to comment
Share on other sites

22 minutes ago, champdemars said:

Il y a eu un article dans La Presse l’an passé à ce sujet. Il y a depuis plusieurs années 2 fois moins d’argent que requis.

De mémoire il y en avait pour 10 milliards$. On avait sécurisé l’argent seulement pour la moitié. On parle pas ici de l’agencement des céramiques ou des fils électriques bien intégrés avec le plafond, mais des problèmes structurels majeurs.

Pour l’instant je pense que ça se gère bien. Mais à force de gérer les chantiers en fonction des urgences, ça va nous rattraper.

Donc c’est fort malheureux mais on va continuer de rénover des stations avec des bouts de céramiques et des lumières croches et laides.

Quand on se compare avec plusieurs autres metro dans le monde on a pas a rougir, par contre les premieres stations du reseau on besoin de serieuse rénovation. Ces premieres stations ont été construite rapidement, surement que l'on a coupé les coins ronds. (Meme époque que turcot et pont champlain) Me vient en tete la station Guy. 

 

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...