Jump to content

ville-marie 900, rue Saint-Jacques – 63 étages


Feanaro

Recommended Posts

Pinned posts
  • 10 months later...
Il y a 3 heures, Feanaro a dit :

Cette nouvelle est apparue dans mon fils LinkedIn. Il s'agit du terrain de l'autre côté de la rue Notre-Dame par rapport aux lots mentionnés dans ce fils. 

Avec un prix de 44 M$ pour 36 760 pi², on est à plus de 1 200 $ / pi² pour un site dont les contraintes sont majeures, entre une sortie d'autoroute et les voies ferrées. Bref, on bat de nouveaux records. 

image.png

le lot 1 179 341 inclut une petite bande de terrain jusqu'à la rue Notre-Dame et appartenait depuis 2001 à Metropolitan Parking Inc.
1 288 947 = MTQ
1 542 976  et 1 179 342 = Ville de Montréal 

image.png

Link to comment
Share on other sites

Drôlement, la bretelle d'accès privée qui monte vers la Place Bonaventure n'a aucune présence dans le cadastre. C'est particulier, vu qu'elle traverse plusieurs lors distincts, avec des propriétaires distincts. Elle a un gros impact sur le lot 1 179 341, entre autre. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 25 minutes, ScarletCoral a dit :

le lot 1 179 341 inclut une petite bande de terrain jusqu'à la rue Notre-Dame et appartenait depuis 2001 à Metropolitan Parking Inc.
 

image.png

Ouf, quelle forme de lot étrange. Son certificat de localisation doit être être composé de nombreuses servitudes. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 14 minutes, Marc90 a dit :

Drôlement, la bretelle d'accès privée qui monte vers la Place Bonaventure n'a aucune présence dans le cadastre. C'est particulier, vu qu'elle traverse plusieurs lors distincts, avec des propriétaires distincts. Elle a un gros impact sur le lot 1 179 341, entre autre. 

Le 1 179 342 au même niveau que la rue Montfort est l'endroit où commence la bretelle d'accès. 
 

image.png

On voit un peu mieux sur une autre option de la carte d'Info Lot

image.png

Link to comment
Share on other sites

Si la bretelle d'Accès ne bouge pas, l'acheteur du terrain ne peut déjà développer que le 2/3 de son terrain au sol, et doit attendre au moins 3/4 étages avant de pouvoir mettre des ouvertures côté nord-est. Une volumétrie pourrait peut-être se développer en porte-à-faux, avec le coût considérable que ça représente, un peu comme le projet de BIG à Vancouver. 

Link to comment
Share on other sites

Voilà qui est prometteur pour une tour-phare, avec la limite de hauteur, la forme des lots, puis son emplacement entre 2 stations du REM! Déjà qu'un immeuble de 34 étages est en planif juste à l'ouest sur St-Antoine O.! 😉

Pourrait-on un jour pas si lointain oser rever d'une extension du RÉSO sous forme de couloir aérien entre les voies du REM et celles de Via et Exo? 😃

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

On 2019-12-19 at 1:31 PM, acpnc said:

On pourra certainement rehausser les maximums de hauteur tout le long de l'axe du viaduc ferroviaire et certainement de part et d'autre. Ce secteur tout près de la Place Bonaventure devrait permettre quant à lui du 200+ m et lentement diminuer vers le sud. Augmentant de surcroit la réserve des hauteurs maximums pour le centre-ville.

En regardant ce lot sur la carte, je verrais bien un projet traversant au-dessus du viaduc qui rejoindrait le terrain vacant de l'autre côté sur R-B, en développant au passage l'espace aérien.

Du coup la Caisse pourrait faire un bon coup d'argent avec cette vente (et d'autres sur le même corridor au nord comme au sud). Ce qui l'aiderait peut-être en même temps à financer les études pour une phase du REM-est?

Quant à ceux qui rêvent de voir disparaitre l'immense bloc gris Bonaventure, c'est l'occasion idéale. Sans faire disparaitre physiquement l'immeuble, sa vue serait tout de même cachée à partir du sud et on pourrait voir une autre belle tour élancée s'élever pour donner la réplique à la BNC.

Finalement avec un édifice traversant (en acier sûrement pour le basilaire, sinon toute la structure) on pourrait doter Montréal d'un grand centre de foires si longtemps espéré et de nouvelles salles d'expositions pour reprendre la vocation de Place Bonaventure. A noter que le REM liera directement les lieux avec l'aéroport, rendant ce type de projet encore plus attrayant à l'international.

Je crains qu'en raison du passage à l'arrondissement du S-O au sud de N-D, l'on finisse par assister à une énième inconsistance urbanistique, du genre tour de 170-200 m, puis au sud l'édifice Rodier, avec 2 autres phases de 10 étages (ou peut-être 15-20 si élus et urbanistes décidaient de réviser les hauteurs à la hausse au nord du parc Mary-Griffin malgré les hauts cris de "Heille! vous me volez MA vue!") du Lowney's du côté est de la rue de l'Inspecteur, dont celle au nord devrait reprendre l'immeuble patrimonial adjacent au Rodier... :/

Pour le projet traversant, je peine à voir l'intérêt d'un promoteur d'un projet autre que de bureaux, ne pouvant m'imaginer la Ville accepter un débarcadère sur ce tronçon de R-B...

Mais si c'étaient des bureaux et/ou un hôtel, j'entrevois un intérêt d'une connexion à la future station Griffintown(-B-Landry) du REM protégée des intempéries, soit via un passage sur le bâtiment-pont (nettement moins onéreux à aménager qu'un tunnel), ou sinon via une passerelle rejoignant la future tour qui serait située immédiatement au sud de la PB. 😃

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, FrancSoisD a dit :

Je crains qu'en raison du passage à l'arrondissement du S-O au sud de N-D, l'on finisse par assister à une énième inconsistance urbanistique, du genre tour de 170-200 m, puis au sud l'édifice Rodier, avec 2 autres phases de 10 étages (ou peut-être 15-20 si élus et urbanistes décidaient de réviser les hauteurs à la hausse au nord du parc Mary-Griffin malgré les hauts cris de "Heille! vous me volez MA vue!") du Lowney's du côté est de la rue de l'Inspecteur, dont celle au nord devrait reprendre l'immeuble patrimonial adjacent au Rodier... :/

Pour le projet traversant, je peine à voir l'intérêt d'un promoteur d'un projet autre que de bureaux, ne pouvant m'imaginer la Ville accepter un débarcadère sur ce tronçon de R-B...

Mais si c'étaient des bureaux et/ou un hôtel, j'entrevois un intérêt d'une connexion à la future station Griffintown(-B-Landry) du REM protégée des intempéries, soit via un passage sur le bâtiment-pont (nettement moins onéreux à aménager qu'un tunnel), ou sinon via une passerelle rejoignant la future tour qui serait située immédiatement au sud de la PB. 😃

Les projets traversants ont l'avantage d'occuper plus de surface que leur emprise au sol, ils sont donc une forme d'économie de terrain tout en ayant un potentiel supérieur en m2. On a déjà utilisé ce genre de développement avec le fameux Viaduc de la Place Bonaventure, même si sur le plan commercial (la galerie marchande) ce ne fut pas un succès et qu'on n'était pas allé au bout du concept.

Dans une nouvelle mouture, je verrais de grande surface horizontales avec de généreuses verrières sur les étages supérieurs au-dessus des voies et des tours qui pourraient s'élever de part et d'autre. Bien sûr tout cela relié avec le RESO et la future gare du REM. Ce serait une façon de prolonger la ville intérieure, en créant un pôle d'affaires ultra dense et aux fonctions multiples, tout en faisant disparaitre dans la pratique (tout comme sur le plan visuel) la ligne séparatrice qu'est le pont-viaduc lui-même. 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

18 minutes ago, acpnc said:

Les projets traversants ont l'avantage d'occuper plus de surface que leur emprise au sol, ils sont donc une forme d'économie de terrain tout en ayant un potentiel supérieur en m2. On a déjà utilisé ce genre de développement avec le fameux Viaduc de la Place Bonaventure, même si sur le plan commercial (la galerie marchande) ce ne fut pas un succès et qu'on n'était pas allé au bout du concept.

Dans une nouvelle mouture, je verrais de grande surface horizontales avec de généreuses verrières sur les étages supérieurs au-dessus des voies et des tours qui pourraient s'élever de part et d'autre. Bien sûr tout cela relié avec le RESO et la future gare du REM. Ce serait une façon de prolonger la ville intérieure, en créant un pôle d'affaires ultra dense et aux fonctions multiples, tout en faisant disparaitre dans la pratique (tout comme sur le plan visuel) la ligne séparatrice qu'est le pont-viaduc lui-même. 

Je ne lèverais pas le nez sur un tel projet d'envergure, mais ça prendrait un promoteur aux poches vraiment profondes! ($$$) ;)

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value