LindbergMTL

Intelligence Artificielle - AI Montréal Plaque Tournante

Recommended Posts

Je pense qu'on devrait commencer un fil sur l'intelligence artificielle à Montréal. Nous allons voir de grands changements dans nos vies grâce a l"IA, et Montréal sera méconnaissable dans 10 ans grâce à son leadership dans ce domaine.

 

Technology services leader GlobalStep comes to Montréal

Montréal, Canada | October 23th, 2017

Company intends to leverage new Montréal base to provide services to its customers globally

GlobalStep, a world leader in games quality assurance, data analytics and software testing based in Dallas, TX, is establishing a major presence in Montréal as part of a global expansion program.

“Montréal is a great location with a tremendous creative ecosystem for the games industry, a large pool of talent, and a multi-lingual and multi-cultural environment. We’re proud to now be a part of it,” said Gagan Ahluwalia, Chief Executive Officer of GlobalStep. “Our new operations in Montréal will add localization capability to our portfolio of services as well as greater flexibility and geographic reach in serving our customers.  Some of the initiatives we are considering in Montréal include the further development of Artificial Intelligence in data analytics for video games.”

Hubert Bolduc, President, and CEO of Montréal International, welcomed GlobalStep’s decision to establish itself in Montréal. “This further reaffirms Montréal’s position as a growing, globally recognized, technology services centre of excellence, especially in such fields as video games and artificial intelligence. GlobalStep is very impressed with our high-quality educational institutions and available talent and intends to use Montréal as a springboard for its future growth.”

“The arrival of GlobalStep, a quality assurance specialist, confirms the Québec ecosystem’s appeal for the video game industry,” said Pierre Gabriel Côté, President and CEO of Investissement Québec. “Our international team has done some remarkable work to raise the awareness of Quebec’s industry. GlobalStep’s arrival will create new high-quality jobs and allow them to take on more international mandates from Montréal.”

To enhance its presence in Montréal, GlobalStep has acquired Bug-Tracker Inc., a games testing studio that specializes in games localization, functionality and certification and has 200 employees at offices on Pie-IX Blvd. The combined entity, to be known as GlobalStep, will be able to provide customers a more comprehensive suite of services including Data Analytics, Test Automation and smart manual testing to mitigate development risk. “This acquisition allows us to accelerate our business expansion by leveraging our newly established Montréal base and we look forward to expand the team to service our growing customer base,” said Mr. Ahluwalia.

 

http://globalstep.com/news-events-detail/listing/26

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Excellente nouvelle. C'est avec ces petites nouvelles que la ville se développe à un rythme soutenue et régulier....et je dirais même de façon très saine ! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

How Montreal aims to become a world centre of artificial intelligence

Impressive amounts of cash have been flowing into academia, public-private partnerships, research labs and startups active in AI.
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

http://www.newswire.ca/news-releases/sk-telecom-hyundai-motor-company-hanwha--element-ai-create-45m-usd-global-ai-fund-657843853.html

SK Telecom, Hyundai Motor Company, Hanwha & Element AI Create $45M USD Global AI Fund

SEOUL, South Korea and MONTREAL, Nov. 15, 2017 /CNW Telbec/ - Element AI, an artificial intelligence company that delivers groundbreaking AI solutions, today announced it has established a joint $45M fund with Korean conglomerates SK Telecom, Hyundai Motor Company, Hanwha. The new fund leverages each partner's unique value and targets the most promising sectors of commercial AI applications and infrastructure, specifically emerging AI-based technologies including autonomous vehicles, household robots, manufacturing, drones, and hardware.

 

The $45M fund will be actively managed by the three Korean companies with investment advisory by Element AI. Capital will be deployed to leading AI companies over the next 36 months. The fund is designed to use Element AI's extensive domain knowledge, cutting edge research and proprietary pipeline to source, assess, and invest in startups focused on applying AI in advanced technologies. SK Telecom, Hyundai Motor Company and Hanwha's data and deep industry expertise combined with Element AI's artificial intelligence knowledge will both differentiate the fund in the market and add immense value to portfolio companies.

"Infusing large companies with artificial intelligence capabilities is the future of global industrialization," said Element AI CEO Jean-François Gagné. "Our position in the marketplace gives us extraordinary access to the most cutting-edge technologies being developed today -- all we need are partners and capital commitment to seed the future and that's what we're achieving today with this announcement. SK Telecom, Hyundai, and Hanwha share our passion for investment and building the future; I'm excited we can now work together to create a new global, industrial reality that will serve our local communities well."

"SK Telecom is striving to create a 'New ICT industrial ecosystem' that shares various technologies, services and infrastructures such as AI and autonomous driving to create new value," said Ryu Young-Sang, Executive Vice President and Head of Strategy and Planning Division at SK Telecom. "SK Telecom is leading the Korean AI industry by launching NUGU, the first AI speaker service in Korea, and by introducing the world's first 5G Connected Car. Last month, we launched the 'Around Alliance', an alliance of industry-academia and collegiate autonomous vehicles, to secure autonomous driving technology. We hope that the joint investment from different fields will lead to the growth engine of New ICT."

"No single company holds the key to the future and this why Hyundai Motor is pursuing such an alliance under the 'open innovation' philosophy,'' said Dr. Youngcho Chi, the Chief Innovation Officer and the Head of Strategy & Technology Division of Hyundai Motor. "We are pleased to join this great collaboration project with passionate partners who know their space. We look forward to contributing to the building of an ecosystem for the promising startups within the AI and autonomous driving industry," added Dr. Chi.

Hanwha Asset Management is a comprehensive asset manager with US$ 82bn in AUM in Hanwha Group. Through this partnership, Hanwha will look to create synergies for its portfolio companies, increase the firm's footprint among global start-ups, and strengthen the firm's internal capabilities in assessing innovative technologies and originating new investments. Moreover, this partnership will allow Hanwha Asset Management to closely evaluate the latest Fintech innovations, and grow as a leading asset manager in Asia.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le momentum de Montréal a pris une toute nouvelle allure avec l'éclosion de son expertise en IA.   Nous allons voir cette ville changer dramatiquement devant nos yeux dans les prochaines années, le pied sur l'accélérateur.  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

What;s important is creating opportunities for companies based in Quebec.

One of the major leads for Quebec based AI (MCKinsey), said that while Montreal leads in AI research, it lags in AI implementation. The ecosystem here has to implementable as well as theoretical

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 4 minutes, mark_ac a dit :

What;s important is creating opportunities for companies based in Quebec.

One of the major leads for Quebec based AI (MCKinsey), said that while Montreal leads in AI research, it lags in AI implementation. The ecosystem here has to implementable as well as theoretical

C'est vrai, et j'ai totalement confiance que c'est ce qui va arriver.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

il y a 26 minutes, mark_ac a dit :

What;s important is creating opportunities for companies based in Quebec.

One of the major leads for Quebec based AI (MCKinsey), said that while Montreal leads in AI research, it lags in AI implementation. The ecosystem here has to implementable as well as theoretical

 

It's a genuine fear that other's have warned about. That we not just become an oversized research center but that we actually benefit from the monetization of the technology. Developing techs and then having them be exploited elsewhere or for the profit of foreign companies that have their profit generating activities elsewhere.... well that's definitely not as good as generating our own spinoffs or making sure that the technologies are exploited here.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Par mtlurb
      Une centaine d'emplois de plus chez CMC Électronique
       
       
      25 septembre 2007 - 06h00
      La Presse
      Marie Tison
      Atlanta
      Grossir caractèreImprimerEnvoyer
       
      Propulsée en partie par l'aviation d'affaires, CMC Électronique poursuit son essor. La société montréalaise, filiale de l'entreprise américaine Esterline, devra engager une centaine de personnes au cours des 18 prochains mois pour faire face à la croissance.
       
      «Nous avons augmenté nos effectifs de 25% au cours des trois dernières années, soit 250 personnes, a déclaré le président et chef de la direction de CMC, Jean-Pierre Mortreux, lundi à Atlanta, à la veille de l'ouverture du congrès annuel de la National Business Aviation Association (NBAA). Nous avons maintenant 1250 employés. Nous prévoyons embaucher 100 personnes de plus au cours de la prochaine année et demie.»
       
      À l'heure actuelle, l'aviation d'affaires ne représente que 15% du chiffre d'affaires de CMC, une entreprise qui se spécialise dans l'avionique, soit les produits de haute technologie que l'on retrouve dans les cabines de pilotage.
       
      Les revenus de CMC liés à l'aviation d'affaires ont toutefois triplé au cours des trois dernières années, ce qui donne une idée de la croissance de ce secteur.
       
      «L'aéronautique se porte bien, et l'avionique est en pleine progression, a indiqué M. Mortreux. Nous avons de la croissance dans tous les domaines, mais elle est plus forte dans l'aviation d'affaires parce que nous avons proposé des produits très importants.»
       
      En fait, l'avionique est devenue un des principaux arguments de vente des grands manufacturiers d'avions d'affaires. Bombardier a ainsi organisé une grande cérémonie lundi à Atlanta pour présenter le nouveau poste de pilotage de ses appareils les plus coûteux, le Global Express XRS, un appareil de catégorie Très long courrier, et le Global 5000, un appareil de la catégorie Grande dimension.
       
      «Nous vous présentons le poste de pilotage de l'avenir», a lancé le président de Bombardier Avions d'affaires, Pierre G. Côté, devant un grand parterre d'invités et de journalistes.
       
      M. Côté s'est joint au président de Bombardier Aéronautique, Pierre Beaudoin, et au premier client du Global Express ainsi amélioré, le président de London Air Service, Wynne Powell, pour dévoiler la maquette du poste de pilotage, bouteilles de champagne à la main.
       
      Le nouveau poste de pilotage, particulièrement luxueux avec ses sièges de cuir, comprend des instruments trèsperfectionnés.
       
      CMC fait partie intégrante de ce nouveau poste de pilotage: le Global Express et le Global 5000 pourront ainsi compter sur le système de vision en vol améliorée de CMC et sur son organiseur électronique de vol.
       
      Le système de vision en vol améliorée permet aux pilotes de naviguer et d'atterrir dans des conditions de visibilité difficile. Quant à l'organiseur de vol, il remplace les lourdes serviettes de documents que les pilotes doivent transporter à bord.
       
      Il s'agit d'un petit appareil électronique qui comprend les cartes, les listes de vérifications et même les conditions météorologiques en tant réel.
       
      «Bombardier n'avait pas encore pris position, elle laissait ses clients choisir eux-mêmes le fournisseur d'organiseur de vol, a commenté M. Mortreux. Maintenant, nous sommes le fournisseur recommandé.»
       
      CMC a enregistré d'autres progrès auprès de Bombardier. L'avionneur montréalais a ainsi choisi le système de vision en vol amélioré de CMC pour son nouveau Challenger 605. CMC a aussi profité du congrès de la NBAA pour annoncer qu'ATR (Avions de transport régional) avait choisi son organiseur de vol pour ses turbopropulseurs régionaux.
       
      M. Mortreux a noté lundi que CMC avait entrepris d'élargir ses horizons en allant au-delà de la conception de produits: elle a commencé à offrir des services d'intégration de produits d'avioniques dans les cabines de pilotage.
       
      Elle a déjà obtenu des contrats d'intégration dans le domaine de la défense, mais elle entend maintenant s'attaquer à l'aviation d'affaires avec ces services.
       
      «C'est la nouvelle frontière», a déclaré M. Mortreux.
    • Par mtlurb
      L'éditeur de Tomb Raider choisit Montréal
      30 janvier 2007
      Jesse Caron, LesAffaires.com
      ÉCRIRE À L'AUTEUR | IMPRIMER L'ARTICLE | ENVOYER L'ARTICLE
      TOUTES LES NOUVELLES
      Le concepteur de jeux vidéo Eidos, qui se cache derrière le populaire Tomb Raider, devrait annoncer son arrivée à Montréal bientôt.
       
      Selon des sources non identifiées par le Journal de Montréal, Eidos (ou Sci Entertainment Group) installera un nouveau studio à Montréal. L’annonce, qui devrait être faite les prochaines semaines, confirmerait une rumeur entendue dans les couloirs des autres studios de jeux vidéos de la métropole.
       
      L’idée d’un studio d’Eidos à Montréal circulait aussi abondamment au siège nord-américain de l’entreprise, à San Francisco. Il semble que le siège social d’Eidos, situé à Londres, ait récemment pris une décision dans le dossier.
       
      La taille du nouveau studio montréalais, les emplois qu’il créera et l’investissement requis demeurent inconnus. Une porte-parole d’Eidos à San Francisco a d’ailleurs refusé de commenter la nouvelle pour le Journal.
       
      Eidos a créé le titre Tomb Raider et sa populaire héroïne Lara Croft il y a 10 ans. L’entreprise publie aussi les jeux Hitman et Commandos Strike Force. Ses principaux studios sont en Californie, au Danemark et an Angleterre.
    • Par vincethewipet
      Plan commerce de la ville de Montréal
      https://www.newswire.ca/fr/news-releases/plan-commerce-de-la-ville-de-montreal--rapport-du-comite-consultatif---renouer-avec-le-commerce-sur-rue-un-chantier-prioritaire-685128251.html
      Voici la synthèse des recommendations:


       
    • Par _mtler_
      http://www.lapresse.ca/affaires/portfolio/developpement-economique-regional/portfolio-montreal/201803/01/01-5155814-nouvelle-strategie-economique-pour-la-metropole.php
      Publié le 01 mars 2018 à 16h31 | Mis à jour à 16h31
      Nouvelle stratégie économique pour la métropole
      Montréal est sur le point de lancer sa nouvelle stratégie économique « qui sera davantage tournée vers l'international », confirme Véronique Doucet, directrice du Service de développement économique à la Ville de Montréal.
      « Il est clair qu'il faut amener nos entreprises à accélérer leur croissance avec des projets d'exportation et élargir la portée de nos actions à l'international », précise-t-elle.
      Le volet « international » est l'un des nombreux éléments de ce plan stratégique, rappelle la directrice, en poste depuis un an. « Ça va se jouer sur plusieurs plans, soulève-t-elle. Nous avons identifié des secteurs prioritaires, nous voulons renforcer notre offre de service aux entreprises, faciliter les choses aux entrepreneurs et aux travailleurs. »
      « On arrive à la fin de l'exercice de planification stratégique. Tous les secteurs d'activité économique ont été analysés. L'objectif, c'est d'être plus performant. » 
      - Véronique Doucet
      Des « étapes administratives » devront toutefois être franchies avant d'aller de l'avant avec cette stratégie comportant « huit plans d'action », note la directrice, sans toutefois les définir.
      « Il y a des enjeux, comme le processus de négociation avec le gouvernement, pour ce qui est du statut de la métropole », résume-t-elle. Le plan stratégique sera soumis au cours des prochaines semaines à l'administration Plante pour approbation. « Ça fait presque un an qu'on négocie avec le gouvernement, relève-t-elle. On arrive à la fin. Tout converge pour être au bon moment vers le démarrage des projets. Vraiment, il y a eu un gros travail politique et administratif pour arriver où on est rendus. »
      De son côté, Géraldine Martin, directrice de l'entrepreneuriat à la Ville de Montréal, se dit enthousiaste à l'idée de pouvoir « passer à l'action » avec ce nouveau plan stratégique. « Ça va prendre plusieurs formes, que ce soit la mise en place de programmes financiers et des appels à projets, énumère-t-elle. Il sera question d'aide à la création et de restructuration de territoires géographiques. Ça va aller bien au-delà de l'entrepreneuriat. Mais ce qui importe, c'est d'avoir les talents nécessaires pour permettre aux entreprises de progresser. »
      LA SILICON VALLEY DE L'INTELLIGENCE ARTIFICIELLE
      Pour continuer sur sa trajectoire « très positive », Montréal devra par ailleurs relever « le défi des emplois très payants » et miser avec encore plus de vigueur sur le secteur de pointe de l'intelligence artificielle, plaide Michel Leblanc, président de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.
      « Nous sommes sur une lancée et c'est pratiquement le plein emploi, résume-t-il. On n'a jamais connu une telle activité depuis 50 ans. Les entreprises embauchent et les banques financent des projets immobiliers d'envergure. »
      Mais il ajoute : « Le salaire per capita demeure encore trop peu élevé à l'heure actuelle, et il faut s'attaquer à cette problématique. C'est en attirant des entreprises technologiques qu'on y arrivera. »
      Michel Leblanc croit que Montréal peut faire aussi bien que Toronto, qui a acquis la réputation de capitale financière au Canada.
      « Nous pensons que Montréal pourrait devenir un centre technologique en innovation, à l'image de la Silicon Valley [en Californie], fait-il valoir. Nous avons le potentiel pour y parvenir, c'est certain. Nous avons l'expertise, des chercheurs qualifiés, et nous pouvons faire de la recherche appliquée et applicable. »
      Pour continuer sur sa trajectoire « très positive », Montréal devra par ailleurs relever « le défi des emplois très payants » et miser avec encore plus de vigueur sur le secteur de pointe de l'intelligence artificielle, plaide Michel Leblanc, président de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain. Photo Invanoh Demers, La Presse Tout dernièrement, rappelle-t-il, le gouvernement fédéral a sélectionné Montréal au titre de grappe de développement technologique dans l'intelligence artificielle. Ce faisant, Ottawa s'est engagé à injecter 220 millions de dollars dans des projets porteurs. À cette somme s'ajouteront les 720 millions qui seront injectés dans des projets de recherche et développement par le secteur privé, à partir de Montréal.
      VITALITÉ DES ARTÈRES COMMERCIALES
      La croissance économique de Montréal devra aussi passer par la revitalisation de ses artères commerciales et par la « redéfinition du centre-ville », relève, de son côté, Martine Hébert, vice-présidente principale, porte-parole nationale et vice-présidente, communications nationales, à la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI).
      « Il faut toutefois reconnaître que dans le commerce de détail, plusieurs petits commerçants en arrachent », déplore-t-elle. Elle montre du doigt la « mauvaise planification des travaux » pour la réfection de la rue Saint-Denis et, depuis peu, de la rue Sainte-Catherine.
      « On a appris que La Baie a décidé d'annuler ses investissements au centre-ville [rue Sainte-Catherine], ajoute-t-elle. Ce n'est pas une bonne nouvelle. Il ne faudrait pas que les travaux s'éternisent. »
      Sur cette question, elle dit « espérer que la mairesse [Valérie Plante] tiendra promesse de verser des compensations » aux commerçants pénalisés par les travaux de revitalisation.
      La présidente de la FCEI, qui représente des petites entreprises, constate que Montréal devra trouver des façons de régler « ses pénuries de main-d'oeuvre » si elle souhaite poursuivre sur sa lancée.
    • Par vincethewipet
      En ce moment, il se tient le "Forum des grands projets de la Chambre de commerce du montreal métropolitain".
      Il est possible de suivre l'actualité sur Twitter de cet événement ici: https://twitter.com/#!/search/%23CCMMQCCA
       
      Il est difficile d'avoir des annonces officielles par Twitter, mais voici ce que j'ai vu passé d'intéressant à date:
      - La FTQ suggère qu'il y a une demande pour 2 millions de pieds carrés de bureaux supplémentaires et le maire Tremblay suggère l'annonce d'une nouvelle tour cette semaine.
      - Le maire a spécifié que 10 nouveaux projets dans Ville-Marie seront annoncés la semaine prochaine.
      - On a beaucoup parlé des chantiers en santé, particulièrement: CHUM, CSUM, Maisonneuve-Rosemont, Ste-Justine, l'hôpital général juif.
      - Les palissades du CHUM seront couvertes d'oeuvres d'art. L'art aura une place déterminante dans le nouveau CHUM, il y aura un amphithéâtre et la façade sur Saint-Denis sera complètement vitrée.
      - Un "Quartier Viger" a été mentionné (gros potentiel de développement dans l'est du centre-ville).
       
      Voilà pour le moment J'espère qu'on aura plusieurs nouveaux projets intéressants durant les prochains jours!