Jump to content

Alternative REM de l'est


eastender85

Recommended Posts

Bon les jeux politiques commence, chacun tire la couvercle de son coté. On commence à faire miroiter des idées à la population (comme quoi n'importe quelle proposition qui n'arrive pas à la hauteur de la première présenté) n'est pas la meilleure, et c'est vrai que ça ressemble drôlement à la ligne rose par endroit. VP vas nous dire qu'elle trouve la proposition intéressante (comme si elle en n'étais pas au courant et n'avait pas donnée le feu vert pour que cette proposition sorte aujourd'hui) et digne d'être prise en considération, Chantal Rouleau vas nous dire qu'il on une version qu'il préfèrent. La bisbille est poignée et on en as pour 10 ans. 

Il y a 0 étude (technique ou autre) pour supporter cette idée. Moi aussi je suis capable de tracer des lignes sur une carte et en faire une propositions. Christian Savard qui dis que c'est fort probable que ça coûte plus que $10 milliard, ils prend les lecteurs pour des cons, c'est dans l'ordre du $15-20 milliard facilement. 

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

« Ça ressemble à la ligne rose » n’est pas forcément une mauvaise chose. Cette proposition m’apparaît globalement plus intéressante que le feu REM de l’est. Le tronc commun ajoute réellement une desserte intéressante, pas seulement une capacité supplémentaire pour dédoubler la ligne verte. La CAQ peut toujours plaire aux banlieues en prolongeant les branches nord et est au besoin.

J’aime bien la possibilité de prolonger la ligne jaune jusqu’à Sherbrooke pour ajouter une correspondance. On se garde même une marge de manœuvre pour prolonger vers l’ouest dans le futur au besoin. 

Pour être franc, je crois que même si cette proposition s’arrêtait à la station Saint-Laurent, en plus de diminuer considérablement les coûts et la complexité technique, on améliorerait considérablement le réseau.

Évidemment la station sous René-Lévesque et le terminus à la Gare Centrale/Bonaventure seraient fantastiques, mais le sous-sol étant fort encombré, ça impliquerait probablement une ligne de grande profondeur pour minimiser les risques et la complexité, ce qui augmenterait passablement les coûts. Des correspondances avec la ligne orange et verte en périphérie du centre-ville (mais qui évitent Berri-UQAM) seraient probablement suffisantes pour attirer un grand nombre d’utilisateurs.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

1 hour ago, denisd said:

Ca ressemble quand meme très fortement a la "ligne rose"...

Sauf que la connexion vers l'ouest est manquante sauf pour un petit pointillé.  Devrait-on investir le 800 millions de $ de prévu a ce sujet pour embarquer la portion ouest dans cette proposition?  Car le souterrain sortirait autour du CCA dans la portion de la falaise entre Westmount et St-Henri.  De plus, il y a beaucoup de discussion pour que ce soit un Tramway et non un REM.

Link to comment
Share on other sites

Évidemment que ça va prendre des études, mais n’y avait-il pas un (modeste) groupe de travail qui avait comme mission d’étudier une éventuelle ligne rose morte dans l’oeuf? Puisque le tracé du tronc commun semble emprunter l’axe global proposé pour la ligne rose, peut-être qu’on aurait quelque chose à se mettre sous la dent?

D’autant plus qu’au-delà des études, il est assez clair qu’un tracé passant dans des quartiers densément peuplés et offrant une liaison directe à de gros générateurs de déplacements (ex: centre-ville) aurait du succès à coup sûr.  La question est plutôt de savoir quels seraient les coûts. Puisqu’on parle d’un système semblable au REM, les stations seraient d’envergure moindre que le métro, ce qui diminuerait considérablement les coûts. Je ne sais pas si les portions qui semblent suivre l’axe des routes ont été choisies pour diminuer les coûts? Avec un TBM, il n’y aurait vraisemblablement pas d’avantage, et je ne veux pas imaginer le tollé que soulèverait une construction de type cut-and-cover, même si je pense que cette option pourrait avoir du mérite par endroits. J’étais surpris de la confiance de la Caisse de contrôler les coûts d’un tunnel sous Lacordaire, mais c’est de bonne augure pour ce segment.

Je n’ai rien contre le fait que deux membres du panel d’experts avancent une proposition, même parcellaire, pour garder une liaison au centre-ville tout en desservant des quartiers laissés pour compte (quitte à recycler des éléments de la ligne rose). C’est même tant mieux s’ils le font avant qu’une proposition tangible soit sur la table, car rien n’est encore coulé dans le béton. Une fois un projet concret sur la table, toute amélioration peut être laborieuse et retarder le projet considérablement, voire même tuer celui-ci (ex: REM de l’est). 

Link to comment
Share on other sites

1 hour ago, Spiter_01 said:

Il y a 0 étude (technique ou autre) pour supporter cette idée. Moi aussi je suis capable de tracer des lignes sur une carte et en faire une propositions. Christian Savard qui dis que c'est fort probable que ça coûte plus que $10 milliard, ils prend les lecteurs pour des cons, c'est dans l'ordre du $15-20 milliard facilement. 

J'ai tracé beaucoup de lignes sur des cartes à travers les années. J’ai considéré des routes entre la ligne bleu et verte à plusieurs repises, mais ces idées n’apparaissent pas sur aucune des cartes que j’ai publié. En fait, je pense qu’il n’en reste pas une seule trace sur les cartes expérimentales que je n’ai pas publié. C’est une route que j’ai rejeté à chaque fois que j’ai expérimenté avec. Le parc Maisonneuve occupe beaucoup d’espace entre la ligne bleu et verte.

La ligne diagonale proposé pour la ligne rose me semble être la solution optimale pour Montréal Nord. Advenant le construction de cette ligne, la solution que je propose est de créer une station de transfer à Saint-Léonard et de réassigner le segment qui va au Cégep Marie-Victorin à la ligne rose.

Pour ce qui est de Montréal Est / Pointe-aux-Tremble, l’argument de ligne parallèle à la verte qui a été utilisé contre le segment sur Notre-Dame me semble valide ici aussi. En poussant la ligne au nord, cela rallonge le trajet et le temps de transit. Il faut également considérer que la route nord comprend 7 station alors que la route sud proposé par CDPQ en avait 5 entre Haig et la ligne orange. L’argument en faveur faveur de la construction d’un lien direct vers le centre-ville s’en trouve affaibli.

Néanmoins, je ne suis pas prêt à simplement rejeter cette proposition. Je pense qu'elle mérite d'être étudié. À défaut de construire une belle ligne droite le long de Notre-Dame, Il n'y a pas tant d'alternatives. Je pense que la route et le choix des emplacements pour les stations pourrait être retravaillé. Il devrait y avoir une station à proximité du Collège Rosemont, probablement à l’intersection Bellechasse et 16e Avenue.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

31 minutes ago, Enalung said:

J'ai tracé beaucoup de lignes sur des cartes à travers les années. J’ai considéré des routes entre la ligne bleu et verte à plusieurs repises, mais ces idées n’apparaissent pas sur aucune des cartes que j’ai publié. En fait, je pense qu’il n’en reste pas une seule trace sur les cartes expérimentales que je n’ai pas publié. C’est une route que j’ai rejeté à chaque fois que j’ai expérimenté avec. Le parc Maisonneuve occupe beaucoup d’espace entre la ligne bleu et verte.

La ligne diagonale proposé pour la ligne rose me semble être la solution optimale pour Montréal Nord. Advenant le construction de cette ligne, la solution que je propose est de créer une station de transfer à Saint-Léonard et de réassigner le segment qui va au Cégep Marie-Victorin à la ligne rose.

Pour ce qui est de Montréal Est / Pointe-aux-Tremble, l’argument de ligne parallèle à la verte qui a été utilisé contre le segment sur Notre-Dame me semble valide ici aussi. En poussant la ligne au nord, cela rallonge le trajet et le temps de transit. Il faut également considérer que la route nord comprend 7 station alors que la route sud proposé par CDPQ en avait 5 entre Haig et la ligne orange. L’argument en faveur faveur de la construction d’un lien direct vers le centre-ville s’en trouve affaibli.

Néanmoins, je ne suis pas prêt à simplement rejeter cette proposition. Je pense qu'elle mérite d'être étudié. À défaut de construire une belle ligne droite le long de Notre-Dame, Il n'y a pas tant d'alternatives. Je pense que la route et le choix des emplacements pour les stations pourrait être retravaillé. Il devrait y avoir une station à proximité du Collège Rosemont, probablement à l’intersection Bellechasse et 16e Avenue.

Je suis du même avis que toi sur plusieurs point. Tous les arguments avancé par l'ARTM sont aussi valide ici que pour le segment notre-dame. Doublement de service, cannibaliser la ligne verte,  peu de transfer modal de la voiture vers le TeC. C'est pas pour dire que le tronc C-V - hôpital Rosemont (environ) n'as pas ses mérite mais c'est sans réflexion, on est juste venue greffer un segment pour en faire parler. Une amélioration de la qualité du service à Rosemont oui mais très très difficile à justifier la facture astronomique qui l'accompagne. 

Link to comment
Share on other sites

11 minutes ago, Spiter_01 said:

Je suis du même avis que toi sur plusieurs point. Tous les arguments avancé par l'ARTM sont aussi valide ici que pour le segment notre-dame. Doublement de service, cannibaliser la ligne verte,  peu de transfer modal de la voiture vers le TeC. C'est pas pour dire que le tronc C-V - hôpital Rosemont (environ) n'as pas ses mérite mais c'est sans réflexion, on est juste venue greffer un segment pour en faire parler. Une amélioration de la qualité du service à Rosemont oui mais très très difficile à justifier la facture astronomique qui l'accompagne. 

Disons que le cynique en moi va avoir pas mal de fun à regarder l'ARTM se contorsionner et se tortiller dans tous les sens maintenant que c'est à elle de mener à bien le projet de REM de l'Est. Ils ont saboté le projet du gouvernement, et maintenant, ils se retrouvent avec la patate chaude sur leur bureau. Est-ce que cette éventualité a été considéré quand l’ARTM a écrit son rapport? Je n’ai pas cette impression là que l’ARTM s’attendait à ce genre de dénouement. Maintenant, c’est eux qui vont faire face aux critiques, possiblement assez similaire à celle qu’ils ont émise dans le fameux rapport “dévastateur”. Si la proposition de l'’ARTM n'est pas jugé satisfaisante, ça va être de sa faute et Legault va vraiment avoir le beau jeu d’imposer les changements qu’il veut au sein de cette agence. 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...