Jump to content

A-20 échangeur Dorval


Né entre les rapides

Recommended Posts

Pinned posts

Un vrai mystère!

Plus tôt cet automne, le MTQ avait découvert des faiblesses sur les structures de l'A-20 surplombant les voies qui la raccordent à l'A-520 (Côte-de-Liesse).  Les voies de l'A-20 furent donc fermées, et la circulation fut redirigée sur les voies qui le contourne.  Des travaux "urgents" furent entrepris, apparemment sur une base "24/7".  Initialement, ces travaux devaient être terminés en novembre, mais la date (de fin) prévue fut subséquemment retirée, et présentement on lit "durée indéterminée".   Sur le terrain, on a pû observer des travaux en cours, mais dernièrement on ne voit plus d'actions.  La section de route concernée est couverte de neige; juste avant la neige, on pouvait remarquer (était-ce une illusion d'optique?) une dénivellation entre la section reconstruite et la section existante du côté ouest.  Je me demandais comment se ferait le raccordement.  Si la neige fond complètement, on pourra à nouveau constater où on en est.

S'il n'y avait "rien" à l'ouest de l'échangeur, on pourrait dormir tranquille.  Mais la réalité, c'est qu'en dépit de la pandémie qui réduit les besoins de déplacement, de la congestion importante se forme aux approches.  Que se passe-t-il?  A-t-on découvert des problèmes plus graves?   Ça ne se peut tout simplement pas que je sois le seul à me poser des questions.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Né entre les rapides a dit :

Un vrai mystère!

Plus tôt cet automne, le MTQ avait découvert des faiblesses sur les structures de l'A-20 surplombant les voies qui la raccordent à l'A-520 (Côte-de-Liesse).  Les voies de l'A-20 furent donc fermées, et la circulation fut redirigée sur les voies qui le contourne.  Des travaux "urgents" furent entrepris, apparemment sur une base "24/7".  Initialement, ces travaux devaient être terminés en novembre, mais la date (de fin) prévue fut subséquemment retirée, et présentement on lit "durée indéterminée".   Sur le terrain, on a pû observer des travaux en cours, mais dernièrement on ne voit plus d'actions.  La section de route concernée est couverte de neige; juste avant la neige, on pouvait remarquer (était-ce une illusion d'optique?) une dénivellation entre la section reconstruite et la section existante du côté ouest.  Je me demandais comment se ferait le raccordement.  Si la neige fond complètement, on pourra à nouveau constater où on en est.

S'il n'y avait "rien" à l'ouest de l'échangeur, on pourrait dormir tranquille.  Mais la réalité, c'est qu'en dépit de la pandémie qui réduit les besoins de déplacement, de la congestion importante se forme aux approches.  Que se passe-t-il?  A-t-on découvert des problèmes plus graves?   Ça ne se peut tout simplement pas que je sois le seul à me poser des questions.

Echangeur Dorval c'est un vrai fiasco ca coute la totale pour pas grand chose. Combien de centaines de millions de $ dépensé jusqu' a présent.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 20 heures, andre md a dit :

Echangeur Dorval c'est un vrai fiasco ca coute la totale pour pas grand chose. Combien de centaines de millions de $ dépensé jusqu' a présent.

Etant donné que je présume que tu connais  mieux ce secteur que plusieurs d'entre nous, j'aimerais surtout que tu nous parles de l'état d'avancement des travaux de réparation des voies de l'A-20 surplombant le "cercle", ainsi que de la gravité des inconvénients subis présentement.   

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il serait intéressant de revenir brièvement sur le projet de l’échangeur Dorval dans son ensemble, tel qu’il était planifié  lors du décret autorisant sa réalisation en décembre 2007. À ce moment, il existait deux volets au projet: le volet Nord et le volet Sud. 

Le volet Nord fut priorisé et comprenait principalement les bretelles directes entre la 20 et les voies d’accès à l’aéroport, celles reliant la 520 à ces mêmes voies d’accès ainsi que la refonte de plusieurs infrastructures situées au nord des voies ferrées, dont le viaduc et l’avenue Michel-Jasmin. La construction s’est échelonnée de 2008 à 2018, sauf pour quelques travaux finaux toujours en cours. 

Le volet Sud, de son côté, est disparu du site du MTQ il y a environ cinq ans. Le ministère est demeuré par la suite évasif quant au statut de cette partie du projet, se contentant de parler d’une révision causée par les coûts trop élevés de ce volet. Rappelons-nous qu’il comprenait la reconstruction complète des viaducs d’étagement surplombant le rond-point Dorval, dont parle ici Né entre les rapides. De plus, un prolongement de l’avenue Dorval vers le nord (dans l’axe de l’A-520 actuelle), une reconstruction et un doublement des viaducs ferroviaires du CN et du CP (qui datent de 1953) ainsi qu’une gare VIA et un terminus STM renouvelés étaient prévus. L’inaction du MTQ dans ce dossier est la cause de la situation actuelle, les deux viaducs en question étant en fin de vie utile.

Espérons que le MTQ profitera de cette situation pour redémarrer le volet SUD avec ses partenaires (CN, CP, AMT, VIA et la Cité de Dorval). C’est tout à fait urgent de le faire, car toutes les infrastructures situées au sud des voies ferrées sont désuètes et en fin de vie utile. 

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

J'espère sérieusement que des comptes vont se rendre, car la situation est inacceptable. On a dû fermer l'autoroute en urgence pour des travaux de ''survie'' pour la structure. Les personnes qui ont décidé de reporter ou de juste annuler la réfection de la partie sud sont responsable de la situation actuelle. On aurait pas niaisé et attendu, on serait pas là a réparer une infrastructure vitale et critique de la métropole. Combien d'argent de plus on va dépenser pour ces travaux d'urgence, en plus de l'éventuel reconstruction? Si on nous sors l'argument monétaire pour le report, ça va être ironique de savoir quelle sera la facture totale après....

Est-ce qu'au MTQ on va devoir attendre d'un morceau tombe sur quelqu'un avant d'agir? On a attendu durant des décennies et on a eu le viaduc de la Concorde... et les parapluies qui heureusement n'ont faite aucune victime. Installer de la broches et des patches ou des étaux ça règles rien. Pourtant on le sait que nos infrastructures des 60-70 sont en fin de vie, qu'elles ont été mal conçues pour certaines et que d'autres sont juste critiques, alors à quand un changement de mentalité au MTQ et réellement régler le problème au lieu d'attendre a la dernière minute, et même à la dernière seconde...

On l'a vue avec l'échangeur 40/13 qu'on a refaite hors de nulle part car un bloc est tombé sur une voiture. On doit le faire avec nos autres échangeurs; Dorval, des Sources, Cûte-Vertu, Ville St-Pierre. Oui c'est chiant et pénibles les travaux et dispendieux, mais on va devoir arrête de prolonger les autoroutes au milieu de nulle part pour faire plaisir aux résidents des 3-4 couronnes et devoir s'attaquer aux infrastructures existantes surchargées. Les élargissement de routes de campagne, ça peut attendre. Les gens de Ste-Julienne peuvent bien attendre 20min de plus avant de se rendre au Costco a Repentigny....

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 56 minutes, Né entre les rapides a dit :

Etant donné que je présume que tu connais  mieux ce secteur que plusieurs d'entre nous, j'aimerais surtout que tu nous parles de l'état d'avancement des travaux de réparation des voies de l'A-20 surplombant le "cercle", ainsi que de la gravité des inconvénients subis présentement.   

Je passe dans le coin 5 a 6 fois par jour. L inconvenient majeur c est en durextion ouest surtout a l heure de pointe de fin de journee. Ca peut aller jusqu a L echangeur st-pierre et meme Angrignon si un vehicule tombe en panne juste,avant.le rond point . Les travaux  semble.arreter dernierement. Surement a cause du froid. Couler du ciment a -15c pas une bonne idée. 

  Je ne me souvient meme plus quand.ils on commencer les travaux au rond point dorval tellement ca fait des années. Ca debuter avant meme de faire le commencement de la recobstruction de l echangeur turcot et du nouveau pont champlain. Des projets pourtant beaucoup plus complexe.

Ca fait 12 ans que je travail dans ce secteur. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 13 minutes, andre md a dit :

Je passe dans le coin 5 a 6 fois par jour. L inconvenient majeur c est en durextion ouest surtout a l heure de pointe de fin de journee. Ca peut aller jusqu a L echangeur st-pierre et meme Angrignon si un vehicule tombe en panne juste,avant.le rond point . Les travaux  semble.arreter dernierement. Surement a cause du froid. Couler du ciment a -15c pas une bonne idée. 

  Je ne me souvient meme plus quand.ils on commencer les travaux au rond point dorval tellement ca fait des années. Ca debuter avant meme de faire le commencement de la recobstruction de l echangeur turcot et du nouveau pont champlain. Des projets pourtant beaucoup plus complexe.

Ca fait 12 ans que je travail dans ce secteur. 

Merci beaucoup pour ton témoignage.

Hier, j'ai parlé d'un "mystère", en faisant référence  à l'état d'avancement du chantier. J'ai obtenu ma réponse, merci.

Mais il y a un "second mystère":   parmi tous ceux qui sont directement affectés donc d'abord les entreprises de camionage et leurs clients,  est-ce qu'il s'en trouve qui ont fait part de leurs préoccupations publiquement?  Ou sont-ils simplement résignés?  En tout cas, je suis étonné que tout ce secteur (y compris ce qui borde l'A-520) qui sert d'interface entre les gares de triage ferroviaires, les voies routières et les nombreuses entreprises qui en dépendent, fasse si peu l'objet de l'attention qu'il mérite.  Certes, ce n'est pas un secteur résidentiel, il n'y a pas d'électeurs, mais ça demeure une composante essentielle de l'économie de Montréal.  Je veux bien qu'on s'intéresse au Quartier des Spectacles, à l'industrie touristique, à l'expansion des entreprises "de" jeux vidéo, à l'industrie aéronautique, à l'industrie pharmaceutique, à la recherche médicale, etc., mais Montréal ce n'est pas que cela.  Présentement, à cause (ou "grâce"...) à la Covid, les voies routières sont moins encombrées, ce qui a pour effet d'atténuer l'impact des fermetures sur le transport des marchandises; mais quand la situation reviendra "à la normale", la situation risque d'empirer.  

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Né entre les rapides a dit :

Merci beaucoup pour ton témoignage.

Hier, j'ai parlé d'un "mystère", en faisant référence  à l'état d'avancement du chantier. J'ai obtenu ma réponse, merci.

Mais il y a un "second mystère":   parmi tous ceux qui sont directement affectés donc d'abord les entreprises de camionage et leurs clients,  est-ce qu'il s'en trouve qui ont fait part de leurs préoccupations publiquement?  Ou sont-ils simplement résignés?  En tout cas, je suis étonné que tout ce secteur (y compris ce qui borde l'A-520) qui sert d'interface entre les gares de triage ferroviaires, les voies routières et les nombreuses entreprises qui en dépendent, fasse si peu l'objet de l'attention qu'il mérite.  Certes, ce n'est pas un secteur résidentiel, il n'y a pas d'électeurs, mais ça demeure une composante essentielle de l'économie de Montréal.  Je veux bien qu'on s'intéresse au Quartier des Spectacles, à l'industrie touristique, à l'expansion des entreprises "de" jeux vidéo, à l'industrie aéronautique, à l'industrie pharmaceutique, à la recherche médicale, etc., mais Montréal ce n'est pas que cela.  Présentement, à cause (ou "grâce"...) à la Covid, les voies routières sont moins encombrées, ce qui a pour effet d'atténuer l'impact des fermetures sur le transport des marchandises; mais quand la situation reviendra "à la normale", la situation risque d'empirer.  

La covid sauve la peau du MTQ pour le rond point de Dorval. YUL est quasiment en lethargie. J ose pas imaginer si YUL etait en operation. Mechant bordel ca serait dans le secteur. Ce qui aide le secteur cote circulation,  c est le maillage de la 13 entre les  autoroutes 40 et 20 et 520.  Mais si la 13 tombe en paralysie comme durant la fameuse tempete de mars 2017. Alors la c est un chateau de cartes qui s effronde. 

http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1034830/paralysie-sur-autoroute-13-chronologie-

Link to comment
Share on other sites

22 hours ago, andre md said:

Ca fait 12 ans que je travail dans ce secteur

18 ans à l’aéroport pour moi, et presque toute ma vie dans L’West Island. Le rond point en bas a toujours était d’la marde, et les accès aux autoroutes et l’avenue Dorval - peu importe quelle direction - toujours bourrés et chiants. Enfin nous avons des accès de/à la 20 EST assez fluides, mais that’s it that’s all... après 12 ans (and counting) et quelques $450 millions.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value