Normand Hamel

Surplus de trois milliards

Recommended Posts

Legault hérite d'un surplus de trois milliards

TOMMY CHOINARD - La Presse

(QUÉBEC) Le premier ministre François Legault hérite d'un surplus qui dépasse les prévisions : trois milliards de dollars depuis le début de l'année financière.

Il a de toute évidence les moyens de « retourner de l'argent dans le portefeuille des contribuables » dès sa mise à jour économique attendue dans les prochaines semaines, comme il l'a annoncé peu de temps après sa victoire électorale. 

En conférence de presse téléphonique vendredi après-midi, le ministre des Finances, Éric Girard, a dit avoir « certainement l'intention, si possible, d'utiliser une certaine marge de manoeuvre pour redonner de l'argent aux Québécois » dans le cadre de cette mise à jour. Il n'est pas allé plus loin. 

Son ministère a diffusé le rapport mensuel des opérations financières, qui met à jour les résultats du gouvernement du 1er avril jusqu'au 31 août dernier. On y mesure donc la performance de l'administration libérale en toute fin de règne.

Pour le seul mois d'août, le surplus s'est élevé à près de 1,6 milliard de dollars. Le coussin accumulé jusqu'ici, en cinq mois, s'élève à trois milliards. L'excédent est presque deux fois plus élevé que celui que le gouvernement enregistrait à pareille date l'an dernier.

Éric Girard a déclaré qu'il serait « inapproprié d'extrapoler » les résultats des cinq premiers mois. « Je n'anticipe pas qu'on aura les trois milliards sur un horizon de 12 mois, a-t-il soutenu. Nous anticipons que l'évolution des revenus et des dépenses sera de telle sorte que ce surplus va disparaître. »

Or le passé a plutôt démontré une situation inverse. Le surplus atteignait 1,7 milliard au 31 août 2017. La tendance s'était maintenue par la suite tant et si bien que Québec avait terminé cette année financière 2017-18 avec un surplus de 2,3 milliards, largement supérieur à ses prévisions.

Le ministre a fait valoir que « l'économie a été plus forte en début d'année » par rapport à ce qui était anticipé. Il s'attend à « une croissance plus modérée » pour les prochains mois et une création d'emplois « plus modeste ». Il y aura « un certain ralentissement » selon lui en raison du « resserrement de la politique monétaire de la Banque du Canada ». Mais dans l'ensemble, « l'économie va très bien pour 2018-2019 » selon lui. 

Le surplus de trois milliards enregistré jusqu'ici tient compte des paiements au Fonds des générations, qui sert à réduire le poids de la dette. Si l'on exclut ces paiements, l'excédent atteint 4,1 milliards.

Le rapport préélectoral du ministère des Finances, présenté avant la campagne électorale et approuvé par le Vérificateur général, laissait entrevoir des coffres bien garnis pour le prochain gouvernement, avec des surplus annuels plus élevés par rapport aux prévisions. Or l'état actuel des finances paraît encore plus positif que le portait qu'on y présentait. 

Par exemple, le rapport préélectoral prévoyait un surplus avant versement au Fonds des générations de 1,8 milliard pour 2018-19. Il précisait qu'en tenant compte des paiements au Fonds, il n'y aurait plus aucun surplus. On concluait que le solde budgétaire serait à zéro à la condition que l'on pige 600 millions dans la réserve de stabilisation, qui emmagasine les surplus passés.

Sous réserve de ce qui pourrait survenir d'ici la fin de l'année financière le 31 mars, le gouvernement Legault ne devrait manifestement pas avoir à puiser dans cette réserve, qui dépasse les six milliards de dollars selon le rapport préélectoral.

Revenus en hausse

C'est dans la colonne des revenus que les résultats dépassent largement les attentes, du moins pour les cinq premiers mois de l'année financière. Les revenus autonomes du gouvernement ont bondi de 7,2 % du 1er avril au 31 août par rapport à l'année dernière. Dans son dernier budget présenté en mars dernier, le gouvernement Couillard s'attendait à une croissance de 2,3 % - une prévision qui s'applique à toute l'année 2018-19, précisons-le.

L'impôt des sociétés connaît le boom le plus important : une hausse de 18,1 %, ce qui représente 378 millions. Toutes les autres sources de revenus sont en croissance : les revenus provenant des entreprises du gouvernement comme les sociétés d'État (+9 % ou 129 millions), les cotisations pour les services de santé (+7,2 % ou 214 millions), les taxes à la consommation (+6,4 % ou 522 millions) et l'impôt sur le revenu des particuliers (+5 % ou 439 millions). 

Les transferts fédéraux augmentent un peu plus que prévu : 4,9 % par rapport à la même période en 2017 - le budget prévoyait 3,9 % pour toute l'année 2018-19.

Dépenses sous contrôle

La croissance des dépenses est maîtrisée. À 5,2 %, les dépenses de programmes des ministères augmentent jusqu'ici de façon un peu moindre que les prévisions (5,9 %). 

Étonnamment, d'avril à août, ce sont les débours dans le secteur « Économie et environnement » qui ont connu la plus forte hausse jusqu'ici (22,6 %). On parle d'une croissance de 6,2 % pour « Éducation et culture » et de 3,9 % pour la Santé et aux Services sociaux - le dernier budget prévoyait 7,5 % et 4,6 % respectivement. 

Le « Soutien aux personnes et aux familles » a cru de 4,5 %. Le secteur « Gouverne et justice » affiche quant à lui une baisse de dépenses par rapport à l'an dernier de 5,4 %.

Le coût du service de la dette diminue : il s'agit d'un recul de 3,9 %, alors que l'on s'attendait à une baisse limitée à 1 %. Ce boulet paraît donc bien géré.

https://www.lapresse.ca/affaires/economie/quebec/201811/02/01-5202798-legault-herite-dun-surplus-de-trois-milliards.php

1590439-surplus-trois-milliards-enregistre-jusquici.jpg

Modifié par Normand Hamel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 37 minutes, budgebandit a dit :

The Liberals were doing a great job. Let's see how long this surplus lasts...

Normally when a new party comes into power they find a big hole in the finances. This time they found a mountain of cash bigger than anyone had expected. Québec would find itself in a good place if the world economy were to falter, as many are expecting anytime now.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, budgebandit a dit :

The Liberals were doing a great job. Let's see how long this surplus lasts... 

Lol yeah sure by increasing taxes left and right. Great job taxing!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, _mtler_ a dit :

Provincial tax rates are suffocating. 

Not only that, but every year RevenuQuebec changes criterias about what is exempt or tax deductible... which makes the effective tax rate higher. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ces surplus appartiennent à tous les québécois et non au parti au pouvoir. Ils ont été accumulés en partie par des coupes de services et par une embellie économique (pas nécessairement récurrente) qui a rapporté des revenus supplémentaires à l'État. Il faudra donc être prudent pour ne pas dépenser de manière partisane cet argent public, en choisissant rigoureusement des actions qui auront une portée durable pour l'ensemble de notre économie.

Bien sûr une réduction fiscale responsable serait bienvenue. Aussi un rééquilibrage dans certains services afin de ne plus pénaliser les plus vulnérables et finalement des investissements stratégiques porteurs de développement durable. Dans tous les cas il faut éviter les interventions à court terme, qui sont électoralistes et bien tentantes pour le parti au pouvoir.

La CAQ a promis de faire les choses différemment, je m'attends donc à un gouvernement qui s'adressera à tous les québécois et non à une administration qui prendra des décisions pour simplement plaire à sa base, comme on le voit malheureusement au sud de la frontière. Je pense notamment au fameux 3ème lien à Québec qui représente des sommes considérables, sans que la CAQ ait pu faire la claire démonstration de sa nécessité auprès des citoyens en général et surtout face aux véritables experts en la matière.

Dans tous les cas mieux vaut prendre son temps pour ne pas regretter les choix en cours de route. Cet argent ne devrait donc pas paraitre comme un cadeau, mais comme un emprunt temporaire à la population qui en est toujours l'authentique créancière. Cet emprunt devrait donc lui revenir sous différentes formes, idéalement valorisées dans le processus et avec un esprit véritablement visionnaire.

Le PLQ avait ses défauts et a eu sa part d'erreurs. Mais certains ministres ont tout de même fait un excellent travail qui a conduit au premier grand surplus financier dont la CAQ hérite par défaut. Elle a donc le fardeau de la preuve, car cet argent est des plus précieux aux yeux des contribuables et il serait intolérable qu'il ne soit pas géré de manière hautement professionnelle.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, acpnc a dit :

Le PLQ avait ses défauts et a eu sa part d'erreurs. Mais certains ministres ont tout de même fait un excellent travail qui a conduit au premier grand surplus financier dont la CAQ hérite par défaut. Elle a donc le fardeau de la preuve, car cet argent est des plus précieux aux yeux des contribuables et il serait intolérable qu'il ne soit pas géré de manière hautement professionnelle.

Le nouveau ministre des Finances me paraît encore plus conservateur que son prédécesseur Carlos Leitão. Une différence importante est qu'il désire rembourser la dette beaucoup plus rapidement, quitte à vider le Fonds des générations. Et il le fait par prudence semble-t-il, anticipant une hausse des taux d'intérêts et une possible récession qui serait suivie d'un effondrement des titres cotés en bourse.

Quoi qu'il en soit, on doit s'attendre à une mise à jour économique avant Noël.

 https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1130642/eric-girard-ministre-finances-quebec-mise-a-jour-economique-avant-noel

Modifié par Normand Hamel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je sais pas si t’as une source pour le remboursement de la dette avec le fond des générations. Pour le moment, ça serais une très mauvaise decision économique puisque le retour sur investissement est plus élevé dans le fond que le coût de la dette du Québec. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, mtlurb a dit :

Je sais pas si t’as une source pour le remboursement de la dette avec le fond des générations. Pour le moment, ça serais une très mauvaise decision économique puisque le retour sur investissement est plus élevé dans le fond que le coût de la dette du Québec. 

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1123151/pourquoi-la-caq-pigerait-10-milliards-dans-le-fonds-des-generations

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant