acpnc

Une usine et 1000 emplois sur le golf d'Anjou?

Recommended Posts

Ouf! :

Citation

Plante said in a written statement that she is open to considering Solargise’s proposal and that the city’s economic development office has been studying it since last week.

“All investment opportunities are important and seriously analyzed by the city of Montreal,” she said.

“Our goal is to make an informed decision, based on tangible data and considering the potential impacts and repercussions on the environment,” Plante added.

https://montrealgazette.com/news/local-news/company-eyeing-anjou-golf-course-for-solar-panel-factory

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 10 heures, sim a dit :

Voilà l'attitude à prendre, l'important étant de bien analyser le dossier et planifier le tout en fonction de la réalité sur le terrain. On doit donc accompagner l'entreprise investisseur, en s'assurant de la faisabilité du projet et de la détermination de Solargise à aller de l'avant. Le tout bien sûr en concertation avec le gouvernement et les autres intervenants dans cet important projet.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est un projet structurant pour l'est de Mtl..

Ca peut pas planter tout semble ficelé et sur la table, ils ont juste a dire oui… 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le Québec se targue d’etre un leader de l’énergie propre. Incorporer un tel projet a notre portefeuille économique et énergétique en serait la consécration. A tout le moins un pas de géant dans l’economie du futur, ou le Québec pourra revendiquer sa place en classe mondiale.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est effectivement un projet qui va dans le sens du développement durable et des nouvelles technologies environnementales. Ce qui fait qu'il est important pour notre économie et qu'il pourrait avoir d'importantes retombées dans ce secteur à court et moyen terme. Donc on ne doit pas l'opposer au développement d'un parc, mais plutôt l'y inclure dans le voisinage et faire les compromis nécessaires pour conjuguer les deux. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si ça peux accéléré le prolongement de ligne Bleue et une desserte en bus digne de se nom dans ce parc industriel pourquoi pas! (j'espère que les travailleurs de l'usine de panneau solaire ne viendrons pas tous en auto solo a l'esence! ce serais un peu ironique!)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Publié le 14 juillet 2018 à 05h00 | Mis à jour à 07h14

http://www.lapresse.ca/actualites/grand-montreal/201807/13/01-5189501-usine-de-panneaux-solaires-une-opportunite-exceptionnelle-selon-theriault.php

Usine de panneaux solaires: une «opportunité exceptionnelle», selon Thériault

Comme l'a révélé mercredi dernier La Presse, la... (Photo Olivier Jean, Archives La Presse)

Comme l'a révélé mercredi dernier La Presse, la société britannique Solargise souhaite établir son usine de panneaux solaires de haute technologie au Canada. Le site de l'actuel terrain du Club de golf Métropolitain Anjou, dans l'est de Montréal, est privilégié.

Photo Olivier Jean, Archives La Presse

Kathleen Lévesque
La Presse
 

L'implantation d'une usine de panneaux solaires de haute technologie dans l'est de Montréal est une « opportunité exceptionnelle » à saisir, affirme la députée de la circonscription d'Anjou - Louis-Riel, la ministre Lise Thériault.

Dans une lettre à La Presse, la ministre... (Photo André Pichette, Archives La Presse) - image 1.0

Agrandir

Dans une lettre à La Presse, la ministre Lise Thériault donne son appui au projet de l'entreprise Solargise sur l'actuel terrain du Club de golf Métropolitain Anjou.

Photo André Pichette, Archives La Presse

Dans une lettre à La Presse, Mme Thériault donne son appui au projet de l'entreprise Solargise sur l'actuel terrain du Club de golf Métropolitain Anjou, « un projet comme il en arrive trop peu souvent ». « Le développement durable et la protection de notre environnement sont indispensables et ils peuvent fort bien cohabiter avec un développement économique réalisé respectueusement et prometteur d'enrichissement collectif », estime-t-elle.

Comme l'a révélé mercredi dernier La Presse, la société britannique Solargise, qui a terminé la première étape de recherche et développement ainsi que des tests pour ses nouveaux panneaux solaires brevetés, souhaite établir son usine au Canada. Le Québec et l'Ontario sont dans la ligne de mire, mais l'est de Montréal est privilégié, selon le président de Solargise, Rajdeep Basu.

Le ministère du Développement économique, Investissement Québec et Montréal International sont parmi les organismes impliqués dans l'accompagnement de Solargise.

 

Le projet, qui prendrait la forme d'un campus avec usine et laboratoires pour la recherche et le développement, représente un investissement de 2,3 milliards de dollars. Lors d'une première phase de développement pour laquelle le financement de 560 millions est garanti, soutient M. Basu, l'entreprise prévoit employer 800 personnes. À terme, il s'agirait de 1000 travailleurs.

La Ville de Montréal a toutefois prévu l'agrandissement du parc-nature du Bois-d'Anjou sur ce site. La décision a été adoptée le mois dernier.

Conservation des espaces verts

Afin de convaincre la municipalité, Solargise propose de conserver 30 % du site en espaces verts. Selon Lise Thériault, cette proposition donnera au Bois-d'Anjou « tout le volume d'espace espéré ». « Rappelons que ce boisé a besoin d'être nettoyé, émondé et revitalisé pour lui donner des allures de parc. Plusieurs arbres sont dans un très mauvais état et il a bien besoin d'amour avant de pouvoir le visiter », indique-t-elle.

Cette dernière rappelle la préoccupation à Montréal de freiner l'exode des familles et l'étalement urbain, ce qui milite en faveur de l'accueil de Solargise.

Mme Thériault rappelle également que le Club de golf Métropolitain Anjou est situé sur l'ancienne raffinerie de British Petroleum (BP). « Les sols ont été décontaminés, permettant l'établissement d'entreprises commerciales [...] sur un site qui était loin d'être un parc naturel. [...] Qu'un promoteur nous propose d'en assurer la pérennité et de revitaliser le boisé existant est certes une opportunité à saisir », conclut la députée-ministre qui précise qu'elle entend suivre de près le dossier.

La décision de Solargise doit être prise d'ici la fin de l'été afin de permettre le début de la construction d'une usine avant décembre prochain.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant